Championnat de Russie de football 2021-2022

Premier-Liga 2021-2022
Description de l'image Russian Premier League Logo.png.
Marque déposée 🛈
Généralités
Sport Football
Organisateur(s) Première Ligue russe  (RPL)
Édition 30e
Lieu(x) Drapeau de la Russie Russie
Date du
au
Participants 16 équipes
Matchs joués 240
Affluence 1 733 362 (7 222 par match)[1]
Site web officiel premierliga.ru
Hiérarchie
Hiérarchie 1er échelon
Niveau inférieur FNL 2021-2022

Palmarès
Tenant du titre Zénith Saint-Pétersbourg
Promu(s) en début de saison Krylia Sovetov Samara
FK Nijni Novgorod
Vainqueur Zénith Saint-Pétersbourg (8)
Relégué(s) Arsenal Toula
FK Oufa
Rubin Kazan
Buts 639 (2,66 par match)
Meilleur joueur Claudinho
Meilleur(s) buteur(s) Gamid Agalarov (19 buts)
Meilleur(s) passeur(s) Anton Zinkovski (9 passes)

Navigation

La saison 2021-2022 de Premier-Liga est la trentième édition de la première division russe. C'est la onzième édition à suivre un calendrier « automne-printemps » à cheval sur deux années civiles. Elle démarre le 23 juillet 2021 pour s'achever le 22 mai 2022, avec une trêve hivernale entre décembre 2021 et février 2022.

Les seize meilleurs clubs du pays sont regroupés au sein d'une poule unique où ils s'affrontent à deux reprises, à domicile et à l'extérieur, jouant chacun 30 rencontres pour un total de 240 matchs.

En fin de saison, le premier au classement est sacré champion de Russie. En raison de l'invasion de l'Ukraine par la Russie, les clubs russes sont suspendus de toutes compétitions internationales et ne seront pas qualifiés pour les éditions 2022-2023 des tournois de l'UEFA.

Dans le bas de classement, les deux derniers du classement sont directement relégués en deuxième division. Le treizième et le quatorzième disputent quant à eux un barrage de relégation face au troisième et au quatrième du deuxième échelon.

Le Zénith Saint-Pétersbourg remporte à cette occasion son huitième titre de champion de Russie, le quatrième consécutif, assurant sa victoire avec trois matchs restants et finissant sur un total de 65 points. Son dauphin est le FK Sotchi avec 56 unités tandis que le podium est complété par le Dynamo Moscou à 53 points. À l'autre bout du classement, l'Arsenal Toula et le Rubin Kazan terminent dans les deux dernières places et sont relégués directement, ce dernier connaissant sa première descente depuis 2002. Les barrages voient quant à eux le FK Khimki réussir à se maintenir aux dépens du SKA-Khabarovsk tandis que le FK Oufa est quant à lui relégué après avoir été battu par le FK Orenbourg.

Le meilleur buteur de la compétition est Gamid Agalarov du FK Oufa, auteur de 19 des 29 buts marqués par son équipe. Il est suivi par Mateo Cassierra  du FK Sotchi et Dmitri Poloz du FK Rostov avec 14 réalisations chacun. Le meilleur passeur est quant à lui Anton Zinkovski du Krylia Sovetov Samara avec neuf passes décisives délivrées. Son dauphin est Sebastian Szymański du Dynamo Moscou qui en comptabilise huit tandis que huit joueurs se partagent la troisième place avec six passes décisives chacun. Le meilleur joueur de la saison est le Brésilien Claudinho.

Clubs participants

Un total de seize équipes participent au championnat, quatorze d'entre elles étant déjà présentes la saison précédente. À celles-ci s'ajoutent deux promus de deuxième division, le Krylia Sovetov Samara et le FK Nijni Novgorod, qui remplacent le FK Tambov et le Rotor Volgograd, relégués au terme de l'exercice 2020-2021.

Parmi ces clubs, les trois équipes moscovites du CSKA, du Lokomotiv et du Spartak sont les seules à n'avoir jamais quitté le championnat depuis sa fondation en 1992. En dehors de celles-ci, le Zénith Saint-Pétersbourg évolue continuellement dans l'élite depuis la saison 1996 tandis que le Rubin Kazan (2003), l'Akhmat Grozny (2008) et le FK Rostov (2009) sont présents depuis les années 2000.

