Coupe du monde de rugby à XV 2023

Coupe du monde de rugby à XV 2023
Coupe du monde 2023
de rugby à XV
Description de l'image Logo RWC2023 FR.svg.
Généralités
Sport Rugby à XV
Organisateur(s) World Rugby
Édition 10e
Lieu(x) France
Date du au
Participants 20 équipes (phase finale)
Matchs joués 48
Site(s) 9 stades
Site web officiel rugbyworldcup.com/2023

Palmarès
Tenant du titre Drapeau d'Afrique du Sud Afrique du Sud (3)

Navigation

La Coupe du monde de rugby à XV 2023 aura lieu en France du vendredi 8 septembre au samedi 28 octobre 2023. Le comité d'organisation et World Rugby ont ajouté une semaine supplémentaire afin « d'augmenter le nombre de jours de repos pour les joueurs »[1].

Ce sera la dixième édition de cette compétition disputée tous les quatre ans depuis 1987. La France organise la Coupe du monde pour la seconde fois, après celle de 2007. Ce sera également la quatrième édition avec des matchs disputés en France après celle de 1991 et de 1999, respectivement organisées par l'Angleterre et le Pays de Galles.

Cette édition sera marquée par la toute première participation de l'équipe du Chili, devenant ainsi la troisième nation sud-américaine à se qualifier pour une phase finale de coupe du monde.

Préparation de l'événement

Désignation du pays hôte

L'Afrique du Sud, l'Irlande et la France étaient candidates pour organiser la Coupe du monde 2023[2] après que l'Italie, un temps candidate, eut finalement renoncé. Le 15 novembre 2017, la France est élue pays hôte à l'issue d'un vote organisé lors de la réunion World Rugby de Londres. Elle devance l'Afrique du Sud au deuxième tour par 24 voix contre 15[3].

Résultats du choix du pays organisateur
Nations candidates Note de satisfaction après étude du dossier 1er tour 2e tour
Drapeau de la France France 75,88 % 18 24
Drapeau d'Afrique du Sud Afrique du Sud 78,97 % 13 15
Drapeau : Irlande Irlande et Irlande du Nord 72,25 % 8
Total des suffrages exprimés 39 39

Comité d'organisation

En 2018, un groupement d'intérêt public est créé pour organiser la compétition en France. Jacques Rivoal, ancien président de Volkswagen France, est nommé président tandis que Claude Atcher, directeur du comité de candidature, devient directeur du comité d'organisation[4]. Claude Atcher est mis à pied à titre conservatoire le . Il est remplacé par son adjoint Julien Collette jusqu'à l'issue d'une procédure disciplinaire qui est enclenchée après une enquête menée par l'inspection du Travail sur un "malaise social profond" au sein du GIP[5].

Sébastien Chabal est nommé président du comité des joueurs chargé d'améliorer l'expérience des joueurs et des équipes engagées[6].

En 2019, la Fédération française de rugby choisit 27 ambassadeurs pour l'organisation du tournoi en France. Leur objectif est de « convaincre leur réseau de faire partie de la grande fête »[7].

Villes et stades

La compétition se tiendra dans neuf stades différents[8] :

Saint-Denis Marseille
Stade de France Stade Vélodrome
Capacité : 80 023 Capacité : 67 847
Coup d'envoi.jpg Stade Vélodrome 1.jpg
Décines-Charpieu Villeneuve-d'Ascq
OL Stadium[N 1] Stade Pierre-Mauroy
Capacité : 58 883 Capacité : 50 096
Parc OL.jpg Grand Stade Lille Métropole LOSC first match.JPG
Bordeaux Saint-Étienne
Stade de Bordeaux[N 1] Stade Geoffroy-Guichard
Capacité : 42 060 Capacité : 41 965
Bordeaux Larnaca Nouveau Stade 4.jpg Stade Geoffroy-Guichard - Saint-Etienne (10-11-2013).jpg
Nice Nantes Toulouse
Stade de Nice[N 1] Stade de la Beaujoire Stadium de Toulouse
Capacité : 35 983 Capacité : 35 520 Capacité : 33 103
Allianzcoupdenvoi.jpg Stade de la Beaujoire.jpg Ticket Stade.Toulousain-Biarritz olympique 07092008.JPG

Identité graphique

Qualifications

La Coupe William Web-Ellis décernée à l'équipe vainqueur de la Coupe du monde de rugby à XV.

