Evermore (album de Taylor Swift)

evermore
Description de l'image Evermore-wordmark.svg.
Album de Taylor Swift
Sortie
Enregistré

2020
Long Pond (Hudson Valley, New York)
Kitty Committee (Los Angeles)
Rough Customer (Brooklyn, New York)
Electric Lady (New York City)

Conway (Los Angeles)
Durée 60:51 (Standard) /
Genre
Producteur Jack Antonoff, Aaron Dessner et Taylor Swift
Label Republic Records

Albums de Taylor Swift

Singles

Evermore (stylisé en minuscules) est le neuvième album studio de l'auteure-compositrice-interprète américaine Taylor Swift, un album surprise sorti le 11 décembre 2020.

Genèse

Contexte

En pleine pandémie de Covid-19, Taylor Swift annonce le un album surprise, folklore, disponible le lendemain à minuit[1]. Coproduit par Jack Antonoff et Aaron Dessner de The National[2], l'album est salué par la critique et rencontre un important succès commercial, devenant l'un des albums les plus vendus de l'année aux États-Unis[3].

Quelques mois plus tard, le , Taylor Swift annonce sortir un neuvième album, evermore, le soir même à minuit[2], à quelques jours de son 31e anniversaire[3]. Le clip vidéo de Willow, premier extrait d'Evermore, est disponible au même moment sur YouTube[2].

« Depuis que j'ai 13 ans, je suis impatiente d'avoir 31 ans car c'est mon chiffre porte-bonheur à l'envers, c'est pour cela que je voulais vous faire cette surprise maintenant. Vous avez tous été si attentionnés et un si grand soutien pour mes anniversaires, et donc cette fois-ci je pensais vous donner quelque chose ![T 1],[2] »

La sortie de l'album est à nouveau une surprise, au vu des propos récents de l'artiste qui n'évoquaient que le réenregistrement d'anciennes chansons[3] ou l'écriture de quelques titres[2]. Taylor Swift décrit evermore comme un album « frère » de folklore[2],[3], evermore étant à l'automne et l'hiver ce que folklore est au printemps et à l'été[4]. L'album comporte 15 titres, plus deux chansons bonus sur les éditions physiques[4].

Écriture et enregistrement

Comme folklore, evermore est essentiellement écrit à distance[5]. Après la sortie de folklore en , Taylor Swift et Aaron Dessner continuent à travailler ensemble à distance[5]. Encouragée par le succès de cet album, qui s'éloigne de ses habituelles chansons diaristiques, Taylor Swift « sent son monde créatif s'ouvrir » et poursuit l'écriture de fictions[5].

Crédit image:
licence CC BY 2.0 🛈
Aaron Dessner, de The National, est le principal collaborateur de Taylor Swift sur cet album.

Swift et Dessner écrivent notamment deux chansons destinées au supergroupe Big Red Machine , composé d'Aaron Dessner de The National et de Justin Vernon de Bon Iver, closure et dorothea[6],[7]. De son côté, Dessner compose pour Taylor Swift une musique intitulée Westerly, ville où la chanteuse possède une maison, sur laquelle elle écrit les paroles de willow en quelques heures[6],[7]. Taylor Swift et William Bowery envoient ensuite evermore à Justin Vernon, qui écrit le pont de la chanson. À ce moment, il devient clair pour les artistes qu'ils sont en train de réaliser l'album frère de folklore[6].

À l'automne 2020, Taylor Swift retrouve Aaron Dessner et Jack Antonoff chez Dessner[7], dans la vallée de l'Hudson [8], pour le tournage de folklore: the long pond studio sessions[7]. Le trio tourne en effet une version live de l'album folklore pour Disney+. Le premier jour des répétitions, Taylor Swift écrit ’tis the damn season. Le dernier soir, Swift, Dessner et Antonoff célèbrent ensemble le succès de l'album. Taylor Swift décide alors de rester plus longtemps, pour travailler avec Aaron Dessner sur un nouvel album[7].

