Chatel-Chéhéry

Chatel-Chéhéry
Chatel-Chéhéry
La mairie.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Ardennes
Arrondissement Vouziers
Canton Attigny
Intercommunalité Communauté de communes de l'Argonne Ardennaise
Maire
Mandat
Ludovic Philippe
2014-2020
Code postal 08250
Code commune 08109
Démographie
Population
municipale
150 hab. (2016 en diminution de 5,06 % par rapport à 2011)
Densité 9,3 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 17′ 02″ nord, 4° 57′ 18″ est
Altitude Min. 129 m
Max. 246 m
Superficie 16,08 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Grand Est

Voir sur la carte administrative du Grand Est
City locator 14.svg
Chatel-Chéhéry

Géolocalisation sur la carte : Ardennes

Voir sur la carte topographique des Ardennes
City locator 14.svg
Chatel-Chéhéry

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Chatel-Chéhéry

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Chatel-Chéhéry

Chatel-Chéhéry est une commune française située dans le département des Ardennes, en région Grand Est.

Géographie

Ce village est dans le Vouzinois, la région autour de Vouziers, et dans ce qui est appelé communément l'Argonne ardennaise (ayant donné son nom à la communauté de communes de l'Argonne Ardennaise, créée en 1997).

Le village de Chatel-Chéhéry associe deux ensembles, le bourg du Chatel dont la constitution s'est faite en hauteur autour d'un château (un château ancien qui a disparu, et dont ne subsiste qu'un lieu-dit au nord du village appelé le Châtelet, de l'autre côté de la route D 4 par rapport au château actuel), et d'un autre bourg, Chéhéry, qui s'est constitué dans le bas, dans la vallée de l'Aire, autour d'une abbaye qui existe toujours et de la forge de Chéhéry (en activité jusqu'au milieu du XIXe siècle, disparue)[1].

La partie en hauteur est en fait adossée au bois communal de Chatel-Chéhéry, qui constitue une des parties de la forêt d'Argonne.

Communes limitrophes de Chatel-Chéhéry
Cornay Fléville
Lançon Chatel-Chéhéry Exermont
Binarville
Marne
Apremont

Histoire

Au cours de la Révolution française, la commune porta provisoirement le nom de Mont-Redoutable[2].

Politique et administration

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 mars 2008 Roland Destenay    
mars 2008 mars 2014 Alain Rickal[3]    
mars 2014 En cours Ludovic Philippe   Agent technique
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[5].

En 2016, la commune comptait 150 habitants[Note 1], en diminution de 5,06 % par rapport à 2011 (Ardennes : -2,73 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
507547581641720779843921833
1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
774754732692701645606540572
1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968
504340369417417316312309279
1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008 2013 2016
229183193140158161163153150
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[2] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments

Personnalités liées à la commune

Sergent York (1887-1964), sergent de l'armée américaine qui s'est illustré à Chatel-Chehery lors de la Première Guerre mondiale[8].

Voir aussi

Notes et références

Notes

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références

  1. Octave Guelliot, Dictionnaire historique de l'arrondissement de Vouziers, t. 3, éditions Terres ardennaises, (ISBN 2-905-339-45-4), « Châtel-Chéhery », p. 39-48
  2. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  3. Conseil général des Ardennes consulté le 23 juin (fichier au format PDF)
  4. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  5. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  7. Notice no PA00078550, base Mérimée, ministère français de la Culture
  8. Marie Huret, « Il faut sauver le sergent York », L'Express,‎ 10 noevmebre 2006 (lire en ligne)

Liens externes

  • Chatel-Chéhéry sur le site de l'Institut géographique national
  • Châtel-Chéhéry 1914-1918 et aujourd'hui - www.morthomme.com