Club Deportivo Alfonso Ugarte

Alfonso Ugarte (Puno)
Logo du Alfonso Ugarte (Puno)
Généralités
Nom complet Club Deportivo Alfonso Ugarte
Surnoms Los Altiplánicos
Los Rojiblancos
Noms précédents Club Unión Fuerza Obrera (1928-1931)
Estrella Roja (1931-1936)
Fondation (93 ans)
Couleurs Blanc et rouge
Stade Estadio Enrique Torres Belón
(20 000 places)
Siège Puno
Championnat actuel Copa Perú (D3)
Président Drapeau : Pérou Daniel Marón Barra
Entraîneur Drapeau : Pérou Erick Torres

Maillots

Kit left arm.png
Kit body redrightsash.png
Kit right arm.png
Kit shorts.png
Kit socks.png
Domicile
Kit left arm celeste.png
Kit body whiterightsash.png
Kit right arm celeste.png
Kit shorts.png
Kit socks.png
Extérieur

Le Club Deportivo Alfonso Ugarte est un club péruvien de football basé à Puno, dans le sud du Pérou.

Histoire

Fondé en 1928 sous le nom de Club Unión Fuerza Obrera, le club est renommé en Estrella Roja trois ans plus tard, puis est rebaptisé en 1936 définitivement en Club Deportivo Alfonso Ugarte[1], du nom d'Alfonso Ugarte , un héros péruvien de la Guerre du Pacifique opposant le Chili au Pérou et à la Bolivie entre 1879 et 1884.

Le CD Alfonso Ugarte doit attendre 1974 pour faire son apparition en 1re division, puis frappe un grand coup dès l'année suivante en devenant vice-champion du Pérou derrière l'Alianza Lima. Ce succès lui permet de participer pour la première - et seule - fois à la Copa Libertadores en 1976.

Présent en D1 pendant 18 saisons d'affilée (1974-1991), il finit par descendre en 1991, revenant à sa ligue d'origine en Copa Perú (D3), compétition qu'il n'a plus quittée, malgré quatre expériences en 2e division en 2006, 2007, 2013 et 2014. Vice-champion de D2 en 2013, le CD Alfonso Ugarte demande à revenir en Copa Perú dès 2015 faute d'un aval financier et en raison de dettes avoisinant les 230 000 soles[2].

Alors que le club avait obtenu sa qualification sur le terrain pour les 8e de finale de l'édition 2019 de la Copa Perú, il en est exclu par la Fédération péruvienne de football en raison d'une dette impayée datant de 2014[3].

Résultats sportifs

Palmarès

Compétitions nationales Compétitions régionales
  • Ligue de la région de Puno (11) :
    • Vainqueur : 1971, 1972, 1973, 1994, 1998, 1999, 2000, 2001, 2012, 2017, 2018[4].

Bilan et records

Structures du club

Estadio Enrique Torres Belón

Construit dans la ville de Puno, tout près du lac Titicaca, l'Estadio Enrique Torres Belón  porte le nom d'un homme politique, sénateur de la région de Puno. Avec une capacité de 20 000 places, il est situé à 3 829 mètres d'altitude et fait partie des dix stades les plus élevés au monde[6].

Personnalités historiques du club

Joueurs

Effectif actuel (2020)

Source consultée: Diario Correo[7].

No. Nat. Position Nom du joueur
1 Drapeau du Pérou G Albert Peña
21 Drapeau du Pérou G Kevin Chacón
5 Drapeau du Pérou D Ronald Condori
19 Drapeau du Pérou D Carlos Escalante
24 Drapeau du Pérou D Yeremi Suxe
26 Drapeau du Pérou D Bradyan Flores
30 Drapeau du Pérou D Marcelo Zamora
6 Drapeau du Pérou M Jesús Peña
8 Drapeau du Pérou M Luis Castro
10 Drapeau du Pérou M Karl Fernández
16 Drapeau du Pérou M Maicol Larico
23 Drapeau du Pérou M Moisés Machaca
No. Nat. Position Nom du joueur
27 Drapeau du Pérou M Carlos Elías
11 Drapeau du Pérou A Manuel Olaya
13 Drapeau du Pérou A Alberto Vela
20 Drapeau du Pérou A Elvis Payé
Drapeau du Pérou Alex Centeno
Drapeau du Pérou Luis Avendaño
Drapeau du Pérou Wilson Gómez
Drapeau du Pérou Joel Luque
Drapeau du Pérou Isaí Gómez
Drapeau du Pérou Rafael Montes
Drapeau du Pérou Edson Salazar
Drapeau du Pérou Carlos Aspilicueta

Grands noms

L'attaquant José Leyva est le joueur le plus marquant du club[8]. Il finit deux fois meilleur buteur du championnat du Pérou en 1975 et 1979 avec 25 et 28 buts, respectivement[8].