Légende des couleurs
Club Présent
depuis
Classement
2020-2021
Entraîneur Stade Capacité
théorique
Zénith Saint-Pétersbourg 1996 1 Sergueï Semak Stade Krestovski 64 287
Spartak Moscou 1992[n 1] 2 Paolo Vanoli Otkrytie Arena 42 000
Lokomotiv Moscou 1992[n 1] 3 Zaur Khapov  Stade Lokomotiv 28 800
Rubin Kazan 2003 4 Leonid Sloutski Kazan Arena 45 379
FK Sotchi 2019 5 Vladimir Fedotov Stade olympique Ficht 45 000
CSKA Moscou 1992[n 1] 6 Alexeï Bérézoutski VEB Arena 30 000
Dynamo Moscou 2017 7 Sandro Schwarz VTB Arena 26 700
FK Khimki 2020 8 Sergueï Iouran Arena Khimki 18 636
FK Rostov 2009 9 Valeri Karpine Rostov Arena 43 472
FK Krasnodar 2011 10 Aleksandr Storojouk Stade de Krasnodar 34 291
Akhmat Grozny 2008 11 Andreï Talalaïev Akhmad Arena 30 597
Oural Iekaterinbourg 2014 12 Igor Chalimov Stade central 25 000
FK Oufa 2014 13 Alekseï Stoukalov  Stade Neftianik  15 234
Arsenal Toula 2016 14 Miodrag Božović Stade Arsenal  20 048
Krylia Sovetov Samara 2021 1 (D2) Igor Osinkine  Samara Arena 44 918
FK Nijni Novgorod 2021 3 (D2) Aleksandr Kerjakov Stade de Nijni Novgorod 45 253
  1. a b et c N'est ici comptée que la période depuis la fondation du championnat russe en 1992, indépendamment de l'éventuelle présence dans l'ancien championnat soviétique dont il est le successeur.

Changements d'entraîneur

Club Entraîneur partant Date de départ Position Entraîneur arrivant Date d'arrivée
Spartak Moscou Domenico Tedesco [2] Pré-saison Rui Vitória [3]
CSKA Moscou Ivica Olić [4] Alexeï Bérézoutski
FK Nijni Novgorod Anton Khazov  (intérim) Aleksandr Kerjakov [5]
FK Rostov Valeri Karpine 15e Iouri Siomine
Oural Iekaterinbourg Iouri Matveïev 15e Igor Chalimov
Arsenal Toula Dmytro Parfenov 15e Miodrag Božović
FK Rostov Iouri Siomine 14e Zaur Tedeïev (intérim)
Lokomotiv Moscou Marko Nikolić 4e Markus Gisdol
FK Khimki Igor Tcherevtchenko 14e Igor Iouchtchenko (intérim)
FK Rostov Zaur Tedeïev (intérim) 12e Vitali Kafanov 
FK Khimki Igor Iouchtchenko (intérim) 14e Igor Tcherevtchenko
Spartak Moscou Rui Vitória 9e Paolo Vanoli
FK Krasnodar Viktor Goncharenko 5e Daniel Farke 
FK Khimki Igor Tcherevtchenko 16e Sergueï Iouran
Lokomotiv Moscou Markus Gisdol 7e Dmitri Loskov (intérim)
FK Krasnodar Daniel Farke  6e Aleksandr Storojouk
FK Rostov Vitali Kafanov  14e Valeri Karpine
Lokomotiv Moscou Dmitri Loskov (intérim) 5e Zaur Khapov 

Calendrier

Il s'agît de la dixième édition de la compétition à suivre un calendrier « automne-printemps » à cheval sur deux années, format adopté par la fédération russe pour tous ses championnats professionnels en 2010[6]. La compétition démarre ainsi officiellement le pour s'achever le [7]. En raison de l'hiver russe très rugueux, celle-ci est entrecoupée d'une trêve hivernale allant du au . Les matchs de championnat se jouent généralement durant le week-end, bien que quelques manches soient placées en cours de semaine.

