Championnats du monde de biathlon 2023

Championnats du monde de biathlon 2023
Description de l'image Biathlon pictogram.svg.
Généralités
Sport Biathlon
Organisateur(s) Union internationale de biathlon
Édition 58e
Lieu(x) Oberhof, Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Date 8 -
Épreuves 12

Navigation

Les Championnats du monde de biathlon 2023, cinquante-huitième édition des Championnats du monde de biathlon, ont lieu à Oberhof, en Allemagne, du 8 au [1].

Présentation

Choix du site organisateur

Crédit image:
Steffen Prößdorf
licence CC BY-SA 4.0 🛈
Le stade d'Oberhof, lors de la Coupe du monde 2019-2020

L'IBU a attribué le 9 septembre 2018 l'organisation des championnats du monde 2023 à la station d'Oberhof[2]. La candidature allemande a été préférée à celle de la station tchèque de Nové Město, par 28 voix contre 21[3].

Le village allemand est un site historique de la Coupe du monde de biathlon, il accueille en effet traditionnellement chaque année une étape au début du mois de janvier. En revanche il n'a précédemment accueilli les championnats du monde qu'une seule fois, en 2004. Les courses à Oberhof sont très souvent marquées par des conditions difficiles, notamment au niveau du vent[4].

Contexte et enjeux

Au lancement de la compétition, les organisateurs ont annoncé avoir vendu 160 000 billets et tablent sur 170 000 spectateurs pour l'ensemble des courses[5].

Contrairement aux années précédentes, les courses des championnats du monde 2023 n'attribuent pas de points au classement général de la Coupe du monde. Néanmoins, les mondiaux restent le point d'orgue de la saison, et les quotas d'athlètes par nation (voir section suivante) sont toujours liés aux résultats de la Coupe du monde[6],[7]. De plus, comme en 2021, le leader du classement général de la Coupe du monde porte un dossard jaune, le leader du classement de la spécialité un dossard rouge, le leader du classement des jeunes un dossard bleu nuit et le tenant du titre un dossard doré où figure la mention « defending champion ».

Comme les deux saisons précédentes, trois nations dominent le début de saison. Il s'agit principalement de la Norvège, mais aussi de la France et de la Suède. Au coup d'envoi des mondiaux, 48 épreuves de Coupe du monde ont été disputées : 14 épreuves individuelles masculines, 14 épreuves individuelles féminines et 10 relais (quatre masculins, quatre féminins et deux mixtes). Ces trois nations se sont partagé près de 80 % des victoires, avec 32 succès (19 pour la Norvège, 7 pour la Suède et 6 pour la France). Elles cumulent également plus de 55 % des podiums, avec 80 sur 144 (38 pour la Norvège, 24 pour la France et 18 pour la Suède).

Chez les hommes, la domination norvégienne est totale, tirée par les performances exceptionnelle de Johannes Thingnes Bø, vainqueur de 11 des 14 courses individuelles. Il reste sur six victoires consécutives et devance au classement général ses compatriotes Sturla Holm Lægreid, qui a levé les bras une fois, et Vetle Sjåstad Christiansen, puis le Français Quentin Fillon Maillet et le Suédois Martin Ponsiluoma, seul non-norvégien à avoir gagné cette saison. Dans le Top 20 du classement, on retrouve trois autres Norvégiens : Johannes Dale (6e), lui aussi gagnant d'une épreuve, Tarjei Bø (8e) et Filip Fjeld Andersen (18e). Les Français Émilien Jacquelin (10e) et Fabien Claude (11e), ainsi que les Suédois Sebastian Samuelsson (13e) et Jesper Nelin (16e) sont eux aussi bien placés au classement général[8]. Par ailleurs, la Norvège a remporté les quatre relais.

Chez les femmes, la Coupe du monde est plus ouverte. La Française Julia Simon et la Suédoise Elvira Öberg, avec trois victoires chacune, dominent le classement général. Derrière, on retrouve les Italiennes Lisa Vittozzi et Dorothea Wierer, l'Allemande Denise Herrmann-Wick et l'Autrichienne Lisa Theresa Hauser, avec chacune une ou deux victoire(s) au compteur. Dans le reste du Top 20 figurent quatre Françaises (Anaïs Chevalier-Bouchet, 11e, Lou Jeanmonnot, 12e, Chloé Chevalier, 16e, et Sophie Chauveau, 18e), trois Suédoises (Linn Persson, 7e, Hanna Öberg, 10e, et Anna Magnusson, 14e, ces deux dernières ayant gagné une course) et deux Norvégiennes (Ingrid Landmark Tandrevold, 9e, et Karoline Offigstad Knotten, 20e)[9]. La France a également remporté deux relais, la Suède et la Norvège un chacune.

Participants

Pour les championnats du monde, chaque pays dans le Top 5 de la Coupe des nations de la saison 2021-2022 peut enregistrer un maximum de huit biathlètes et en aligner quatre au départ de chaque épreuve individuelle, mais dans les faits, en raison de l'application d'une nouvelle règle décidée à l'intersaison concernant les quotas aux mondiaux, les nations du top 5 pourront toutes en aligner cinq, aussi bien chez les hommes que chez les femmes (voir paragraphe suivant). Les pays classés entre la 6e et la 15e place peuvent en enregistrer sept pour les mondiaux et également en aligner quatre à chaque course. Les dix pays suivants au classement peuvent en enregistrer cinq mais seulement en aligner trois, les cinq suivants en enregistrer quatre et en aligner deux. Les 10 meilleurs biathlètes au classement de l'IBU issus d'une autre nation mineure peuvent prendre le départ, avec au maximum deux biathlètes par fédération.

