Fabiola Rueda-Oppliger

Fabiola Rueda-Oppliger
Image illustrative de l’article Fabiola Rueda-Oppliger
Informations
Disciplines Demi-fond, course de fond, course en montagne
Nationalité Drapeau : Suisse Suisse
Naissance (58 ans)
Lieu Bucaramanga
Palmarès
Championnats du monde de course en montagne 2 1 -
Jeux d'Amérique centrale et des Caraïbes 1 - -
Championnats d'Amérique centrale et des Caraïbes d'athlétisme - 1 2
Championnats d'Amérique du Sud d'athlétisme - - 2
Championnats suisses de course en montagne 2 4 1

Luz Fabiola Rueda García, mariée Oppliger (née le ) est une athlète suisse d'origine colombienne. Marathonienne et athlète de course à pied de haut niveau spécialisée en course en montagne, elle a remporté deux titres de Championne du monde de course en montagne en 1987 et 1988[1].

Biographie

Débuts et succès sur piste

Née dans une famille modeste, Fabiola assume le rôle maternel auprès de ses huit frères et sœurs après le décès de sa mère. Elle parvient toutefois à trouver des instants pour assouvir sa passion de la course à pied malgré les réticences de son père. Repérée par l'entraîneur Giovanni Vega, elle suit alors un programme d'entraînement structuré et démontre d'excellents résultats sur piste dans les courses de demi-fond. Elle remporte son premier succès en décrochant la médaille d'argent du 3 000 mètres en min 40 s 10 lors des championnats d'Amérique centrale et des Caraïbes d'athlétisme 1983 à La Havane[2]. En septembre, elle prend part aux championnats ibéro-américains d'athlétisme à Barcelone et se pare de bronze en min 27 s 59, signant son record personnel du 3 000 mètres[3].

Le , elle prend part aux Jeux mondiaux en salle à Paris. Elle se classe septième du 3 000 mètres en 10 min 7 s 18, établissant un nouveau record national[4]. Elle s'illustre ensuite aux championnats d'Amérique du Sud d'athlétisme 1985 à Santiago en remportant la médaille de bronze sur 1 500 et 3 000 mètres[5].

En juillet 1986, elle prend part aux Jeux d'Amérique centrale et des Caraïbes à Santiago de los Caballeros. Elle remporte la médaille d'or sur 3 000 mètres en min 30 s 25, battant la tenante du titre, la Cubaine Sergia Martínez[6]. En fin d'année, elle participe à la Corrida de la Saint-Silvestre au Brésil où elle le Suisse Daniel Oppliger dont elle tombe amoureuse[7]. Elle s'installe avec lui en Suisse à Corsier[8]. Ce dernier devient son entraîneur et la réoriente vers la course de montagne et le marathon, estimant que son petit gabarit l'avantage dans les courses d'endurance[9].

Transition à la course en montagne

Fin juillet 1987, elle prend part à sa dernière compétition internationale en Amérique du Sud lors des championnats d'Amérique centrale et des Caraïbes d'athlétisme à Caracas. Elle y décroche la médaille de bronze sur 1 500 mètres et 3 000 m[10]. Deux semaines plus tard, elle met en application ses entraînements de course en montagne en prenant le départ de Sierre-Zinal. Effectuant une solide course, elle décroche de manière discrète la troisième marche du podium en h 24 min 14 s derrière les Britanniques Véronique Marot et Sally Goldsmith mais en battant de justesse la championne du monde de course en montagne 1986 Carol Haigh[11]. Peu connue dans cette discipline spécialisée, elle crée la sensation le à Lenzerheide en dominant facilement l'épreuve féminine du Trophée mondial de course en montagne et devient la première athlète sud-américaine à décrocher une médaille internationale en course en montagne[12]. Elle confirme son talent pour la discipline en remportant la course du Cervin une semaine plus tard en battant Karin Möbes[13].

Elle démontre ses excellentes qualités de coureuse en montagne en alignant les victoires durant la saison 1988 de la Coupe internationale de la montagne, battant les records à Cressier-Chaumont[14], Neirivue-Moléson[15], à la course de montagne du Torrenthorn[16] ou encore à Frutigen-Adelboden[17]. Elle voit cependant Madeleine Nyffenegger la menacer au classement général[18] mais finit par s'imposer pour 17 points[19]. Elle remporte la victoire à la Course Montreux-Les-Rochers-de-Naye en établissant un nouveau record de 1 h 45 min 57 s qui tiendra pendant 16 ans. Jusqu'en 2010, elle remporte en tout 11 victoires, ce qui lui vaut le surnom de « Reine Fabiola »[20]. Le , elle assume son rôle de favorite lors du Trophée mondial de course en montagne à Keswick et mène la course de bout en bout. Elle s'impose aisément avec plus d'une minute d'avance sur la Suissesse Gaby Schütz et décroche son deuxième titre[21].