Le tableau suivant récapitule le calendrier prévisionnel du championnat pour la saison 2021-2022. Les tours de la Coupe de Russie, de Ligue des champions, de Ligue Europa et de Ligue Conférence auxquels participent des clubs de Premier-Liga sont également indiqués.

Compétition

Format

Le championnat se compose de seize équipes professionnelles qui s'affrontent chacune deux fois, à domicile et à l'extérieur, pour un total de trente matchs disputés pour chaque équipe.

À l'issue de la saison, le premier au classement remporte la compétition et est désigné champion de Russie. Il obtient dans la foulée une place pour la phase de groupes de la Ligue des champions 2022-2023, tandis que le deuxième se qualifie pour le troisième tour de qualification de cette même compétition. Le troisième au classement est quant à lui éligible pour une place dans le troisième tour de qualification de la Ligue Europa Conférence 2022-2023 tandis que le cinquième se qualifie pour le deuxième tour de qualification. Le vainqueur de la Coupe de Russie 2021-2022 se voit quant à lui attribuer une place pour les barrages de la Ligue Europa 2022-2023. Si ce dernier est déjà qualifié pour une coupe d'Europe par le biais de son classement, l'ordre des qualifications est décalé d'un rang, de sorte que la cinquième position devienne elle aussi qualificative.

De l'autre côté du classement, les deux derniers à l'issue de la saison sont directement relégués en deuxième division. Le treizième et le quatorzième sont quant à eux qualifiés pour les barrages de relégation où ils affrontent le troisième et le quatrième de la division inférieure dans le cadre de confrontations en deux manches afin de déterminer les deux derniers participants à la saison 2022-2023.

Dans le contexte de l'invasion de l'Ukraine par la Russie, la FIFA et l'UEFA annoncent le 28 février 2022 la suspension de la sélection nationale ainsi que des clubs russes de l'ensemble des compétitions internationales[9]. Cette décision annule donc les qualifications pour les différentes compétitions européennes.

Critères de départage

Les équipes sont classées selon leur nombre de points. Ceux-ci sont attribués selon un barème de trois points pour une victoire, un seul pour un match nul et aucun pour une défaite. Pour départager les équipes à égalité de points, les critères suivants sont appliqués :

  1. Résultats lors des confrontations directes (dans l'ordre : nombre de points, matchs gagnés, différence de buts, buts marqués) ;
  2. Nombre de matchs gagnés ;
  3. Différence de buts générale ;
  4. Nombre de buts marqués ;

En cas d'égalité absolue entre deux équipes, même après application des critères précédents, les deux équipes sont départagées par un match d'appui.

Classement et résultats

Classement

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Zénith Saint-Pétersbourg T S 65 30 19 8 3 66 28 +38
2 FK Sotchi 56 30 17 5 8 54 30 +24
3 Dynamo Moscou 53 30 16 5 9 53 41 +12
4 FK Krasnodar 50 30 14 8 8 42 30 +12
5 CSKA Moscou 50 30 15 5 10 42 29 +13
6 Lokomotiv Moscou 48 30 13 9 8 43 39 +4
7 Akhmat Grozny 42 30 13 3 14 36 38 -2
8 Krylia Sovetov Samara P 41 30 12 5 13 39 36 +3
9 FK Rostov 38 30 10 8 12 47 51 -4
10 Spartak Moscou C 38 30 10 8 12 37 41 -4
11 FK Nijni Novgorod P 33 30 8 9 13 26 39 -13
12 Oural Iekaterinbourg 33 30 8 9 13 27 35 -8
13 FK Khimki 32 30 7 11 12 34 47 -13
14 FK Oufa 30 30 6 12 12 29 40 -11
15 Rubin Kazan 29 30 8 5 17 34 56 -22
16 Arsenal Toula 23 30 5 8 17 30 59 -29
Champion de Russie
  • 1er : Champion
Relégation en deuxième division
  • 13e et 14e : barrages de relégation
  • 15e et 16e : relégation
Abréviations