Il peut toutefois y avoir plus de quatre biathlètes d'une même nation au départ des épreuves, soit un total de cinq ou de six au maximum. Ainsi, selon le nouveau règlement, les biathlètes figurant dans le Top 15 du classement général de la Coupe du monde 2022-2023 disposent d'un quota de type nominatif, et celui-ci vient s'ajouter aux quotas de leur nation respective dans une limite maximum de cinq. L'IBU a publié un communiqué le 9 février la veille de la première épreuve individuelle (sprint féminin) précisant les quotas des nations concernées pour les sprints qui a créé la surprise[10]. Ce point du règlement n'avait en effet visiblement pas été correctement interprété dans la plupart des équipes, certaines pensant qu'il fallait avoir cinq biathlètes de la nation dans le top quinze pour que les cinq puissent prendre le départ ou que tout biathlète du top 15 était déjà inclus dans les quotas de sa nation ; la bonne interprétation étant qu'il suffit qu'une nation ait au moins un biathlète dans le top 15 du général pour obtenir un quota supplémentaire. Il en résulte que les meilleures nations aligneront au moins cinq biathlètes au départ des épreuves individuelles au lieu de quatre. Par ailleurs, les champions du monde et olympiques en titre de l'individuel, du sprint, de la poursuite et de la mass-start peuvent aussi être inscrits au départ des courses respectives en plus du quota de leur nation. Les champions du monde et olympiques de la poursuite disposent d'un quota personnel pour le sprint. Dans tous les cas, en combinant la règle du top 15 et celle des champions sortants, la limite est de six quotas au maximum pour une fédération.

30 biathlètes sont au départ de la mass-start. Les biathlètes figurant aux 15 premières places du classement général de la Coupe du monde 2022-2023 ainsi que tous les médaillés des épreuves du sprint, de la poursuite et de l'individuel des mondiaux sont qualifiés. Ensuite les biathlètes qui ne sont pas déjà qualifiés et qui ont marqué le plus de points au cours de ces mondiaux (voir le barème de la Coupe du monde) sur les trois autres épreuves individuelles viennent dans l'ordre compléter la liste jusqu'à trente. Normalement, chaque nation ne peut pas aligner plus de quatre biathlètes au départ mais, si une nation a plus de quatre médaillés, tous auront le droit de prendre le départ. Il en est de même pour le Top 15 du classement général, si il y a cinq biathlètes de la même nation qui y figurent, tous pourront prendre le départ ; en revanche s'il y a un sixième de la même nation, il ne pourra s'aligner que si l'un de ses compatriotes se désiste.

Pour les relais masculin et féminin, les 30 premières nations au classement de la Coupe des nations 2022-2023 peuvent aligner un quatuor au départ de la course. De même, pour les relais mixtes, les 30 pays ayant cumulé le plus de points dans les classements masculin et féminin de la Coupe des nations 2022-2023 peuvent aligner une équipe. Si la limite des 30 partants est atteinte et que par exemple une équipe déclare forfait, alors la nation suivante au classement pourra présenter une équipe au départ. Dans la pratique cependant, la limite des trente équipes au départ des relais est très rarement atteinte (elle ne pourrait d'ailleurs être dépassées que pour les relais mixtes, ce qui ne sera pas le cas lors de ces mondiaux).

287 biathlètes ont été sélectionnés pour ces championnats du monde 2023 (137 femmes et 150 hommes). Un total de 37 nations sont représentées, 29 chez les femmes et 35 chez les hommes, en l'absence notable des Russes et Biélorusses, interdits de toute compétition internationale par l'IBU depuis à cause de la guerre en Ukraine.

Calendrier

Comme c'est le cas depuis 2011, les mondiaux débutent par le relais mixte. Les sprints et les poursuites complètent ensuite le programme de la première semaine. Les individuels se déroulent en milieu de seconde semaine, suivis du relais mixte simple. Enfin, ces championnats se terminent lors du second week-end, avec les relais par genre puis les mass-start[11].

Heure Horaire local de l'épreuve (UTC +1)
Calendrier des épreuves
Épreuves
ou évènements
M M J V S D L M M J V S D
7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19
Février 2023
Cérémonies d'ouverture et de clôture
Hommes
Individuel
(20 km)
14h30
Sprint
(10 km)
14h30
Poursuite
(12,5 km)
15h30
Mass Start
(15 km)
12h30
Relais
(4 × 7,5 km)
11h45
Femmes
Individuel
(15 km)
14h30
Sprint
(7,5 km)
14h30
Poursuite
(10 km)
13h25
Mass Start
(12,5 km)
15h15
Relais
(4 × 6 km)
15h00
Mixte
Relais
(2 × 6 km F + 2 × 6 km H)
14h45
Relais simple
(6 km F + 7,5 km H)
15h10

Déroulement des championnats

Bilan des championnats

Tableau des médailles

Rang Nation Or Argent Bronze Total
1 Drapeau de la Norvège Norvège 5 5 3 13
2 Drapeau de la Suède Suède 3 3 5 11
3 Drapeau de la France France 2 0 2 4
4 Drapeau de l'Allemagne Allemagne 1 2 0 3
5 Drapeau de l'Italie Italie 1 1 2 4
6 Drapeau de l'Autriche Autriche 0 1 0 1
Total 12 12 12 36

