Eliza Parsons

Eliza Parsons
Biographie
Naissance
Décès
Activités

Eliza Parsons (née Phelp) (Plymouth, 1739 – 5 février 1811) est une femme de lettres britannique, auteur de romans gothiques.

Œuvres

  • The Castle of Wolfenbach (1793) (Le Château de Wolfenbach),
  • The Mysterious Warning[1] (1795) (Le Mystérieux Avertissement).
  • The Convict, or Navy Lieutenant (Le Forçat, ou Le Lieutenant de marine) (1807, roman)
  • The Girl of the Mountains (La Fille des montagnes) (1797, roman)
  • Love and Gratitude: or, Traits of the Human Heart (Amour et Gratitude, ou, Traits du cœur humain) ; six romans (1804)
  • The Miser and His Family (L'Avare et sa famille) (1800, roman)
  • Murray House: 'A Plain Unvarnished Tale' (Un conte simple et sans fard) (1801)
  • The Mysterious Visit (La Mystérieuse Visite) (1802, « un roman, fondé sur des faits »)
  • An Old Friend with a New Face (Un vieil ami avec un nouveau visage) (1797, roman)
  • The Peasant of Ardenne Forest (Le Paysan de la forêt des Ardennes) (1801, roman)
  • The Valley of St. Gotthard (La Vallée du Saint-Gothard) (1799, roman)
  • Women as They Are (Les Femmes telles qu'elles sont) (roman)

Références

  1. The Mysterious Warning est appelé par erreur Mysterious Warnings par Isabella Thorpe, lorsqu'elle parle du roman à son ami Catherine Morland, dans le roman de Jane Austen, Northanger Abbey. Voir à ce sujet Mary Waldron, Jane Austen and the fiction of her time, Cambridge University Press, (ISBN 9780521003889, lire en ligne), p. 171

Bibliographie

Sources primaires 
  • Eliza Parsons, The Castle of Wolfenbach, Kessinger Publishing, , 192 p. (ISBN 9781419156168, lire en ligne)
  • Eliza Parsons, The Mysterious Warning: A German Tale, Valancourt Books, (1re éd. 1795) (ISBN 9781934555347)
Sources secondaires 
  • Biographie d'Eliza Parsons, format .pdf

Liens externes