Charles XVI Gustave

(Redirigé depuis Charles XVI Gustave de Suède)

Charles XVI Gustave
(sv) Carl XVI Gustaf
Illustration.
Le roi Charles XVI Gustave en juin 2019.
Titre
Roi de Suède
En fonction depuis le
(46 ans, 10 mois et 14 jours)
Couronnement
Premier ministre Olof Palme
Thorbjörn Fälldin
Ola Ullsten
Thorbjörn Fälldin
Olof Palme
Ingvar Carlsson
Carl Bildt
Ingvar Carlsson
Göran Persson
Fredrik Reinfeldt
Stefan Löfven
Prédécesseur Gustave VI Adolphe
Prince héritier de Suède

(22 ans, 10 mois et 17 jours)
Prédécesseur Prince Gustave-Adolphe
Successeur Prince Bertil
(héritier présomptif)
Biographie
Hymne royal Kungssången
Dynastie maison Bernadotte
Nom de naissance Carl Gustaf Folke Hubertus
Bernadotte
Date de naissance (74 ans)
Lieu de naissance Solna (Suède)
Nationalité suédoise
Père Gustave-Adolphe de Suède
Mère Sibylle de Saxe-Cobourg et Gotha
Conjoint Silvia Sommerlath
Enfants Victoria,
duchesse de Västergötland
Carl Philip, duc de Värmland
Madeleine, duchesse de Hälsingland et de Gästrikland
Héritier Bertil, duc de Halland
(1973-1979) 
Carl Philip, duc de Värmland
(1979-1980) 
Victoria,
duchesse de Västergötland
(depuis 1980)
Diplômé de université d'Uppsala
université de Stockholm
Religion luthéranisme suédois
Résidence Palais royal de Stockholm
Château de Drottningholm
Château de Stenhammar

Signature de Charles XVI Gustave(sv) Carl XVI Gustaf

Charles XVI Gustave
Monarques de Suède

Charles XVI Gustave ou Carl XVI Gustaf (prononciation en suédois : /ˈkʰɑːɭ ˈgɵ̞stɑːv/), né le à Solna (en Suède), est l’actuel roi de Suède. Fils du prince héritier Gustave-Adolphe, il succède sur le trône à son grand-père Gustave VI Adolphe, le .

Naissance et enfance

Titré duc de Jämtland à sa naissance, il est le fils du prince héritier Gustave-Adolphe de Suède (1906-1947) et de la princesse Sibylle de Saxe-Cobourg et Gotha (1908-1972). Il est le dernier de cinq enfants et le seul garçon. À l’âge d’un an, il perd son père, qui meurt dans un accident d’avion au Danemark.

Né au château de Haga à Solna, il est le petit-fils et successeur du roi Gustave VI Adolphe, mais également le cousin germain de la reine Margrethe II de Danemark et de la reine Anne-Marie de Grèce (filles d'Ingrid de Suède, elle-même fille de Gustave VI Adolphe).

Roi de Suède

Accession au trône

Le son grand-père, le roi Gustave VI Adolphe, s'éteint à l'âge de 90 ans, après un règne de 23 ans. Son petit-fils devient alors le nouveau roi de Suède à l’âge de 27 ans. Le 19 septembre 1973, il est intronisé au Palais royal de Stockholm.

Début de règne

Le début de son règne est marqué par une réduction de ses pouvoirs politiques : il n'a plus essentiellement qu'un rôle protocolaire de représentation même s'il garde un droit de regard sur les affaires courantes, pour se tenir informé de ce que font ses différents gouvernements successifs.

En tant que roi en exercice, il ne peut faire l’objet d’aucune poursuite judiciaire.

Années 2010

Son image est écornée après la publication en 2010 d'une biographie mentionnant ses récurrentes infidélités conjugales et sorties nocturnes dans des clubs de striptease[1].