Athlètes multi-médaillés

Rang Athlète Or Argent Bronze Total
1 Johannes Thingnes Bø 5 1 1 7
2 Hanna Öberg 2 1 1 4
3 Marte Olsbu Røiseland 2 0 1 3
4 Sturla Holm Lægreid 1 3 1 5
5 Denise Herrmann-Wick 1 2 0 3
6 Lisa Vittozzi 1 1 2 4
7 Ingrid Landmark Tandrevold 1 1 0 2
» Dorothea Wierer 1 1 0 2
9 Sebastian Samuelsson 1 0 3 4
10 Julia Simon 1 0 2 3
11 Quentin Fillon Maillet 1 0 1 2
» Émilien Jacquelin 1 0 1 2
13 Tarjei Bø 0 2 0 2
14 Linn Persson 0 1 2 3
15 Tommaso Giacomel 0 1 1 2
» Martin Ponsiluoma 0 1 1 2

Podiums

Hommes

Épreuves Or Argent Bronze
Individuel
20 km
résultats détaillés
Johannes Thingnes Bø Sturla Holm Lægreid Sebastian Samuelsson
Sprint
10 km
résultats détaillés
Johannes Thingnes Bø Tarjei Bø Sturla Holm Lægreid
Poursuite
12,5 km
résultats détaillés
Johannes Thingnes Bø Sturla Holm Lægreid Sebastian Samuelsson
Mass Start
15 km
résultats détaillés
Sebastian Samuelsson Martin Ponsiluoma Johannes Thingnes Bø
Relais
4 × 7,5 km
résultats détaillés
Drapeau de la France France Drapeau de la Norvège Norvège Drapeau de la Suède Suède

Femmes

Épreuves Or Argent Bronze
Individuel
15 km
résultats détaillés
Hanna Öberg Linn Persson Lisa Vittozzi
Sprint
7,5 km
résultats détaillés
Denise Herrmann-Wick Hanna Öberg Linn Persson
Poursuite
10 km
résultats détaillés
Julia Simon Denise Herrmann-Wick Marte Olsbu Røiseland
Mass Start
12,5 km
résultats détaillés
Hanna Öberg Ingrid Landmark Tandrevold Julia Simon
Relais
4 × 6 km
résultats détaillés
Drapeau de l'Italie Italie Drapeau de l'Allemagne Allemagne Drapeau de la Suède Suède

Mixte

Épreuves Or Argent Bronze
Relais
2 x 6 km F + 2 x 6 km H
résultats détaillés
Drapeau de la Norvège Norvège Drapeau de l'Italie Italie Drapeau de la France France
Relais simple
6 km F + 7,5 km H
résultats détaillés
Drapeau de la Norvège Norvège Drapeau de l'Autriche Autriche Drapeau de l'Italie Italie

Résultats détaillés

Hommes

Individuel (20 km)

Top 10 de l'individuel masculin[12]
Rang Biathlète Minutes de
pénalité
Résultat Écart
Médaille d'or Johannes Thingnes Bø 2 (0+1+1+0) 49 min 57 s 5
Médaille d'argent Sturla Holm Lægreid 1 (0+0+0+1) 51 min 8 s 2 + 1 min 10 s 7
Médaille de bronze Sebastian Samuelsson 1 (0+0+1+0) 51 min 8 s 6 + 1 min 11 s 1
4 Quentin Fillon Maillet 1 (0+0+0+1) 51 min 29 s 4 + 1 min 31 s 9
5 Benedikt Doll 1 (1+0+0+0) 52 min 7 s 1 + 2 min 9 s 6
6 Niklas Hartweg 1 (1+0+0+0) 52 min 29 s 3 + 2 min 31 s 8
7 Tarjei Bø 2 (1+0+0+1) 52 min 30 s 4 + 2 min 32 s 9
8 Michal Krčmář 1 (0+1+0+0) 52 min 46 s 7 + 2 min 49 s 2
9 Philipp Nawrath 2 (0+0+2+0) 53 min 17 s 7 + 3 min 20 s 2
10 Vetle Sjåstad Christiansen 2 (0+1+0+1) 53 min 27 s 0 + 3 min 29 s 5

Sprint (10 km)

Top 10 du sprint masculin
Rang Biathlète Temps Fautes Écart
Médaille d'or Johannes Thingnes Bø 23 min 21 s 7 1 (1+0)
Médaille d'argent Tarjei Bø 23 min 36 s 5 0 (0+0) + 14 s 8
Médaille de bronze Sturla Holm Lægreid 24 min 1 s 6 1 (0+1) + 39 s 9
4 Johannes Dale 24 min 5 s 3 1 (0+1) + 43 s 6
5 Dmytro Pidruchnyi 24 min 15 s 1 0 (0+0) + 53 s 4
6 Vetle Sjåstad Christiansen 24 min 21 s 4 1 (0+1) + 59 s 7
7 Andrejs Rastorgujevs 24 min 24 s 1 0 (0+0) + 1 min 2 s 4
8 Johannes Kühn 24 min 26 s 5 1 (0+1) + 1 min 4 s 8
9 Quentin Fillon Maillet 24 min 30 s 5 1 (0+1) + 1 min 8 s 9
10 Antonin Guigonnat 24 min 30 s 7 0 (0+0) + 1 min 9 s 0