La France est qualifiée en qualité de pays organisateur. Les douze équipes classées aux trois premières places de leur groupe lors de la Coupe du monde 2019 sont directement qualifiées.

Pour accompagner ces douze nations, World Rugby a défini en un processus de qualification spécifique [9]

  • sept des huit places restantes sont attribuées à l'issue de tournois qualificatifs continentaux et transcontinentaux. Deux équipes seront ainsi qualifiées à l'issue du Championnat international d'Europe de rugby à XV, deux autres à l'issue des tournois de la zone Amériques, une à l'issue de la Coupe d'Afrique, une à l'issue d'un match de qualification pour la zone Océanie et une dernière à la suite du barrage entre une équipe de la zone Océanie et une équipe asiatique.
  • en , un tournoi toutes rondes met aux prises la troisième meilleure équipe des Amériques, la troisième du championnat international d'Europe, la finaliste de la Coupe d'Afrique et le perdant du barrage Asie-Océanie pour l'ultime chance de qualification.
Équipes qualifiées
(10e participation sauf mention, q passage par les qualifications, T tenante du titre)
Carte Amérique du Nord, Antilles et Caraïbes
(Rugby Americas North)
Europe
(Rugby Europe)
Asie
(Asia Rugby)
  • Pays qualifié
  • Pays pouvant encore se qualifier
  • Pays ayant participé aux qualifications
  • Pays exclus
Amérique du Sud
(Sudamérica Rugby)
Océanie
(Oceania Rugby)
Afrique
(Rugby Afrique)

Acteurs de la Coupe du monde

Joueurs

Arbitres

La liste est révélée par World Rugby.

Phase finale

Règlement

Au premier tour, les équipes sont réparties dans 4 poules de 5 équipes. Le format est celui d'un mini-championnat : dans chaque poule, chaque équipe joue un match contre toutes les autres équipes de la poule et se voit attribuer un certain nombre de points en fonction de l'issue du match.

Les tours suivants sont à élimination directe.

Attribution des points

  • Victoire ou forfait de l’équipe adverse : 4 points ;
  • Match nul ou match annulé : 2 points ;
  • Défaite ou forfait : 0 point ;

De plus, des points bonus peuvent être attribués comme suit :

  • Bonus offensif (1 point) : au moins 4 essais marqués (quelle que soit l'issue du match) ;
  • Bonus défensif (1 point) : défaite avec un écart maximum de 7 points.

Une équipe défaite peut cumuler les deux types de bonus lors d'un même match.

Règles de classement

Les équipes sont ensuite classées dans leur poule selon les critères suivants (dans l'ordre) :

  1. le plus grand nombre de points marqués à l'issue de tous les matchs de poule ;
  2. en cas d'égalité de points, le vainqueur du match ayant opposé les équipes concernées ;
  3. la meilleure différence de points terrain, marqués et concédés lors de tous les matchs disputés au sein de la poule ;
  4. la meilleure différence entre les essais marqués et concédés lors de tous les matchs de poule ;
  5. l'équipe ayant marqué le plus grand nombre de points terrain lors de tous les matchs de poule ;
  6. l'équipe ayant marqué le plus grand nombre d'essais lors de tous les matchs de poule ;

En cas d'égalité à trois ou plus, on détermine le premier grâce aux critères ci-dessus, puis on reprend au début pour déterminer le deuxième.

Les deux premiers de chaque poule accèdent à la phase à élimination directe, le premier d'une poule rencontrant le deuxième de la poule voisine (A vs B et C vs D). Premier et deuxième d'une même poule ne peuvent s'affronter à nouveau avant la finale ou le match pour la troisième place.

