DigitalBridge

(Redirigé depuis Colony Capital)
DigitalBridge

DigitalBridge Group, Inc.
logo de DigitalBridge

Ancien nom Colony Capital, LLC (1991–2015)
Colony Capital, Inc. (2015–2017)
Colony Northstar, Inc. (2017–2018)
Colony Capital, Inc. (2018–2021)
Création
Fondateurs Thomas J. Barrack (en)
Forme juridique Société anonyme avec appel public à l'épargne
Action New York Stock Exchange (CLNY)
Siège social Los Angeles
Direction Marc Ganzi, PDG (depuis 2020)
Activité Fonds d'investissement
Effectif 400 environ fin 2018
Site web clns.com

Capitalisation 2 312 millions USD fin décembre 2019
Chiffre d'affaires 2 665 millions USD en 2018
Résultat net 633 millions USD en 2018 (perte)[1]

DigitalBridge Group, Inc., anciennement Colony Capital, LLC de 1991 à 2015, Colony Capital, Inc. de 2015 à 2017 puis du 25 juin 2018 au 22 juin 2021 et Colony NorthStar, Inc. de 2017 au 25 juin 2018, est une firme internationale de fonds d'investissement privés basée à Los Angeles (Californie, États-Unis). Son fondateur est Thomas J. Barrack, Jr. . Son président pour l'Europe est Nadra Moussalem.

Historique

La société, fondée en 1991 sous le nom de Colony Capital, officie principalement dans le domaine immobilier et dans des opérations de coentreprise. Elle possède entre autres de nombreux casinos aux États-Unis, des chaînes hôtelières, et a été détentrice du club de football du Paris Saint-Germain, de la chaîne de restauration Buffalo Grill, et du domaine viticole Château Lascombes (grand cru classé de Margaux) revendu dix fois plus cher dix ans plus tard (200 millions d'euros pour 110 hectares).

Le , Colony Capital signe un accord de vente avec le Groupe Canal+ pour racheter le Paris Saint-Germain Football Club aux côtés du fonds d'investissement français Butler Capital Partners et de la banque américaine Morgan Stanley. Le 20 juin de la même année, la fonds d'investissement américain acquiert officiellement 33,33% des parts du club français.

De 2007[2] à 2017[3] elle detient 9,1 % du capital de Carrefour avec le groupe Arnault [2].

Le 11 janvier 2008, Walter Butler, un des principaux actionnaires du Paris Saint-Germain (PSG), cède 29,16 % des parts du club sur les 33,33 % qu'il possède à Colony Capital, qui devient ainsi l'actionnaire majoritaire avec 62,5 %[4].

En 2008, Colony Capital verse 22,5 millions de dollars pour racheter le prêt du Ranch de Neverland, l'ancienne propriété de Michael Jackson[5],[6],[7].

Le 30 juin 2009, Colony Capital a acheté toutes les parts détenues par Morgan Stanley dans le Paris Saint-Germain, Colony détient alors plus de 95 % du PSG[8]. Enfin, en décembre 2009, une recapitalisation du club, à laquelle n'a pas participé Butler Capital Partners, augmente les parts de Colony Capital à 98,42 %.

Le 29 juillet 2010, Disney annonce la vente de Miramax Films, filiales, catalogue de films et projets inclus, pour 660 millions de $ au groupe Filmyard Holdings comprenant Ronald Tutor , Thomas J. Barrack, Jr. et Colony Capital[9].

Le 30 juin 2011, Colony Capital a revendu près de 70 % de ses parts du PSG à Qatar Sports Investments (QSI), une filiale du fonds d'investissement souverain Qatar Investment Authority[10],[11]. Le 6 mars 2012, QSI rachète les 29 % de parts qui restaient à Colony Capital du PSG[12],[13].

En 2014, Colony Capital acquiert une partie des 126 galeries commerciales du groupe Carrefour, à travers la société foncière Carmila[réf. nécessaire].

Colony Capital compte en 2018 parmi les principaux bénéficiaires du rachat des fonds du groupe Abraaj, placé en liquidation judiciaire en raison de ses activités crapuleuses[14]

En juillet 2019, le fonds d'investissement Colony Capital annonce qu'il a convenu d'acquérir la holding de Digital Bridge, et que dans les négociations, il est prévu que Marc Ganzi, cofondateur de Digital Bridge, devienne le PDG de Colony Capital dans environ 18 à 24 mois, succédant à Thomas J. Barrack, Jr. , qui est également un proche de Donald Trump[14],[15].

Principaux actionnaires

Au 27 juin 2022[16]:

The Vanguard Group, Inc. 12,3%
The Baupost Group LLC 5,11%
Capital Research & Management Co. (International Investors) 4,79%
Capital Research & Management Co. (World Investors) 4,79%
The Caisse de dépôt et placement du Québec 4,65%
SSgA Funds Management, Inc. 3,41%
Cohen & Steers Capital Management, Inc. 3,17%
BlackRock Fund Advisors 2,61%
T. Rowe Price Associates, Inc. (Investment Management) 2,46%
MSD Partners LP 2,01%

Participations

Colony est actionnaire d'une multitude de sociétés, parmi les plus connues :

Notes et références

  1. https://www.zonebourse.com/COLONY-CAPITAL/fondamentaux/
  2. a et b « Carrefour: les actionnaires approuvent l'entrée de Blue Capital au conseil » sur LaTribune.fr.
  3. « Duel d'actionnaires autour de la succession du PDG de Carrefour », Le Monde,‎ (lire en ligne).
  4. « Évolution de l’actionnariat du Paris Saint-Germain » sur psg.fr
  5. « Neverland: la folle propriété de Michael Jackson bradée », FIGARO,‎ (lire en ligne, consulté le )
  6. (en) Troy McMullen, « A $33 Million Price Cut for Michael Jackson's Neverland Ranch », Forbes,‎ (lire en ligne, consulté le )
  7. « Neverland: La demeure de Michael Jackson est de nouveau à vendre », sur www.20minutes.fr (consulté le )
  8. « Colony détient désormais plus de 95% du PSG », Challenges,‎ (lire en ligne, consulté le )
  9. Disney Announces Sale Of Miramax Films To Filmyard Holdings Llc.
  10. « «Le rachat du PSG par un fonds qatari est du marketing politique» », Libération.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  11. « Un fonds du Qatar rachète 70% du PSG », sur Le Parisien,
  12. (en-US) Reuters Editorial, « Qataris buy remaining 30 pct of Paris St Germain », U.S.,‎ (lire en ligne, consulté le )
  13. « Qatar completes PSG buyout », Eurosport,‎ (lire en ligne, consulté le )
  14. a et b Ibrahim Warde, « Comment un homme d’affaires pakistanais a berné les élites économiques mondiales », sur Le Monde diplomatique,
  15. (en) Gillian Tan, « Barrack to Step Down as CEO as Colony Buys Digital Bridge », Bloomberg News,‎ (lire en ligne)
  16. Zone Bourse, « COLONY CAPITAL : actionnaires », sur www.zonebourse.com (consulté le )
  17. [1]
  18. [2]
  19. [3]
  20. [4].
  21. [5]
  22. [6].
  23. [7].

Voir aussi

Lien externe