Poursuite (12,5 km)

Top 10 de la poursuite masculine
Rang Biathlète Temps Fautes Écart
Médaille d'or Johannes Thingnes Bø 33 min 34 s 5 0 (0+0+0+0)
Médaille d'argent Sturla Holm Lægreid 34 min 45 s 7 0 (0+0+0+0) + 1 min 12 s 2
Médaille de bronze Sebastian Samuelsson 35 min 28 s 6 2 (0+0+0+2) + 1 min 54 s 1
4 Tarjei Bø 35 min 31 s 8 4 (0+0+2+2) + 1 min 57 s 3
5 Vetle Sjåstad Christiansen 35 min 49 s 2 2 (0+0+0+2) + 2 min 14 s 7
6 Johannes Kühn 36 min 1 s 56 3 (0+0+1+2) + 2 min 27 s 1
7 Johannes Dale 36 min 22 s 7 5 (0+1+1+3) + 2 min 48 s 2
8 Dmytro Pidruchnyi 36 min 26 s 5 2 (0+0+2+0) + 2 min 52 s
9 Andrejs Rastorgujevs 36 min 31 s 4 2 (1+0+1+0) + 2 min 56 s 9
10 Roman Rees 36 min 39 s 2 (1+0+1+0) + 3 min 4 s 5

Mass Start (15 km)

Top 10 de la mass start masculine[13]
Rang Biathlète Temps Fautes Écart
Médaille d'or Sebastian Samuelsson 36 min 42 s 8 0 (0+0+0+0)
Médaille d'argent Martin Ponsiluoma 36 min 52 s 4 2 (0+1+1+0) + 9 s 6
Médaille de bronze Johannes Thingnes Bø 37 min 21 s 6 3 (1+1+0+1) + 38 s 8
4 Sturla Holm Lægreid 37 min 38 s 6 2 (0+1+0+1) + 55 s 8
5 Andrejs Rastorgujevs 37 min 50 s 1 3 (0+0+2+1) + 1 min 7 s 3
6 Quentin Fillon Maillet 37 min 53 s 7 2 (0+1+1+0) + 1 min 10 s 9
7 Sebastian Stalder 37 min 53 s 9 0 (0+0+0+0) + 1 min 11 s 1
8 Fabien Claude 38 min 9 s 2 2 (0+0+1+1) + 1 min 26 s 4
9 Tarjei Bø 38 min 14 s 0 4 (1+1+0+2) + 1 min 31 s 2
10 Tero Seppälä 38 min 14 s 1 2 (1+1+0+0) + 1 min 31 s 3

Relais (4 x 7,5 km)

Top 10 du relais masculin[14]
Rang Biathlètes Temps
(par biathlète)
Pén. + Pioches
(par biathlète)
Écart
Médaille d'or Drapeau de la France France
Antonin Guigonnat
Fabien Claude
Émilien Jacquelin
Quentin Fillon Maillet
h 21 min 48 s 8
19 min 33 s 3
20 min 45 s 6
21 min 16 s 3
20 min 13 s 6
1 + 9 (0+2 1+7)
0+0/0+2
0+1/0+2
0+0/1+3
0+1/0+0
Médaille d'argent Drapeau de la Norvège Norvège
Vetle Sjåstad Christiansen
Tarjei Bø
Sturla Holm Lægreid
Johannes Thingnes Bø
h 22 min 27 s 6
20 min 32 s 5
20 min 54 s 9
20 min 46 s 4
20 min 13 s 8
2 + 14 (0+5 2+9)
0+2/0+3
0+0/1+3
0+0/1+3
0+3/0+0
+ 38 s 8
Médaille de bronze Drapeau de la Suède Suède
Peppe Femling
Martin Ponsiluoma
Jesper Nelin
Sebastian Samuelsson
h 23 min 28 s 7
20 min 54 s 4
20 min 19 s 7
21 min 0 s 2
21 min 14 s 4
1 + 13 (0+7 1+6)
0+1/1+3
0+2/0+1
0+1/0+1
0+3/0+1
+ 1 min 39 s 9
4 Drapeau de la Tchéquie Tchéquie
Michal Krčmář
Tomáš Mikyska
Jakub Štvrtecký
Jonáš Mareček
h 23 min 53 s 0
19 min 36 s 3
20 min 41 s 2
21 min 6 s 8
22 min 28 s 7
2 + 10 (2+3 0+7)
0+0/0+1
0+0/0+3
0+0/0+2
2+3/0+1
+ 2 min 4 s 2
5 Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Justus Strelow
Johannes Kuehn
Roman Rees
Benedikt Doll
h 25 min 40 s 6
20 min 0 s 9
22 min 29 s 4
20 min 42 s 1
22 min 28 s 2
5 + 8 (0+1 5+7)
0+0/0+1
0+0/3+3
0+0/0+0
0+1/2+3
+ 3 min 51 s 8
6 Drapeau de la Suisse Suisse
Sebastian Stalder
Jérémy Finello
Niklas Hartweg
Serafin Wiestner
h 25 min 56 s 9
19 min 37 s 3
22 min 51 s 7
21 min 2 s 8
22 min 25 s 1
6 + 8 (2+4 4+4)
0+0/0+0
0+1/4+3
0+0/0+0
2+3/0+1
+ 4 min 8 s 1
7 Drapeau de l'Italie Italie
Didier Bionaz
Tommaso Giacomel
Elia Zeni
Lukas Hofer
h 26 min 11 s 7
20 min 19 s 8
21 min 7 s 4
22 min 21 s 0
22 min 23 s 5
0 + 14 (0+7 0+7)
0+1/0+2
0+2/0+1
0+3/0+2
0+1/0+2
+ 4 min 22 s 9
8 Drapeau de la Roumanie Roumanie
George Buta
Dimitri Shamaev
George Coltea
Raul Flore
h 26 min 37 s 4
20 min 52 s 1
22 min 5 s 3
21 min 31 s 9
22 min 8 s 1
0 + 13 (0+6 0+7)
0+2/0+2
0+1/0+3
0+0/0+2
0+3/0+0
+ 4 min 48 s 6
9 Drapeau de la Slovénie Slovénie
Alex Cisar
Miha Dovžan
Jakov Fak
Anton Vidmar
h 26 min 37 s 5
20 min 20 s 3
22 min 39 s 1
20 min 49 s 1
22 min 49 s 0
3 + 14 (0+4 3+10)
0+0/0+3
0+1/2+3
0+0/0+1
0+3/1+3
+ 4 min 48 s 7
10 Drapeau de la Finlande Finlande
Jaakko Ranta
Tuomas Harjula
Tero Seppälä
Olli Hiidensalo
h 26 min 57 s 6
20 min 48 s 2
22 min 23 s 5
20 min 35 s 0
23 min 10 s 9
3 + 7 (0+0 3+7)
0+0/0+1
0+0/1+3
0+0/0+0
0+0/2+3
+ 5 min 8 s 8

