Deborah Harkness

Deborah Harkness
Description de cette image, également commentée ci-après
Deborah Harkness en 2018
Naissance (56 ans)
Philadelphie, Pennsylvanie, Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale
Romancière, historienne
Auteur
Langue d’écriture Anglais américain
Genres

Œuvres principales

  • Série Le Livre perdu des sortilèges

Deborah Elizabeth Harkness, née le à Philadelphie en Pennsylvanie, est une universitaire et romancière américaine, professeure d'histoire à l'université de Californie du Sud. Le Livre perdu des sortilèges, premier tome d'une trilogie du même nom, est son premier roman. Il devient un best-seller peu de temps après sa publication. Il est publié dans trente-quatre pays, et a été adapté en série télévisée, diffusée sur Sky à partir de septembre 2018[1].

Biographie

Née en 1965, Deborah Harkness grandit près de Philadelphie, en Pennsylvanie, son père est d'origine américaine et sa mère britannique[2]. Elle est diplômée du Mount Holyoke College où elle obtient son Bachelor of Arts en 1986, puis de l'université Northwestern où elle obtient son mastère en 1990, enfin de l'université de Californie à Davis où elle obtient son doctorat en 1994[3]. Harkness étudie également à l'université Oxford. Elle est réputée pour ses travaux en histoire des sciences et de la médecine[4] ainsi que pour avoir étudié l'alchimie, la magie et l'occultisme.

Carrière universitaire

Deborah Harkness est professeure d'histoire et enseigne l'histoire européenne et l'histoire des sciences[5] à l'université de Californie du Sud[6]. Elle a publié deux livres d'histoire, John Dee's Conversations with Angels: Cabala, Alchemy and the End of Nature (1999) et The Jewel House: Elizabethan London and the Scientific Revolution (2007)[6] pour lequel elle reçoit en 2008 le prix Pfizer décerné par l’History of Science Society en reconnaissance d'un livre exceptionnel sur l'histoire des sciences[7],[8],[9].

Récompense

  • 2008 : prix Pfizer, pour The Jewel House: Elizabethan London and the Scientific Revolution.
  • 2018 : Prix Inkpot, pour l'ensemble de son œuvre.

Œuvres

Série Le Livre perdu des sortilèges ((en) All Souls trilogy)

  1. Le Livre perdu des sortilèges, Orbit, 2011 ((en) A Discovery of Witches, 2011)
  2. L'École de la nuit, Orbit, 2012 ((en) Shadow of Night, 2012)
  3. Le Nœud de la sorcière, Orbit, 2014 ((en) The Book of Life, 2014)

Roman indépendant

Essais

  • (en) Deborah E. Harkness, The Jewel House : Elizabethan London and the Scientific Revolution, New Haven, Yale University Press, , 349 p. (ISBN 978-0-300-11196-5, OCLC 226002129, lire en ligne)[10].
  • John Dee's Conversations with Angels : Cabala, Alchemy, and the End of Nature, Cambridge, U.K., Cambridge University Press, , 252 p. (ISBN 978-0-521-62228-8, OCLC 39748178, lire en ligne).

Références

  1. critique dans le Guardian
  2. Scott Timberg, « Deborah Harkness' 'A Discovery of Witches' started with airport bookstores », (consulté le 12 juillet 2012)
  3. « Faculty Profile: Deborah Elizabeth Harkness » (consulté le 12 juillet 2012)
  4. Persephone Hernandez-Vogt, « Discovery of a writer: alum pens a preternatural tale » [archive du ], (consulté le 12 juillet 2012)
  5. "Deborah Harkness: The All Souls Trilogy." (February 10, 2014). <http://deborahharkness.com/about-deborah>
  6. a et b Kit-Bacon Gressitt, « SoCal scholar bounds into the supernatural » [archive du ], (consulté le 12 juillet 2012)
  7. Peter R. Dear, « The Jewel House: Elizabethan London and the Scientific Revolution (review) », Technology and Culture, vol. 49, no 3,‎ , p. 793–794 (ISSN 1097-3729, DOI 10.1353/tech.0.0063, lire en ligne, consulté le 11 novembre 2016)
  8. Lisa T. Sarasohn, « The Jewel House: Elizabethan London and the Scientific Revolution (review) », Journal of Interdisciplinary History, vol. 39, no 3,‎ , p. 413–414 (ISSN 1530-9169, lire en ligne, consulté le 11 novembre 2016)
  9. Nicholas H Clulee, « Deborah Harkness. The Jewel House: Elizabethan London and the Scientific Revolution », Renaissance Quarterly, vol. 61, no 2,‎ 1 de junio de 2008, p. 634–635 (ISSN 0034-4338, DOI 10.1353/ren.0.0042, lire en ligne, consulté le 11 novembre 2016)
  10. Allison Kavey, « London Calling », Chemical Heritage Magazine, vol. 26, no 2,‎ , p. 44 (lire en ligne, consulté le 26 mars 2018)

Liens externes

  • (en) Site officiel
  • Deborah Harkness sur le site de son éditeur français
  • Calmann-Lévy / Orbit : Deborah Harkness
  • Ressources relatives à la littérature :
    • NooSFere
    • (en) Internet Speculative Fiction Database
    • (en) Tor.com
  • Notices d'autorité :
    • Fichier d’autorité international virtuel
    • International Standard Name Identifier
    • CiNii
    • Bibliothèque nationale de France (données)
    • Système universitaire de documentation
    • Bibliothèque du Congrès
    • Gemeinsame Normdatei
    • Service bibliothécaire national
    • Bibliothèque nationale de la Diète
    • Bibliothèque nationale d’Espagne
    • Bibliothèque royale des Pays-Bas
    • Bibliothèque nationale de Pologne
    • Bibliothèque nationale d’Israël
    • Bibliothèque universitaire de Pologne
    • Bibliothèque nationale de Catalogne
    • Réseau des bibliothèques de Suisse occidentale
    • Base de bibliothèque norvégienne
    • Bibliothèque nationale tchèque
    • WorldCat