Le , elle se rend à Buéa pour participer à la Course Guinness du Mont Cameroun, faisant face à la tenante du titre, la Britannique Helene Diamantides. Fabiola domine les débats et s'impose en h 42 min 32 s, battant de près d'une demi-heure le record d'Helene[22]. Elle Elle remporte ensuite la victoire à la Montée de l'Alpe d'Huez, établissant le record actuel à 1 h 05 min[23]. Le , elle voit une rivale de taille au Trophée mondial de course en montagne à Châtillon-en-Diois en la personne d'Isabelle Guillot. Portée par son public, cette dernière effectue une excellente course et parvient à doubler Fabiola pour remporter le titre[24].

Elle termine 2e du marathon des Hauts-de-Seine en 1990, établissant son record personnel à 2 h 36 min 03 s[7].

Elle se marie en décembre 1988[25] et acquiert la nationalité suisse[26]. Elle continue de représenter son pays d'origine encore quelque temps, notamment aux championnats du monde d'athlétisme 1991 à Tokyo où elle termine 15ème[27] et devient ainsi la première athlète colombienne à représenter son pays sur la distance du marathon lors d'un championnat du monde[28].

Elle court ensuite pour la Suisse et décroche plusieurs titres nationaux: championne de 10 000 mètres en 1996 et 1998, course en montagne en 2000 et 2001[29], et marathon en 2006[30].

En 2013, à 50 ans, elle remporte une nouvelle fois la Montée de l'Alpe d'Huez[31].

Palmarès

Piste

Année Compétition Lieu Place Épreuve Performance
1982 Championnats d'Amérique centrale et des Caraïbes d'athlétisme juniors Drapeau : Barbade Bridgetown 2e 3 000 m 10 min 8 s 00
1983 Championnats d'Amérique centrale et des Caraïbes d'athlétisme Drapeau : Cuba La Havane 2e 3 000 m min 40 s 10
Jeux panaméricains Drapeau : Venezuela Caracas 4e 3 000 m min 47 s 59
5e 1 500 m min 26 s 05
Championnats ibéro-américains d'athlétisme Drapeau : Espagne Barcelone 3e 3 000 m min 27 s 59
5e 1 500 m min 20 s 94
1985 Jeux mondiaux en salle Drapeau : France Paris 7e 3 000 m 10 min 7 s 18
Championnats d'Amérique du Sud d'athlétisme Drapeau : Chili Santiago 3e 1 500 m min 22 s 63
3e 3 000 m min 31 s 10
1986 Jeux d'Amérique centrale et des Caraïbes Drapeau : République dominicaine Santiago de los Caballeros 1re 3 000 m min 30 s 25
1987 Championnats d'Amérique centrale et des Caraïbes d'athlétisme Drapeau : Venezuela Caracas 3e 1 500 m min 34 s 89
3e 3000 m min 59 s 13
1996 Championnats suisses de 10 000 m Drapeau : Suisse Colombier 1re 10 000 m 35 min 22 s 58
1998 Championnats suisses de 10 000 m Drapeau : Suisse Martigny 1re 10 000 m 35 min 21 s 97