À l'exception de gold rush, toutes les chansons de l'album ont ainsi été produites ou co-produites par Aaron Dessner et enregistrées au studio Long Pond. La chanson gold rush est produite par Taylor Swift et Jack Antonoff et enregistrée à New York, au Rough Customer Studio et aux Electric Lady Studios. À noter que les voix invitées et les instruments particuliers sont souvent enregistrés séparément ; c'est par exemple le cas des voix de Haim pour no body, no crime enregistrées à Los Angeles ou encore de Marcus Mumford qui enregistre sa participation à cowboy like me au Royaume-Uni[8].

Crédit image:
Jones
licence CC BY 2.0 🛈
Joe Alwyn, le petit-ami de Taylor Swift, participe à l'écriture de l'album sous le nom d'emprunt William Bowery.

Confiné avec Taylor Swift en raison de la pandémie de Covid-19[9], son petit-ami Joe Alwyn participe à l'écriture de l'album, sous le nom d'emprunt William Bowery[10]. Il est crédité pour l'écriture des chansons champagne problems, coney island et evermore, titre sur lequel il joue également du piano[10]. Cette collaboration contribue aux chansons les plus tristes de l'album. Taylor l'explique par leurs goûts communs : « Joe et moi aimons vraiment les chansons tristes. Nous avons toujours noué des liens grâce à la musique. Donc… Nous avons écrits [les chansons] les plus tristes »[T 2],[9].

Après avoir contribué à folklore, le chanteur de Bon Iver Justin Vernon poursuit lui aussi sa collaboration à distance avec Taylor Swift et Aaron Dessner, s'impliquant dans la réalisation de cinq chansons de l'album dont la chanson-titre evermore, qui est un duo entre Swift et Vernon. Les participations de Justin Vernon — instrumentales sur closure, cowboy like me, ivy et marjorie ou vocales sur evermore et marjorie — sont enregistrées dans son studio April Base situé à Fall Creek, près d'Eau Claire dans le Wisconsin[11]. Vernon et Swift n'ont en effet jamais collaboré ensemble en personne[5].

Après la sortie d'evermore, Taylor Swift estime qu'une nouvelle page se tourne :

« Je me sens différente aujourd'hui par rapport à la sortie de Folklore car, le lendemain de la sortie de Folklore, Aaron et moi étions encore en train d'échanger des idées et nous savions que nous allions continuer à écrire de la musique. Avec cet album, j'ai l'impression d'une conclusion calme et l'étrange sérénité d'avoir fait ce que nous avions à faire et nous en sommes tous très fiers, et c'est vraiment vraiment un bon sentiment[T 3],[5]. »

Caractéristiques artistiques

Thèmes et composition

Dans la lignée de folklore, evermore se plonge dans la fiction et s'éloigne des précédents albums de Taylor Swift grandement autobiographiques[10],[12]. Alors que l'artiste est connue pour parler de ses histoires de cœur dans sa musique[13], elle affirme qu'aucune des pistes d'evermore ne parle de son petit-ami Joe Alwyn qui participe à l'écriture de l'album[10]. Pour elle, l'album contient dix-sept contes[10], « qui se reflètent ou qui se croisent »[12].

Chansons

Le titre willow ouvre l'album, dont il est également le premier single. Sa musique évoque le son indie folk créé par Taylor Swift et Aaron Dessner sur folklore, mêlant notamment boîte à rythmes et glockenspiel[14]. D'après Taylor Swift, la chanson parle de l'attirance pour une personne, de l'amour naissant, et « sonne comme un sort jeté à une personne pour qu'elle tombe amoureuse de vous »[T 4],[15].

Coécrite avec Joe Alwyn, champagne problems est l'une des chansons les plus tristes de l'album[9]. Cette ballade au piano[14] parle d'une demande en mariage refusée[13], « d'un couple amoureux depuis l'université qui a des idées bien différentes pour la même nuit, l'une souhaitant rompre et l'autre apportant une bague »[T 5],[16]. Contrairement aux suspicions de certains fans, Taylor Swift affirme que la chanson n'a rien d'autobiographique et qu'elle ne parle pas d'une demande en mariage que lui aurait faite Joe Alwyn[9],[16].