Femmes

Individuel (15 km)

Top 10 de l'individuel féminin[15]
Rang Biathlète Minutes de
pénalité
Résultat Écart
Médaille d'or Hanna Öberg 1 (1+0+0+0) 43 min 36 s 1
Médaille d'argent Linn Persson 0 (0+0+0+0) 43 min 46 s 4 + 10 s 3
Médaille de bronze Lisa Vittozzi 1 (0+0+0+1) 44 min 4 s 1 + 28 s 0
4 Samuela Comola 0 (0+0+0+0) 44 min 24 s 6 + 48 s 5
5 Julia Simon 3 (1+0+1+1) 44 min 57 s 8 + 1 min 21 s 7
6 Tuuli Tomingas 2 (0+1+1+0) 45 min 59 s 4 + 2 min 23 s 3
7 Lou Jeanmonnot 2 (1+0+0+1) 46 min 10 s 0 + 2 min 33 s 9
8 Suvi Minkkinen 0 (0+0+0+0) 46 min 20 s 0 + 2 min 43 s 9
9 Lena Häcki-Gross 3 (1+2+0+0) 46 min 20 s 5 + 2 min 44 s 4
10 Markéta Davidová 3 (1+1+1+0) 46 min 37 s 4 + 3 min 1 s 3

Sprint (7,5 km)

Top 10 du sprint féminin
Rang Biathlète Temps Fautes Écart
Médaille d'or Denise Herrmann-Wick 21 min 19 s 7 0 (0+0)
Médaille d'argent Hanna Öberg 21 min 21 s 9 0 (0+0) + 2 s 2
Médaille de bronze Linn Persson 21 min 45 s 9 0 (0+0) + 26 s 2
4 Marte Olsbu Røiseland 21 min 51 s 0 1 (1+0) + 31 s 3
5 Lisa Vittozzi 22 min 5 s 5 1 (0+1) + 45 s 8
6 Markéta Davidová 22 min 10 s 2 0 (0+0) + 50 s 5
7 Sophia Schneider 22 min 17 s 3 1 (0+1) + 57 s 6
8 Polona Klemenčič 22 min 17 s 8 0 (0+0) + 58 s 1
9 Anna Magnusson 22 min 18 s 5 0 (0+0) + 58 s 8
10 Julia Simon 22 min 22 s 5 2 (0+2) + 1 min 2 s 8

Poursuite (10 km)

Top 10 de la poursuite féminine
Rang Biathlète Temps Fautes Écart
Médaille d'or Julia Simon 32 min 0 s 8 1 (0+0+0+1)
Médaille d'argent Denise Herrmann-Wick 32 min 27 s 8 4 (1+0+1+2) + 27 s
Médaille de bronze Marte Olsbu Røiseland 32 min 38 s 5 3 (1+1+1+0) + 37 s 7
4 Ingrid Landmark Tandrevold 33 min 1 s 1 3 (0+1+1+1) + 1 min 0 s 3
5 Sophia Schneider 33 min 9 s 1 4 (0+2+0+2) + 1 min 8 s 3
6 Lou Jeanmonnot 33 min 9 s 5 1 (0+0+1+0) + 1 min 8 s 7
7 Tereza Voborníková 33 min 13 s 7 2 (1+1+0+0) + 1 min 12 s 9
8 Hanna Kebinger 33 min 22 s 3 2 (1+1+0+0) + 1 min 21 s 5
9 Sophie Chauveau 33 min 24 s 4 3 (0+0+2+1) + 1 min 23 s 6
10 Linn Persson 33 min 28 s 1 3 (0+2+1+0) + 1 min 27 s 3

Mass Start (12,5 km)

