Erbisœul

Erbisœul
Erbisœul
Crédit image :
licence CC BY 4.0 🛈

Gare d'Erbisœul
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région  Région wallonne
Communauté  Communauté française
Province Drapeau de la province de Hainaut Province de Hainaut
Arrondissement Mons
Commune Jurbise
Code postal 7050
Zone téléphonique 065
Démographie
Gentilé Erbisœulois(e)[1]
Géographie
Coordonnées 50° 30′ nord, 3° 53′ est
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Belgique
Voir sur la carte topographique de Belgique
Crédit image :
Eric Gaba (Sting - fr:Sting) and NordNordWest
licence CC BY-SA 3.0 🛈
City locator 14.svg
Erbisœul
Géolocalisation sur la carte : Belgique
City locator 14.svg
Erbisœul
Géolocalisation sur la carte : Région wallonne
City locator 14.svg
Erbisœul
Géolocalisation sur la carte : Hainaut
Voir sur la carte administrative du Hainaut
Crédit image :
licence CC BY-SA 3.0 🛈
City locator 14.svg
Erbisœul

Erbisœul est une section de la commune belge de Jurbise située en Région wallonne dans la province de Hainaut.

C'était une commune à part entière avant la fusion des communes de 1977.

Erbisœul est traversée par la ligne de chemin de fer Bruxelles-Mons et accueille l'académie de police et le Royal Golf Club du Hainaut. Deux personnalités habitent actuellement Erbisœul : Claude Durieux, gouverneur de la province de Hainaut depuis 2004 et natif du village, et Pierre Coran, écrivain et poète. Il y a aussi Dominique Cogels-Le Grelle, première échevine de la commune de Jurbise de 1988 à 2000, députée wallonne de 1995 à 1999.

Personnalités natives de la localité

  • Abel Dubois (1921-1989), ministre et bourgmestre de Mons
  • Claude Durieux, ancien gouverneur de la province du Hainaut
  • Dominique Cogels-Le Grelle, ancienne première échevine de la commune de Jurbise de 1988 à 2000, députée wallonne de 1995 à 1999

Bourgmestres

  • 1830 : Florent Dubois, suivi de Paul Gantois
  • 1831 - 1849 : Paul Gantois
  • 1849 - 1854 : Rupert Gallée
  • 1855 - 1861 : Gustave Juste
  • 1862 - 1869 : Edouard Dawant
  • 1870 - 1878 : Gustave Juste
  • 1879 - 1913 : Emery Gantois
  • 1914 - 1920 : Maurice Gantois
  • 1921 - 1926 : Charles Huchon
  • 1927 - 1940 : Camille Lhoir
  • 1940 - 1942: Herman Dupont (faisant fonction)
  • 1942 - 1953: Louis Leclercq
  • 1953 - 1964: Jean Decroly
  • 1965 - 1976: Denis Lamblin (dernier bourgmestre d'Erbisoeul avant la fusion des communes)

Institutions

Institut Provincial de Formation du Hainaut

Cette école de la province de Hainaut est composée de différentes sections et implantations dont l'Académie de Police Emilien Vaes. À cet endroit sont formés principalement les policiers mais aussi les pompiers, ambulanciers...

Situé de part et d'autre en bordure de la nationale Mons-Ath. Sa construction récente et les moyens mis à la disposition des personnes en formation en font l'une des écoles de police les plus modernes. Ses locaux sont utilisés aussi bien pour former les futurs policiers que pour la formation continue des policiers déjà bien expérimentés qui souhaitent par exemple accéder à un grade supérieur. L'importante infrastructure sportive est aussi utilisée par de nombreuses associations sportives qui permettent ainsi la pratique de sports très variés.

Patrimoine

  • Château Gantois
  • Brasserie-malterie Ceresia, anciennement Gantois
  • Le camp « Ghlin-Erbisœul » pour prisonniers de guerre allemands, conçu pour 30.000 détenus, était fonctionnel de mai 1944 à janvier 1948 dans la fôret d'Erbisœul.[2]
  • le château de la Tourette (rue Haute) qui appartient à l'ancienne députée et échevine Dominique Cogels-Le Grelle
  • la Ronde Maison est un ancien pavillon de chasse des princes de Ligne datant du 18ème siècle. Il a été vendu au CPAS de Mons en 1949 lors de l'achat du domaine de Baudour à la famille de Ligne. Depuis 1991, la Ronde Maison appartient à la province du Hainaut qui y organise diverses activités.

Références

  1. Jean Germain, Guide des gentilés : les noms des habitants en Communauté française de Belgique, Bruxelles, Ministère de la Communauté française, (lire en ligne), p. 37.
  2. Le camp de prisonniers allemands d’Erbisœul

Voir aussi

Article connexe

Liens externes