Dušan Drašković

Dušan Drašković

Dušan Drašković
Image illustrative de l’article Dušan Drašković
Biographie
Nationalité Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie Yougoslave
Naissance (79 ans)
Lieu Banja Luka
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
000Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie FK Spartak Zlatibor Voda
000Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie OFK Belgrade
000Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie FK Vojvodina Novi Sad
000Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie FK Radnički Niš
Sélections en équipe nationale
AnnéesSélectionM (B.)
Flag of Yugoslavia (1992–2003).svg Yougoslavie 3 (0)
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
1980-1983Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie FK Vojvodina Novi Sad
- Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie FK Borac Banja Luka
1988-1993Drapeau : Équateur Équateur
1994Drapeau : Brésil CA Bragantino
1995Drapeau : Équateur Barcelona Sporting Club
1995-1996Drapeau : Bolivie Bolivie15
2000Drapeau : Sierra Leone Sierra Leone
2000-2001Drapeau : Guatemala CSD Comunicaciones
- Drapeau : Équateur Club Sport Emelec
2007Drapeau : Pérou Deportivo Quito
2008- Drapeau : Équateur Barcelona Sporting Club (réserve)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.

Dušan Drašković est un footballeur puis entraîneur yougoslave puis monténégrin. Il a dirigé plusieurs sélections, comme l'Équateur ou la Bolivie. C'est depuis 2008 l'entraîneur de l'équipe réserve du club équatorien du Barcelona Sporting Club.

Carrière

Dans sa carrière de joueur, Drašković n'a remporté qu'un seul titre, la médaille d'or au tournoi de football des Jeux méditerranéens de 1971, disputés en Turquie à Izmir.

Il commence sa carrière d'entraîneur en Yougoslavie, dirigeant le FK Vojvodina Novi Sad puis le FK Borac Banja Luka. En 1988, il part pour l'Amérique du Sud puisqu'il devient le sélectionneur de l'l'équipe nationale d'Équateur. Avec La Tri, il dispute trois Copa América. En 1989 et 1991, elle quitte la compétition au premier tour mais en 1993, à domicile, les Équatoriens réalisent la meilleure performance de leur histoire en atteignant les demi-finales. Drašković entraîne ensuite pendant un an le club brésilien de Bragantino puis revient en Équateur sur le banc du Barcelona SC.

En octobre 1995, la fédération bolivienne fait appel à lui pour tenter de qualifier la Verde pour la Coupe du monde 1998 mais aussi préparer la Copa América 1997, disputée à domicile. Son premier match sur le banc bolivien a lieu le [1] lors d'un match nul en amical face à l'Équateur. Si les premiers matchs de la Bolivie sous ses ordres sont encourageants (quatre victoires et deux nuls lors des sept premières rencontres, toutes en amical), les débuts dans les éliminatoires de la Coupe du monde sont plus compliqués. La Verde s'incline 3-1 en Argentine puis perd deux fois lors de l'US Cup 1996 face au Mexique puis l'Irlande. Le match nul 0-0[2] à domicile face au Pérou le met un terme à son mandat. C'est l'Espagnol Antonio López Habas qui reprend son poste.

Après une pause de quatre ans, le technicien part au Guatemala diriger le club du CSD Comunicaciones puis revient une nouvelle fois en Équateur prendre la tête du Club Sport Emelec. Il effectue un court passage au Pérou au sein du Deportivo Quito avant de prendre en charge en 2008 l'équipe réserve du Barcelona SC.

Palmarès

Références

  1. (en) « Feuille de match Bolivie-Équateur », sur 11v11.com (consulté le 18 décembre 2013)
  2. (en) « Feuille de match Bolivie-Pérou », sur allworldcup.narod.ru (consulté le 18 décembre 2013)