Top 10 de la mass start féminine[16]
Rang Biathlète Temps Fautes Écart
Médaille d'or Hanna Öberg 36 min 48 s 0 2 (1+1+0+0)
Médaille d'argent Ingrid Landmark Tandrevold 36 min 52 s 8 1 (0+1+0+0) + 4 s 8
Médaille de bronze Julia Simon 37 min 8 s 8 3 (1+1+0+1) + 20 s 8
4 Anaïs Chevalier-Bouchet 37 min 22 s 7 1 (0+0+0+1) + 34 s 7
5 Markéta Davidová 37 min 39 s 4 2 (0+1+1+0) + 51 s 4
6 Karoline Offigstad Knotten 37 min 45 s 7 1 (0+1+0+0) + 57 s 7
7 Emma Lunder 37 min 45 s 8 2 (0+1+1+0) + 57 s 8
8 Linn Persson 37 min 48 s 6 2 (0+0+1+1) + 1 s 0
9 Lisa Theresa Hauser 37 min 49 s 9 2 (0+0+1+1) + 1 s 1
10 Samuela Comola 37 min 50 s 4 0 (0+0+0+0) + 1 s 2

Relais (4 x 6 km)

Top 10 du relais féminin[17]
Rang Biathlètes Temps
(par biathlète)
Pén. + Pioches
(par biathlète)
Écart
Médaille d'or Drapeau de l'Italie Italie
Samuela Comola
Dorothea Wierer
Hannah Auchentaller
Lisa Vittozzi
h 14 min 39 s 7
18 min 8 s 8
18 min 43 s 2
19 min 27 s 0
18 min 20 s 7
0 + 2 (0+0 0+2)
0+0/0+0
0+0/0+1
0+0/0+1
0+0/0+0
Médaille d'argent Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Vanessa Voigt
Hanna Kebinger
Sophia Schneider
Denise Herrmann-Wick
h 15 min 4 s 4
18 min 15 s 9
19 min 18 s 9
18 min 49 s 8
18 min 39 s 8
0 + 7 (0+3 0+4)
0+0/0+0
0+2/0+0
0+1/0+2
0+0/0+2
+ 24 s 7
Médaille de bronze Drapeau de la Suède Suède
Linn Persson
Anna Magnusson
Elvira Öberg
Hanna Öberg
h 15 min 35 s 4
18 min 3 s 1
19 min 42 s 8
19 min 11 s 3
18 min 38 s 2
2 + 11 (0+6 2+5)
0+2/0+0
0+1/2+3
0+1/0+2
0+2/0+0
+ 55 s 7
4 Drapeau de la France France
Lou Jeanmonnot
Anaïs Chevalier-Bouchet
Chloé Chevalier
Julia Simon
h 16 min 11 s 3
18 min 17 s 1
18 min 56 s 3
19 min 50 s 0
19 min 7 s 9
1 + 12 (0+4 1+8)
0+0/0+3
0+0/1+3
0+3/0+2
0+1/0+0
+ 1 min 31 s 6
5 Drapeau de l'Autriche Autriche
Dunja Zdouc
Anna Gandler
Anna Juppe
Lisa Theresa Hauser
h 16 min 47 s 7
18 min 49 s 9
19 min 18 s 0
19 min 55 s 2
19 min 44 s 6
0 + 12 (0+6 0+6)
0+1/0+3
0+1/0+2
0+3/0+1
0+1/0+0
+ 2 min 8 s 0
6 Drapeau de la Norvège Norvège
Karoline Offigstad Knotten
Ingrid Landmark Tandrevold
Ida Lien
Marte Olsbu Røiseland
h 17 min 0 s 6
18 min 8 s 1
19 min 52 s 8
20 min 7 s 0
18 min 52 s 7
4 + 13 (0+4 4+9)
0+1/0+2
0+1/3+3
0+1/1+3
0+1/0+1
+ 2 min 20 s 9
7 Drapeau de la Tchéquie Tchéquie
Tereza Voborníková
Tereza Vinklárková
Markéta Davidová
Lucie Charvátová
h 17 min 24 s 8
18 min 3 s 6
19 min 53 s 1
19 min 6 s 1
20 min 22 s 0
3 + 11 (2+6 1+5)
0+1/0+0
0+2/0+0
0+0/1+3
2+3/0+2
+ 2 min 45 s 1
8 Drapeau de la Suisse Suisse
Amy Baserga
Aita Gasparin
Elisa Gasparin
Lena Häcki-Gross
h 17 min 25 s 3
18 min 42 s 1
19 min 35 s 7
19 min 49 s 2
19 min 18 s 3
1 + 15 (0+6 1+9)
0+0/0+3
0+1/0+1
0+3/0+2
0+2/1+3
+ 2 min 45 s 6
9 Drapeau de la Pologne Pologne
Anna Maka
Kamila Zuk
Joanna Jakiela
Natalia Sidorowicz
h 19 min 28 s 6
19 min 1 s 0
19 min 35 s 8
20 min 6 s 9
20 min 44 s 9
0 + 16 (0+7 0+9)
0+0/0+2
0+3/0+2
0+2/0+3
0+2/0+2
+ 4 min 48 s 9
10 Estonie
Regina Ermits
Tuuli Tomingas
Susan Külm
Johanna Talihärm
h 20 min 0 s 5
20 min 39 s 4
19 min 57 s 9
20 min 22 s 1
19 min 1 s 1
4 + 11 (2+4 2+7)
2+3/0+1
0+0/1+3
0+1/1+3
0+0/0+0
+ 5 min 20 s 8

