Démographie de la Gironde

Démographie de la Gironde
Dynamique (2018)
Population 1 601 845 hab.
Évolution de la population +0,3 % (2018)[1]
Taux de natalité 11,1 [2]
Taux de mortalité 8,3 [3]
Flux migratoires (2018)
Solde migratoire %

La démographie de la Gironde est caractérisée par une forte densité et une population en croissance continue depuis les premiers recensements.

Avec ses 1 601 845 habitants en 2018, le département français de la Gironde se situe en 6e position sur le plan national.

En cinq ans, de 2013 à 2018, sa population s'est accrue de près de 96 300 unités, c'est-à-dire de plus ou moins 19 300 personnes par an. Mais cette variation est différenciée selon les 535 communes que comporte le département.

La densité de population de la Gironde, 149,4 habitants par kilomètre carré en 2018, est supérieure à celle de la France entière qui est de 103,7 hab./km2 pour la même année.

Évolution démographique du département de la Gironde

Le département a été créé par décret du . Il comporte alors sept districts (Bordeaux, Libourne, La Réole, Bazas, Cadillac, Blaye, Lesparre) et portera le nom de Bec-d'Ambès de juin 1793 au 14 avril 1795. Le premier recensement sera réalisé en 1791 et ce dénombrement, reconduit tous les cinq ans à partir de 1821, permettra de connaître plus précisément l'évolution des territoires.

Avec 554 225 habitants en 1831, le département représente 1,70 % de la population française, qui est alors de 32 569 000 habitants. De 1831 à 1866, il va gagner 147 630 habitants, soit une augmentation de 0,76 % moyen par an, supérieure au taux d'accroissement national de 0,48 % sur cette même période.

Entre le recensement de 1872 qui suit la guerre franco-prussienne de 1870 et celui de 1911 qui précède la Première Guerre mondiale le département gagne 123 946 habitants, soit un accroissement de 17,58 % alors qu'il n'est que de 10 % au niveau national. La population gagne 3,84 % pour la période de l'entre-deux guerres courant de 1921 à 1936 parallèlement à une croissance au niveau national de 6,9 %.

À l'instar des autres départements français, la Gironde va ensuite connaître un fort essor démographique après la Seconde Guerre mondiale.

En 2018, le département comptait 1 601 845 habitants[Note 1], en augmentation de 6,4 % par rapport à 2013 (France hors Mayotte : +1,78 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1791 1801 1806 1821 1826 1831 1836 1841 1846
-502 723522 371522 041538 151554 025555 809568 034602 444
1851 1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891
614 387640 757667 193701 855705 149735 242748 703775 845793 528
1896 1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946
809 902821 131823 925829 095819 128827 973852 768850 567858 381
1954 1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011
896 517935 4481 009 3901 061 4801 127 5461 213 4991 287 3341 393 7581 463 662
2016 2018 - - - - - - -
1 566 6791 601 845-------
(Sources : SPLAF - population totale du département depuis sa création jusqu'en 1962 − puis base Insee − population sans doubles comptes de 1968 à 2006[6] puis population municipale à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Population par divisions administratives

Arrondissements

Le département de la Gironde comporte six arrondissements. La population se concentre principalement sur l'arrondissement de Bordeaux, qui recense 61 % de la population totale du département en 2018, avec une densité de 640,3 hab./km2, contre 10 % pour l'arrondissement de Libourne, 10 % pour celui d'Arcachon, 8 % pour celui de Langon, 6 % pour celui de Blaye et 6 % pour celui de Lesparre-Médoc.

Arrondissement Population
(2018)
Variation
(2018/2013)
Superficie
(km2)
Densité
(hab./km2)
Bordeaux 974 441 en augmentation de 7,33 % par rapport à 2013 1 521,8 640,3
Libourne 154 469 en augmentation de 2,14 % par rapport à 2013 1 282,9 120,4
Arcachon 156 358 en augmentation de 8,92 % par rapport à 2013 1 469,8 106,4
Langon 133 341 en augmentation de 2,69 % par rapport à 2013 2 644,3 50,4
Blaye 91 936 en augmentation de 5,12 % par rapport à 2013 782,4 117,5
Lesparre-Médoc 91 300 en augmentation de 6,73 % par rapport à 2013 2 274,4 40,1
Source : Insee[8]

Communes de plus de 10 000 habitants

Sur les 535 communes que comprend le département de la Gironde, 136 ont en 2018 une population municipale supérieure à 2 000 habitants, 53 communes ont plus de 5 000 habitants, 28 ont plus de 10 000 habitants et trois ont plus de 50 000 habitants : Bordeaux, Mérignac et Pessac.

Les évolutions respectives des communes de plus de 10 000 habitants sont présentées dans le tableau ci-après.

