Congrès pour la liberté et la démocratie au Kurdistan

Congrès pour la liberté et la démocratie au Kurdistan
Drapeau du KADEK

Le Congrès pour la liberté et la démocratie au Kurdistan (Kongreya Azadî û Demokrasiya Kurdistanê, KADEK) est une organisation nationaliste kurde qui est l'émanation du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) et créée en 2001, renonçant à l'action armée. En 2003, le KADEK devient le Kongra Gelê Kurdistan, abandonnant le léninisme pour le confédéralisme démocratique.

L'organisation est placée sur la liste officielle des organisations terroristes des États-Unis[1], de l'Union européenne[2], de la Turquie[3] et du Royaume-Uni[4].

Notes et références

Articles connexes