Mixte

Relais (2 x 6 km F + 2 x 6 km H)

Top 10 du relais mixte[18]
Rang Biathlètes Temps
(par biathlète)
Pén. + Pioches
(par biathlète)
Écart
Médaille d'or Drapeau de la Norvège Norvège
Ingrid Landmark Tandrevold
Marte Olsbu Røiseland
Sturla Holm Lægreid
Johannes Thingnes Bø
h 4 min 41 s 9
17 min 23 s 1
17 min 35 s 2
14 min 45 s 7
14 min 57 s 9
1 + 9 (0+3 1+6)
0+0/1+3
0+0/0+2
0+0/0+0
0+3/0+3
Médaille d'argent Drapeau de l'Italie Italie
Lisa Vittozzi
Dorothea Wierer
Didier Bionaz
Tommaso Giacomel
h 4 min 53 s 5
16 min 37 s 5
17 min 30 s 8
15 min 43 s 8
15 min 1 s 4
0 + 6 (0+1 0+5)
0+0/0+1
0+0/0+1
0+1/0+2
0+0/0+1
+ 11 s 6
Médaille de bronze Drapeau de la France France
Julia Simon
Anaïs Chevalier-Bouchet
Émilien Jacquelin
Quentin Fillon Maillet
h 5 min 37 s 8
16 min 27 s 8
17 min 46 s 8
15 min 30 s 1
15 min 53 s 1
0 + 9 (0+7 0+2)
0+1/0+0
0+1/0+0
0+2/0+2
0+3/0+0
+ 55 s 9
4 Drapeau de l'Autriche Autriche
Dunja Zdouc
Lisa Theresa Hauser
David Komatz
Simon Eder
h 5 min 41 s 1
17 min 31 s 3
17 min 27 s 3
15 min 12 s 3
15 min 30 s 2
0 + 3 (0+2 0+1)
0+1/0+0
0+1/0+0
0+0/0+1
0+0/0+0
+ 59 s 2
5 Drapeau de la Tchéquie Tchéquie
Tereza Vobornikova
Markéta Davidová
Michal Krčmář
Tomas Mikyska
h 5 min 51 s 3
17 min 16 s
17 min 47 s 4
15 min 7 s 4
15 min 40 s 5
0 + 7 (0+4 0+3)
0+2/0+1
0+1/0+1
0+1/0+0
0+0/0+1
+ 1 min 9 s 4
6 Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Vanessa Voigt
Denise Herrmann-Wick
Benedikt Doll
Roman Rees
h 6 min 8 s 4
17 min 28 s 5
17 min 6 s 7
16 min 4 s 2
15 min 29 s
1 + 9 (1+6 0+3)
0+1/0+1
0+0/0+1
1+3/0+1
0+2/0+0
+ 1 min 26 s 5
7 Drapeau de la Suisse Suisse
Elisa Gasparin
Lena Häcki-Gross
Sebastian Stalder
Niklas Hartweg
h 6 min 31 s 4
17 min 33 s 1
17 min 29 s 2
15 min 42 s 5
15 min 46 s 6
0 + 5 (0+1 0+4)
0+0/0+2
0+0/0+2
0+0/0+0
0+1/0+0
+ 1 min 49 s 5
8 Drapeau du Canada Canada
Emma Lunder
Nadia Moser
Adam Runnalls
Christian Gow
h 7 min 4 s 7
16 min 43 s 8
18 min 36 s 6
15 min 56 s 7
15 min 47 s 6
0 + 9 (0+5 0+4)
0+0/0+0
0+3/0+2
0+0/0+2
0+2/0+0
+ 2 min 22 s 8
9 Drapeau de la Suède Suède
Hanna Öberg
Elvira Öberg
Martin Ponsiluoma
Sebastian Samuelsson
h 7 min 15 s 7
16 min 53 s 6
17 min 42 s 2
15 min 22 s 9
17 min 17 s
3 + 15 (3+9 0+6)
0+2/0+0
0+1/0+2
0+3/0+1
3+3/0+3
+ 2 min 33 s 8
10 Ukraine
Anastasiya Merkushyna
Yuliia Dzhima
Dmytro Pidruchnyi
Anton Dudchenko
h 7 min 27 s 2
17 min 33 s 2
18 min 0 s 3
16 min 1 s 1
15 min 52 s 6
0 + 7 (0+2 0+5)
0+0/0+0
0+0/0+1
0+1/0+3
0+1/0+1
+ 2 min 45 s 3

Relais simple (6 km F + 7,5 km H)

Top 10 du relais mixte simple[19]
Rang Biathlètes Temps
(par biathlète)
Pén. + Pioches
(par biathlète)
Écart
Médaille d'or Drapeau de la Norvège Norvège
Marte Olsbu Røiseland
Johannes Thingnes Bø
Marte Olsbu Røiseland
Johannes Thingnes Bø
35 min 37 s 1
min 42 s 6
min 36 s 4
min 33 s 3
10 min 44 s 8
1 + 6 (1+6 0+0)
0+2/0+0
0+1/0+0
0+0/0+0
1+3/0+0
Médaille d'argent Drapeau de l'Autriche Autriche
Lisa Theresa Hauser
David Komatz
Lisa Theresa Hauser
David Komatz
35 min 50 s 9
min 30 s 8
min 46 s 0
min 44 s 7
10 min 49 s 4
0 + 6 (0+3 0+3)
0+0/0+1
0+1/0+0
0+1/0+1
0+1/0+1
+ 13 s 8
Médaille de bronze Drapeau de l'Italie Italie
Lisa Vittozzi
Tommaso Giacomel
Lisa Vittozzi
Tommaso Giacomel
36 min 28 s 1
min 29 s 0
min 52 s 6
min 38 s 5
11 min 28 s 0
2 + 9 (0+2 2+7)
0+0/0+1
0+1/0+1
0+0/0+2
0+1/2+3
+ 51 s 0
4 Drapeau de la Suède Suède
Hanna Öberg
Sebastian Samuelsson
Hanna Öberg
Sebastian Samuelsson
36 min 53 s 5
min 32 s 0
min 21 s 4
min 37 s 3
11 min 22 s 8
1 + 12 (0+5 1+7)
0+1/0+1
0+3/0+1
0+0/0+2
0+1/1+3
+ 1 min 16 s 4
5 Drapeau de la France France
Lou Jeanmonnot
Fabien Claude
Lou Jeanmonnot
Fabien Claude
36 min 59 s 0
min 20 s 9
min 46 s 3
min 49 s 7
11 min 2 s 1
1 + 12 (0+3 1+9)
0+2/0+3
0+0/0+2
0+1/0+1
0+0/1+3
+ 1 min 21 s 9
6 Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Sophia Schneider
Philipp Nawrath
Sophia Schneider
Philipp Nawrath
37 min 7 s 8
min 50 s 6
min 2 s 0
min 17 s 1
10 min 58 s 1
1 + 12 (1+5 0+7)
0+0/0+3
0+0/0+3
1+3/0+0
0+2/0+1
+ 1 min 30 s 7
7 Drapeau de la Slovénie Slovénie
Polona Klemenčič
Jakov Fak
Polona Klemenčič
Jakov Fak
37 min 15 s 2
min 24 s 4
min 57 s 7
min 47 s 6
11 min 5 s 5
0 + 8 (0+2 0+6)
0+1/0+2
0+0/0+1
0+1/0+0
0+0/0+3
+ 1 min 38 s 1
8 Drapeau de la Moldavie Moldavie
Alina Stremous
Maksim Makarov
Alina Stremous
Maksim Makarov
37 min 37 s 8
min 23 s 0
min 49 s 0
min 56 s 6
11 min 29 s 2
0 + 7 (0+5 0+2)
0+2/0+1
0+1/0+0
0+0/0+0
0+2/0+1
+ 2 min 0 s 7
9 Estonie
Tuuli Tomingas
Rene Zahkna
Tuuli Tomingas
Rene Zahkna
38 min 1 s 9
min 5 s 8
min 45 s 7
min 3 s 5
11 min 6 s 9
1 + 9 (1+7 0+2)
0+1/0+1
1+3/0+1
0+2/0+0
0+1/0+0
+ 2 min 24 s 8
10 Drapeau de la Finlande Finlande
Suvi Minkkinen
Olli Hiidensalo
Suvi Minkkinen
Olli Hiidensalo
38 min 4 s 3
min 51 s 6
min 3 s 5
min 25 s 3
11 min 43 s 9
2 + 13 (0+5 2+8)
0+1/0+1
0+1/0+1
0+1/1+3
0+2/1+3
+ 2 min 27 s 2

Notes et références

  1. « Le calendrier de la saison 2022-2023 », sur lequipe.fr,
  2. « Biathlon : Les mondiaux 2021 et 2023 attribués », sur ski-nordique.net,
  3. (de) « Oberhof darf Biathlon-WM 2023 ausrichten », sur sueddeutsche.de,
  4. « À Oberhof, des conditions météorologiques souvent difficiles », sur lequipe.fr,
  5. « 170 000 fans attendus pour les mondiaux », sur ski-nordique.net,
  6. (en) « Event and competition rules », version 2022
  7. « Les quotas pour les mondiaux d'Oberhof », sur biathlonlive.com,
  8. « MEN'S WORLD CUP TOTAL SCORE », sur ibu.blob.core.windows.net, .
  9. « WOMEN'S WORLD CUP TOTAL SCORE », sur ibu.blob.core.windows.net, .
  10. Florian Burgaud, « Biathlon | Oberhof : surprise, cinq Françaises pourront être alignées lors du sprint des Mondiaux | Nordic Mag | N°1 Biathlon | Ski nordique », sur www.nordicmag.info, (consulté le )
  11. « Mondiaux de biathlon 2023 : programme, chaînes TV / diffusion direct… tout savoir sur les Championnats du monde », sur eurosport.fr,
  12. « MEN 20KM INDIVIDUAL », sur ibu.blob.core.windows.net,
  13. « MEN 15KM MASS START », sur ibu.blob.core.windows.net,
  14. « MEN 4X7.5KM RELAY », sur ibu.blob.core.windows.net,
  15. « WOMEN 15KM INDIVIDUAL », sur ibu.blob.core.windows.net,
  16. « WOMEN 12.5KM MASS START », sur ibu.blob.core.windows.net,
  17. « WOMEN 4X6KM RELAY », sur ibu.blob.core.windows.net,
  18. « 4X6KM MIXED RELAY (W+M) », sur ibu.blob.core.windows.net,
  19. « SINGLE MIXED RELAY (W+M) », sur ibu.blob.core.windows.net,

Liens externes