Résultats

Tableau de résultats
Résultats (▼dom., ►ext.) AKH ARS CSKA DYN KHI KRA KRY LOK NIJ OUF OUR ROS RUB SOT SPA ZEN
Akhmat Grozny 2-1 2-0 2-1 4-1 0-2 1-0 2-3 3-1 2-1 1-0 2-0 1-2 1-2 0-1 0-2
Arsenal Toula 0-0 2-2 1-4 0-0 1-1 2-1 3-1 2-2 0-0 1-2 1-2 0-3 1-2 1-1 2-1
CSKA Moscou 2-0 2-0 1-0 0-0 0-0 3-1 1-2 1-0 1-0 2-2 4-0 6-1 0-1 1-0 0-2
Dynamo Moscou 2-0 5-1 2-1 4-1 1-0 0-1 1-1 1-2 2-0 2-3 1-1 2-0 1-5 0-2 1-1
FK Khimki 2-0 1-2 4-2 0-3 3-3 4-1 0-0 1-1 1-1 0-0 1-1 1-1 0-0 2-1 1-3
FK Krasnodar 1-1 3-2 1-0 0-1 0-1 0-1 1-0 0-0 1-1 2-1 2-1 2-0 3-0 2-1 1-3
Krylia Sovetov Samara 1-2 2-2 0-1 5-2 3-0 2-0 0-1 2-0 1-2 1-1 4-2 2-0 1-0 0-1 1-1
Lokomotiv Moscou 1-2 3-1 1-2 3-3 3-2 2-1 2-0 2-1 2-0 0-1 1-2 1-0 2-1 1-0 1-1
FK Nijni Novgorod 0-1 2-3 0-2 0-1 0-0 1-4 0-0 1-2 1-2 1-0 1-2 2-1 1-0 1-1 1-0
FK Oufa 1-0 2-1 1-1 2-3 3-2 1-1 1-2 1-1 0-0 0-1 0-0 1-1 1-2 1-1 1-1
Oural Iekaterinbourg 0-0 2-0 0-1 0-1 0-1 0-3 0-1 0-0 1-1 2-1 1-1 3-0 1-1 1-3 0-0
FK Rostov 1-2 4-0 1-3 0-2 1-0 1-1 1-0 4-1 1-2 2-2 1-4 5-1 0-1 3-2 2-4
Rubin Kazan 2-1 1-0 1-0 2-3 2-3 0-1 1-1 2-2 0-1 1-2 4-0 1-2 0-6 1-0 1-3
FK Sotchi 3-2 2-0 4-1 0-1 3-0 1-2 2-3 2-2 0-0 3-1 2-0 3-2 1-2 3-0 0-0
Spartak Moscou 2-1 3-0 0-2 2-2 3-1 1-2 2-1 1-1 1-2 2-0 1-0 1-1 1-1 1-2 1-1
Zénith Saint-Pétersbourg 3-1 3-0 1-0 4-1 1-0 3-2 2-1 3-1 5-1 2-0 3-1 2-2 3-2 1-2 7-1
  • Victoire à domicile
  • Match nul
  • Victoire à l'extérieur

Barrages de relégation

Le treizième et le quatorzième du championnat affrontent respectivement le quatrième et le troisième de la deuxième division à la fin de la saison dans le cadre d'un barrage aller-retour. Ces rencontres sont disputées les 25 et 28 mai 2022. Elles opposent ainsi le FK Khimki au SKA-Khabarovsk et le FK Oufa au FK Orenbourg, le match aller se jouant sur la pelouse de l'équipe du second échelon et la rencontre retour sur celle du club de première division.

Cette première confrontation voit dans un premier temps le SKA s'imposer chez lui sur le score de 1-0 grâce à un but d'Emerson  au quart d'heure de jeu[10]. Les Khimkiens renversent cependant la tendance au match retour, égalisant rapidement par l'intermédiaire de Denis Glouchakov sur penalty à la 7e minute avant de prendre l'avantage sur un but de Reziuan Mirzov juste avant la mi-temps. Aleksandr Dolgov  porte ensuite le score à 3-0 en début de deuxième période, permettant à Khimki d'assurer son maintien sur le score cumulé de 3 buts à 1[11].

