Charlotte Bunch

Charlotte Bunch
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Distinctions
National Women's Hall of Fame ()
Eleanor Roosevelt Award for Human Rights (en) ()

Charlotte Bunch, née le à West Jefferson (États-Unis), est une autrice et militante féministe américaine. Elle est directrice et fondatrice du Center for Women's Global Leadership à l'université Rutgers de New Brunswick. Elle est également professeure émérite du département des études sur les femmes et le genre de la même université[1].

Biographie

Jeunesse et formation

Les parents de Charlotte Bunch sont Charles Pardue Bunch et Marjorie Adelaide (King) Bunch. Elle naît à West Jefferson (Caroline du Nord) le [2],[3],[4], et la même année, sa famille déménage à Artesia (Nouveau-Mexique). Elle y grandit jusqu'à intégrer l'université Duke en 1962[5].

À Duke, elle étudie l'histoire, et elle obtient son diplôme avec félicitations en 1966. Elle s'implique dans plusieurs associations religieuses, dont la Young Women's Christian Association et le Mouvement des étudiants méthodistes[5]. Plus tard, en interview, elle explique avoir choisi de s'éloigner du christianisme en raison de l'homophobie latente dans la religion[6].

Elle est ouvertement lesbienne et politiquement très active[7].

Carrière

Après ses études à Duke, Bunch devient déléguée jeunesse auprès du Conseil mondial des Églises pendant la conférence sur l'Église et la société à Genève, en Suisse. La même année, elle devient présidente du Mouvement universitaire chrétien à Washington et reste un an à ce poste.

Après cette expérience, Bunch devient chercheuse à l'Institute for Policy Studies de Washington, et elle fonde les journaux Women's Liberation et Quest: A Feminist Quarterly[8].

S'inspirant du nationalisme noir, elle participe à la fondation du collectif The Furies, un groupe qui publie son premier journal, The Furies, en janvier 1972. Son objectif est de donner de la visibilité au séparatisme lesbien. Le collectif est dissous après une année environ, mais le bureau des Furies devient le premier monument historique lesbien de Washington, puis le premier site lesbien du Registre national des lieux historiques.

En 1977, Bunch devient associée de l'Institut Féminin pour la liberté de la presse (Women's Institute for Freedom of the Press, WIFP)[9]. WIFP est une association américaine à but non lucratif. L'organisation a pour objectif de faciliter la communication et de créer une relation entre le grand public et les médias féminins. Elle participe et organise plusieurs conférences et ateliers internationaux, et de 1979 à 1980, elle est consultante au secrétariat pour la World Conference de la décennie des femmes de l'ONU, organisée par WIFP.

En 1989, elle fonde le Center for Women's Global Leadership (CWGL) au Douglass College de l'Université Rutgers. En septembre 2009, elle cède sa place de directrice exécutive à Radhika Balakrishnan[10]. Le CWGL effectue des actions de lobbying auprès de l'ONU et de la communauté internationale pour que les droits des femmes soient reconnus comme une instance des droits humains ou « droits de l'homme ». Le CWGL est un élément de la campagne de Réforme systémique pour l'égalité des genres (Gender Equality Architecture Reform, GEAR) et travaille pour la création d'une Entité du genre à l'ONU, qui travaille pour l'égalité des genres dans le monde entier. Bunch est une des figures les plus marquantes de ce mouvement[11],[12]. L'entité est finalement créée sous le nom d'Entité des Nations unies pour l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes le 2 juillet 2010[13].

Le 6 mars 2010, à l'occasion de la célébration des 20 ans du CWGL[14],[15], le centre organise un événement dédié à sa fondatrice[16], Charlotte Bunch, devenue directrice fondatrice et chercheuse senior le 1er septembre 2009[17]. Les participantes et participants y regardent un court aperçu du documentaire Passionate Politics: The Life & Work of Charlotte Bunch en avant-première. Le film documentaire reprend le militantisme personnel et politique de Bunch pour les droits des femmes et est réalisé par Tami Gold[18].

Le CWGL lance un fonds baptisé le Fonds Charlotte Bunch des Opportunités stratégiques pour les droits humains des femmes en honneur de ses contributions au mouvement des droits des femmes[19].

Elle rejoint le conseil d'administrations de nombreuses associations et est actuellement membre du Comité de conseil pour la division des droits des femmes de Human Rights Watch, ainsi qu'au conseil d'administration du Global Fund for Women et de l'International Council on Human Rights Policy[20],[21]. Elle est consultante pour plusieurs divisions de l'ONU et participe à l'élaboration du rapport sur les violences contre les femmes de 2006 (2006 Report to the General Assembly on Violence against Women)[22].

Prix et distinctions

Bunch in 2011.

En décembre 1999, elle est sélectionnée par le président des États-Unis Bill Clinton pour recevoir le Eleanor Roosevelt Award for Human Rights. En 2000, elle reçoit le « Women Who Make a Difference Award » du National Council for Research on Women in 2000, et est sélectionnée comme l’une des « 21 leaders pour le xxie siècle » par Women's eNews en 2002, et enfin reçoit le « Board of Trustees Awards for Excellence in Research » en 2006 à l'université Rutgers[25].

Liste de récompenses

  • 1987 : The Jessie Bernard Wise Woman Award Center for Women Policy Studies[26]
  • 1992 : Resourceful Women Award
  • 1993 : Feminist of the Year to the Center for Women's Global Leadership by the Feminist Majority Foundation
  • 1996 : cérémonie d'admission au National Women's Hall of Fame,
  • 1997 : award in recognition of its "international educational and organizing work fighting violence against women" to the Center for Women's Global Leadership by the Center for Anti-Violence Education
  • 1998 : The Hubert H. Humphrey Fellowship Program Recognition Award to the Center for Women's Global Leadership by the Department of Urban Planning and Policy Development, Rutgers University, The State University of New Jersey
  • 1999 : Eleanor Roosevelt Award for Human Rights President William Jefferson Clinton
  • 1999 : Church Women United Human Rights Award Church Women United
  • 2000 : Women Who Make a Difference Award National Council for Research on Women
  • 2001 : Spirit of American Women Award Girls Incorporated of Central New York
  • 2002 : 21 Leaders for the 21st Century Women's Enews
  • 2002 : Women Who Make a Difference Award International Women's Forum
  • 2002 : Board of Governors Distinguished Service Professor Recipient Rutgers, The State University of New Jersey
  • 2004 : New Jersey Honorary United Nations Day Chair Appointed by the Governor of New Jersey
  • 2006 : Board of Trustees Award for Excellence in Research Rutgers, The State University of New Jersey
  • 2007 : Honorary degree of Doctor of Laws University of Connecticut
  • 2008 : Rutgers College Class of 1962 Presidential Public Service Award Rutgers, The State University of New Jersey
  • 2008 : Joyce Warshow Lifetime Achievement Award SAGE (Services and Advocacy for LGBT Elders)

Publications

  • (en) A Broom of One's Own, Washington, Washington Women's Liberation, (OCLC 2292078)
  • (en) Lesbianism and the Women's Movement, Baltimore, Md., Diana Press, , 104 p. (ISBN 0-88447-006-7, OCLC 1365238)
  • (en) Building Feminist Theory : Essays from QUEST, a Feminist Quarterly, New York, N.Y., Longman, , 280 p. (ISBN 0-582-28210-1, OCLC 256686819)
  • (en) Feminism in the 80's : Facing Down the Right, Denver, Colo., Inkling Press, (OCLC 9868505)
  • (en) Passionate Politics : Essays, 1968–1986 : Feminist Theory in Action, New York, St. Martin's Press, , 352 p. (ISBN 0-312-00667-5, OCLC 15196697)
  • (en) Transforming the Faiths of our Fathers : Women who Changed American Religion, New York, Palgrave Macmillan, , 261 p. (ISBN 1-4039-6460-2, lire en ligne)

Notes et références

  1. (en) "Faculty: Bunch, Charlotte". Department of Women's and Gender Studies. Rutgers University. Consulté le 22 avril 2017.
  2. « Legendary Women of Causes, Charlotte Bunch Profile »(Archive • Wikiwix • Archive.isGoogle • Que faire ?), Causes.goldenmoon.org, (consulté le 18 juillet 2010)
  3. Jane Gross, « Charlotte Bunch, NYTimes Profile », Nytimes.com,‎ (lire en ligne, consulté le 18 juillet 2010)
  4. (en-GB) « Charlotte Bunch, Founding Director », Center for Women's Global Leadership, Rutgers University. cwgl.rutgers.edu (consulté le 22 avril 2017)
  5. a et b (en) « Harvard University Library ».
  6. (en) « Films for the Feminist Classroom ».
  7. (en) The Passionate Life of Charlotte Bunch (The Advocate)
  8. (en) « Entry on Bunch in the Encyclopedia of Gay, Lesbian, Bisexual, Transgender, and Queer Culture », Glbtq.com, (consulté le 18 juillet 2010)
  9. (en-US) « Associates | The Women’s Institute for Freedom of the Press », sur www.wifp.org (consulté le 21 juin 2017)
  10. « Introductory Letter from Radhika Balakrishnan, New CWGL Executive Director » [PDF] (consulté le 18 juillet 2010)
  11. « Bunch's June 14, 2010 statements at the UN on behalf of the GEAR Campaign » [PDF] (consulté le 18 juillet 2010)
  12. « Reflections on the 54th CSW and GEAR », Global Fund for Women (consulté le 18 juillet 2010)
  13. Neil MacFarquhar, « A U.N. Agency for Women? Yes! But Those Names... », The New York Times,‎ (lire en ligne, consulté le 11 juin 2012)
  14. (en) « Program Highlights, Including a short description of the Symposium and Bunch Tribute », Cwgl.rutgers.edu (consulté le 18 juillet 2010).
  15. (en) « See Page 74 of this 148-page CSW 54 Handbook put out by the NGO Committee to the CSW for a one-page flyer for the CWGL Symposium Beijing +15 Parallel Event » [PDF] (consulté le 18 juillet 2010).
  16. (en) « NCRW Hosts Article from SAGE Magazine | May 2010 about Charlotte Bunch, including a mention of the March Tribute »(Archive • Wikiwix • Archive.isGoogle • Que faire ?), Ncrw.org (consulté le 18 juillet 2010).
  17. « Podcast of the tribute to Charlotte Bunch at the 20th Anniversary Symposium » [MP3], Rutgers.edu (consulté le 11 juin 2012)
  18. (en) « Passionate Politics: The Life & Work of Charlotte Bunch » (consulté le 7 octobre 2012).
  19. « Charlotte Bunch Women's Human Rights Strategic Opportunities Fund Launched » [PDF] (consulté le 18 juillet 2010)
  20. « ICHRP Homepage », Ichrp.org (consulté le 18 juillet 2010)
  21. « Former Council and Board Members ICHRP List, Including Charlotte Bunch », Ichrp.org (consulté le 18 juillet 2010)
  22. Danne Polk, « Charlotte Bunch biography on QueerTheory.com's A Legacy of Names », Queertheory.com (consulté le 18 juillet 2010)
  23. « National Women's Hall of Fame, Charlotte Bunch Profile », Greatwomen.org (consulté le 18 juillet 2010)
  24. (en-US) « Bunch, Charlotte Anne », sur National Women’s Hall of Fame (consulté le 4 mars 2021)
  25. (en) « Charlotte Bunch Awards List », Cwgl.rutgers.edu (consulté le 18 juillet 2010).
  26. « Rutgers University Department of Women's and Gender Studies »

Voir aussi

Liens externes

Bibliographie

  • Heidi I. (interviewer) Hartmann, « Bringing together feminist theory and practice: a collective interview », Signs, special issue: Feminist Theory and Practice, Chicago Journals, vol. 21, no 4,‎ , p. 917–951 (DOI 10.1086/495126, JSTOR 3175029, lire en ligne)