Christian Giudicelli

Christian Giudicelli
Biographie
Naissance
(78 ans)
Nîmes
Nom de naissance
Christian Louis Antoine Giudicelli
Nationalité
Activités
Conjoint
Claude Verdier () (jusqu'en )
Autres informations
Distinctions
Œuvres principales

Christian Giudicelli, né en 1942 à Nîmes, est un écrivain et critique littéraire français.

Il est l'auteur de neuf romans.

Biographie

Doté d'« ascendances corses »[1], fils de « petits fonctionnaires nîmois »[2], il a été élève du lycée de garçons de Nîmes[3].

En 1986 son septième roman, Station balnéaire[4], obtient le prix Renaudot en 1986.

Il intègre à son tour le jury du Renaudot depuis 1993. Il collabore à La Nouvelle Revue française, à Combat, aux Cahiers des saisons, à La Quinzaine littéraire, au Figaro Magazine, à Écrivain magazine, ainsi qu'aux programmes littéraires de France Culture. Il a dirigé également la collection « La Fantaisie du voyageur » aux éditions du Rocher dont le dernier titre est paru en 2008.

En 1969, il est élu correspondant de l'Académie de Nîmes[5] ; il le reste jusque dans les années 1990.

Écrivain intimiste, sensible et mélancolique[réf. nécessaire], il puise la matière de ses romans et récits pour beaucoup dans son propre vécu, ses voyages et ses amitiés. Il vit à Paris depuis le début des années 1960.

Liens avec Gabriel Matzneff

Très proche de Gabriel Matzneff, il est son éditeur chez Gallimard et se définit comme son « fidèle complice »[6],[7]. Il l'accompagne dans certains de ses voyages à Manille[8] durant les années 1980[6], et reconnaîtra ensuite des relations sexuelles avec des mineurs dans ce cadre[9] ; il le défend aussi au Renaudot en 2013 pour que le jury lui décerne le prix de l'essai[10].

En 2020, Mediapart rapporte que, dans le cadre de l'enquête pour « viols commis sur mineurs de moins de 15 ans » visant Matzneff, des écrits de ce dernier possiblement conservés par Giudicelli sont recherchés par la police[11]. Il annule parallèlement sa participation au jury du prix Valery-Larbaud[12]. À l'automne, son maintien au jury du Renaudot nourrit une polémique[13],[4], les écrivains Aurélien Delsaux et Sophie Divry allant jusqu'à voir dans cette confrérie « la lie de l'édition »[14],[15].

Vie personnelle

Il a été le compagnon du peintre Claude Verdier, mort en 1997[16].

Œuvres

  • Le Jeune Homme à la licorne, 1966 — prix Paul-Flat[17]
  • Une leçon particulière, 1968 — prix Roberge[17]
  • Une poignée de sable, 1971 — prix Max-Barthou[17]
  • Mémoire d'un traducteur, 1974
  • Les Insulaires, 1976 — prix Max-Barthou pour la 2e fois[17]
  • La Reine de la nuit, théâtre, 1977
  • Le Chant du bouc, théâtre, 1981
  • Une affaire de famille, 1981 – prix Valery Larbaud
  • Le Point de fuite, 1984
  • Première Jeunesse, théâtre, 1987
  • Station balnéaire, 1988 – prix Renaudot
  • Double express, 1990
  • Quartier d'Italie, 1993 – prix Jean-Freustié
  • Les Lunatiques, théâtre, 1993
  • Jacques Noël, entretiens, 1993
  • Celui qui s'en va, 1996
  • Fragments tunisiens, 1998
  • Bon Baisers du Lavandou, Becasouille, théâtre, 2000
  • Parloir, roman autobiographique, 2002
  • Karamel, théâtre, 2003
  • Après toi, 2004
  • Secret Défense de Jean-Paul Farré et Christian Giudicelli, mise en scène Anne-Marie Gros et Jean-Marie Lecoq, 2006
  • Les Passants, 2007 — Grand prix de littérature Henri-Gal[17]
  • Claude Verdier, peintre, 2007
  • Square de la Couronne, 2010 — prix Cazes
  • Tunisie, saison nouvelle, 2012
  • Tour de piste, 2012
  • La Planète Nemausa, Gallimard, 2016 (ISBN 978-2-07-017828-5)
  • Le Jour qui vient, Gallimard, 2017 (ISBN 978-2-07-271872-4)
  • Juvenilia, Saint-Pourçain-sur-Sioule, Bleu autour, 2018 (ISBN 978-2-35848-101-4)
  • Les Spectres joyeux, Gallimard, 2019 (ISBN 978-2-07-284018-0)

Références

  1. Jérôme Béglé, « Christian Giudicelli, nouvelle idole des lettres ! », LePoint.fr, 7 mars 2016.
  2. « Il n'y a pas d'écrivains heureux », Le Journal du dimanche, 28 février 2016.
  3. « EN VILLE/NIMES Boulevard Victor-Hugo », Le Monde,‎ (lire en ligne).
  4. a et b https://www.nouvelobs.com/prix-litteraires/20201130.OBS36808/prix-renaudot-entachee-par-l-affaire-matzneff-une-recompense-empoisonnee.html
  5. https://communication.academiedenimes.org/wp-content/uploads/2017/06/Memoires-1994.pdf
  6. a et b « Qui est Christian Giudicelli, écrivain, éditeur et compagnon de voyage de Matzneff ? », L'Express,‎ (lire en ligne, consulté le 27 juin 2020).
  7. Elisabeth Philippe, « Ce que nous a dit Christian Giudicelli, l’éternel complice de Gabriel Matzneff », sur Nouvelobs.com, L'Obs, (consulté le 27 juin 2020).
  8. Norimitsu Onishi, « Un écrivain pédophile — et l’élite française — sur le banc des accusés », The New York Times,‎ (lire en ligne, consulté le 27 juin 2020).
  9. Dominique Perrin, « Prescription, déni, complaisance… Matzneff, une affaire toujours en souffrance », sur lemonde.fr, .
  10. Raphaëlle Bacqué et Ariane Chemin, « Gabriel Matzneff, questions sur un prix Renaudot », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  11. « Affaire Matzneff : un éditeur de Gallimard lui aussi dans le viseur de la justice », sur Mediapart, (consulté le 27 juin 2020).
  12. Fabienne Faurie, « Littérature - Trois questions à Jean-Marie Laclavetine président du jury du prix littéraire Valery Larbaud à Vichy », La Montagne,‎ (lire en ligne, consulté le 27 juin 2020).
  13. https://www.mediapart.fr/journal/france/301120/l-ombre-de-l-affaire-matzneff-sur-le-jury-du-prix-renaudot
  14. https://www.nouvelobs.com/bibliobs/20201204.OBS37049/les-jures-du-renaudot-doivent-demissionner.html
  15. https://www.actualitte.com/article/culture-arts-lettres/nous-disons-que-les-9-jures-du-renaudot-actuels-sont-la-lie-de-l-edition/104140
  16. Midi Libre, « Quand la commune inspirait deux artistes », Midi libre,‎ (lire en ligne, consulté le 27 juin 2020).
  17. a b c d et e http://www.academie-francaise.fr/christian-giudicelli

Annexes

Bibliographie

Liens externes