Troisième chanson de l'album, gold rush commence doucement avant de trouver un rythme plus entrainant avec tambours, cors et violons[14]. Elle évoque la jalousie et les insécurités nées d'une relation avec une personne que tout le monde trouve attirante[17].

’tis the damn season, marquée par les sons de guitare électrique d'Aaron Dessner[14], raconte l'histoire de « Dorothea, la fille qui a quitté sa petite ville et poursuivit ses rêves d'Hollywood, et ce qui arrive lorsqu'elle revient pour les vacances et redécouvre un ancien amour »[T 6],[18]. D'après Brittany Spanos de Rolling Stone, cette chanson nostalgique pourrait faire référence au roman Normal People de Sally Rooney[19].

La 5e chanson d'evermore, ttolerate it, s'inspire du roman Rebecca de Daphné du Maurier (1938).

La cinquième chanson d'un album de Taylor Swift correspond généralement à une chanson profondément émotionnelle, une confession à vif, personnelle[13],[17]. Cette fois-ci, la chanteuse écrit tolerate it en pensant au personnage central du roman Rebecca de Daphné du Maurier : « elle fait toutes ces choses et elle essaie tellement et elle essaie de l'impressionner mais [son mari] ne fait que la tolérer »[T 7],[20]. La chanson évoque ainsi une relation dans laquelle la flamme semble s'éteindre[14], l'un des partenaires se sentant ignoré[17].

Dans no body, no crime, Taylor Swift renoue avec la country et s'inspire du thème classique de la revanche de la femme trompée[10], à l'image de Before He Cheats de Carrie Underwood ou Goodbye Earl de The Chicks[3],[14]. no body, no crime parle en effet de venger le meurtre d'Este, probablement tuée par son mari infidèle. La chanteuse se rappelle avoir nommé le personnage Este en référence à Este Haim, « car c'est une amie qui aurait adoré être dans une chanson comme cela »[T 8],[21]. En finalisant no body, no crime, Taylor Swift demande à Este Haim son restaurant favori (Olive Garden) et l'inclut dans les paroles, puis propose aux sœurs du groupe Haim de participer à la chanson. Il s'agit de la première collaboration entre Swif et Haim, qui sont proches après avoir fait plusieurs tournées ensemble[21].

Malgré son titre, happiness est une autre chanson de rupture, marquée par le son d'un synthétiseur[14],[17]. La chanson, qui contient plusieurs références au roman Gatsby le Magnifique de F. Scott Fitzgerald, interroge sur la fin d'une relation : « il y aura du bonheur après toi, mais il y avait du bonheur grâce toi, les deux peuvent être vrais » (en anglais : There'll be happiness after you/But there was happiness because of you/Both of these things can be true)[22].

dorothea raconte la même histoire que ’tis the damn season, mais du point de vue opposé[13], d'une personne restée dans leur ville natale[23]. Au son de la guitare et du tambourin, la chanson évoque des souvenirs et un bal de promo manqué[14]. Alors que de nombreuses théories apparaissent parmi les fans sur l'identité de cette Dorothea, qui serait notamment inspirée de Selena Gomez[23],[24],[25], Taylor Swift se contente d'indiquer qu'il s'agit d'une camarade de lycée de betty, héroïne d'une chanson de folklore[23].

La 13e chanson de l'album, Marjorie, est un hommage à la grand-mère de Taylor Swift, Marjorie Finlay.

La chanson marjorie est un hommage à la grand-mère maternelle de Taylor Swift, Marjorie Finlay, une chanteuse d'opéra morte en 2003[26],[27]. On peut entendre sa voix à la fin de la chanson, lorsque Taylor Swift chante « If I didn’t know better / I’d think you were singing to me now » (en français : « Si je n'étais pas aussi avisée, je penserais que tu chantes pour moi maintenant »)[26]. À propos de ce titre, Taylor Swift révèle lors de la sortie de l'album qu'elle « met en vedette ma grand-mère, Marjorie, qui me visite encore parfois... au moins dans mes rêves »[T 9],[26],[27]. La chanson évoque l'inspiration que représente encore Marjorie Finlay pour sa petite-fille[10]. Rob Sheffield de Rolling Stone souligne la position particulière de la chanson en 13e place de l'album, le chiffre porte-bonheur de Taylor Swift, et rappelle qu'elle fait écho à epiphany de folklore qui rend hommage à son grand-père paternel[26] et figure également en 13e position[14].

