Edmond Robert

Edmond Robert
Fonctions
Préfet des Côtes-d'Armor
depuis
Préfet des Pyrénées-Orientales
depuis
Préfet de l'Isère
depuis
Préfet de la Vendée
depuis
Député de l'Oise
-
Préfet de l'Ardèche
-
Biographie
Naissance
Décès
(à 58 ans)
Paris
Sépulture
Nationalité
Activités
Autres informations
Distinction

Edmond Robert (1849-1907) est un homme politique français. Préfet de la IIIe République, il fut député de l'Oise de 1881 à 1885.

Biographie

Edmond François Marie Robert naît le , à Metz, en Moselle[1]. Après des études juridiques, il devient avocat à Paris.

Il collabore au journal L'union des jeunes, avant de cofonder La basoche en 1869[2]. Edmond Robert publie un ouvrage sur l'histoire de la domesticité en 1875[3]. Il est nommé sous-préfet à Nogent-sur-Seine en 1876, puis à Compiègne en 1877. Il devient préfet de l'Ardèche en 1879. Il reçoit la légion d'honneur en 1880[2]. S'étant présenté aux législatives, il est élu député de l'Oise le 21 août 1881, siégeant comme républicain[1]. Battu en 1885, il reprend sa carrière, comme préfet de la Vendée en 1887, puis préfet de l'Isère en 1890, des Pyrénées-Orientales en 1893 et des Côtes-du-Nord en 1902.

Retiré de la vie publique en 1906, Edmond Robert décéda le , à Paris et est inhumé au cimetière du Père-Lachaise (41e division)[4].

Publications

  • Les Domestiques, étude de mœurs et d'histoire, Paris : G. Baillière, 1875[3].

Mandats

  • 21/08/1881 - 09/11/1885 : Oise - Gauche républicaine[1].

Sources

Notes et références

  1. a b et c Notice sur assemblee-nationale.fr
  2. a et b Robert, Edmond (1849-1907 sur idref.fr
  3. a et b Notice d'autorité sur bnf.fr
  4. Jules Moiroux, Le cimetière du Père Lachaise, Paris, S. Mercadier, (lire en ligne), p. 298