Commune Population
(2018)
Variation
(2018/2013)
Superficie
(km2)
Densité
(hab./km2)
Bordeaux 257 068 en augmentation de 5,52 % par rapport à 2013 49,36 5 208
Mérignac 70 813 en augmentation de 3,55 % par rapport à 2013 48,17 1 470,1
Pessac 64 374 en augmentation de 5,94 % par rapport à 2013 38,82 1 658,3
Talence 42 701 en augmentation de 2,85 % par rapport à 2013 8,35 5 113,9
Villenave-d'Ornon 35 278 en augmentation de 15,05 % par rapport à 2013 21,26 1 659,4
Saint-Médard-en-Jalles 31 536 en augmentation de 8,08 % par rapport à 2013 85,28 369,8
Bègles 29 669 en augmentation de 13,66 % par rapport à 2013 9,96 2 978,8
La Teste-de-Buch 26 248 en augmentation de 2,58 % par rapport à 2013 180,2 145,7
Gradignan 25 435 en augmentation de 4,08 % par rapport à 2013 15,77 1 612,9
Cenon 25 292 en augmentation de 10,53 % par rapport à 2013 5,52 4 581,9
Libourne 24 511 en augmentation de 2,36 % par rapport à 2013 20,63 1 188,1
Eysines 24 109 en augmentation de 10,78 % par rapport à 2013 12,01 2 007,4
Le Bouscat 23 924 en augmentation de 3,09 % par rapport à 2013 5,28 4 531,1
Lormont 23 128 en augmentation de 11,35 % par rapport à 2013 7,36 3 142,4
Gujan-Mestras 21 543 en augmentation de 6,15 % par rapport à 2013 53,99 399
Bruges 18 316 en augmentation de 8,03 % par rapport à 2013 14,22 1 288
Floirac 17 882 en augmentation de 8,17 % par rapport à 2013 8,67 2 062,5
Cestas 16 936 en augmentation de 3,03 % par rapport à 2013 99,57 170,1
Ambarès-et-Lagrave 16 563 en augmentation de 13,38 % par rapport à 2013 24,76 668,9
Blanquefort 15 510 en augmentation de 1,39 % par rapport à 2013 33,72 460
Andernos-les-Bains 12 096 en augmentation de 4,5 % par rapport à 2013 20,01 604,5
Saint-André-de-Cubzac 12 051 en augmentation de 14,83 % par rapport à 2013 23,15 520,6
Arcachon 11 567 en augmentation de 10,41 % par rapport à 2013 7,56 1 530
Le Haillan 11 342 en augmentation de 14,12 % par rapport à 2013 9,26 1 224,8
Biganos 10 921 en augmentation de 9,76 % par rapport à 2013 52,73 207,1
Léognan 10 471 en augmentation de 7,41 % par rapport à 2013 41,43 252,7
Mios 10 398 en augmentation de 25,94 % par rapport à 2013 137,41 75,7
Le Taillan-Médoc 10 118 en augmentation de 5,87 % par rapport à 2013 15,16 667,4
Source : Insee[8]

Structures des variations de population

Soldes naturels et migratoires sur la période 1968-2007

La variation moyenne annuelle est positive et en croissance depuis les années 1970, passant de 0,7 % à 1,2 %.

Le solde naturel annuel, qui est la différence entre le nombre de naissances et le nombre de décès enregistrés au cours d'une même année, a baissé, passant de 0,4 % à 0,3 %. La baisse du taux de natalité, qui passe de 15,5 ‰ à 11,1 ‰, n'est en fait pas compensée par une baisse du taux de mortalité, qui parallèlement passe de 11,7 ‰ à 8,3 ‰[9].

Le flux migratoire est positif et en croissance sur la période courant de 1968 à 2007. Le taux annuel croît toutefois, passant de 0,3 % à 1 %[9].

Variation de la population par périodes
1968 à
1975
1975 à
1982
1982 à
1990
1990 à
1999
1999 à
2008
2008 à
2013
2013 à
2018
Variation annuelle moyenne de la population en % 0,7 0,9 0,9 0,7 1,1 1,2 1,2
- due au solde naturel en % 0,4 0,2 0,2 0,2 0,3 0,3 0,3
- due au solde apparent des entrées sorties en % 0,3 0,6 0,7 0,4 0,8 0,8 1
Taux de natalité en ‰ 15,5 13,4 12,5 11,6 11,8 11,7 11,1
Taux de mortalité en ‰ 11,7 10,9 10,1 9,4 8,7 8,3 8,3
Source : Insee[9]

Mouvements naturels sur la période 2014-2019

En 2014, 17 303 naissances ont été dénombrées contre 12 464 décès. Le nombre annuel des naissances a diminué depuis cette date, passant à 16 955 en 2019, indépendamment à une augmentation, mais relativement faible, du nombre de décès, avec 13 859 en 2019. Le solde naturel est ainsi positif et diminue, passant de 4 839 à 3 096[9].

