Christophe Deylaud

Christophe Deylaud
Description de cette image, également commentée ci-après
Crédit image :
licence CC BY-SA 4.0 🛈
Christophe Deylaud en 2016.
Fiche d'identité
Naissance (58 ans)
à Toulouse (France)
Taille 1,75 m (5 9)
Surnom Monsieur Plus
Poste Demi d'ouverture puis entraîneur
Carrière en senior
PériodeÉquipeM (Pts)a
1982-1985
1985-1990
1990-1991
1991-1999
1999-2000
US Portet-sur-Garonne
Blagnac SCR
RC Toulon
Stade toulousain
SU Agen
Carrière en équipe nationale
PériodeÉquipeM (Pts)b
1992-1995 France16
Carrière d'entraîneur
PériodeÉquipe 
2000-2006
2008-2012
2012-2014
2015-2021
2022
SU Agen
SU Agen
Aviron Bayonnais
Blagnac rugby
SU Agen

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.
Dernière mise à jour le 14 juin 2022.

Christophe Deylaud, né le à Toulouse, est un joueur international français de rugby à XV jouant aux postes de demi d'ouverture, de trois-quarts centre ou de demi de mêlée, de 1,75 m pour 74 kg. Après sa carrière de joueur, il devient entraîneur de rugby à XV.

En tant que demi d'ouverture et buteur, il participe aux quatre titres de champion de France successifs du Stade toulousain de 1994 à 1997. Il détient de 1995 à 2005 le record du nombre de points inscrits en finale de championnat avec 26 points lors de la finale du championnat de France 1995 entre le Stade toulousain et le Castres olympique, record battu ensuite par le Biarrot Dimitri Yachvili[1].

Biographie

Né et issu du club de Portet-sur-Garonne en périphérie toulousaine, il part tout d'abord cinq ans à Blagnac, qu'il quitte seulement en 1990 pour rejoindre Toulon, avant de devenir en 1992 le Monsieur Plus du Stade toulousain. En tant que demi d'ouverture et buteur, il participe aux quatre titres de champion de France successifs de ce club de 1994 à 1997. Lors de la finale du championnat 1995, il établit un nouveau record du nombre de points inscrits en finale de championnat avec 26 points, record ensuite battu par les 29 points de Dimitri Yachvili lors de la finale de 2005[1]. Il avait la particularité de tirer ses pénalités en prenant son élan toujours dos tourné aux poteaux[2].

Un homme de face, habillé d'un polo.
Crédit image :
licence CC BY 3.0 🛈
Guy Novès, ici en 2011, est l'entraîneur de Christophe Deylaud au Stade toulousain de 1993 à 1999.

Le 7 janvier 1996, il joue avec le Stade toulousain la première finale de l'histoire de la Coupe d'Europe à l'Arms Park de Cardiff face au Cardiff RFC, Les toulousains s'imposent 21 à 18 après prolongation et deviennent ainsi les premiers champions d'Europe.

En 2016, le site Rugbyrama le classe troisième parmi les 10 meilleurs joueurs de l'histoire du Stade toulousain[3].

En juin 1999, il participe à la tournée des Barbarians français en Argentine. Il est titulaire contre le Buenos Aires Rugby Club à San Isidro. Les Baa-Baas s'imposent 52 à 17[4]. Puis, il est remplaçant contre les Barbarians Sud-Américains à La Plata. Il remplace en cours de jeu David Aucagne. Les Baa-Baas français s'imposent 45 à 28[5].

Il poursuit sa carrière au SU Agen de 1999 à 2000, puis devient entraîneur des lignes arrières de ce club jusqu'à la fin de la saison 2005-2006. Il quitte ensuite le club agenais, avant d'y revenir pour jouer le même rôle à partir de la saison 2008-2009.

Il entraîne ensuite Aviron bayonnais de 2012 à 2014 puis le Blagnac rugby de 2015 à 2021.

Il est nommé entraîneur du SU Agen, pensionnaire de Pro D2, à partir du auprès du nouveau manager du club, Bernard Goutta[6]. Il quitte le club à l'issue de la saison.

Carrière

Joueur

Entraîneur

Crédit image :
licence CC BY-SA 3.0 🛈
Il entraîne durant 12 saisons en duo avec Christian Lanta de 2000 à 2006 puis de 2008 à 2014.
  • 2000-2006 puis 2008-2012 : SU Agen (entraîneur des arrières, adjoint de Christian Lanta)
  • 2012-2014 : Aviron bayonnais (entraîneur des arrières, adjoint de Christian Lanta)
  • 2015-2021 : Blagnac rugby (entraîneur des arrières aux côtés d'Alexandre Castola, en 2015-2016, puis de Eric Mercadier en 2016-2017, et manager sportif de 2017 à 2021)

Bilan par saison

Saison Club Division Poste Classement Coupe d'Europe Challenge Européen
2000 - 2001 SU Agen 1re division Arrières Éliminé en quart-de-finale - Éliminé en demi-finale
2001 - 2002 SU Agen Top 16 Arrières Défaite en finale - Éliminé en poule
2002 - 2003 SU Agen Top 16 Arrières Défaite en demi-finale - -
2003 - 2004 SU Agen Top 16 Arrières 2e des Play-down Éliminé en poule -
2004 - 2005 SU Agen Top 16 Arrières 8e - Éliminé en quart-de-finale
2005 - 2006 SU Agen Top 14 Arrières 5e Éliminé en poule -
2008 - 2009 SU Agen Pro D2 Arrières Éliminé en demi-finale d'accession - -
2009 - 2010 SU Agen Pro D2 Arrières Champion de France PRO D2 - -
2010 - 2011 SU Agen Top 14 Arrières 10e - Éliminé en poule
2011 - 2012 SU Agen Top 14 Arrières 10e - Éliminé en poule
2012 - 2013 Aviron bayonnais Top 14 Arrières 8e - Éliminé en poule
2013 - 2014 Aviron bayonnais Top 14 Arrières 10e - Éliminé en poule
2015 -2016 Blagnac rugby Fédérale 1 Arrières 7e de la poule 3 - -
2016 -2017 Blagnac rugby Fédérale 1 Arrières 4e de la poule 3, éliminé en quart-de-finale - -
2017 -2018 Blagnac rugby Fédérale 1 Manager 1er de la poule 3, éliminé en quart-de-finale - -
2019 -2020 Blagnac rugby Fédérale 1 Manager 2e de la poule 3, éliminé en demi-finale - -
2020 -2021 Blagnac rugby Nationale Manager 10e - -

Palmarès

Joueur

En club

Avec le Stade toulousain

Entraîneur

Avec le SU Agen

Notes et références

  1. a et b Henri Garcia, La fabuleuse histoire du rugby, Paris, La Martinière, , 1055 p. (ISBN 978-2-7324-4528-1), « Embellie dans l'hexagone », p. 942-943.
  2. Centre France, « Toc toc toc, qui est là ? », sur www.sports-auvergne.fr (consulté le )
  3. Ivan Pedros, « Top 14 - Stade toulousain : Le Top 10 des meilleurs joueurs de l'histoire de Toulouse », sur www.rugbyrama.fr, Rugbyrama, (consulté le )
  4. « Buenos Aires vs Barbarian Rugby Club », sur www.barbarianrugbyclub.com, Barbarians français (consulté le )
  5. « Barbarians Sud-Américains vs Barbarian Rugby Club », sur www.barbarianrugbyclub.com, Barbarians français (consulté le )
  6. « Bernard Goutta et Christophe Deylaud arrivent à Agen », sur www.lequipe.fr, L'Équipe, (consulté le ).

Liens externes