Claude Bowes-Lyon

Claude Bowes-Lyon

Claude Bowes-Lyon
Illustration.
Photographie du 14e comte de Strathmore et Kinghorne.
Fonctions
Membre de la Chambre des lords
Lord Temporal

(40 ans, 8 mois et 22 jours)
Pairie héréditaire
Prédécesseur Claude Bowes-Lyon
Successeur Patrick Bowes-Lyon
Biographie
Titre complet Comte de Strathmore et Kinghorne
Date de naissance
Lieu de naissance Belgravia (Londres, Angleterre, Royaume-Uni
Date de décès (à 89 ans)
Lieu de décès Château de Glamis, Glamis (Angus, Écosse, Royaume-Uni)
Nationalité Britannique
Parti politique Crossbencher
Père Claude Bowes-Lyon
Mère Frances Smith (en)
Conjoint Cecilia Cavendish-Bentinck
Enfants 10 enfants dont : Patrick Bowes-Lyon, Lady Elizabeth Bowes-Lyon
Famille Clan Lyon
Diplômé de Collège d'Eton
Profession homme politique, militaire
Distinctions Ordre de la Jarretière Ordre de la Jarretière
Ordre du Chardon Ordre du Chardon
Ordre royal de Victoria Ordre royal de Victoria
Territorial Decoration Territorial Decoration

Claude George Bowes-Lyon, né le à Londres et mort le au château de Glamis[1], est le 14e comte de Strathmore et Kinghorne. Propriétaire terrien, il est plus connu pour être le père d'Elizabeth Bowes-Lyon ainsi que le grand-père maternel de la reine Élisabeth II et de la princesse Margaret.

Biographie

Jeunesse

Claude est né à Lowndes Square (Londres)[1]. Il est le fils aîné de Claude Bowes-Lyon (1824-1904), 13e comte de Strathmore et Kinghorne, et de son épouse Frances Dora Smith (1832-1922)[1]. Son frère cadet, Patrick Bowes-Lyon, était un joueur de tennis, vainqueur en 1887 du tournoi en double de Wimbledon.

Il fait ses études au Eton College. Le , il épouse Nina Cecilia (1862-1938), fille du révérend Charles William Frederick Cavendish-Bentinck[1]. Ils ont six fils et quatre filles. Leur plus jeune fille, Elizabeth (1900-2002), épouse le prince Albert, duc d'York, le [1]. Elle devient reine consort quand il monte sur le trône sous le nom de George VI en 1936[1].

Comte de Strathmore et Kinghorne

Claude Bowes-Lyon succède à son père au titre familial de comte de la pairie d'Écosse[1]. Il succède également à la fonction de Lord Lieutenant d'Angus (Forfarshire) qu'occupait son père et dont il démissionne en 1936[1].

Le , il est en outre créé par le roi George VI, son gendre, comte de Strathmore et Kinghorne dans la pairie du Royaume-Uni, titre qu'il portait auparavant dans la pairie d'Écosse[1]. Le , il est aussi fait chevalier de la Jarretière.

Il meurt d'une bronchite le , âgé de 89 ans, au château de Glamis.

Mariage et descendance

Il épouse Cecilia Nina Cavendish-Bentinck (arrière-petite-fille du Premier ministre britannique William Cavendish-Bentinck, 3e duc de Portland), le à Petersham dans le Surrey.

Le couple a dix enfants :

Notes et références

  1. a b c d e f g h et i F. J. Grant, révisé par K. D. Reynolds, « Lyon, Claude George Bowes-, fourteenth earl of Strathmore and Kinghorne in the peerage of Scotland, and first earl of Strathmore and Kinghorne in the peerage of the United Kingdom (1855–1944) », Oxford Dictionary of National Biography, Oxford University Press, édition en ligne, octobre 2007.