Foot Ball Club Melgar

(Redirigé depuis FBC Melgar)
Foot Ball Club Melgar
FBC Melgar
Généralités
Nom complet Foot Ball Club Melgar
Surnoms El Dominó
Fondation (107 ans)
Couleurs Rouge et noir
Stade Estadio Monumental Virgen de Chapi
(40 370 places)
Estadio Mariano Melgar
(15 000 places)
Siège Calle Consuelo 408
Arequipa
Championnat actuel Liga 1
Président Ricardo Bettocchi (administrateur provisoire)
Entraîneur Pablo Lavallén
Meilleur buteur Eduardo Márquez (197)[2]
Site web fbcmelgar.com.pe
Palmarès principal
National[3] Championnat du Pérou (2)
Copa Perú (1)

Maillots

Kit left arm melgar22h.png
Kit body melgar22h.png
Kit right arm melgar22h.png
Kit shorts melgar22h.png
Kit socks socks.png
Domicile
Kit left arm left.png
Kit body melgar21a.png
Kit right arm right.png
Kit shorts melgar21a.png
Kit socks melgar21a.png
Extérieur
Kit left arm melgar21t.png
Kit body melgar21t.png
Kit right arm melgar21t.png
Kit shorts melgar21t.png
Kit socks socks.png
Neutre

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
Championnat du Pérou de football 2022
0

Dernière mise à jour : 4 juillet 2022.

Le Foot Ball Club Melgar – abrégé en FBC Melgar – est un club péruvien de football basé à Arequipa.

Surnommé El Dominó, il évolue en 1re division depuis 1971, période au cours de laquelle il a remporté le championnat du Pérou à deux reprises (1981 et 2015).

Histoire

De la fondation du club au premier championnat disputé (1915-1966)

Fondé le sous le nom de Juventud Melgar (avant de changer à Foot Ball Club Melgar son nom actuel) en hommage au poète et héros de l'indépendance du Pérou, Mariano Melgar , le FBC Melgar est invité à participer en première division en 1966 lorsque le championnat s'ouvre aux clubs de province. Néanmoins il ne peut éviter la relégation.

Premier titre et succès dans les années 1980

Il obtient son premier titre en 1971 lorsqu'il s'adjuge la Copa Perú ce qui lui permet de remonter en D1, qu'il n'a plus quittée depuis. Il est sacré champion en 1981 et participe à sa première Copa Libertadores en 1982[4]. Deuxième du championnat 1983 (derrière le Sporting Cristal), il revient à la Copa Libertadores en 1984.

L'ère Reynoso (2014-2017)

Sous la direction de Juan Reynoso, le FBC Melgar connaît un deuxième âge d'or en participant à la Copa Sudamericana 2015 et surtout en remportant le championnat 2015, qui plus est l'année de son centenaire[5]. Néanmoins sa participation à la Copa Libertadores 2016 s'avère un fiasco puisque le club termine bon dernier de sa poule avec six défaites en six matchs disputés[6]. Le club se rattrape cependant en championnat en disputant la finale en 2016, contre le Sporting Cristal, adversaire rencontré l'année précédente, mais avec un résultat différent à la clé puisque les Rojinegros s'inclinent sans toutefois connaître la défaite (1-1 et 0-0), éliminés en vertu de la règle des buts marqués à l'extérieur. Ils participent à une deuxième Copa Libertadores d'affilée en 2017 sans grande amélioration par rapport à l'année précédente (une seule victoire pour cinq défaites en six matchs).

Des résultats internationaux en dents de scie (2018-2020)

Le départ de Juan Reynoso fin 2017 n'empêche pas l'obtention de titres, puisque le club s'octroie le tournoi de clôture du championnat 2018[7]. Incapables de franchir le 2e tour préliminaire de la Copa Libertadores 2018, les Rojinegros se rachètent l'année suivante en éliminant successivement l'Universidad de Chile et le Caracas FC lors des deux derniers tours préliminaires de la Copa Libertadores 2019, accédant ainsi à la phase finale dudit tournoi[8]. Bien qu'éliminés dès le 1er tour, ils parviennent à arracher la 3e place de leur groupe – grâce à leur victoire à l'extérieur 0-1 sur l'Atlético Junior de Barranquilla – synonyme de qualification à la Copa Sudamericana 2019[9]. Le bon parcours international du FBC Melgar se termine cependant en queue de poisson, puisqu'il est laminé 6-0 par l'Universidad Católica à Quito, défaite qui précipite le départ de l'entraîneur Jorge Pautasso  et de son staff[10].

L'ère Lorenzo (2021-2022)

Sous la houlette de Néstor Lorenzo, ancien international argentin, le FBC Melgar obtient cinq victoires d'affilée lors de la Copa Sudamericana 2021 (en comptant également le tour préliminaire), ce qui constitue un record pour un club péruvien[11]. Il n'arrive cependant pas à franchir la phase de groupes.