Naissances
Décès

Densité de population

La densité de population est en augmentation depuis 1968, en cohérence avec l'augmentation de la population. En 2018, la densité était de 160,6 hab./km2[9].

1968
 
101.2
 
1975
 
106.4
 
1982
 
113
 
1990
 
121.6
 
1999
 
129
 
2008
 
142.5
 
2013
 
150.9
 
2018
 
160.6
 

Répartition par sexes et tranches d'âges

La population du département présente une structure similaire à celle de la France en âges et une légère différence en répartition par sexes. En 2018, le taux de personnes d'un âge inférieur à 30 ans s'élève à 35,9 %[9], soit au-dessus de la moyenne nationale (35,5 %[10]). À l'inverse, le taux de personnes d'âge supérieur à 60 ans est de 24,9 % la même année[9], alors qu'il est de 25,9 % au niveau national[10].

En 2018, le département comptait 767 952 hommes pour 833 893 femmes[9], soit un taux de 47,94 % d'hommes, légèrement inférieur au taux national (48,37 %).

Les pyramides des âges du département et de la France s'établissent comme suit.

Pyramide des âges du département de la Gironde en 2018 en pourcentage[9]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,7 
90 ou +
1,9 
6,4 
75-89 ans
8,7 
15,5 
60-74 ans
16,5 
19,8 
45-59 ans
19,4 
20 
30-44 ans
19,1 
19,5 
15-29 ans
18,3 
18,1 
0-14 ans
16 
Pyramide des âges de la France entière en 2018 en pourcentage[10]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,7 
90 ou +
1,8 
6,8 
75-89 ans
9,3 
16,2 
60-74 ans
17 
20,2 
45-59 ans
19,7 
18,9 
30-44 ans
18,4 
18,3 
15-29 ans
16,8 
19 
0-14 ans
17 

Répartition par catégories socioprofessionnelles

La catégorie socioprofessionnelle des professions intermédiaires est surreprésentée par rapport au niveau national. Avec 15,1 %[9], elle est 1 point au-dessus du taux national (14,1 %[10]).

Population de 15 ans ou plus par sexe, âge et catégorie socioprofessionnelle
Catégorie socioprofessionnelle 2013 2018 Détails de l'année 2018
Nb % Nb % Hommes Femmes Part en % de la population âgée de
15 à 24 ans 25 à 54 ans 55 ans ou +
Ensemble 1 244 210 100 1 328 441 100 627 749 700 692 100 100 100
Agriculteurs exploitants 8 525 0,7 7 163 0,5 5 073 2 090 0,1 0,7 0,5
Artisans, commerçants, chefs d'entreprise 48 372 3,9 55 023 4,1 38 588 16 435 0,8 6,7 2,4
Cadres et professions intellectuelles supérieures 116 329 9,3 137 427 10,3 79 490 57 937 2,2 17,4 5
Professions intermédiaires 185 949 14,9 200 975 15,1 91 337 109 638 7,6 25 5,8
Employés 210 179 16,9 215 284 16,2 53 153 162 130 13,9 24,7 6,5
Ouvriers 148 672 11,9 147 125 11,1 117 575 29 550 11 16,7 4
Retraités 321 163 25,8 343 016 25,8 152 672 190 344 0 0,2 68,6
Autres personnes sans activité professionnelle 205 021 16,5 222 428 16,7 89 860 132 568 64,4 8,6 7,2
Source : Insee[9]

Notes et références

Notes

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2021, millésimée 2018, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2020, date de référence statistique : 1er janvier 2018.

Références

  1. Le taux de variation de la population 2018 correspond à la somme du solde naturel 2018 et du solde migratoire 2018 (1 personnes) divisée par la population au 1er janvier 2018.
  2. Le taux de natalité est le rapport du nombre de naissances vivantes l'année à la population totale moyenne de l'année.
  3. Le taux de mortalité est le rapport du nombre de décès, au cours d'une année, à la population moyenne de l'année.
  4. Population selon le sexe et l'âge quinquennal de 1968 à 2013 - Recensements harmonisés - Séries départementales et communales
  5. Fiches Insee - Populations légales du département pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017 et 2018
  6. a et b « Fichiers par départements des populations légales en 2018 », sur insee.fr, (consulté le 5 août 2021)
  7. a b c d e f g h i j et k « Dossier complet - Département de la Gironde (33) », sur insee.fr, (consulté le 28 juillet 2021)
  8. a b c et d « Dossier complet - France entière », sur insee.fr, (consulté le 29 juillet 2021)

Voir aussi

Liens internes

Bibliographie

Liens externes