Dans sa première édition, evermore s'achève par la chanson éponyme en duo avec Bon Iver[9]. Comme pour exile, chanson de folklore en duo avec Bon Iver[11], Joe Alwyn compose la musique sur laquelle Taylor Swift pose ensuite ses paroles[9]. evermore débute par un couplet de Taylor Swift traitant de la dépression, auquel répond le fausset de Justin Vernon (chanteur de Bon Iver)[11]. La chanson fait référence à deux années compliquées pour la chanteuse : 2016, après sa querelle avec Kanye West, et 2020, dans un contexte de pandémie et d'élection présidentielle[13],[9]. Evermore évoque toutefois « le processus pour retrouver l'espoir », un message par lequel Taylor Swift souhaitait finir son album[9].

right were you left me et it's time to go figurent en tant que titres bonus sur la version deluxe de l'album.

Pochette

Crédit image:
licence CC BY 2.0 🛈
Sur la pochette d'evermore, Taylor Swift apparaît de dos, coiffée d'une tresse française comme lors de ce concert en 2022.

La pochette de l'album montre Taylor Swift de dos, faisant face à un champ et des arbres nus, à la fin d'un jour d'automne[28]. La pochette d'evermore rappelle celle de folklore, où Taylor Swift est également habillée d'un manteau en tartan. Cependant, contrairement à folklore, evermore est en couleur et Taylor Swift se trouve désormais à l'orée du bois, et non plus dans la forêt[29].

Sur la pochette, Taylor Swift a une tresse française. La presse et les fans remarquent que cette tresse contient 31 tours, alors que l'album est publié à quelques jours des 31 ans de la chanteuse[30]. Taylor Swift porte par ailleurs un manteau de laine droit à carreaux orange et marron, dessiné par Stella McCartney avec qui elle travaille depuis plusieurs années[31],[32]. Le manteau est créé spécialement pour l'album, au sein de la collection limitée éthique « 23 Old Bond Street » de Stella McCartney. Vendu à 2 875 dollars, le manteau est épuisé en quelques heures[31].

La pochette d'evermore est la troisième pochette d'album la plus recherchée de l'année 2021 sur internet, après Donda de Kanye West et Sour d'Olivia Rodrigo[33].

Parution et accueil

Sortie et promotion

Accueil critique

Nominations et récompenses

Année Prix Catégorie Résultat
2021 49e American Music Awards Meilleur album pop rock Lauréat[34]
ARIA Music Awards Artiste international le plus populaire Lauréat[35]
2022 64e Grammy Awards Album de l'année Nomination[36]
Juno Awards Album international de l'année Nomination[37]

Accueil commercial

evermore rencontre un important succès commercial. À l'échelle mondiale, c'est le huitième album de Taylor Swift à se vendre à plus d'un million d'exemplaires en une semaine[38].

Aux États-Unis, evermore se vend à 329 000 exemplaires la semaine de sa sortie (dont 155 000 exemplaires physiques et 167 000 équivalents streaming). Il s'agit du cinquième meilleur démarrage de l'année 2020, titre que folklore détient[38]. Grâce au streaming, les 15 titres de l'album se classent tous dans le Billboard Hot 100 des meilleures ventes de single. L'album lui-même se classe en tête du Billboard 200 pendant trois semaines (semaines du , et )[39]. Fin 2021, Taylor Swift devient la première artiste féminine à avoir un album classé no 1 et 2 des ventes d'album la même semaine[40]. Malgré sa sortie tardive, Evermore est l'un des dix albums les plus vendus de l'année 2020 aux États-Unis[41].