Le 15 septembre 2013, il fête le 40e anniversaire de son accession au trône. Pour son jubilé d'émeraude, le roi assiste à une grande soirée à la Maison des concerts de Stockholm, en compagnie de sa famille : son épouse la reine Silvia ; sa fille la princesse héritière Victoria et son mari le prince Daniel ; son fils le prince Carl Philip ; et sa fille la princesse Madeleine et son époux Chris O'Neill.

Depuis le , il détient le record de longévité de règne d'un souverain suédois (46 ans), dépassant le roi Magnus IV.

Décisions familiales

Le 7 octobre 2019, le roi annonce via un communiqué signé du Riksmarskalk (le Maréchal de la Cour suédoise) et accompagné d’un nouveau portrait le montrant avec les princesses Victoria et Estelle, ses deux héritières, qu’il avait choisi d’exclure cinq de ses sept petits-enfants de la « Maison royale » (ce qui ne les empêchera pas d’être toujours membres de la « famille royale »). Il s’agit des princes Alexander et Gabriel, les deux fils du prince Carl Philip et de la princesse Sofia, et de la princesse Leonore, du prince Nicolas et de la princesse Adrienne, les trois enfants de la princesse Madeleine et de Christopher O'Neill. Si tous conservent leurs titres de prince ou princesse et de duc ou duchesse que leur a conférés leur grand-père à leur naissance, ainsi que leur rang dansl'ordre de succession au trône de suédois , ils ne sont en revanche plus « Altesse Royale ».

Crise du Covid-19

Confiné volontairement avec son épouse depuis plusieurs semaines dans leur château de Stenhammar, à 120 km au sud-ouest de Stockholm, la Suède n’ayant toujours pas opté pour le confinement obligatoire pour limiter la propagation du Coronavirus, le monarque a pris la parole lors d'une allocution télévisée au soir du 6 avril 2020 et a déclaré : « C'est un moment où nous sommes impatients de voyager et peut-être passer du temps avec la famille et les amis. Beaucoup vont à l'église. Mais, à Pâques, une partie de cela ne sera pas possible. Nous devons accepter cela. Nous devons reconsidérer cela, nous préparer à rester à la maison », a-t-il souligné, indiquant qu’il ne fallait pas en être triste car il y aura d’autres vacances de Pâques. « Après tout, pour la plupart d'entre nous, cela nécessitera des sacrifices relativement mineurs - surtout si nous comparons cela à tomber gravement malade ou à perdre un ami ou un membre de notre famille », a-t-il assuré, ajoutant: « Aujourd'hui, je pense en particulier à tous les enfants de notre pays qui risquent actuellement de perdre leurs grands-parents. De rater la sécurité et la sagesse qu’ils peuvent offrir. Pour leur bien, nous devons agir de manière responsable et altruiste. Tout le monde dans notre pays a cette obligation. Chacun d'entre nous ».

Mariage et enfants

Alors prince héritier, Carl Gustaf rencontre sa future épouse, Silvia Sommerlath, lors des Jeux olympiques d’été de 1972 à Munich, où celle-ci travaillait comme hôtesse. Leur union est célébrée le .

Enfants

Le roi et la reine de Suède ont trois enfants et sept petits-enfants, titrés princes et princesses de Suède avec qualifications d'altesse royale :

Le prince Carl Philip a été prince héritier (en suédois, kronprins) jusqu'au , date à laquelle l'égalité des sexes dans la succession royale avec la suppression de la loi salique est instaurée dans la Constitution. La princesse Victoria est alors devenue princesse héritière.

Titres et distinctions

Titulature

  • -  : Son Altesse royale le prince Carl Gustaf de Suède
  • -  : Son Altesse royale le duc de Jämtland
  • -  : Son Altesse royale le prince héritier
  • depuis le  : Sa Majesté le roi de Suède

Armes

Le roi Charles XVI Gustave est le grand maître de l’ordre du Séraphin et ses armoiries sont exposées dans l’église de Riddarholmen :

