Consonne spirante labio-vélaire voisée

Consonne spirante labio-vélaire voisée
Symbole API w
Numéro API 170
Unicode U+0077

X-SAMPA w
Kirshenbaum w

La consonne spirante labio-vélaire voisée est un son consonantique utilisé dans certaines langues parlées. Le symbole dans l'alphabet phonétique international est [w].

Caractéristiques

Voici les caractéristiques de la consonne spirante labio-vélaire voisée.

  • Son mode d'articulation est spirant, ce qui signifie qu’elle est produite en contractant modérément les organes phonateurs au point d’articulation, causant à peine une turbulence.
  • Son lieu d'articulation est labio-vélaire, ce qui signifie qu'elle possède deux points d'articulation, bilabial d'une part, c'est-à-dire les deux lèvres arrondies, et vélaire d'autre part, la partie postérieure de la langue opérant une constriction au niveau du voile du palais.
  • Sa phonation est voisée, ce qui signifie que les cordes vocales vibrent lors de l’articulation.
  • C'est une consonne orale, ce qui signifie que l'air ne s'échappe que par la bouche.
  • C'est une consonne centrale, ce qui signifie qu’elle est produite en laissant l'air passer au-dessus du milieu de la langue, plutôt que par les côtés.
  • Son mécanisme de courant d'air est égressif pulmonaire, ce qui signifie qu'elle est articulée en poussant l'air par les poumons et à travers le chenal vocatoire, plutôt que par la glotte ou la bouche.

En français

Le français possède ce son, qui peut être provoqué soit par la lettre w, soit par le digramme ou lorsqu'il est situé devant une voyelle : ouate [wat].

Autres langues

Il est équivalent au w anglais et au ł polonais. On le retrouve aussi en italien, comme dans uomo.

Le ў (ŭ) biélorusse, parfois assimilé au [w], est plus précisément la semi-voyelle [u̯].

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes