Eurocopter EC225 Super Puma

H225
Image illustrative de l’article Eurocopter EC225 Super Puma
EC225

Rôle Hélicoptère de transport civil
Constructeur Drapeau : Europe Airbus Helicopters
Premier vol novembre 2000
Date de retrait Toujours en service
Équipage
2 pilotes avec 19 passagers[1]
Motorisation
Moteur Turbomeca Makila 2A (ou 2A1)
Nombre 2
Type Turbine
Puissance unitaire 1 567 kW / 2 101 ch
Nombre de pales 5 rotor principal, 4 rotor anti couple
Dimensions
Image illustrative de l’article Eurocopter EC225 Super Puma
Masses
Charge utile 5 744 kg
Maximale 11 000 kg
Performances
Vitesse de croisière 262[1] km/h
Vitesse maximale 324 km/h
Plafond 5 900 m
Vitesse ascensionnelle 522 m/min
Distance franchissable 937 km
Avionique
FADEC

L'Eurocopter EC225 est un hélicoptère de la classe 11 tonnes fabriqué par Airbus Helicopters, anciennement Eurocopter qui a effectué son premier vol en novembre 2000. Son équivalent militaire est l'Eurocopter EC725 Caracal (H225M dans la nouvelle nomenclature). Il est le dernier né de la famille des Super Puma. Depuis le changement de dénomination sociale de l'hélicoptériste en janvier 2014[2], les EC225 Super Puma sont désignés H225 Super Puma[3].

Caractéristiques

Sa principale utilisation dans le secteur civil est le transport off-shore pour le compte des pétroliers (relève du personnel sur plate-forme pétrolière et missions SAR). Quelques appareils sont aussi utilisés pour le transport des personnalités gouvernementales (Japon, Algérie...)

Il se caractérise par rapport au Super Puma L2 ou AS332L2 par un rotor cinq pales, une plus grande autonomie et une charge utile plus élevée ainsi qu'une nouvelle avionique.

Il est équipé de deux turbomoteurs Makila 2A (ou 2A1) de Turbomeca d'une puissance maximum en mode d'urgence de 2 450 ch chacun à régulation FADEC totalement électronique, ce qui est une première dans la famille Super Puma.

Opérateurs gouvernementaux et militaires

Opérateurs militaires du EC225 dans le monde.
  • Drapeau de l'Argentine Argentine : La préfecture navale argentine s'équipe en EC225 afin de remplacer ses plus anciens hélicoptères[4].
  • Drapeau de la République populaire de Chine Chine : Le 26 août 2009, le Ministère des Transports de la République Populaire de Chine signe l'achat de deux hélicoptères supplémentaires de classe EC225, ce qui porte le total à 4[5].
  • Drapeau de la France France : L'armée française possède 19 Airbus Helicopters H225M Caracal, Initialement pour l'Armée de Terre, l'Armée de l'Air et la Marine, ils sont progressivement reversés à la seconde.

Airtelis, filiale du gestionnaire du réseau de transport d'électricité, RTE, dispose de deux EC 225, reçus le 17 novembre 2011 et le 9 mai 2012.

Opérateurs civils

  • Drapeau de l'Ukraine Ukraine : Achat de 21 H225s d'occasion en juillet 2018 et adaptés pour des missions de recherches et secours, de sécurité civile, et de services médicaux d'urgence ; leur livraison est prévue en 2018[11].

Notes et références

  1. a et b https://www.airbus.com/content/dam/corporate-topics/publications/brochures/Broch-CIVILRange-02-2018.pdf
  2. « Eurocopter devient Airbus Helicopter », sur avionslegendaires.net (consulté le 9 août 2016).
  3. « La jungle des désignations Airbus Helicopters », sur avionslegendaires.net (consulté le 9 août 2016).
  4. (es) « La Prefectura Naval Argentina adquiere el primer helicóptero EC225 Súper Puma », sur Infodefensa.com, (consulté le 9 août 2016).
  5. (en) « The Ministry of Transport signs for 2 additional EC225 helicopters in China », Eurocopter.
  6. (en) Courtney Howard, « Japan Coast Guard expands Airbus H225 Super Puma helicopter fleet for search and rescue », sur http://www.intelligent-aerospace.com/, (consulté le 16 mars 2016).
  7. Antony Angrand, « Heli Expo 2015 : un troisième Airbus Helicopters EC225 livré aux garde-côtes japonais »,
  8. « Eurocopter EC225LP », sur Helis.com (consulté le 9 août 2016).
  9. « Airbus Helicopters proche d'une commande de Super Puma en Tanzanie », sur La Tribune (consulté le 4 février 2018).
  10. (en) « Naval Aviation Brigade », sur http://www.globalsecurity.org/, (consulté le 12 juin 2017).
  11. « Airbus signe avec l'Ukraine la vente de 55 hélicoptères », sur Le Figaro (consulté le 21 septembre 2018).

Compléments

Articles connexes

Liens externes

  • Airbus Helicopters EC225 sur le site officiel de la Marine Nationale
  • Helicomontagne AS332 et EC225 Travaux aérien, transport de charge externe, interne.
  • Site de la société Airtelis, filiale de RTE
  • (en) H225, sur le site officiel d'Airbus Helicopters.