Toujours aux États-Unis, l'édition vinyle d'evermore sort le [39] et bat le record des meilleurs ventes de vinyles en une semaine, dépassant en seulement trois jours le record détenu depuis 2014 par Lazaretto de Jack White avec 40 000 exemplaires[42]. Taylor Swift établit le nouveau record hebdomadaire à 102 000 copies[39]. Ces ventes permettent à evermore de retrouver la première place des ventes d'album début . Ce passage de la 74e à la 1re position est la meilleure progression pour un album depuis 2008 (In Rainbows de Radiohead)[39]. Selon Billboard, Evermore est le quatrième album le plus vendu de l'année 2021 aux États-Unis[43].

Dans le reste du monde, evermore arrive en première position des ventes d'album en Australie[44], au Canada[45], en Flandre, en Nouvelle-Zélande, au Portugal[46] et au Royaume-Uni[47]. Il se classe également dans le top 5 en Allemagne, en Autriche, au Danemark, en Norvège, aux Pays-Bas, en Suède et en Suisse[46]. En France, l'album connaît un succès plus modéré, ne se classant que 68e des ventes d'album[48].

Classements et certifications

Classements hebdomadaires

Classement (2020-2021) Meilleure
place
Drapeau de l'Allemagne Allemagne (Media Control AG)[49] 5
Drapeau de l'Australie Australie (ARIA)[50] 1
Drapeau de l'Autriche Autriche (Ö3 Austria Top 40)[51] 2
Drapeau de la Belgique Belgique (Flandre Ultratop)[52] 1
Drapeau de la Belgique Belgique (Wallonie Ultratop)[53] 20
Drapeau du Canada Canada (Canadian Albums Chart)[54] 1
Danemark (Tracklisten)[55] 2
Drapeau de l'Écosse Écosse (OCC)[56] 3
Espagne (Promusicae)[57] 11
Drapeau des États-Unis États-Unis (Billboard 200)[58] 1
Drapeau des États-Unis États-Unis (Top Alternative Albums)[59] 1
Finlande (Suomen virallinen lista)[60] 7
Drapeau de la France France (SNEP)[61] 68
Drapeau de l'Irlande Irlande (Irish Albums Chart)[62] 2
Drapeau de l'Italie Italie (FIMI)[63] 26
Norvège (VG-lista)[64] 3
Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande (RIANZ)[65] 1
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas (Mega Album Top 100)[66] 3
Drapeau du Portugal Portugal (AFP)[67] 1
Royaume-Uni (UK Albums Chart)[68] 1
Drapeau de la Suède Suède (Sverigetopplistan)[69] 3
Drapeau de la Suisse Suisse (Schweizer Hitparade)[70] 4

Classements annuels

Certifications

Postérité

Au Royaume-Uni, avec folklore, evermore et la réédition de Fearless, Taylor Swift classe trois albums en tête des charts britanniques en seulement 269 jours, battant le record des Beatles de 364 jours avec Help !, Rubber Soul et Revolver en 1965-1966[71].

Fiche technique

Listes des chansons

Édition standard numérique
No TitreAuteurProducteur(s) Durée
1. willowTaylor Swift, Aaron DessnerAaron Dessner 3:34
2. champagne problemsSwift, William BowerySwift, A. Dessner 4:04
3. gold rushSwift, Jack AntonoffSwift, Antonoff 3:05
4. 'tiis the damn seasonSwift, A. DessnerA. Dessner 3:49
5. tolerate itSwift, A. DessnerA. Dessner 4:05
6. no body, no crime (feat. Haim)SwiftSwift, A. Dessner 3:35
7. happinessSwift, A. DessnerA. Dessner 5:15
8. dorotheaSwift, A. DessnerA. Dessner 3:45
9. coney island (feat. The National)Swift, Bowery, A. Dessner, Bryce DessnerA. Dessner, B. Dessner 4:35
10. ivySwift, A. Dessner, AntonoffA. Dessner 4:20
11. cowboy like meSwift, A. DessnerA. Dessner 4:35
12. long story shortSwift, A. DessnerA. Dessner 3:35
13. marjorieSwift, A. DessnerA. Dessner 4:17
14. closureSwift, A. DessnerA. Dessner, BJ Burton, James McAlister 3:00
15. evermore (feat. Bon Iver)Swift, Bowery, Justin VernonA. Dessner 5:04
60:38
Édition deluxe physique (chansons bonus)
No TitreAuteurProducteur(s) Durée
16. right were you left meSwift, DessnerDessner 4:05
17. it's time to goSwift, DessnerDessner 4:15
69:08

