Classement mondial de football Elo

Le classement mondial de football Elo est un classement non officiel des différentes nations pratiquant le football au niveau mondial.

Ce classement est apparu en contestation du classement FIFA, jugé moins fiable que le classement fondé sur la méthode Elo, en usage notamment pour classer les joueurs d'échecs. En revanche, le classement mondial féminin de la FIFA officiel est bien fondé, lui, sur le mode de calcul Elo.

Top 50

Classement World Football Elo Ratings du 10 juillet 2016[1]. Le rang FIFA est celui du 14 juillet 2016[2].

Pays membre de l'AFC
Pays membre de la CAF
Pays membre de la CONCACAF
Pays membre de la CONMEBOL
Pays membre de l'OFC
Pays membre de l'UEFA
Rang Elo Evolution
annuelle
Nation Points Rang FIFA
1 en augmentation 1 Drapeau : Argentine Argentine 2092 1
2 en augmentation 4 Drapeau : Chili Chili 2021 5
3 en diminution 2 Drapeau : Allemagne Allemagne 1992 4
4 en augmentation 5 Drapeau : France France 1960 7
5 en diminution 2 Drapeau : Brésil Brésil 1953 9
6 en augmentation 4 Drapeau : Portugal Portugal 1934 6
7 en diminution 2 Drapeau : Colombie Colombie 1933 3
8 en augmentation 5 Drapeau : Italie Italie 1927 10
9 en diminution 2 Drapeau : Espagne Espagne 1918 8
10 en diminution 6 Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas 1903 26
11 en diminution 3 Drapeau : Angleterre Angleterre 1889 13
12 en augmentation 3 Drapeau : Mexique Mexique 1888 14
13 en diminution 1 Drapeau : Uruguay Uruguay 1877 12
14 en diminution 3 Drapeau : Belgique Belgique 1867 2
15 en augmentation 3 Drapeau : Équateur Équateur 1839 17
16 en augmentation 1 Drapeau : Croatie Croatie 1826 15
17 en augmentation 2 Drapeau : Pérou Pérou 1824 34
18 en augmentation 15 Drapeau : Pologne Pologne 1800 16
19 en augmentation 20 Drapeau : Turquie Turquie 1790 19
20 en augmentation 7 Drapeau : Corée du Sud Corée du Sud 1785 48
21 en augmentation 1 Drapeau : Suisse Suisse 1776 18
22 en diminution 6 Drapeau : Costa Rica Costa Rica 1769 27
23 en augmentation 20 Drapeau : Pays de Galles Pays de Galles 1754 11
24 en diminution 10 Drapeau : États-Unis États-Unis 1747 25
25 en augmentation 10 Drapeau : Bosnie-Herzégovine Bosnie-Herzégovine 1741 29
Rang Elo Evolution
annuelle
Nation Points Rang FIFA
26 en diminution 1 Drapeau : Japon Japon 1739 57
27 en augmentation 10 Drapeau : Irlande Irlande 1736 31
28 en diminution 2 Drapeau : Slovaquie Slovaquie 1735 23
29 en augmentation 4 Drapeau : Iran Iran 1729 28
30 en diminution 2 Drapeau : Côte d'Ivoire Côte d’Ivoire 1723 35
31 en diminution 8 Drapeau : Danemark Danemark 1722 44
32 en augmentation 13 Drapeau : Islande Islande 1716 22
33 en diminution 13 Drapeau : Ukraine Ukraine 1714 30
34 en augmentation 3 Drapeau : Serbie Serbie 1710 47
en diminution 13 Drapeau : Suède Suède 1710 40
36 en augmentation 5 Drapeau : Paraguay Paraguay 1705 42
37 en augmentation 11 Drapeau : Hongrie Hongrie 1695 19
38 en diminution 7 Drapeau : Australie Australie 1692 59
39 en diminution 11 Drapeau : République tchèque République tchèque 1691 33
40 en diminution 16 Drapeau : Roumanie Roumanie 1689 24
41 en diminution 11 Drapeau : Autriche Autriche 1688 21
42 en diminution 7 Drapeau : Écosse Écosse 1686 50
43 en augmentation 3 Drapeau : Sénégal Sénégal 1680 41
44 en diminution 12 Drapeau : Russie Russie 1670 38
45 en diminution 4 Drapeau : Venezuela Venezuela 1666 46
46 en diminution 6 Drapeau : Panamá Panama 1655 51
47 en diminution 3 Drapeau : Algérie Algérie 1653 32
48 en augmentation 3 Drapeau : Égypte Égypte 1652 43
49 Stable Drapeau : Ghana Ghana 1639 36
50 en augmentation 11 Drapeau : Ouzbékistan Ouzbékistan 1638 56