Route

Palmarès national et international
Année Compétition Lieu Place Épreuve Temps
1988 Semi-marathon de Monza Monza 1re Semi-marathon h 14 min 1 s
Grand Prix de Berne Berne 2e 10 miles 58 min 5 s
Marathon de Lille Lille 1re Marathon h 42 min 25 s
Morat-Fribourg Fribourg 4e Course populaire h 5 min 31 s
Corrida bulloise Bulle 2e Course populaire min 47 s
1989 Course de Chiètres Chiètres 1re 15 kilomètres 55 min 26 s
Marathon de Nice Nice 1re Marathon h 42 min 51 s
Grand Prix de Berne Berne 2e 10 miles 56 min 30 s
Semi-marathon Marvejols-Mende Marvejols 1re Semi-marathon h 32 min 15 s
1990 Course de Chiètres Chiètres 1re 15 kilomètres 53 min 1 s
Marathon de Rouen Rouen 1re Marathon h 43 min 29 s
Grand Prix de Berne Berne 2e 10 miles 56 min 8 s
Marathon de Lyon Lyon 1re Marathon h 40 min 11 s
Semi-marathon Marvejols-Mende Marvejols 1re Semi-marathon h 27 min 56 s
Marathon de Lille Lille 1re Marathon h 37 min 46 s
Marathon des Hauts-de-Seine Puteaux 2e Marathon h 36 min 3 s
Marathon Romacapitale Rome 1re Marathon h 37 min 39 s
1991 Marathon de Rome Rome 1re Marathon h 39 min 31 s
Marathon de Madrid Madrid 1re Marathon h 38 min 45 s
Championnats du monde d'athlétisme Tokyo 15e Marathon h 41 min 51 s
Morat-Fribourg Fribourg 2e Course populaire h 3 min 26 s
Marathon de Reims Reims 1re Marathon h 38 min 8 s
Marathon de Majorque Calvià 2e Marathon h 39 min 36 s
Course de la Saint-Sylvestre de Zurich Zurich 1re Course populaire 22 min 42 s
1992 Marathon de Marrakech Marrakech 2e Marathon h 38 min 23 s
Semi-marathon de Divonne Divonne-les-Bains 1re Semi-marathon h 17 min 28 s
Marathon de Lyon Lyon 1re Marathon h 49 min 57 s
Marathon de Montréal Montréal 2e Marathon h 45 min 59 s
1993 Marathon de Marrakech Marrakech 3e Marathon h 44 min 42 s
Course de Chiètres Chiètres 3e 15 kilomètres 56 min 11 s
1994 Marathon de Lausanne Lausanne 2e Marathon h 45 min 27 s
1995 Tahiti-Moorea Marathon Papetoai 1re Marathon h 57 min 36 s
Morat-Fribourg Fribourg 1re Course populaire h 3 min 55 s
1996 20 km de Lausanne Lausanne 1re 20 kilomètres h 10 min 50 s
Morat-Fribourg Fribourg 4e Course populaire h 4 min 8 s
Marathon de Lausanne Lausanne 1re Marathon h 37 min 32 s
1997 Morat-Fribourg Fribourg 4e Course populaire h 4 min 26 s
Marathon de Lausanne Lausanne 2e Marathon h 43 min 40 s
1998 20 km de Lausanne Lausanne 1re 20 kilomètres h 14 min 36 s
Morat-Fribourg Fribourg 3e Course populaire h 4 min 4 s
2000 20 km de Lausanne Lausanne 1re 20 kilomètres h 11 min 31 s
Championnats suisses de marathon Lausanne 3e Marathon h 49 min 45 s
2001 Egyptian Marathon Louxor 1re Marathon h 18 min 33 s
20 km de Lausanne Lausanne 2e 20 kilomètres h 7 min 23 s
2002 20 km de Lausanne Lausanne 2e 20 kilomètres h 14 min 45 s
2005 20 km de Lausanne Lausanne 2e 20 kilomètres h 16 min 16 s
Marathon de Genève Genève 2e Marathon h 56 min 8 s
Course féminine suisse Berne 1re 10 kilomètres 36 min 42 s
2006 Semi-marathon de San Cristobal San Cristobal 1re Semi-marathon h 17 min 54 s
Morat-Fribourg Fribourg 6e Course populaire h 6 min 9 s
Championnats suisses de marathon Riehen 1re Marathon h 49 min 28 s
Semi-marathon Aphrodite Paphos 1re Semi-marathon h 21 min 35 s
2007 Semi-marathon de Mumbai Mumbai 1re Semi-marathon h 26 min 44 s
Semi-marathon de Lausanne Lausanne 2e Semi-marathon h 22 min 18 s
2008 Semi-marathon de San Cristobal San Cristobal 2e Semi-marathon h 29 min 13 s
2009 Semi-marathon de Genève Genève 2e Semi-marathon h 23 min 3 s
2017 Course de Meinier (Courir pour Aider)[32] Meinier 1re 10 kilomètres 40 min 33 s