Blason Blasonnement :
Ecartelé : à la croix pattée d'or, qui est la Croix de Saint-Eric, cantonnée en 1 et 4, d'azur à trois couronnes d'or posées 2 et 1 (qui est de Suède moderne), en 2 et 3, d'azur, à trois barres ondées d'argent, au lion couronné d'or armé et lampassé de gueules, brochant sur le tout (qui est de Suède ancien), sur-le-tout parti de Vasa (tiercé en bande d'azur, d'argent et de gueules à la gerbe d'or brochant) et de Pontecorvo (d'azur, au pont à trois arches d'argent, sur une rivière de même, ombrée d'azur, et supportant deux tours du second ; le tout surmonté d'une aigle contournée au vol abaissé, becquée et membrée d'or empiétant un foudre de même accompagné en chef de sept étoiles d'or aussi rangées en forme de la constellation de la Grande Ourse (de Bernadotte))[2].

Distinctions et honneurs

Nationaux

Chevalier avec collier de l’ordre du Séraphin Grand-maître (chevalier avec collier) de l’ordre du Séraphin
Commandeur grand-croix de l’ordre de l’Épée Seigneur et maître (commandeur grand-croix) de l’ordre de l’Épée
Commandeur grand-croix de l’ordre royal de l’Étoile polaire Grand-maître (commandeur grand-croix) de l’ordre royal de l’Étoile polaire
Commandeur grand-croix de l’ordre de Vasa Seigneur et maître (commandeur grand-croix) de l’ordre de Vasa
Chevalier de l’ordre de Charles XIII Seigneur et maître (chevalier) de l’ordre de Charles XIII
Chevalier honoraire de l’ordre de Saint-Jean en Suède Haut protecteur (chevalier honoraire) de l’ordre de Saint-Jean en Suède

Étrangers

Autres honneurs

Fortune

La fortune du roi est estimée, en 2013, à 500 millions d'euros[3].

Ancêtres

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
16. Oscar II de Suède
 
 
 
 
 
 
 
8. Gustave V de Suède
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
17. Sophie de Nassau
 
 
 
 
 
 
 
4. Gustave VI Adolphe de Suède
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
18. Frédéric Ier de Bade
 
 
 
 
 
 
 
9. Victoria de Bade
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
19. Louise de Prusse
 
 
 
 
 
 
 
2. Gustave-Adolphe de Suède
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
20. Albert de Saxe-Cobourg-Gotha
 
 
 
 
 
 
 
10. Arthur de Connaught
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
21. Victoria du Royaume-Uni
 
 
 
 
 
 
 
5. Margaret de Connaught
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
22. Frédéric-Charles de Prusse
 
 
 
 
 
 
 
11. Louise-Marguerite de Prusse
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
23. Maria Anna de Anhalt-Dessau
 
 
 
 
 
 
 
1. Carl XVI Gustaf
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
24. Albert de Saxe-Cobourg-Gotha (= 20)
 
 
 
 
 
 
 
12. Leopold d'Albany
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
25. Victoria du Royaume-Uni (= 21)
 
 
 
 
 
 
 
6. Charles-Édouard de Saxe-Cobourg et Gotha
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
26. Georges-Victor de Waldeck-Pyrmont
 
 
 
 
 
 
 
13. Helena de Waldeck et Pyrmont
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
27. Hélèna de Nassau
 
 
 
 
 
 
 
3. Sibylle de Saxe-Cobourg et Gotha
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
28. Frédéric de Schleswig-Holstein-Sonderbourg-Glücksbourg
 
 
 
 
 
 
 
14. Frédéric-Ferdinand de Schleswig-Holstein-Sonderbourg-Glücksbourg
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
29. Adélaïde de Lippe-Schaumbourg
 
 
 
 
 
 
 
7. Victoria Adelaide de Schleswig-Holstein-Sonderburg-Glücksburg
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
30. Frédéric Auguste de Schleswig-Holstein-Sonderbourg-Augustenbourg
 
 
 
 
 
 
 
15. Karoline Mathilde de Schleswig-Holstein-Sonderburg-Augustenburg
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
31. Adelheid de Hohenlohe-Langenburg
 
 
 
 
 
 

Bibliographie

Notes et références

Annexes

Articles connexes

Liens externes