Records Elo par pays

En remportant la Coupe du monde 2014, l'Allemagne bat le record Elo détenu depuis 60 ans par la Hongrie.

Rang[1] Pays Points Date Joueur emblématique Rang au moment du record
1 Drapeau : Allemagne Allemagne 2200 Manuel Neuer 1er
2 Drapeau : Hongrie Hongrie 2166 Ferenc Puskás 1er
3 Drapeau : Brésil Brésil 2153 Pelé 1er
4 Drapeau : Espagne Espagne 2142 Xavi Hernández 1er
5 Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas 2132 Arjen Robben 2e
6 Drapeau : France France 2127 Antoine Griezmann 1er
7 Drapeau : Argentine Argentine 2117 Omar Sivori 1er
8 Drapeau : Italie Italie 2079 Silvio Piola 1er
9 Drapeau : Pologne Pologne 2047 Kazimierz Deyna 2e
10 Drapeau : Angleterre Angleterre 2041 Bobby Charlton 1er
11 Drapeau : Uruguay Uruguay 2035 Héctor Scarone 1er
12 Drapeau : URSS Union soviétique 2023 Oleg Blokhine 2e
13 Drapeau : Colombie Colombie 2016 James Rodriguez 5e
14 Drapeau : République tchèque République tchèque 1999 Pavel Nedvěd 1er
15 Drapeau : Autriche Autriche 1998 Matthias Sindelar 1er
16 Drapeau : Portugal Portugal 1983 Luís Figo 3e
17 Drapeau : Chili Chili 1974 Alexis Sánchez 5e
18 Drapeau : Croatie Croatie 1967 Davor Šuker 6e
19 Drapeau : Serbie Serbie 1961 Predrag Mijatović 4e
20 Drapeau : Danemark Danemark 1960 Michael Laudrup 3e

Principes de base pour le calcul

Le classement s'appuie sur la formule suivante :

= Nouvel Elo
= Ancien Elo
= Poids selon le type de compétition
= Coefficient selon la différence de but
= Résultat du match
= Résultat théorique

Type de compétition

Type de compétition Poids (K)
Phase finale de la coupe du monde 60
Championnats continentaux ou intercontinentaux 50
Qualifications à la Coupe du monde ou aux championnats continentaux 40
Autres tournois 30
Matches amicaux 20

Coefficient pour différence de buts

  • Défaite ou victoire avec moins de deux buts d'écart :
  • Deux buts d'écart :
  • Trois buts d'écart :
  • Quatre buts d'écart ou plus :
avec différence de buts

Résultat du match

  • Victoire :
  • Nul :
  • Défaite :

Résultat théorique

est égal à la différence entre les points elo (avant le match) des deux équipes plus 100 points pour une équipe jouant à domicile.

Historique

La méthode de classement Elo a été mise au point par le mathématicien américain d'origine hongroise Árpád Élő (1903-1992) dans les années 1950. Il est utilisé par la FIDE, la Fédération internationale des échecs pour le classement des joueurs mais aussi par la Fédération européenne de go. En 1997, Bob Runyan décida d'adapter cette méthode pour les équipes nationales de football[3] et publia ses résultats sur Internet. Le site World Football Elo Ratings est alors créé dont il fut le premier administrateur[3]. Le site est désormais géré par Kirill Bulygin[3].

Voir aussi

Liens externes

(en) Site officiel

Notes et références