Circuit de Spielberg

Circuit de Spielberg

Red Bull Ring
Spielberg
Circuit de Spielberg
Anciens noms Österreichring (1969-1995)
A1-Ring (1996-2004)
Caractéristiques générales
Lieu Spielberg
District de Murtal
Drapeau du Land de Styrie Styrie
Drapeau de l'Autriche Autriche
Coordonnées 47° 13′ 11″ nord, 14° 45′ 53″ est
Géolocalisation sur la carte : Autriche
(Voir situation sur carte : Autriche)
Red Bull Ring Spielberg
Géolocalisation sur la carte : Styrie
(Voir situation sur carte : Styrie)
Red Bull Ring Spielberg
Ouverture
Propriétaire Red Bull
Homologation FIA Grade 1
Sens Horaire
Stands Garages, permanents
Événements
Formule 1
Grand Prix d'Autriche
(1970-1987, 1997-2003, 2014-présent)
Grand Prix de Styrie
(2020-2021)
Moto GP
Grand Prix moto d'Autriche
(1971-1979, 1981-1991, 1993-1994, 1996-1997, 2016-présent)
Deutsche Tourenwagen Masters
Formule 2
Formule 3
European Le Mans Series
ADAC GT Masters
Championnat du monde de Superbike
Championnat du monde Red Bull de course aérienne
ELMS
Dimensions
Nombre de virages 10 (anciennement 9 sans modification du tracé)[1],[2]
Longueur 4,318 km
Meilleur tour (2020)
Moyenne 246,982 km/h
Temps min 2 s 939
Pilote Drapeau de la Finlande Valtteri Bottas
Écurie Drapeau de l'Allemagne Mercedes
Modèle Mercedes W11 EQ Performance

Le Circuit de Spielberg, auparavant appelé Österreichring puis A1-Ring et désormais Red Bull Ring, est un circuit automobile situé dans la commune de Spielberg en Autriche. Il est souvent incorrectement indiqué que le circuit est situé à Zeltweg car cette ville est plus connue que Spielberg ; avant de se tenir sur l'Österreichring, le Grand Prix automobile d'Autriche avait lieu sur le circuit de Zeltweg.

Circuit très technique, il est connu pour avoir accueilli le Grand Prix automobile d'Autriche pendant dix-huit ans, de 1970 à 1987. Il accueille, depuis 1969, les 1 000 kilomètres de Zeltweg qui font partie, depuis 2013, du championnat européen d'endurance.

Rénové et raccourci par l'architecte Hermann Tilke, il accueille le Grand Prix automobile d'Autriche entre 1997 et 2003 ainsi que le Grand Prix moto d'Autriche en 1996 et 1997. Peu utilisé au fil des années, le circuit est fermé et partiellement démoli. Il est acheté en 2005 par Dietrich Mateschitz, le propriétaire de Red Bull, reconstruit presque à l'identique et rouvert en 2011. La Formule 1 y revient en 2014 et le championnat de MotoGP en 2016.

En 2020, la pandémie de Covid-19 chamboule le calendrier du championnat et provoque une situation inédite : non seulement le Grand Prix d'Autriche, disputé le , est la course d'ouverture de la saison, mais le Red Bull Ring en accueille une deuxième le week-end suivant, baptisée Grand Prix de Styrie.

Österreichring

L'Österreichring, avec le virage original, Vost-Hugel Kurve, en gris et la Hella-Licht Chicane en noir

Le 26 juillet 1969 est inauguré l'Österreichring, situé dans la commune de Spielberg en Autriche. Le tracé initial était un circuit d'une longueur de 5,911 kilomètres comportant 16 virages. Il se mit à accueillir le Grand Prix automobile d'Autriche à partir de 1970.

C'était un circuit connu pour être très rapide car chaque virage était pris au minimum en quatrième vitesse (sur des voitures à six vitesses) et il y avait d'importantes dénivellations. Mais peu à peu, beaucoup de pilotes considèrent le tracé trop dangereux : certains virages (comme la Boschkurve) n'offraient pratiquement aucun dégagement et certaines portions de piste n'étaient qu'une simple route sans aucune protection. Ce manque de sécurité conduisit au drame de 1975 où Mark Donohue perdit la vie à la suite d'un accident survenu lors du warm-up du Grand Prix dans la Vost-Hugel Kurve (premier virage), virage le plus rapide du circuit. En réaction à cet accident, le virage est redessiné en 1976 pour pouvoir être pris plus facilement. Mais en 1977, il est retouché une nouvelle fois et devient la Hella-Licht Chicane, désormais virage le plus lent du circuit.