Course en montagne

no  féminin Course Longueur Départ Temps
Médaille de bronze Drapeau : Suisse Sierre-Zinal 31 km h 12 min 52 s
1re Médaille d'or Drapeau : Suisse Trophée mondial de course en montagne 7,6 km 35 min 47 s
60e Médaille d'or Drapeau : Suisse Course du Cervin 12 km h 11 min 54 s
Médaille d'or Drapeau : Suisse Course Montreux-Les-Rochers-de-Naye 18,8 km h 45 min 57 s
52e Médaille d'argent Drapeau : Suisse Sierre-Crans-Montana 14,7 km h 11 min 23 s
Médaille d'argent Drapeau : Suisse Sierre-Zinal 31 km h 10 min 15 s
Médaille d'or Drapeau : Suisse Neirivue-Moléson 20 km h 59 min 38 s
Médaille d'argent Drapeau : France Saint-Julien-Le Salève 19 km h 29 min 15 s
1re Médaille d'or Drapeau : Royaume-Uni Trophée mondial de course en montagne 7,5 km 38 min 11 s
Médaille d'or Drapeau : Cameroun Course Guinness du mont Cameroun 31 km h 42 min 32 s
Médaille d'or Drapeau : Suisse Course Montreux-Les-Rochers-de-Naye 18,8 km h 46 min 30 s
40e Médaille d'argent Drapeau : Suisse Sierre-Crans-Montana 14,7 km h 8 min 10 s
Médaille d'or Drapeau : Suisse Neirivue-Moléson 20 km h 4 min 7 s
Médaille d'or Drapeau : France Montée de l'Alpe d'Huez 13,8 km h 5
2e Médaille d'argent Drapeau : France Trophée mondial de course en montagne 7,7 km 38 min 55 s
Médaille d'or Drapeau : Suisse Course Montreux-Les-Rochers-de-Naye 18,8 km h 56 min 10 s
Médaille d'argent Drapeau : Suisse Sierre-Crans-Montana 14,7 km h 9 min 18 s
Médaille d'or Drapeau : Suisse Neirivue-Moléson 20 km h 55 min 41 s
Médaille d'or Drapeau : Suisse Course Montreux-Les-Rochers-de-Naye 18,8 km h 46 min 1 s
Médaille d'or Drapeau : Suisse Neirivue-Moléson 20 km h 57 min 1 s
Médaille d'or Drapeau : France Montée du Poupet 17,5 km h 19 min 44 s
Médaille d'or Drapeau : Suisse Neirivue-Moléson 20 km h 0 min 43 s
Médaille d'or Drapeau : Suisse Course du Cervin 12 km h 10 min 50 s
Médaille d'or Drapeau : Suisse Marathon de la Jungfrau 42,2 km h 34 min 1 s
Médaille d'argent Drapeau : Suisse Thyon-Dixence 16,35 km h 29 min 28 s
2e Médaille d'argent Drapeau : Suisse Championnats suisses de course en montagne 11,2 km h 2 min 16 s
Médaille d'or Drapeau : Suisse Course de montagne du Danis 10,4 km 44 min 35 s
Médaille d'or Drapeau : Suisse Thyon-Dixence 16,35 km h 28 min 17 s
Médaille de bronze Drapeau : Suisse Marathon de la Jungfrau 42,2 km h 34 min 43 s
Médaille d'or Drapeau : France Montée du Poupet 17,5 km h 13 min 39 s
Médaille d'or Drapeau : Suisse Course Montreux-Les-Rochers-de-Naye 20,3 km h 3 min 54 s