Crédits et personnel

Notes et références

Citations originales

  1. « Ever since I was 13, I’ve been excited about turning 31 because it’s my lucky number backwards, which is why I wanted to surprise you with this now. You’ve all been so caring, supportive and thoughtful on my birthdays and so this time I thought I would give you something! »
  2. « Joe and I really love sad songs. We've always bonded over music. So it was… We write the saddest [ones]. »
  3. « I feel differently today than I felt the day after releasing ‘Folklore’ because, even the day after releasing ‘Folklore,’ Aaron and I were still bouncing ideas back and forth and we just knew we were gonna keep writing music. With this one I have this feeling of sort of quiet conclusion and sort of this weird serenity of we did what we set out to do and we’re all really proud of it, and that feels really really nice. »
  4. « I think it sounds like casting a spell to make somebody fall in love with you ».
  5. « Longtime college sweethearts had very different plans for the same night, one to end it and one who brought a ring ».
  6. « Dorothea, the girl who left her small town and chase down Hollywood dreams – and what happens when she comes back for the holidays and rediscovers an old flame ».
  7. « She's doing all these things and she's trying so hard and she's trying to impress him and he's just tolerating her the whole time ».
  8. « Because she's the friend I have who would be stoked to be in a song like that ».
  9. « Starring my grandmother, Marjorie, who still visits me sometimes…if only in my dreams ».

