Circuit automobile d'Albi (Les Planques)

Circuit des Planques
Plan du tracé du circuit d'Albi des Planques tel qu'il était en 1934.
Plan du tracé du circuit d'Albi des Planques tel qu'il était en 1934.
Caractéristiques générales
Lieu Albi
Tarn
Occitanie
Drapeau de la France France
Coordonnées 43° 55′ 53,96″ nord, 2° 10′ 16,13″ est

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Circuit des Planques
Ouverture 1933
Forme Triangulaire
Sens Horaire
Capacité Estimée à 50 000 environ
Événements
Grand Prix automobile d'Albi
Dimensions
Nombre de virages 7
Longueur 1933 : 9,226 km
1934 : 8,911 km
1951 : 2,850 km
Meilleur tour
Pilote Juan-Manuel Fangio

Le circuit automobile d'Albi, désigné par « circuit des Planques », était un circuit automobile long de 9,226 km de forme triangulaire, à proximité d'Albi, France.

Histoire

Tracé du circuit d'Albi.

Né en 1933 d'un groupe de passionnés, le circuit d'Albi les Planques deviendra rapidement un classique de la spécialité course de voiturettes. Cette épreuve est courue sur une route bosselée et étroite.

Après guerre, dès 1946, le Grand Prix d'Albi continua d'être une course de Formule 1 hors championnat.

La 13e édition voit le Grand Prix endeuillé par le décès d'un pilote moto, Dario Ambrosini. La même année, le circuit sera renommé Circuit Raymond Sommer en hommage au pilote qui, disparu l'année précédente, avait enchanté les Albigeois en 1947 en formule 2.

Après l'accident du Mans en 1955, la piste fut officiellement fermée car jugé trop dangereuse. Les courses automobiles furent transférées en 1959 sur le nouveau Circuit d'Albi construit à cet effet à l'ouest de la ville, d'abord pour des Formule 2 puis des Formule 3.

Description

La tour de chronométrage aujourd'hui.

Le départ était donné sur le côté le plus court du triangle, au hameau Les planques, près d'Albi ; après un virage à droite, le circuit était sinueux jusqu'à Saint-Antoine et grimpait au village de Saint-Juéry où une épingle faisait tourner la piste vers le sud puis traverser une voie de chemin de fer suivi d'une bosse. Une longue ligne droite, Montplaisir, suivie d'une autre, l'actuelle route de Millau, ramenait à la ligne de départ.

En 1934, une première modification est apportée. Pour supprimer l'épingle aux Planques, une bretelle de 225 mètres est tracée au bord de laquelle seront construits, par des bénévoles, des tribunes de part et d'autre ainsi qu'un passage sous la piste qui mènera les coureurs à leurs stands. La ligne de départ y sera définitivement fixée. Au bout de la tribune (au sud de la ligne de départ) sera édifié la tour de chronométrage, seul vestige encore en place de cette époque. Cette nouvelle structure a permis l'homologation pour l'inscription du circuit au calendrier international.

Le circuit fut raccourci en 1951 pour ne faire plus que 2,991 km et se nommera circuit Raymond Sommer. Plus aucune course traversera Saint-Juéry.

Principaux résultats

Date Catégorie Épreuve Pilote
Réglt A-G 1er Grand Prix d'Albi Pierre Veyron
Réglt A-G 2e Grand Prix d'Albi Rupert E. L. Featherstonhaugh
Réglt A-G 2e Grand Prix d'Albi[1] Voiturettes Pierre Veyron
Réglt A-G 3e Grand Prix d'Albi Pierre Veyron
Réglt A-G 4e Grand Prix d'Albi Prince Bira
Réglt A-G 5e Grand Prix d'Albi Raymond Mays
Réglt A-G 6e Grand Prix d'Albi Luigi Villoresi
Réglt A-G 7e Grand Prix d'Albi John Wakefield
Réglt A-G 8e Grand Prix d'Albi Tazio Nuvolari
Formule 2 9e Grand Prix d'Albi Louis Rosier
Réglt A-G 10e Grand Prix d'Albi Luigi Villoresi
Réglt A-G 11e Grand Prix d'Albi Juan Manuel Fangio
Hors champ. 12e Grand Prix d'Albi Louis Rosier
Hors champ. 13e Grand Prix d'Albi Maurice Trintignant
Hors champ. 14e Grand Prix d'Albi Louis Rosier
Formule 2 15e Grand Prix d'Albi Louis Rosier
Hors champ. 17e Grand Prix d'Albi André Simon

Galerie

Autres circuits automobiles historiques

Notes et références

Annexes

Article connexe

Liens externes