De son côté, Oufa prend rapidement les devants sur la pelouse d'Orenbourg grâce à un penalty de Gamid Agalarov à la 19e minute de jeu avant qu'un autre penalty transformé cette fois par Vladislav Kamilov  ne donne un avantage de deux buts aux Oufiens à l'heure de jeu. Les hôtes finissent cependant par revenir dans la partie, Renato Gojković  réduisant l'écart à la 70e minute avant qu'Andreï Malykh  ne remette les deux équipes à égalité un quart d'heure plus tard, le match aller s'achevant sur le score final de 2 buts partout[12]. Lors du match retour à Oufa, c'est cette fois Orenbourg qui prend l'avantage dès la 13e minute sur un but de Joel Fameyeh . Les hôtes finissent par réagir juste avant la mi-temps par l'intermédiaire de Iouri Jouravlov qui remet les deux équipes à égalité, avec cependant un avantage aux buts à l'extérieur pour Oufa. À l'issue d'une seconde période très tendue ponctuée de huit cartons jaunes, Orenbourg finit par trouver la faille durant le temps additionnel lorsqu'Andreï Malykh inscrit le but de la victoire, assurant ainsi la promotion des siens ainsi que la relégation d'Oufa en deuxième division[13].

Légende des couleurs
  • Maintien en première division.
  • Promotion en première division.
  • Maintien en deuxième division.
  • Relégation en deuxième division.
Équipe Aller Total Retour Équipe
SKA-Khabarovsk (D2) 1 - 0 1 - 3 0 - 3 (D1) FK Khimki
FK Orenbourg (D2) 2 - 2 4 - 3 2 - 1 (D1) FK Oufa
Match aller SKA-Khabarovsk (D2) 1 - 0 (D1) FK Khimki Stade de Lénine, Khabarovsk
Mercredi
19h30 UTC+10
Emerson  But inscrit après 14 minutes 14e (1 - 0) Arbitrage : Vladimir Moskalev
Rapport

Entraîneur :
Alekseï Poddoubski
Remplaçants :
Sergueï Iouran
Match retour FK Khimki (D1) 3 - 0 (D2) SKA-Khabarovsk Arena Khimki, Khimki
Samedi
14h00 UTC+3
Glouchakov But inscrit après 8 minutes 8e (pén.)
Mirzov But inscrit après 45+2 minutes 45+2e
Dolgov  But inscrit après 50 minutes 50e
(2 - 0) Arbitrage : Sergueï Ivanov
Rapport

Entraîneur :
Sergueï Iouran
Entraîneur :
Alekseï Poddoubski

Match aller FK Orenbourg (D2) 2 - 2 (D1) FK Oufa Stade Gazovik, Orenbourg
Mercredi
19h30 UTC+5
Gojković  But inscrit après 70 minutes 70e
Malykh  But inscrit après 84 minutes 84e
(0 - 1) But inscrit après 19 minutes 19e (pén.) Agalarov
But inscrit après 61 minutes 61e (pén.) Kamilov 
Arbitrage : Vladislav Bezborodov 
Oyevole  Carton rouge 90+3e Rapport

Entraîneur :
Marcel Lička 
Entraîneur :
Alekseï Stoukalov 
Match retour FK Oufa (D1) 1 - 2 (D2) FK Orenbourg BetBoom Arena, Oufa
Samedi
18h00 UTC+5
Jouravliov But inscrit après 44 minutes 44e (1 - 1) But inscrit après 13 minutes 13e Femeyeh 
But inscrit après 90+4 minutes 90+4e Malykh 
Arbitrage : Pavel Kukuyan
Rapport