Références

  1. (en) Emily Davenport, « Taylor Swift drops surprise album ‘Folklore’ and first single on July 24 », sur amny.com, AM New York, (consulté le ).
  2. a b c d e et f (en) Jem Aswad, « Taylor Swift to Release New Album, ‘Evermore,’ Tonight », sur variety.com, Variety, (consulté le ).
  3. a b c d et e (en) Alan Light, « Evermore Isn't About Taylor Swift. It's About Storytelling. », Esquire, (consulté le ).
  4. a et b (en) Meredith B. Kile‍, « Taylor Swift Drops Surprise New Album 'Evermore' -- Listen! », sur etonline.com, Entertainment Tonight, (consulté le ).
  5. a b c d et e (en) Eli Countryman, « Taylor Swift Opens Up About the Creation of ‘Evermore’ », Variety, (consulté le ).
  6. a b et c (en) Claire Shaffer, « Aaron Dessner on How His Collaborative Chemistry With Taylor Swift Led to ‘Evermore’ », sur rollingstone.com, Rolling Stone, (consulté le ).
  7. a b c d et e (en) Lyndsey Havens, « Aaron Dessner on the ‘Weird Avalanche’ That Resulted in Taylor Swift’s ‘Evermore’ », sur billboard.com, Billboard, (consulté le ).
  8. a et b (en) Evan Minsker, « Taylor Swift Releases New Album evermore: Listen and Read the Full Credits », Pitchfork, (consulté le ).
  9. a b c d e f g et h (en) Julia Emmanuele, « Taylor Swift Explained Why Joe Alwyn Helped Write Evermore's Saddest Songs », Bustle, (consulté le ).
  10. a b c d e f et g (en) Gabrielle Sanchez, « Who’s Marjorie? and 6 Other Burning evermore Questions, Answered », Vulture, (consulté le ).
  11. a b et c (en) Piet Levy, « Twitter reacts to Taylor Swift and Bon Iver's 'Evermore' — and their four other songs on Swift's new album », Milwaukee Journal Sentinel, (consulté le ).
  12. a et b (en) Patrick Ryan, « Taylor Swift's 'Evermore' review: Pop star returns to the woods for a spellbinding 'Folklore' companion », USA Today, (consulté le ).
  13. a b c d et e (en) Ellie Bate, « “Evermore” Is Taylor Swift’s Least Autobiographical Album — Which Might Explain Why It’s Her Best », BuzzFeed, (consulté le ).
  14. a b c d e f g h et i (en) Jason Lipshutz, « Every Song Ranked on Taylor Swift’s ‘Evermore’ Deluxe Edition: Critic’s Picks », Billboard, (consulté le ).
  15. (en) Alyssa Bailey, « Taylor Swift's 'Willow' Lyrics Capture What It's Like to Want Someone », Elle, (consulté le ).
  16. a et b (en) Alyssa Bailey, « Taylor Swift's 'Champagne Problems' Lyrics Are About a Rejected Proposal. She Answered If It's Joe Alwyn's », Elle, (consulté le ).
  17. a b c et d (en) « Taylor Swift's 'Evermore' Has A Song For Every Mood », MTV, (consulté le ).
  18. (en) Ellissa Bain, « Taylor Swift’s ’tis the damn season’ meaning explained: Full lyrics here! », HITC, (consulté le ).
  19. (en) Brittany Spanos, « Taylor Swift Comes Through With the Holiday Bummer We Need With ‘Tis the Damn Season’ », Rolling Stone, (consulté le ).
  20. (en) « The book 'Rebecca' inspired this Taylor Swift song », The Times of India, (consulté le ).
  21. a et b (en) Lauren Huff, « Taylor Swift explains the story behind 'murder mystery song' 'No Body, No Crime' », Entertainment Weekly (consulté le ).
  22. (en) Savannah Walsh, « Taylor Swift's 'Happiness' Lyrics Turn The Great Gatsby Into a Poignant Breakup Song », Elle, (consulté le ).
  23. a b et c (en) Morgan Baila, « All The Theories About Taylor Swift’s Elusive “Dorothea” », Refinery29, (consulté le ).
  24. (en) Mehera Bonner, « Fans Are Convinced Taylor Swift’s New Song “Dorothea” Is About Selena Gomez », Cosmopolitan, (consulté le ).
  25. « Selena Gomez en plein cœur de la chanson «Dorothea» de Taylor Swift ? », Ouest-France, (consulté le ).
  26. a b c et d (en) Rob Sheffield, « Taylor Swift’s Cruel Winter: Why ‘Marjorie’ Is Her Heart-Shredding Masterpiece », Rolling Stone, (consulté le ).
  27. a et b (en) Roisin O'Connor, « Taylor Swift song ‘Marjorie’ is a tribute to her late grandmother », The Independent, (consulté le ).
  28. (en-US) Jeff Opperman, « Opinion | Taylor Swift Is Singing Us Back to Nature », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le )
  29. (en) Cerys Kenneally, « Taylor Swift swaps Stella McCartney coats for new evermore album artwork », The Line of Best Fit, (consulté le ).
  30. (en) Rory Satran, « Taylor Swift’s ‘Evermore’ Braid Is More Than Just a Braid », The Wall Street Journal, (consulté le ).