Le circuit souffrait également du fait que la ligne droite de départ était très étroite ce qui engendrait beaucoup d'accidents au départ des courses. En effet, les voitures étaient larges d'environ 1,8 mètre tandis que cette ligne droite n'était large que d'un peu plus de 9 mètres (contre environ 20 mètres pour la plupart des autres circuits). Les voitures n'avaient ainsi pas assez de place pour se dépasser, surtout si l'un des concurrents venait à manquer son départ.

C'est ce problème, cumulé aux autres, qui signa la fin de l'Österreichring. En effet, lors du Grand Prix 1987, la course dut être lancée deux fois à la suite d'accidents lors du départ. En conséquence, la piste est délaissée par la Formule 1 pendant près d'une décennie.

A1-Ring

En 1995, il est fait appel à l'architecte allemand Hermann Tilke pour rénover et redessiner le circuit. Le tracé est profondément remodelé. La longueur de la piste passe de 5,942 km à 4,326 km et les virages rapides, si typiques du circuit, sont remplacés par trois virages à droite plus lents pour favoriser les dépassements. La nouvelle piste propose ainsi un bon compromis entre la vitesse, puisqu'elle dispose de trois longues lignes droites, et le pilotage, puisqu'elle dispose d'une partie intérieure plus sinueuse.

À l'occasion de sa réouverture, le circuit est rebaptisé « A1-Ring » car la plupart du coût de reconstruction du circuit a été pris en charge par l'entreprise autrichienne de téléphonie A1. Par la suite, le circuit est de nouveau le cadre du Grand Prix automobile d'Autriche entre 1997 et 2003 mais également d'une manche de DTM et du Grand Prix moto d'Autriche en 1996 et 1997.

Cependant, l'ouverture de la Formule 1 vers de nouveaux pays amène le circuit à être une nouvelle fois délaissé. Il tombe même petit à petit à l'abandon.

Superposition de l'ancien Österreichring (en gris) et du A1-Ring

Red Bull Ring

Le tracé du Red Bull Ring

Au cours de l'année 2004, les stands et les bâtiments sont démolis, rendant le circuit inutilisable pour l'organisation d'une course automobile. En 2005, le circuit est racheté par la firme autrichienne Red Bull et l'on parle même d'un projet de rénovation du circuit qui serait un compromis entre l'Österreichring et l'A1-Ring. Mais le propriétaire de Red Bull, Dietrich Mateschitz, dément cette rumeur affirmant qu'il n'investirait jamais dans un circuit déficitaire. À cette époque, les rumeurs continuent à circuler et il est évoqué que l'écurie de Formule 1 Red Bull pourrait utiliser ce circuit pour ses essais.

Finalement, en 2008, Red Bull lance un vaste projet de reconstruction à l'identique du circuit pour près de 70 millions d'euros avec pour objectif d'accueillir de nouveau des événements sportifs. En octobre 2008, Dietrich Mateschitz met cependant fin aux rumeurs affirmant que le circuit pourrait de nouveau accueillir un Grand Prix de Formule 1 ou de moto. Il est en effet prévu que le circuit ne sera utilisé que pour accueillir des manches de DTM.

En septembre 2010, il est confirmé que le circuit, désormais rebaptisé « Red Bull Ring », accueillera une manche de la saison 2011 de DTM. En novembre 2010, il est annoncé qu'il accueillera la sixième manche de la saison 2011 de Formule 2. En décembre 2010, il est aussi annoncé que s'y déroulera la sixième manche de l'International GT Open[3]. La reconstruction du circuit s'est terminée en fin d'année 2010.

En juillet 2013, il est annoncé que le circuit accueillera une manche du championnat du monde de Formule 1 en 2014[4].

En 2016, le circuit accueille pour la première fois le MotoGP.