Entraîneurs

Le club atteint son apogée sportif dans les années 1970, sous la houlette de Walter Milera , lorsqu'il est vice-champion du Pérou en 1975 et participe à la Copa Libertadores en 1976[9]. En 1999, Freddy Bustamante atteint la finale de la Copa Perú, perdue face à l'UPAO (2-3)[10]. En 2012, le club se hisse une deuxième fois en finale de la Copa Perú, cette fois-ci entraîné par César "Chalaca" Gonzales, mais s'incline devant l'UTC (0-2, 3-2)[11]. Enfin, le CD Alfonso Ugarte devient vice-champion de 2e division en 2013, sous la direction de Mario Flores[12].

  • Drapeau : Pérou Ernesto Neyra (2006)
  • Drapeau : Pérou Eddy Oyarzábal (2007)
  • Drapeau : Pérou Félix Cáceres (2007)
  • Drapeau : Pérou Eduardo Coacalla (2007)
  • Drapeau : Pérou Moisés Vargas (2009)
  • Drapeau : Pérou Pedro Huallanca (2009)
  • Drapeau : Pérou Martín Alemán (2010)
  • Drapeau : Pérou Elard Delgado (2011)
  • Drapeau : Pérou Pedro Huallanca (2011)
  • Drapeau : Pérou Mario Flores (2012)
  • Drapeau : Pérou César "Chalaca" Gonzales (2012)
  • Drapeau : Pérou Mario Flores (2013)
  • Drapeau : Uruguay Pablo Bossi (2014)

Culture populaire

Rivalités

Rivalités régionales

Le CD Alfonso Ugarte entretient une forte rivalité régionale avec le CD Diablos Rojos de la ville voisine de Juliaca. Cet antagonisme s'exacerbe à l'occasion du championnat 1985 lorsque les deux clubs jouent un match de barrage pour le maintien que l'Alfonso Ugarte remporte de justesse 2-1[13].

Derby de Puno

Le club a l'occasion de disputer un derby - baptisé Clásico puneño - avec l'Unión Carolina , l'autre club de la ville de Puno[14].

Annexes

Notes et références

  1. (es) Paul Arrese, « Alfonso Ugarte: Altiplano celeste », sur www.dechalaca.com, (consulté le 31 mai 2020).
  2. (es) « Alfonso Ugarte renunció a la Segunda Profesional », sur www.diariocorreo.pe, (consulté le 31 mai 2020).
  3. (es) Franz Tamayo Medina, « Copa Perú 2019: Alfonso Ugarte de Puno quedó fuera del torneo por incumplimiento de pagos », sur www.elbocon.pe, (consulté le 3 juin 2020).
  4. (en) Carlos Manuel Nieto Tarazona, José Luis Pierrend, Eli Schmerler, Juan Carlos Carrero, Hans Schöggl and Juan Pablo Andrés, « Peru - List of Departamental Champions (Amateur Leagues) », sur www.rsssf.com, (consulté le 31 mai 2020).
  5. a et b (es) « Copa Perú: 5 datos para recordar al Alfonso Ugarte de Puno », sur www.futbolperuano.com, (consulté le 31 mai 2020).
  6. (es) « 6 estadios peruanos entre los diez más altos del mundo », sur www.futbolperuano.com, (consulté le 3 juin 2020).
  7. (es) « Afonso Ugarte apostará por jugadores puneños », sur www.diariocorreo.pe, (consulté le 2 juin 2020).
  8. a et b (es) Raúl Behr, « José Leyva: En lo alto de las redes », sur www.dechalaca.com, (consulté le 2 juin 2020).
  9. (es) Raúl Behr, « Alfonso Ugarte 1975: En las máximas alturas », sur www.dechalaca.com, (consulté le 1er juin 2020).
  10. (es) Aldo Ramírez, « Machos Históricos: Un abismo insuperable », sur www.dechalaca.com, (consulté le 1er juin 2020).
  11. (es) Paul Arrese, « Alfonso Ugarte 3 - UTC 2 », sur www.dechalaca.com, (consulté le 1er juin 2020).
  12. (es) David Sánchez, « Alfonso Ugarte: Doble franja secundaria », sur www.dechalaca.com, (consulté le 1er juin 2020).
  13. (es) Felipe Gutiérrez B., « Feliz cumpleaños Alfonso Ugarte », sur www.losandes.com.pe, (consulté le 2 juin 2020).
  14. (es) Iván Carpio, « Clásicos del fútbol peruano: Sierra », sur www.dechalaca.com, (consulté le 2 juin 2020).

Liens externes

(es) Alfonso Ugarte (Puno) sur www.dechalaca.com