Matchs nuls lors de la phase à élimination directe

En cas de nul à l’issue du temps réglementaire, il se joue deux prolongations de dix minutes.

En cas de nul à l’issue de ces deux prolongations, il y a deux autres prolongations à « mort subite » de dix minutes.

Calendrier

Le , la World Rugby annonce plusieurs mesures[10] relatives à l'intégrité physique des joueurs :

  1. Le nombre de jours de repos entre deux rencontres est augmenté. Pour la première fois dans l'histoire de la compétition, les équipes disposeront d'au moins cinq jours de préparation et de récupération avant le match suivant.
  2. La phase de poules est prolongée d'une semaine (à partir du ).
  3. Les effectifs sont élargis, passant de 31 à 33 joueurs désormais, afin de faciliter la gestion d'équipe.
  4. Les durées et fréquences des déplacements sont considérablement réduits.
  5. Les charges à l'entraînement sont abaissées, afin d'éviter toute blessure grave (notamment de commotion cérébrale).
Nombre de rencontres par journée et phase de compétition
Phase de poule V
8
S
9
D
10
L
11
M
12
M
13
J
14
V
15
S
16
D
17
L
18
M
19
M
20
J
21
V
22
S
23
D
24
L
25
M
26
M
27
J
28
V
29
S
30
D
1
L
2
M
3
M
4
J
5
V
6
S
7
D
8
Cérémonies O
Poule A 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1
Poule B 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1
Poule C 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1
Poule D 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1
Phase finale L
9
M
10
M
11
J
12
V
13
S
14
D
15
L
16
M
17
M
18
J
19
V
20
S
21
D
22
L
23
M
24
M
25
J
26
V
27
S
28
Cérémonies C
Phase finale 2 2 1 1 1 1
Légende
      Cérémonies
Matchs de poule
Phase finale
3e place
Finale

Premier tour

Tirage au sort

Initialement programmé le , le tirage au sort a finalement lieu le [11] à Paris, au Palais Brongniart.

En , World Rugby désigne six ambassadeurs[12] de « l'art d'être Français » afin de participer au tirage au sort :

Les équipes sont réparties en cinq chapeaux de quatre équipes :

Le tirage au sort[13] donne les compositions suivantes des poules :

Poule A

Poule B

Poule C

Poule D

Légende des classements

Qualifié pour les quarts de finale et directement pour la Coupe du monde 2027
Éliminé de la compétition mais qualifié directement pour la Coupe du monde 2027
Éliminé de la compétition, participation aux qualifications requise pour la Coupe du monde 2027.

Poule A

Classement
Rang Pays J V N D Bo Bd Pm Pe Diff Pts
1 Nouvelle-Zélande 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
2 France 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
3 Italie 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
4 Uruguay 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
5 Namibie 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0

Poule B

Classement
Rang Club J V N D Bo Bd Pm Pe Diff Pts
1 Drapeau d'Afrique du Sud Afrique du Sud 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
2 Drapeau : Irlande Irlande 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
3 Écosse 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
4 Tonga 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
5 Roumanie 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0

Poule C

Classement
Rang Pays J V N D Bo Bd Pm Pe Diff Pts
1 Pays de Galles 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
2 Australie 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
3 Fidji 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
4 Géorgie 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
5 Repêchage 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0

Poule D

Classement
Rang Pays J V N D Bo Bd Pm Pe Diff Pts
1 Angleterre 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
2 Japon 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
3 Argentine 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
4 Samoa 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
5 Chili 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0

Phase à élimination directe


Tableau final

Quarts de finale Demi-finales Finale
 le au stade Vélodrome      le au Stade de France      le au Stade de France
  1er du Groupe C  
  2e du Groupe D    
   
 le au Stade de France
       
  1er du Groupe B  
  2e du Groupe A    
   
 le au stade Vélodrome
     
  1er du Groupe D  
 le au Stade de France
  2e du Groupe C    
   
 le au Stade de France Match pour la 3e place
       
  1er du Groupe A    le au Stade de France
  2e du Groupe B        
   

Quarts de finale

Quart-de-finale 1

17 h CEST
1er du Groupe C -
(-)
2e du Groupe D Stade Vélodrome, Marseille
Arbitre :