  31. a et b (en) Samantha Grindell, « Taylor Swift's $2,875 plaid coat from her 'Evermore' cover sold out within hours — and it's not the only pricey item fans are snapping up », Insider, (consulté le ).
  32. (en) Elana Fishman, « Stella McCartney opens up about dressing Taylor Swift for ‘Evermore’ album », Page Six, (consulté le ).
  33. (en) Mike Bedigan, « Kanye West’s Donda most searched for album cover of 2021 », Belfast Telegraph, (consulté le ).
  34. (en) Pat Ralph, « Taylor Swift wins record-setting fourth best pop album for 'Evermore' at 2021 American Music Awards », sur phillyvoice.com, Philly Voice, (consulté le ).
  35. (en) « 2021 ARIA Awards Winners », sur aria.com.au (consulté le ).
  36. (en) « 2022 GRAMMYs Awards Show: Complete Winners & Nominations List », sur grammy.com, (consulté le ).
  37. (en) « Past Nominees + Winners: 2022 International Album of the Year », sur junoawards.ca (consulté le ).
  38. a et b (en) Chris Willman, « Taylor Swift’s ‘Evermore’ Sells a Million Worldwide in First Week », Variety, (consulté le ).
  39. a b c et d (en) Keith Caulfield, « Taylor Swift’s ‘Evermore’ Returns to No. 1 on Billboard 200 Chart », Billboard, (consulté le ).
  40. (en) Keith Caulfield, « Taylor Swift Takes Nos. 1 & 2 on Billboards Top Album Sales Chart With Evermore and Folklore », Starlight PR, (consulté le ).
  41. (en) Emily Blake, « ‘Folklore’ Is Officially the Biggest Album of 2020 », Rolling Stone, (consulté le ).
  42. « Avec « Evermore », Taylor Swift bat le record de vente de vinyles sur une semaine aux Etats-Unis », 20 Minutes, (consulté le ).
  43. (en) « Year-end Charts Billboard 200 Albums », Billboard (consulté le ).
  44. (en) Lars Brandle, « Taylor Swift’s ‘Evermore’ Extends Reign Atop Australia’s Albums Chart », Billboard, (consulté le ).
  45. (en) Brent Furdyk, « Taylor Swift’s ‘Evermore’ Regains No. 1 On Billboard 200 Chart », ET Canada, (consulté le ).
  46. a et b (en) « TAYLOR SWIFT - EVERMORE (ALBUM) », sur lescharts.com (consulté le ).
  47. (en) Rob Copsey, « Taylor Swift's Evermore debuts at Number 1 on the Official Albums Chart and sets UK record », sur officialcharts.com, (consulté le ).
  48. Bruno Lesprit, « Plus intimiste, mais toujours aussi populaire : Taylor Swift, le changement dans le confinement », Le Monde, (consulté le ).
  49. (de) offiziellecharts.de. GfK Entertainment. PhonoNet GmbH.
  50. (en) Australian-charts.com – Taylor Swift – Evermore. ARIA Top 50 album. Hung Medien.
  51. (de) Austriancharts.at – Taylor Swift – Evermore. Ö3 Austria Top 40. Hung Medien.
  52. (nl) Ultratop.be – Taylor Swift – Evermore. Ultratop 200 albums. Ultratop et Hung Medien / hitparade.ch.
  53. Ultratop.be – Taylor Swift – Evermore. Ultratop 200 albums. Ultratop et Hung Medien / hitparade.ch.
  54. « Taylor Swift Chart History Billboard Canadian Albums », Billboard (consulté le )
  55. (da) Danishcharts.com – Taylor Swift – Evermore. Tracklisten. Hung Medien.
  56. (en) Archive Chart. Top 40 Scottish Albums. The Official Charts Company.
  57. (en) Spanishcharts.com – Taylor Swift – Evermore. Top 100 álbumes. Hung Medien.
  58. « Taylor Swift Chart History Billboard 200 », Billboard (consulté le )
  59. « Taylor Swift Chart History Top Alternative Albums », Billboard (consulté le )
  60. (fi) Finnishcharts.com – Taylor Swift – Evermore. Suomen virallinen lista. Hung Medien.
  61. Lescharts.com – Taylor Swift – Evermore. SNEP. Hung Medien.
  62. (en) Official Irish Albums Chart Top 50. Irish Albums Chart. The Official Charts Company.
  63. (en) Italiancharts.com – Taylor Swift – Evermore. FIMI. Hung Medien.
  64. (en) Norwegiancharts.com – Taylor Swift – Evermore. VG-lista. Hung Medien.
  65. (en) Charts.org.nz – Taylor Swift – Evermore. RIANZ. Hung Medien.
  66. (nl) Dutchcharts.nl – Taylor Swift – Evermore. Mega Album Top 100. Hung Medien.
  67. (en) Portuguesecharts.com – Taylor Swift – Evermore. AFP. Hung Medien.
  68. (en) Official Albums Chart Top 100. UK Albums Chart. The Official Charts Company.
  69. (en) Swedishcharts.com – Taylor Swift – Evermore. Sverigetopplistan. Hung Medien.
  70. (en) Swisscharts.com – Taylor Swift – Evermore. Schweizer Hitparade. Hung Medien.
  71. « Avec trois albums arrivés en tête des charts britanniques, Taylor Swift bat les Beatles », La Voix du Nord, (consulté le ).

Liens externes