Médaille d'argent Drapeau : Suisse Marathon de la Jungfrau 42,2 km h 32 min 2 s
Médaille de bronze Drapeau : Suisse Championnats suisses de course en montagne 8,8 km 54 min 30 s
Médaille d'or Drapeau : France Montée du Poupet 17,5 km h 13 min 42 s
Médaille d'or Drapeau : Suisse Course Montreux-Les-Rochers-de-Naye 20,3 km h 53 min 18 s
Médaille d'argent Drapeau : Suisse Thyon-Dixence 16,35 km h 31 min 45 s
Médaille d'or Drapeau : France Saint-Julien-Le Salève 19 km h 27 min 15 s
Médaille d'or Drapeau : France Montée du Poupet 17,5 km h 12 min 42 s
Médaille d'argent Drapeau : Suisse Championnats suisses de course en montagne 12,3 km h 5 min 39 s
Médaille d'or Drapeau : Suisse Course Montreux-Les-Rochers-de-Naye 20,3 km h 56 min 20 s
Médaille d'or Drapeau : Suisse Course du glacier 16,7 km h 40 min 40 s
Médaille d'or Drapeau : France Saint-Julien-Le Salève 19 km h 29 min 35 s
Médaille d'or Drapeau : Suisse Championnats suisses de course en montagne 12 km 59 min 7 s
Médaille d'or Drapeau : Suisse Course Montreux-Les-Rochers-de-Naye 20,3 km h 56 min 10 s
39e Médaille de bronze Drapeau : Suisse Course Montreux-Les-Rochers-de-Naye 20,3 km h 3 min 44 s
1re Médaille d'or Drapeau : Suisse Championnats suisses de course en montagne 11,2 km 58 min 57 s
48e Médaille d'argent Drapeau : Suisse Championnats suisses de course en montagne 10,6 km h 16 min 7 s
37e Médaille d'argent Drapeau : Suisse Course Montreux-Les-Rochers-de-Naye 20,3 km h 5 min 43 s
18e Médaille d'or Drapeau : Suisse Course Montreux-Les-Rochers-de-Naye 20,3 km h 1 min 12 s
5e Médaille d'argent Drapeau : Allemagne World Masters Mountain Running Championships - W40 10 km 50 min 47 s
21e Médaille d'argent Drapeau : Suisse Course Montreux-Les-Rochers-de-Naye 18,8 km h 55 min 31 s
49e 4e Drapeau : Suisse Marathon de Zermatt 42,2 km h 0 min 25 s
52e Médaille d'argent Drapeau : Suisse Championnats suisses de course en montagne 11,8 km h 5 min 34 s
19e Médaille d'or Drapeau : Suisse Course Montreux-Les-Rochers-de-Naye 18,8 km h 53 min 33 s
2e Médaille d'argent Drapeau : Allemagne World Masters Mountain Running Championships - W40 7,9 km 59 min 17 s
25e Médaille d'argent Drapeau : Suisse Course Montreux-Les-Rochers-de-Naye 18,8 km h 52 min 43 s
33e Médaille d'argent Drapeau : Suisse Course Montreux-Les-Rochers-de-Naye 18,8 km h 54 min 14 s
55e Médaille d'or Drapeau : Suisse Course Montreux-Les-Rochers-de-Naye 18,8 km h 0 min 12 s
27e Médaille d'or Drapeau : France Montée de l'Alpe d'Huez 13,8 km h 18 min 7 s