Entraîneur :
Alekseï Stoukalov 
Entraîneur :
Marcel Lička 

Résumé de la saison

Première partie de saison

Un début dominé par le Zénith - Journées 1 à 6

Jouée entre le 23 et le 26 juillet 2021, la première journée de la saison 2021-2022 prend place un peu plus de deux mois après la conclusion de l'édition précédente de la première et de la deuxième division. Cette première manche est notamment marquée par un succès 3-0 de Krasnodar à Iekaterinbourg qui lui permet de prendre la première position. Il est suivi par le Zénith Saint-Pétersbourg et le Lokomotiv Moscou, vainqueurs respectifs du FK Khimki et de l'Arsenal Toula sur le score de 3-1 à chaque fois. Les clubs moscovites du CSKA et du Dynamo réussissent également leur entrée en lice face à Oufa (1-0) et Rostov (2-0) tandis que le Spartak doit quant à lui s'incliner sur la pelouse du Rubin Kazan (0-1). Les deux autres rencontres de ce tour voient pour leur part l'Akhmat Grozny s'impose à Samara (2-1) et Nijni Novgorod remporter son premier match de première division face à Sotchi (1-0)[14],[15]. Ainsi, pour la première fois depuis la première édition du championnat soviétique au printemps 1936, la première manche ne donne lieu à aucun match nul[16].

La deuxième journée voit quatre équipes enchaîner un deuxième succès d'affilée : le Zénith, qui s'impose à Rostov pour prendre la première place (4-2), suivi du Rubin Kazan et des clubs moscovites du Lokomotiv et du Dynamo, respectivement vainqueur de l'Arsenal Toula (3-0), du CSKA Moscou (2-1) et du FK Oufa (3-2). Dans le même temps, Krasnodar s'incline sur sa pelouse contre Khimki (0-1) tandis que Sotchi et le Spartak Moscou enregistrent leur première victoire face à l'Akhmat Grozny (2-1) et le Krylia Sovetov Samara (1-0). Le premier résultat nul de la saison est quant à lui enregistré à l'issue de la rencontre entre l'Oural Iekaterinbourg et Nijni Novgorod, qui s'achève sur le score d'un but partout[17],[18],[19]. Peu après la fin de ce tour, Valeri Karpine annonce son départ du FK Rostov alors que l'équipe a enchaîné deux défaites à domicile lors du début de saison[20]. Son remplaçant est Iouri Siomine[21].

Trois équipes réalisent la passe de trois à l'issue du tour suivant : le Zénith Saint-Pétersbourg, le Rubin Kazan et le Dynamo Moscou, qui s'imposent respectivement face à Krasnodar (3-2), l'Akhmat Grozny (2-1) et le CSKA Moscou (2-1). Ils sont suivis du Lokomotiv Moscou, tenu pour sa part en échec par Oufa (1-1), ainsi que par Nijni Novgorod et Sotchi, le premier poursuivant sur sa bonne dynamique en enregistrant un nouveau succès sur la pelouse du Spartak Moscou (2-1) tandis que le second enchaîne une deuxième victoire contre l'Oural Iekaterinbourg (2-0). À l'inverse, le Krylia Sovetov Samara subit un troisième revers d'affilée face à l'Arsenal Toula (1-2) tandis que Rostov n'obtient qu'un point de son déplacement à Khimki (1-1)[22],[23]. Cette troisième journée est suivie déjà du deuxième changement d'entraîneur de la saison, avec le départ de Iouri Matveïev de l'Oural Iekaterinbourg au profit d'Igor Chalimov[24].

La quatrième journée est marquée par la confrontation entre le Lokomotiv Moscou et le Zénith Saint-Pétersbourg, respectivement troisième et champion la saison précédente. Disputée sur la pelouse du club moscovite, la rencontre s'achève sur un résultat nul (1-1). Dans le même temps, le Rubin Kazan et le Dynamo Moscou échouent eux aussi à remporter un quatrième succès d'affilée, le premier étant tenu en échec par le Krylia Sovetov (1-1) tandis que le deuxième s'incline sur la pelouse de l'Akhmat Grozny (1-2). Ce peloton de tête est rejoint dans la foulée par Sotchi qui s'impose face à Khimki (3-0). Battu à domicile par Oufa (1-2), le promu Nijni Novgorod subit pour sa part son premier revers de la saison. Dans le milieu de classement, Krasnodar ainsi que le CSKA et le Spartak Moscou s'imposent tous les trois aux dépens de l'Arsenal Toula (3-2), Rostov (3-1) et l'Oural Iekaterinbourg (1-0)[25],[26].

Le tour suivant voit le Zénith être tenu une nouvelle fois en échec, cette fois sur la pelouse d'Oufa (1-1). Cette contre-performance profite notamment au Dynamo Moscou qui prend la tête du championnat en s'imposant sur la pelouse de l'Oural Iekaterinbourg (1-0) tandis que le Rubin Kazan doit se contenter d'un match nul à Khimki (1-1). Alors que le Lokomotiv Moscou revient pour sa part à hauteur du peloton de tête après sa victoire contre Krasnodar (2-1), Sotchi et Nijni Novgorod sont battus par le Krylia Sovetov Samara (0-1) et Rostov (1-2), qui remportant tous les deux leurs premiers succès de la saison. Deux dernières rencontres voient enfin le CSKA Moscou se défaire de l'Akhmat Grozny (2-0) pour revenir à trois points du leader tandis que le Spartak Moscou est accroché de son côté par l'Arsenal Toula (1-1)[27],[28].

À l'aube de la trêve internationale du début du mois de septembre, le Dynamo Moscou ne parvient pas à conserver la tête du classement, étant tenu en échec par le Lokomotiv Moscou lors de la sixième manche (1-1) et devant céder sa première place au Zénith qui repasse en tête après son succès face au CSKA Moscou (1-0). Dans le même temps, le Rubin Kazan est battu sur la pelouse de Krasnodar (0-2), ce qui permet à Sotchi de monter sur la troisième marche du podium grâce à une victoire de rang sur la pelouse du Spartak Moscou (2-1). Dans le bas du classement, tandis que l'Oural Iekaterinbourg et Rostov se neutralisent (1-1), le Krylia Sovetov Samara remporte pour sa part une deuxième victoire de suite contre Oufa (2-1) et sort de la zone de relégation alors que l'Arsenal Toula doit s'incliner sur les terres de l'Akhmat Grozny (1-2). Un dernier match de milieu de classement entre Khimki et Nijni Novgorod s'achève quant à lui sur un match nul (1-1)[29],[30]. La trêve qui s'ensuit est notamment marquée par un nouveau changement d'entraîneur avec le départ de Dmytro Parfenov de l'Arsenal Toula et son remplacement par Miodrag Božović[31].

Un haut de classement resserré - Journées 7 à 12

La septième journée, disputée du 11 au 13 septembre, voit quatre des équipes du top 5 s'imposer, la seule exception étant le Dynamo Moscou qui s'incline à domicile contre Nijni Novgorod (1-2) et chute ainsi de la deuxième à la cinquième position. À l'inverse, le Zénith Saint-Pétersbourg, Sotchi, le Lokomotiv Moscou et le Rubin Kazan sortent respectivement vainqueurs de l'Akhmat Grozny (3-1), d'Oufa (3-1), du Krylia Sovetov Samara (2-0) et de l'Oural Iekaterinbourg (4-0). Le Spartak Moscou remporte lui aussi la victoire face à Khimki (3-1) tandis que la confrontation entre Rostov et Krasnodar (1-1) et celle entre l'Arsenal Toula et le CSKA Moscou (2-2) s'achèvent sur deux résultats nuls, le premier permettant malgré tout à Rostov de sortir de la zone rouge[32],[33].

Le tour suivant permet au Zénith de conforter sa place de leader à la faveur d'un troisième succès d'affilée sur la pelouse du Rubin Kazan (3-1), marquant ainsi une avance de quatre points en tête du classement après les contre-performances du Lokomotiv Moscou et de Sotchi, le premier étant tenu en échec sur la pelouse de la lanterne rouge Iekaterinbourg (0-0) tandis que l'autre est battu à domicile par le Dynamo Moscou (0-2), qui repasse deuxième par la même occasion. Ces résultats permettent également à Krasnodar et au CSKA Moscou, vainqueurs respectifs de l'Akhmat Grozny (2-0) et du Spartak Moscou (1-0), de revenir à trois points du podium. Le bas du classement voit quant à lui les victoires du Krylia Sovetov Samara, d'Oufa et de l'Arsenal Toula aux dépens de Rostov (4-2), Khimki (3-2) et Nijni Novgorod (3-2), ce qui a pour conséquence de faire retomber Rostov dans la zone des barrages tandis que Khimki passe avant-dernier[34],[35],[36]. Cette nouvelle défaite de Rostov marque également la fin du passage de Iouri Siomine à la tête du club, qui n'aura duré qu'un peu moins de deux mois[37].

