ECAM-EPMI

ECAM-EPMI
Logo epmi 2010-300x168.jpg
Histoire
Fondation
Statut
Type
Forme juridique
Association déclarée ()
Président
Luis Molina[1]
Directeur
Abdelmoumen Darcherif
Président du conseil scientifique
Robert Leloup[2]
Membre de
Site web
Chiffres-clés
Étudiants
598 en 2019[3], dont:
457 élèves-ingénieurs statut étudiant
+ 129 élèves-ingénieurs statut apprenti
Enseignants-chercheurs
25[3]
Localisation
Pays
Localisation
Ville

ECAM-EPMI ou École centrale des arts et métiers - EPMI est l'une des 204 écoles d'ingénieurs françaises accréditées au à délivrer un diplôme d'ingénieur[5].

Accessible après le baccalauréat ou une classe préparatoire, l’école dispose d’une équipe de 135 intervenants.

Historique

Elle a été fondée en 1992 par des industriels (EDF, Schneider Electric, Philips et PSA)[6] sous le nom d' « École d'électricité, de production et des méthodes industrielles ».

Elle est habilitée depuis 1996 par la commission des titres d'ingénieur.

En 2006 elle adhère au Groupe École centrale d'arts et métiers puis en 2007 à la Fédération des établissements d'enseignement supérieur d'intérêt collectif et enfin en 2009 à la Conférence des grandes écoles

En 2014 elle est renommée ECAM-EPMI[7].

En 2015 elle est membre fondateur de l'Université Paris-Seine.

Infrastructures

Crédit image :
licence CC BY-SA 3.0 🛈
Le boulevard de l'Hautil, à droite le campus d'ECAM-EPMI.
Crédit image :
licence CC BY-SA 3.0 🛈
Le campus d'ECAM-EPMI au sein de l'IPSL.

L’établissement dispose de 30 000 m2 de locaux communs aux cinq écoles membres de l’Institut polytechnique Saint-Louis, 6 000 m2 de locaux pédagogiques spécifiques à ECAM-EPMI, 10 laboratoires dont deux externes pour enseigner l’électronique et l’informatique.

Formations

Elle forme en cinq ans des ingénieurs généralistes (sous statut étudiant ou sous statut apprenti).

Le cycle d'ingénieur est accessible après un cycle préparatoire de deux ans.

Partenariats

L'école appartient au programme Erasmus. Elle dispose également de double diplômes avec l'Université de Sherbrooke, le Manhattan College et l'Université de Cranfield. Elle a également un accord avec l'Institut polytechnique de Hanoï, le FPT University et l'Université internationale d'Hô Chi Minh-Ville.

Liens externes

Notes et références