Quart-de-finale 2

21 h CEST
1er du Groupe B -
(-)
2e du Groupe A Stade de France, Saint-Denis
Arbitre :

Quart-de-finale 3

17 h CEST
1er du Groupe D -
(-)
2e du Groupe C Stade Vélodrome, Marseille
Arbitre :

Quart-de-finale 4

21 h CEST
1er du Groupe A -
(-)
2e du Groupe B Stade de France, Saint-Denis
Arbitre :

Demi-finales

Demi-finale 1

21 h CEST
Vainqueur du quart-de-finale 1 -
(-)
Vainqueur du quart-de-finale 2 Stade de France, Saint-Denis
Arbitre :

Demi-finale 2

21 h CEST
Vainqueur du quart-de-finale 3 -
(-)
Vainqueur du quart-de-finale 4 Stade de France, Saint-Denis
Arbitre :

Match pour la 3e place


21 h CEST
Perdant de la demi-finale 1 -
(-)
Perdant de la demi-finale 2 Stade de France, Saint-Denis
Arbitre :

Finale


21 h CEST
Vainqueur de la demi-finale 1 -
(-)
Vainqueur de la demi-finale 2 Stade de France, Saint-Denis
Arbitre :

Statistiques

Meilleurs marqueurs d'essais

Top 10 des meilleurs marqueurs d'essais
Rang Joueur Pays Essais
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10

Meilleurs réalisateurs

Top 10 des meilleurs réalisateurs
Rang Joueur Pays Points Essais Transf. Pén. Drops
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10

Bilan par équipe

Outre les quatre premiers, les équipes sont classées (à titre indicatif) selon :

  1. la phase de la compétition atteinte ;
  2. le classement à l'issue du premier tour ;
  3. les points de classement à l'issue du premier tour ;
  4. la différence de points sur l'ensemble de la compétition.
Rang Phase Équipe Résultats Essais Poule Bonus Sanctions CDM 2019
J V N D PM PE Diff. EM EE Diff. Rang Pts Off. Déf. Yellow card.svg Red card.svg
1 Vainqueur e
2 Finaliste e
3 Troisième e
4 Quatrième e
5 1/4 de finale e
6 1/4 de finale e
7 1/4 de finale e
8 1/4 de finale e
9 e poule ? e
10 e poule ? e
11 e poule ? e
12 e poule ? e
13 e poule ? e
14 e poule ? e
15 e poule ? e
16 e poule ? e
17 e poule ? e
18 e poule ? e
19 e poule ? e
20 e poule ? e
Total 48
Moyenne

Partenaires

Partenaires et fournisseurs de la Coupe du monde 2023
Partenaires mondiaux Asahi, Capgemini, Emirates, Land Rover, Mastercard, Société générale[14]
Partenaires officiels GL Events[15], GMF, Loxam[16], Orange[17], Proman[18], SNCF[19], TotalEnergies, Vivendi[20]
Fournisseurs officiels Andros (alimentaire)[réf. nécessaire], BKT Ltd., Canon, Eden Park (prêt-à-porter), EF (éducation), Facebook, Geodis, Gilbert[21] (ballons), Hewlett-Packard[22], Invivo (agriculture), Macron (équipement sportif), Mitsubishi Electric (industrie électronique), Taisho Pharmaceutical, Tudor[23] (horlogerie)
Supporteurs officiels Aramis Rugby, France Pare-brise, Koesio, PPA Business School, Sage

Diffuseurs

Principaux diffuseurs :

Notes et références

Notes

  1. a b et c Nom utilisé lors des compétitions internationales majeures lorsque ces compétitions interdisent l'usage du naming.

