Chimie biomimétique

Chimie biomimétique

La chimie biomimétique (biomimetic chemistry, en anglais) est une branche de la chimie organique ou inorganique « qui imite les processus réactionnels se déroulant dans les milieux biologiques »[1],[2]. Cette chimie peut notamment conduire à la production de matériaux dits bioinspirés[3]. On la classe dans la chimie bioorganique[4].

Exemples

La chimie biomimétique vise, par exemple, à imiter les réactions enzymatiques au moyen de catalyseurs synthétiques ou « enzymes artificiels »[5]. Elle tente de réaliser des réactions proches (réelles ou supposées) de ce que font les enzymes dans la nature ou dans notre organisme[6].

Cette discipline peut s'intéresser à une enzyme ou molécule spécifique (ex manzamine) ou aux propriétés d'un métal. On parle ainsi de chimie biomimétique du Nickel[7], du chrome[8] et de métalloenzymes[9]. On parle aussi de « Chimie biomimétique combinatoire »[10].

La photosynthèse artificielle est un exemple de chimie biomimétique[1].

En France

Des équipes scientifiques et laboratoires se sont constitués en France sur ce thème, avec notamment le laboratoire d'études dynamiques et structurales de la sélectivité (LEDSS), au sein de l'e Chimie Biomimétique » ; UMR CNRS 5616 de l'Université Joseph Fourier à Grenoble.

Notes et références

  1. a et b Journal officiel de la république française, avis et communications, avis divers, commission d’enrichissement de la langue française, Vocabulaire de la chimie et des matériaux, (liste de termes, expressions et définitions adoptés) 28 janvier 2020
  2. Breslow R (2009) Biomimetic chemistry: Biology as an inspiration. Journal of Biological Chemistry, 284(3), 1337-1342.
  3. Zhao, Y., Sakai, F., Su, L., Liu, Y., Wei, K., Chen, G., & Jiang, M. (2013). Progressive Macromolecular Self‐Assembly: From Biomimetic Chemistry to Bio‐Inspired Materials. Advanced Materials, 25(37), 5215-5256.
  4. Chimie biomimétique sur Eencyclopédia universalis
  5. Breslow R (2005) Artificial enzymes. In: Artificial Enzymes (Breslow, R., ed) pp. 1–35, Wiley-VCH, Weinheim, Germany
  6. Breslow R (1995) Biomimetic chemistry and artificial enzymes : catalysis by design. Accounts of chemical research, 28(3), 146-153.
  7. Halcrow M.A & Christou G (1994) Biomimetic chemistry of nickel ; Chemical Reviews 94(8), 2421-2481 (résumé).
  8. Bakac, A., & Wang W.D (1996) Biomimetic chemistry of chromium. Intramolecular conversion of hydroperoxochromium (III) to oxochromium (V). Journal of the American Chemical Society, 118(42), 10325-10326.
  9. Traylor, T. G. (1991) Kinetics and mechanism studies in biomimetic chemistry: metalloenzyme model systems. Pure and applied chemistry, 63(2), 265-274.
  10. Jiang, L., Moehle, K., Dhanapal, B., Obrecht, D., & Robinson, J. A. (2000). Combinatorial Biomimetic Chemistry: Parallel Synthesis of a Small Library of β‐Hairpin Mimetics Based on Loop III from Human Platelet‐Derived Growth Factor B. Helvetica Chimica Acta, 83(12), 3097-3112.

Voir aussi

Articles connexes

Lien externe

Bibliographie