L'année suivante, le club remporte le tournoi d'ouverture du championnat 2022 et se qualifie pour les quarts-de-finale de la Copa Sudamericana 2022 avant le départ de Lorenzo qui devient sélectionneur de la Colombie. Il est remplacé par son compatriote Pablo Lavallén[12]. Le FBC Melgar continue son bon parcours en Copa Sudamericana et se hisse en demi-finales après avoir tenu en échec le SC Internacional (0-0 à l'aller et au retour) puis en s'imposant 3-1tab avec une prestation remarquée du gardien Carlos Cáceda qui stoppe trois tirs aux but brésiliens[13]. Le club est néanmoins éliminé en demi-finales par l'Independiente del Valle qui s'impose deux fois 3-0 tant à l'aller qu'au retour.

Résultats sportifs

Palmarès

Compétitions nationales Compétitions régionales
  • Tournoi d'ouverture (1) :
  • Tournoi de clôture (2) :
  • Torneo de Verano (1) :
  • Championnat du Sud (6) :
    • Vainqueur : 1984, 1986, 1990-I, 1990-II, 1991-I et 1991-II[14].

Bilan et records

Au niveau national

 

Au niveau international

Note: en italique, tournois disparus.

Personnalités historiques du FBC Melgar

Joueurs

Joueurs emblématiques

Meilleurs buteurs (plus de 100 buts)

Source : diariocorreo.pe
Classement mis à jour le 12 septembre 2022.
En gras le(s) joueur(s) encore en activité
.

Meilleurs buteurs du FBC Melgar
Rang Nom Buts Période
1 Eduardo Márquez 197 1966-1972 / 1974
2 Bernardo Cuesta 153 2012-2014 / 2015-2016 / 2018-2019 / 2021-
3 Genaro Neyra 123 1977-1985 / 1988 / 1990
4 Ysrael Zúñiga 117 1999 / 2007 / 2009 / 2013-2018









Effectif actuel (2022)

Source consultée : www.futbolperuano.com[16]

No. Nat. Position Nom du joueur
1 Drapeau du Pérou G Ricardo Farro
12 Drapeau du Pérou G Carlos Cáceda
21 Drapeau du Pérou G Jorge Cabezudo
31 Drapeau du Pérou G Ricardo Bettocchi
2 Drapeau de l'Argentine D Leonel Galeano
4 Drapeau du Pérou D Alejandro Ramos
5 Drapeau du Pérou D Alec Deneumostier
29 Drapeau du Pérou D Pedro Ibáñez
10 Drapeau du Pérou M Joel Sánchez
11 Drapeau de l'Argentine M Martín Pérez Guedes
13 Drapeau du Pérou M Fredy Oncoy
17 Drapeau du Pérou M Jean Pierre Archimbaud
No. Nat. Position Nom du joueur
18 Drapeau du Pérou M Nicolás Figueroa
22 Drapeau de l'Argentine M Horacio Orzán
24 Drapeau du Pérou M Walter Tandazo
25 Drapeau du Pérou M Jefferson Cáceres
26 Drapeau du Pérou M Kenyi Cabrera
28 Drapeau du Pérou M Alexis Arias
Drapeau du Pérou M Pablo Labrín
7 Drapeau de l'Argentine A Christian Bordacahar
9 Drapeau de l'Argentine A Bernardo Cuesta
14 Drapeau du Pérou A Jhonny Vidales
16 Drapeau du Pérou A Luis Iberico
27 Drapeau du Pérou A Kevin Quevedo

Entraîneurs

Entraîneurs emblématiques

Liste (partielle) d'entraîneurs

  • Alberto Ugarte (1964)
  • Gilberto Dos Santos (entraîneur-joueur) (1966-1967)
  • Walter Milera (1971)
  • José Tadormina (1973)
  • Armando Palacios (1974)
  • Jorge Vichera (1974)
  • Roberto Ponciano López (1976)
  • Gilberto Dos Santos (1976)
  • Víctor Zegarra (entraîneur-joueur) (1976)
  • Carlos Puertas (1976)
  • Máximo Carrasco (1979)
  • Carlos Puertas (1979)
  • Máximo Carrasco (1981-1982)
  • Juan José Tan (1982)
  • Gustavo Merino (1983)
  • Máximo Carrasco (1984-1985)
  • Freddy Bustamante (1985)
  • José Chiarella (1985-1986)
  • Máximo Carrasco (1987)
  • Freddy Bustamante (1988)
  • Claudio Techera (2011)
  • Wilmar Valencia (2011)
  • Julio Zamora (2012)
  • Marcelo Straccia (2013)
  • Ricardo Medina (intérim) (2013)
  • Franco Navarro (2013)
  • Juan Reynoso (2014-2017)
  • Enrique Maximiliano Meza (2017-2018)
  • Óscar Gambetta (2018)
  • Hernán Torres (2018)
  • Jorge Pautasso (2019)
  • Karlo Calcina (2019)
  • Diego Osella (2019)
  • Marco Valencia (2019)
  • Carlos Bustos (2020)
  • Marco Valencia (2020)
  • Néstor Lorenzo (2021-2022)
  • Pablo Lavallén (2022-)

Structures du club

Estadio Monumental Virgen de Chapi

Le stade Monumental Virgen de Chapi (ou stade Monumental de la UNSA) d'Arequipa est inauguré le et peut accueillir jusqu'à 60 000 spectateurs (40 370 places d'après l'Institut péruvien du sport)[17]. Le club n'en est pas le propriétaire mais y évolue de façon continue depuis 2009.