Références

  1. « Augmentation du nombre de jours de repos pour la Coupe du Monde de Rugby 2023 », sur rugbyworldcup.com (consulté le ).
  2. (en) « RWC 2023 host selection process builds momentum », World Rugby (consulté le )
  3. « Rugby : la France déjoue les pronostics et organisera la Coupe du monde en 2023 », lemonde.fr (consulté le )
  4. « Coupe du monde 2023 : Rivoal nommé président, Atcher directeur », sur rugbyrama.fr, (consulté le ).
  5. « Affaire Claude Atcher : la mise à pied du directeur du Mondial 2023 "ratifiée" par le GIP », sur midilibre.fr, (consulté le ).
  6. « Coupe du monde - Chabal président du comité des joueurs pour 2023 », sur rugbyrama.fr, (consulté le ).
  7. Thibault Perrin, « Une liste de 27 ambassadeurs de la Coupe du monde 2023 dévoilée par la FFR », sur lerugbynistere.fr, (consulté le ).
  8. « RWC2023 : Tous les stades », sur rugbyworldcup.com (consulté le )
  9. (en) « World Rugby unveils qualification format for 2023 World Cup », sur espn.co.uk, (consulté le ) :
  10. « Augmentation du nombre de jours de repos pour la Coupe du Monde de Rugby 2023 », sur World Rugby, (consulté le ).
  11. « Coupe du monde 2023 : le tirage au sort décalé au 14 décembre - Rugby - Mondial 2023 », L'Équipe (consulté le ).
  12. Coupe du monde 2023 : Jean Dujardin au tirage au sort, sur L'Équipe, 9 décembre 2020 (consulté le 11 décembre 2020).
  13. Tirage au sort en direct de la Coupe du monde de rugby 2023, sur rugbyworldcup.com, 14 décembre 2020 (consulté le 14 décembre 2020).
  14. « Rugby. Société Générale partenaire de France 2023 – SportBusiness.Club », sur sportbusiness.club (consulté le ).
  15. « LE GROUPE GL EVENTS SPONSOR OFFICIEL DE LA COUPE DU MONDE DE RUGBY FRANCE 2023 | GL events », sur gl-events.com (consulté le ).
  16. « News | Loxam - Site FR », sur loxam.fr (consulté le ).
  17. « Orange devient Sponsor Officiel de la Coupe du Monde de Rugby France 2023 | Orange Com », sur orange.com (consulté le ).
  18. « Proman, recruteur de la Coupe du monde de rugby France 2023 | SportBusiness.Club », sur sportbusiness.club (consulté le ).
  19. « La SNCF sponsor officiel de la prochaine Coupe du monde de rugby », sur sncf.com (consulté le ).
  20. « Rugby. Vivendi sponsor officiel de France 2023 – SportBusiness.Club », sur sportbusiness.club (consulté le ).
  21. (en) « Rugby World Cup lives on. France 2023, see you there! », sur gilbertrugby.com (consulté le ).
  22. (en) « HP Fournisseur Officiel de la Coupe du Monde de Rugby France 2023 s’engage dans le dispositif Campus 2023 », sur rugbyworldcup.com (consulté le ).
  23. (en) « Born To Dare – World Rugby and TUDOR announce long-term partnership | World Rugby », sur world.rugby (consulté le ).
  24. (en) NBC SPORTS GROUP ACQUIRES EXCLUSIVE U.S. MEDIA RIGHTS TO RUGBY WORLD CUP, sur nbcsportsgrouppressbox.com, 22 mai 2017 (consulté le 11 décembre 2020).
  25. « TF1 obtient les droits de la Coupe du monde de rugby 2023 », L'Équipe, (consulté le ).
  26. (en) ITV APPOINTED UK RIGHTS HOLDER FOR MEN'S AND WOMEN'S RUGBY WORLD CUP EVENTS, sur Rugby World Cup, 4 février 2017 (consulté le 11 décembre 2020).

Liens externes