Enric Martí Carreto

Enric Martí Carreto
Fonction
Président
FC Barcelone
Biographie
Naissance
Décès
Période d'activité
À partir de
Nationalité
Activités
Autres informations
Équipe

Enric Martí Carreto, né à Barcelone (Catalogne, Espagne) à une date inconnue et mort le dans la même ville, est un chef d'entreprise espagnol du secteur textile. Il préside le FC Barcelone entre 1952 et 1953. C'est sous sa présidence que se produit l'affaire Di Stéfano.

Biographie

Président du FC Barcelone

Enric Martí entre dans le comité directeur du FC Barcelone en 1948 en tant que trésorier sous la présidence d'Agustí Montal Galobart. Il est le bras droit de Montal et devient ensuite vice-président[1]. Le , il devient président du Barça succédant à Montal.

C'est durant le mandat présidentiel d'Enric Martí qu'a lieu l'Affaire Di Stéfano. Martí, mis sous pression au niveau professionnel est obligé de démissionner le avec l'ensemble du comité directeur après avoir refusé de partager les droits fédératifs du joueur argentin avec le Real Madrid.

Vie professionnelle

Enric Martí préside le Consortium textile du coton entre 1946 et 1948. Il est vice-président (1955-1959) puis président (1959-1968) du Comité de travaux du port de Barcelone.

Vie privée

Enric Martí épouse Mercedes Rimbau Fort[2].

Bibliographie

  • Santiago Codina, Els presidents del Barça, 1998, Editorial Barcanova, La Col·lecció del Centenari. (ISBN 84-95184-60-5).
  • Xavier García Luque et Jordi Finestres, El cas Di Stéfano, Edicions 62, Barcelone, 2006. (ISBN 84-297-5887-9).

Références