Estadio Mariano Melgar

Avec une capacité de 15 000 spectateurs, il s'agit de l'enceinte historique du FBC Melgar qui y a joué trois compétitions internationales: les Copa Libertadores de 1982 et 1984 et la Copa Sudamericana en 2013[18].

Culture populaire

Popularité

Présent en championnat du Pérou depuis 1971, le FBC Melgar est naturellement le club le plus populaire d'Arequipa, puisqu'il s'agit de la seule équipe de cette ville évoluant au niveau professionnel. Cela n'a pas toujours été le cas, notamment entre 1989 et 1991, lorsque le FBC Aurora rivalisait avec le FBC Melgar dans les phases régionales du championnat. Néanmoins, tant le FBC Aurora que d'autres clubs d'Arequipa (Sportivo Huracán, FBC Píérola, Association White Star) sont rentrés dans le rang, incapables de s'extirper de la Copa Perú (la 3e division péruvienne), laissant au FBC Melgar s'attirer la sympathie des habitants d'Arequipa[19].

Rivalités

Le FBC Melgar entretient une intense rivalité régionale avec le Cienciano del Cusco de la ville éponyme, rivalité connue sous le nom de Clásico del Sur[20]. Un autre antagonisme de moindre envergure est celui qui l'oppose au club voisin du FBC Aurora, situé également à Arequipa, derby connu sous l'appellation de Clásico Arequipeño (voir section précédente).

Annexes

Notes et références

  1. (es) Wilfredo Dueñas, « ‘Patato’ Márquez, el gran ídolo del FBC Melgar », sur www.diariocorreo.pe, (consulté le ).
  2. Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  3. (es) Raúl Behr, « Melgar 1981: El volcán que volcó la historia », sur www.dechalaca.com, (consulté le ).
  4. « Melgar, champion du Pérou », sur sofoot.com, (consulté le ).
  5. (es) « ¡Vergüenza! Melgar terminó goleado y sin puntos la Libertadores », sur www.elcomercio.pe, (consulté le ).
  6. (es) « ¡Celebra Arequipa! Melgar es el campeón del Torneo Clausura 2018 », sur www.larepublica.pe, (consulté le ).
  7. (es) « Melgar hace historia: Clasificó a la fase de grupos de la Copa Libertadores tras eliminar a Caracas FC », sur www.elcomercio.pe, (consulté le ).
  8. (es) « Melgar clasificó a la Copa Sudamericana tras derrotar 1-0 a Junior de Barranquilla », sur www.larepublica.pe, (consulté le ).
  9. (es) « Jorge Pautasso renunció a Melgar tras goleada en la Copa Sudamericana », sur www.larepublica.pe, (consulté le ).
  10. (es) « Melgar bate récord con 5 victorias al hilo en la Copa Sudamericana », sur www.elcomercio.pe, (consulté le ).
  11. (es) « Néstor Lorenzo sobre Melgar: "Es un grupo humilde, pero con corazón de león" », sur www.rpp.pe, (consulté le ).
  12. (es) « Carlos Cáceda, héroe de Melgar: tapó 3 de los 4 penales ante Internacional », sur www.expreso.com.pe, (consulté le ).
  13. (en) José Luis Pierrend, « Peru - List of Regional Champions 1984-1991 », sur www.rsssf.com, (consulté le ).
  14. (en) Carlos Manuel Nieto Tarazona, José Luis Pierrend, Eli Schmerler, Juan Carlos Carrero, Hans Schöggl and Juan Pablo Andrés, « Peru - List of Departamental Champions (Amateur Leagues) », sur www.rsssf.com, (consulté le ).
  15. (es) « Plantilla de Melgar para la Liga 1 de la Primera División del Perú y la Copa Sudamericana del 2022 », sur www.futbolperuano.com, (consulté le ).
  16. (es) « Estadio Monumental UNSA », sur www.ipd.gob.pe (consulté le ).
  17. (es) « Estadio Mariano Melgar », sur www.lugaresquever.com (consulté le ).
  18. (es) « ¿Melgar es el equipo más popular de Arequipa? », sur www.futbolperuano.com, (consulté le ).
  19. (es) « El Clásico del Sur », sur www.deperu.com (consulté le ).

Liens externes