Palmarès des Grands Prix de Formule 1

Année Vainqueur Voiture Circuit Résultats
1970 Drapeau de la Belgique Jacky Ickx Drapeau de l'Italie Ferrari Österreichring Résultats
1971 Drapeau de la Suisse Joseph Siffert Drapeau du Royaume-Uni BRM Österreichring Résultats
1972 Drapeau du Brésil Emerson Fittipaldi Drapeau du Royaume-Uni Lotus-Ford Österreichring Résultats
1973 Drapeau de la Suède Ronnie Peterson Drapeau du Royaume-Uni Lotus-Ford Österreichring Résultats
1974 Drapeau de l'Argentine Carlos Reutemann Drapeau du Royaume-Uni Brabham-Ford Österreichring Résultats
1975 Drapeau de l'Italie Vittorio Brambilla Drapeau du Royaume-Uni March-Ford Österreichring Résultats
1976 Drapeau du Royaume-Uni John Watson Drapeau des États-Unis Penske-Ford Österreichring Résultats
1977 Drapeau de l'Australie Alan Jones Drapeau du Royaume-Uni Shadow-Ford Österreichring Résultats
1978 Drapeau de la Suède Ronnie Peterson Drapeau du Royaume-Uni Lotus-Ford Österreichring Résultats
1979 Drapeau de l'Australie Alan Jones Drapeau du Royaume-Uni Williams-Ford Österreichring Résultats
1980 Drapeau de la France Jean-Pierre Jabouille Drapeau de la France Renault Österreichring Résultats
1981 Drapeau de la France Jacques Laffite Drapeau de la France Ligier-Matra Österreichring Résultats
1982 Drapeau de l'Italie Elio De Angelis Drapeau du Royaume-Uni Lotus-Ford Österreichring Résultats
1983 Drapeau de la France Alain Prost Drapeau de la France Renault Österreichring Résultats
1984 Drapeau de l'Autriche Niki Lauda Drapeau du Royaume-Uni McLaren-TAG Österreichring Résultats
1985 Drapeau de la France Alain Prost Drapeau du Royaume-Uni McLaren-TAG Österreichring Résultats
1986 Drapeau de la France Alain Prost Drapeau du Royaume-Uni McLaren-TAG Österreichring Résultats
1987 Drapeau du Royaume-Uni Nigel Mansell Drapeau du Royaume-Uni Williams-Honda Österreichring Résultats
1988-1996 Non couru
1997 Drapeau du Canada Jacques Villeneuve Drapeau du Royaume-Uni Williams-Renault A1-Ring Résultats
1998 Drapeau de la Finlande Mika Häkkinen Drapeau du Royaume-Uni McLaren-Mercedes A1-Ring Résultats
1999 Drapeau du Royaume-Uni Eddie Irvine Drapeau de l'Italie Ferrari A1-Ring Résultats
2000 Drapeau de la Finlande Mika Häkkinen Drapeau du Royaume-Uni McLaren-Mercedes A1-Ring Résultats
2001 Drapeau du Royaume-Uni David Coulthard Drapeau du Royaume-Uni McLaren-Mercedes A1-Ring Résultats
2002 Drapeau de l'Allemagne Michael Schumacher Drapeau de l'Italie Ferrari A1-Ring Résultats
2003 Drapeau de l'Allemagne Michael Schumacher Drapeau de l'Italie Ferrari A1-Ring Résultats
2004-2013 Non couru
2014 Drapeau de l'Allemagne Nico Rosberg Drapeau de l'Allemagne Mercedes Red Bull Ring Résultats
2015 Drapeau de l'Allemagne Nico Rosberg Drapeau de l'Allemagne Mercedes Red Bull Ring Résultats
2016 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton Drapeau de l'Allemagne Mercedes Red Bull Ring Résultats
2017 Drapeau de la Finlande Valtteri Bottas Drapeau de l'Allemagne Mercedes Red Bull Ring Résultats
2018 Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen Drapeau de l'Autriche Red Bull-TAG Heuer Red Bull Ring Résultats
2019 Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen Drapeau de l'Autriche Red Bull-Honda Red Bull Ring Résultats
2020 Drapeau de la Finlande Valtteri Bottas Drapeau de l'Allemagne Mercedes Red Bull Ring Résultats
Styrie 2020 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton Drapeau de l'Allemagne Mercedes Red Bull Ring Résultats
Styrie 2021 Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen Drapeau de l'Autriche Red Bull-Honda Red Bull Ring Résultats
2021 Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen Drapeau de l'Autriche Red Bull-Honda Red Bull Ring Résultats
2022 Drapeau de Monaco Charles Leclerc Drapeau de l'Italie Ferrari Red Bull Ring Résultats

