Et moi, et moi, et moi (chanson)

Et moi, et moi, et moi
Description de cette image, également commentée ci-après
Jacques Dutronc, à la télévision en 1966
EP de Jacques Dutronc
extrait de l'album Jacques Dutronc (1966)
Face A Et moi, et moi, et moi
J'ai mis un tigre dans ma guitare
Face B Mini, Mini, Mini
Les gens sont fous, les temps sont flous
Sortie [1]
Enregistré 1966
Studio Vogue de Paris
Durée 2:52
Genre Chanson française, variété française, rock français, rock psychédélique
Format Disque microsillon
Auteur Jacques Lanzmann
Compositeur Jacques Dutronc
Producteur Jacques Wolfsohn
Label Disques Vogue

Singles de Jacques Dutronc

Clip vidéo

[vidéo] Jacques Dutronc - Et moi, et moi, et moi sur YouTube

Et moi, et moi, et moi est une chanson française de l'auteur-compositeur-interprète Jacques Dutronc, écrite par Jacques Lanzmann. Ce premier EP de sa carrière est extrait de son 1er album Jacques Dutronc (album) de 1966, chez Vogue[2],[3]. Un des plus importants succès de son répertoire, et un des classiques de la chanson française[4].

Historique

À l'origine guitariste solo du groupe El Toro et les Cyclones, puis guitariste d'Eddy Mitchell, et compositeur, Jacques Dutronc passe pour la première fois au chant avec ce premier tube de sa carrière Et moi, et moi, et moi, dont il a composé la musique, avec des paroles de Jacques Lanzmann. Elle est initialement destinée au chanteur Benjamin, mais son interprétation ne satisfait pas Jacques Wolfsohn, son producteur chez Vogue. Le texte est ensuite confié à Hadi Kalafate, bassiste d'El Toro et les Cyclones, mais c'est finalement Jacques Dutronc (assistant de Jacques Wolfsohn chez Vogue) qui s'avère avoir la voix qui convient le mieux[5].

Jacques Dutronc est alors âgé de 23 ans quand il interprète cette chanson de rock psychédélique français, avec son profil de dandy parisien, et son humour ironique satirique sarcastique social désinvolte caricatural qui le caractérise[6]. Il l'enregistre en s'accompagnant à la guitare « Sept cent millions de chinois, et moi, et moi, et moi, avec ma vie, mon petit chez-moi, mon mal de tête, mon point au foie, j'y pense et puis j'oublie, c'est la vie, c'est la vie...»[7]. Le succès fulgurant de ce 1er album Jacques Dutronc (album) le propulse alors aux sommets des ventes et des célébrités de la pop française des années 1960, avec ses premiers tubes Les Cactus, Les Play-Boys, J’aime les filles[8],[9]...

Il reprend ce tube de sa carrière entre autres avec Les Vieilles Canailles, avec Johnny Hallyday et Eddy Mitchell, pour leur album Les Vieilles Canailles Le Live de 2019.

Ventes

La chanson s'est écoulée à plus de 100 000 exemplaires en France[10].

Titres

Face A

No Titre Durée
1. Et moi, et moi, et moi 02:55
2. J'ai mis un tigre dans ma guitare 02:21

Face B

No Titre Durée
1. Mini, mini, mini 01:54
2. Les gens sont fous, les temps sont flous 03:03

Jukebox

Deux 45 tours jukebox (2 titres) sont tirés de cet EP :

  • Et moi, et moi, et moi
  • Mini-mini-mini

Classements

Classement (1966) Meilleure
place
Drapeau de la France France (IFOP)[11] 6
Drapeau de la Belgique Belgique (Wallonie Ultratop 50 Singles)[12] 4
Drapeau de l'Allemagne Allemagne (Media Control AG)[13] 24

Adaptations étrangères

  • 1967 : deux versions sont publiées en Italie, Il mondo va cosi de Franco Battiato, et E voi, e voi, e voi de Gene Guglielmi.
  • 1968 : Bob Azzam et son orchestre ont repris la chanson dans une version en anglais intitulée The Story of My Life sur son album New Sounds.
  • 1973 : Mungo Jerry, le groupe qui a connu un succès mondial avec In the Summertime, a enregistré une version anglaise intitulée Alright, Alright, Alright, classée no 3 dans les Charts britanniques.
  • 1995 : un combo anglo-français « Dutronc ! Dutronc ! Dutronc! » (patronyme hommage à un « Et moi ! Et moi ! Et moi ! ») reprend une collection de tube de Jacques Dutronc sur son album éponyme paru en 1995, dont le titre en question (label Garden Records, ref. DGLP-70).
  • 2004 : un enregistrement de la version italienne Il mondo va cosi par Jacques Dutronc figure sur le disque 6 de la compilation Intégrale Les Cactus.

Notes et références

  1. www.encyclopedisque.fr/disque/6003.html
  2. « Jacques Dutronc – Mini-Mini-Mini / Et Moi, Et Moi, Et Moi », sur www.discogs.com (consulté en )
  3. « Et moi, et moi, et moi by Jacques Dutronc », sur secondhandsongs.com (consulté en )
  4. [vidéo] Jacques Dutronc - Et moi, et moi, et moi sur YouTube
  5. « Et moi, et moi, et moi de Jacques Dutronc », La France En Chansons, sur lefigaro.fr, Le Figaro, (consulté le )
  6. « Jacques Dutronc », sur www.universalis.fr (consulté en )
  7. « Jacques Dutronc », sur www.larousse.fr (consulté en )
  8. « Jacques Dutronc : l'icône qui pique », sur www.marieclaire.fr (consulté en )
  9. « Jacques Dutronc », sur www.voici.fr (consulté en )
  10. Ventes de 1966
  11. Top France; cliquer sur les onglets 1966 et la date du 1er octobre 1966
  12. Ultratop.be – Jacques Dutronc – Et moi, et moi, et moi. Ultratop 50. Ultratop et Hung Medien / hitparade.ch. Consulté le 11 février 2017.
  13. (de) Musicline.de – Jacques Dutronc. GfK Entertainment. PhonoNet GmbH. Consulté le 11 février 2017.

Voir aussi

Liens externes