Double faute

En français, on qualifie de double faute une faute double, deux fautes commises simultanément par une même personne, successivement, ou en lien proche. On parle également de double faute lorsqu'un différend oppose deux parties dont chacune a commis une faute.

On parlait ainsi de double faute dans le mariage lorsqu'une faute était commise par chacun des deux conjoints « Lorsque les deux conjoints sont convaincus d'adultère, cette double faute n'empêche pas que le divorce soit prononcé à la requête du plus diligent. Le seul grief à invoquer serait tiré de la « compensation des torts » »[1].

On parle également de double faute dans le droit commercial maritime, lorsqu'un différend oppose deux navires[2].

Origine

Cette expression était déjà utilisée dans un livre publié en 1651 : « Quoy faisant, elle commettoit double faute, l'vne appellant de l'ordonnance du Roy publice au Parlement, l'autre, d'en appeller au Pape. »[3]

Par extension, on peut parler de triple faute.

Le concept semble également être passé de la langue hébraïque au grec, puis au latin au travers de l'ancien testament (Jerémie, livre 2, §13).

Sports

Basket-ball

Au basket-ball, on peut considérer une double faute lorsque deux joueurs commentent une faute l'un contre l'autre pendant que le ballon est dans les airs[4].

Tennis

Terme appliqué au tennis. Un joueur réalise une double faute lorsque deux services consécutifs non let sont annoncés faute. Un service est annoncé faute s'il ne tombe pas dans les limites du carré de service opposé au filet et dans la diagonale du serveur (y compris s'il a touché le filet), soit s'il reste dans le filet, soit si le joueur a commis une faute de pied[5].

Notes et références

  1. Onésime Masselin (entrepreneur de travaux publics), Dictionnaire juridique de O. Masselin. Législation et jurisprudence au 15 janvier 1888 : mariage, divorce, séparation de corps et de biens, conseil judiciaire, interdiction et aliénés..., Paris, dépôt central des ouvrages de l'auteur, , Gr. in-8° , 796 p. (notice BnF no FRBNF30902717, lire en ligne)
  2. Arthur Desjardins, Traité de droit commercial maritime. 1. De l'abordage. 2. Traité du contrat à la grosse. 3. Traité de l'hypothèque maritime. 4. Commentaire de la loi du 12 août 1885 modifiant divers articles du livre II du Code de commerce français / par Arthur Desjardins,..., Paris, Pedone-Lauriel, 1878-1890, 9 vol., in-8 (notice BnF no FRBNF30331780, lire en ligne), tome V, p. 134
  3. Jean Bondonnet, Les vies des évêques du Mans restituées et corrigées, avec plusieurs belles remarques sur la chronologie, par Dom Jean Bondonnet,..., Paris, E. Martin, , 752 p. ; in-4 (notice BnF no FRBNF30125767, lire en ligne)
  4. RGLEMENTS TECHNIQUES - BASKETBALL (FEMMES) (www.universitysport.ca/f/reglements/documents/BB-F.pdf), RT57
  5. une faute de pied est commise lorsque le serveur a un pied qui mord sur la ligne de fond ou dans la moitié de terrain qui se situe face au receveur.