Classement des pilotes par nombre de victoires

Un fond rose indique un événement qui ne faisait pas partie du championnat du monde de Formule 1. Un fond jaune indique un événement qui faisait partie du championnat d'Europe d'avant la Seconde Guerre mondiale.

Nombre de victoires Pilote Années
4 victoires Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen 2018 · 2019 · 2021 · Styrie 2021
3 victoires Drapeau de la France Alain Prost 1983 · 1985 · 1986
2 victoires Drapeau de la Suède Ronnie Peterson 1973 · 1978
Drapeau de l'Australie Alan Jones 1977 · 1979
Drapeau de la Finlande Mika Häkkinen 1998 · 2000
Drapeau de l'Allemagne Michael Schumacher 2002 · 2003
Drapeau de l'Allemagne Nico Rosberg 2014 · 2015
Drapeau de la Finlande Valtteri Bottas 2017 · 2020
Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton 2016 · Styrie 2020
1 victoire Drapeau de la Belgique Jacky Ickx 1970
Drapeau de la Suisse Joseph Siffert 1971
Drapeau du Brésil Emerson Fittipaldi 1972
Drapeau de l'Argentine Carlos Reutemann 1974
Drapeau de l'Italie Vittorio Brambilla 1975
Drapeau du Royaume-Uni John Watson 1976
Drapeau de la France Jean-Pierre Jabouille 1980
Drapeau de la France Jacques Laffite 1981
Drapeau de l'Italie Elio De Angelis 1982
Drapeau de l'Autriche Niki Lauda 1984
Drapeau du Royaume-Uni Nigel Mansell 1987
Drapeau du Canada Jacques Villeneuve 1997
Drapeau du Royaume-Uni Eddie Irvine 1999
Drapeau du Royaume-Uni David Coulthard 2001
Drapeau de Monaco Charles Leclerc 2022

Classement des constructeurs par nombre de victoires

Nombre de victoires Écurie Années
6 victoires Drapeau du Royaume-Uni McLaren 1984 · 1985 · 1986 · 1998 · 2000 · 2001
Drapeau de l'Allemagne Mercedes 2014 · 2015 · 2016 · 2017 · 2020 · Styrie 2020
5 victoires Drapeau de l'Italie Ferrari 1970 · 1999 · 2002 · 2003 · 2022
4 victoires Drapeau du Royaume-Uni Lotus 1972 · 1973 · 1978 · 1982
Drapeau de l'Autriche Red Bull 2018 · 2019 · 2021 · Styrie 2021
3 victoires Drapeau du Royaume-Uni Williams 1979 · 1987 · 1997
2 victoires Drapeau de la France Renault 1980 · 1983
1 victoire Drapeau du Royaume-Uni BRM 1971
Drapeau du Royaume-Uni Brabham 1974
Drapeau du Royaume-Uni March 1975
Drapeau des États-Unis Penske 1976
Drapeau du Royaume-Uni Shadow 1977
Drapeau de la France Ligier 1981

Records

Records du tour pour les précédents tracés du circuit :

Galerie

Notes et références

  1. Jonathan Noble, « La F1 modifie le nombre de virages du Red Bull Ring », sur Motorsport.com, Motorsport.com France, (consulté le ).
  2. Rédaction AUTOhebdo, « Les numéros des virages changent au Red Bull Ring », Auto Hebdo (France),‎ (lire en ligne, consulté le ).
  3. endurance-info.com, « Huit meetings au programme en 2011 »,
  4. Fabien Gaillard, « Officiel : Retour du Grand Prix d'Autriche en 2014 », sur motorsinside.com, (consulté le )

Annexes

Liens externes