Records

Records personnels
Épreuve Performance Date Lieu
1 500 mètres min 22 s 63 Drapeau : Chili Santiago
Mile min 59 s 8 (RN) Drapeau : Colombie Villavicencio
3 000 mètres Plein air min 27 s 59 Drapeau : Espagne Barcelone
En salle 10 min 7 s 18 Drapeau : France Paris
5 000 mètres 16 min 44 s 18 Drapeau : Suisse Aarau
10 000 mètres 35 min 21 s 97 Drapeau : Suisse Martigny
5 kilomètres 16 min 50 s 7 Drapeau : Suisse Zurich
10 kilomètres 35 min 6 s Drapeau : Brésil Santos
15 kilomètres 53 min 1 s 0 Drapeau : Suisse Chiètres
10 miles 56 min 8 s 7 Drapeau : Suisse Berne
Semi-marathon h 14 min 1 s Drapeau : Italie Monza
25 kilomètres h 34 min 28 s Drapeau : Suisse Nidau
Marathon h 36 min 3 s Drapeau : France Puteaux

Références

  1. « World Mountain Running Championships », sur www.wmra.ch (consulté le 22 avril 2019)
  2. (es) « Fabiola Rueda », sur El Tiempo, (consulté le 16 mai 2021)
  3. (es) « El Atletismo Iberoamericano - San Fernando 2010 », sur rfea.es (consulté le 16 mai 2021), p. 86
  4. (en) « 3000 Metres Result - IAAF World Indoor Games » (sur l'Internet Archive), sur iaaf.org
  5. (en) « South American Championships (Women) », sur www.gbrathletics.com (consulté le 16 mai 2021)
  6. (es) « XV Juegos Centroamericanos Y Del Caribe : Santiago 86 - Atletismo », sur athleticsnacac.org, (consulté le 17 mai 2021)
  7. a et b (es) Casa Editorial El Tiempo, « FABIOLA RUEDA: VOLVIÓ A CONQUISTAR ROMA... », sur El Tiempo, (consulté le 22 avril 2019)
  8. (es) Casa Editorial El Tiempo, « COLOMBIANOS, SOLO DE CORAZÓN », sur El Tiempo, (consulté le 22 avril 2019)
  9. (es) Casa Editorial El Tiempo, « FABIOLA RUEDA », sur El Tiempo, (consulté le 22 avril 2019)
  10. (en) « Central American and Caribbean Championships (Women) », sur www.gbrathletics.com (consulté le 17 mai 2021)
  11. Christian Michellod, « Dames: La marotte de Véronique - Beat Imhof ou le Valais au sommet », Le Nouvelliste,‎ , p. 14 (lire en ligne, consulté le 17 mai 2021)
  12. (de) « Unter der Erwartungen », Walliser Bote,‎ , p. 17 (lire en ligne, consulté le 17 mai 2021)
  13. (de) « Mike Short im Endspurt », Walliser Bote,‎ , p. 16 (lire en ligne, consulté le 17 mai 2021)
  14. « Cressier-Chaumont: Oppliger devance Haid », Le Nouvelliste,‎ , p. 36 (lire en ligne, consulté le 31 mars 2021)
  15. Patricia Morand, « Neirivue-Le Moléson: Fabiola Rueda en moins de 2 heures - Le bon calcul de Bielmann », La Liberté,‎ , p. 27 (lire en ligne, consulté le 31 mars 2021)
  16. « Torrenthorn: records pour Johnson et Rueda », Le Nouvelliste,‎ , p. 17 (lire en ligne, consulté le 31 mars 2021)
  17. (de) « Stefan Tremp trotz Pause klar der Stärkste », Der Bund,‎ , p. 26 (lire en ligne, consulté le 31 mars 2021)
  18. « Championnat d'Europe de la montagne: Avant la dernière supercime », Le Nouvelliste,‎ , p. 17 (lire en ligne, consulté le 31 mars 2021)
  19. (de) « Berglauf-Europacup 1988: M. Marchon als Sieger geehrt », Freiburger Nachrichten,‎ , p. 7 (lire en ligne, consulté le 31 mars 2021)
  20. Jean-Marc Gallarotti, « Montreux-Les Rochers-de-Naye l’une des trois plus belles courses de montagne d’Europe », Montreux Info-Ville,‎ , p. 25 (lire en ligne)
  21. (en) John Blair Fish et Malcolm Patterson, « WORLD CUP, Reports and Results », The Fellrunner,‎ (lire en ligne, consulté le 17 mai 2021)
  22. « Fabiola Rueda conduit l'équipe suisse à la victoire », Le Nouvelliste,‎ , p. 35 (lire en ligne, consulté le 17 mai 2021)
  23. (en) Hans van Dijk & Ron van Megen, The Secret of Running : Maximum Performance Gains Through Effective Power Metering and Training Analysis, Garsington, Meyer & Myer Sport, , 400 p. (ISBN 978-1-78255-109-6, lire en ligne), p. 296
  24. (en) Jonathan Gibbon et Tony Hulme, « Fifth World Cup Mountain Races, Die France, 16th/17th September 1989 », The Fellrunner,‎ , p. 8-9 (lire en ligne, consulté le 17 mai 2021)
  25. (en) « Where are they now ? », World Mountain Running Association Newsletter,‎ , p. 16 (lire en ligne)
  26. Jusqu'en 1991, une personne étrangère acquérait automatiquement la nationalité suisse par mariage.
  27. « Marathon Result | 3rd IAAF World Championships in Athletics | iaaf.org », sur www.iaaf.org (consulté le 22 avril 2019)
  28. (es) Colombia Corre, « Maratonistas que hicieron historia », sur colombiacorre.com.co (consulté le 24 avril 2019)
  29. VADIAN NET AG, « Course de montagne: Urs Wenk et Fabiola Rueda-Oppliger titrés », sur www.news.ch (consulté le 22 avril 2019)
  30. (de) VADIAN NET AG, « Hubacher und Oppliger sind die Marathon-Meister », sur www.news.ch (consulté le 22 avril 2019)
  31. « MONTEE DE L'ALPE D'HUEZ 2013 (L'ALPE D'HUEZ - 38) 15/08/2013 », sur www.chronosports.fr (consulté le 22 avril 2019)
  32. « Beau succès populaire pour la course Courir pour Aider - ATHLE.ch », sur ATHLE.ch, (consulté le 29 juin 2020).

Liens externes