Diocèse de Lescar

Diocèse de Lescar
(la) Dioecesis Lascurrensis
Image illustrative de l’article Diocèse de Lescar
L'ancienne cathédrale Notre-Dame-de-l'Assomption de Lescar.
Pays France
Église catholique
Rite liturgique romain
Type de juridiction diocèse
Province ecclésiastique Auch
Siège Lescar
Diocèses suffragants aucun
Titulaire actuel liste
Langue(s) liturgique(s) latin
Calendrier julien puis grégorien
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Le diocèse de Lescar (en latin : Dioecesis Lascurrensis) est un ancien diocèse de l'Église catholique en France. Il est l´un des deux diocèses historiques du Béarn avec celui d’Oloron.

Histoire

L'église cathédrale était Notre-Dame-de-l'Assomption de Lescar.

L'évêque était suffragant de l'archevêque métropolitain d'Auch, et était président-né des États du Béarn, ainsi que premier conseiller du parlement de Navarre (ou de Pau). Il jouissait d'environ 15.000 livres de rente, et devait payer 1.300 florins à la cour de Rome pour l'expédition de ses bulles[1].

Le diocèse fut supprimé par la Constitution civile du clergé et le Concordat de 1801 et n'a pas été rétabli. Depuis 1909, l'évêque de Bayonne porte le titre d'évêque de Lescar et d'Oloron.

Du XIVe siècle et jusqu'à la Révolution, les évêques résidèrent au palais épiscopal de Lescar, qui fut presque complètement détruit en 1800.

Territoire

À la veille de la Révolution française, le diocèse de Lescar confinait : au nord, avec celui d'Aire ; à l'est, avec ceux de Tarbes et d'Auch ; au sud, avec celui d'Oloron ; et à l'ouest, avec celui de Dax. Il couvrait 240 paroisses ou annexes[1].

Il était divisé en cinq archidiaconés : Lescar, Soubestre, Larbaig, Batbielle et Vic-Bilh.

Notes et références

  1. a et b Abbé Expilly, Dictionnaire géographique, historique et politique des Gaules et de la France, Paris, Desaint et Saillant, , to. IV, p. 179

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes