Cochevis de Thékla

Le Cochevis de Thékla (Galerida theklae) est une espèce d'alouettes, oiseaux de la famille des Alaudidae. Ces oiseaux ont une allure très proche de celle du cochevis huppé.

Morphologie

  • Longueur : 17 cm
  • Envergure : 34 cm
  • Poids : 34-48 g

Systématique

Étymologie

Taxinomie

D'après la classification de référence (version 5.2, 2015) du Congrès ornithologique international, cette espèce est constituée des sous-espèces suivantes (ordre phylogénique) :

  • Galerida theklae theklae Brehm, 1857 - France (Roussillon), Espagne et Portugal ;
  • Galerida theklae erlangeri Hartert, 1904 - Nord du Maroc ;
  • Galerida theklae ruficolor Whitaker, 1898 - centre et nord-est du Maroc, nord de l'Algérie, et nord Tunisie ;
  • Galerida theklae theresae Meinertzhagen, 1939 - sud-ouest du Maroc et Mauritanie ;
  • Galerida theklae superflua Hartert, 1897 - De l'extrême est du Maroc à l'Algérie, à la Tunisie, jusqu'à la Libye et l'extrême nord-ouest de l'Égypte
  • Galerida theklae carolinae Erlanger, 1897 - de l'est du Maroc jusqu'au nord du Sahara et au nord-ouest de l'Égypte ;
  • Galerida theklae harrarensis Érard & Jarry, 1973 - est de l'Éthiopie ;
  • Galerida theklae huei Érard & Naurois, 1973 - centre-sud de l'Éthiopie ;
  • Galerida theklae praetermissa (Blanford, 1869) - sud de l'Érythrée jusqu'au centre de l'Éthiopie ;
  • Galerida theklae ellioti Hartert, 1897 - nord et centre de la Somalie ;
  • Galerida theklae mallablensis Colston, 1982 - sud de la Somalie ;
  • Galerida theklae huriensis Benson, 1947 - sud de l'Éthiopie et nord du Kenya.

Reproduction

Nid au sol, en forme de coupe. Ponte en avril-mai. Ponte de trois à six œufs, en général quatre, indiscernables de ceux de Galerida cristata là où les deux espèces cohabitent.

Œufs de Galerida theklae Muséum de Toulouse

Répartition et habitat

Son aire de répartition s'étend du Roussillon à la péninsule Ibérique et à l'Afrique du Nord. Cette espèce se reproduit dans les pays suivants : Algérie, Égypte (extrême nord-ouest), Espagne, France, Libye, Maroc, Portugal, Tunisie. La population française est estimée à 400 couples environ (Gonin, LPO Aude, GOR, 2005). Cette population est répartie sur les départements de l'Aude et des Pyrénées Orientales. La quasi-totalité des couples est recensée dans la ZPS « Basses Corbières » sur laquelle un programme de conservation et de gestion de l'habitat de l'espèce est en cours (Programme LIFE CONSAVICOR coordonné par la LPO Aude).

Notes et références

  1. Brehm, 1857, Allg. Deutsche Naturh. Zeitung., Neue Folge 3: 456

Liens externes

Sources

  • Pierre Cabard et Bernard Chauvet (2003). L’Étymologie des noms d’oiseaux. Belin et Éveil Nature (Paris) : 589 p.
  • Bo Beolens & Michael Watkins (2003). Whose bird ? Men and women commemorated in the common names of birds. Christopher Helm (London) : 400 p