La neuvième journée, qui marque la fin du mois de septembre, voit le Zénith Saint-Pétersbourg et le Dynamo Moscou conserver les deux premières positions à la faveur de deux victoires contre le Krylia Sovetov Samara (2-1) et le Rubin Kazan (2-0), creusant en parallèle l'écart avec le Lokomotiv Moscou tenu en échec à Khimki (0-0). À la défaite du Rubin s'ajoute celle de Sotchi à Krasnodar (0-3) qui permet à cette dernière équipe de prendre la quatrième position, à égalité de points avec le CSKA Moscou qui s'impose pour sa part sur la pelouse de Nijni Novgorod (2-0). La lutte pour le maintien est quant à elle marquée par le premier succès de l'Oural Iekaterinbourg contre l'Arsenal Toula (2-0) qui lui permet de revenir à deux points du premier non-relégable Oufa, battu quant à lui par le Spartak Moscou (0-2). S'inclinant sur ses terres contre l'Akhmat Grozny (1-2), Rostov tombe pour sa part en avant-dernière position[38],[39].

Marquant la fin du premier tiers du championnat, le dixième tour est marqué par de nombreux résultats inattendus tandis qu'aucune équipe jouant à domicile ne parvient à s'imposer. Ainsi, l'ensemble du trio de tête connaît la défaite, le Zénith, le Dynamo Moscou et le Lokomotiv Moscou étant tous battus chez eux respectivement par Sotchi (1-2), le Krylia Sovetov (0-1) et Rostov (1-2). Sotchi profite ainsi de ces résultats pour prendre la troisième position alors que Krasnodar et le CSKA se tiennent en échec (0-0) et reviennent à égalité de points avec le Lokomotiv. Dans le milieu de classement, le Spartak Moscou s'impose sur la pelouse de l'Akhmat Grozny (1-0) pour revenir à deux points du podium tandis que le Rubin Kazan est battu pour la troisième fois de suite par Nijni Novgorod (0-1). En bas de classement, la victoire de Rostov accompagne celle de l'Oural Iekaterinbourg à Oufa (1-0) ainsi que le match nul entre l'Arsenal Toula et Khimki (0-0) pour ramener les cinq dernières équipes à seulement un point d'écart entre eux. L'Oural passe ainsi premier non-relégable suivi de Rostov et de l'Arsenal à 9 unités tandis qu'Oufa et Khimki sont les nouveaux derniers avec un total de 8 points[40],[41]. Les jours qui suivent voient l'entraîneur du Lokomotiv Marko Nikolić être soudainement démis de ses fonctions, le club venant alors de connaître sa première défaite de la saison en championnat et restant sur cinq matchs sans victoire domestiquement et en Ligue Europa[42]. Nommé le 10 octobre, son remplaçant est l'Allemand Markus Gisdol[43].

La manche suivante, disputée après la trêve internationale du mois d'octobre, voit le Zénith Saint-Pétersbourg s'incliner une nouvelle fois, cette fois sur la pelouse de l'Arsenal Toula (1-2). Cette défaite du leader permet à pas moins de trois équipes de revenir à trois points ou moins de la première position, à commencer par Sotchi, vainqueur de Rostov (3-2), suivi par le Dynamo et le CSKA Moscou, respectivement tenu en échec par le Spartak Moscou (2-2) et victorieux sur la pelouse de l'Oural Iekaterinbourg (1-1). Le Lokomotiv Moscou et Krasnodar échouent quant à eux à s'imposer, concédant le match nul à Kazan pour l'un (2-2) et à domicile contre Oufa pour l'autre (1-1). Dans le bas de classement, les résultats d'Oufa, Rostov et de l'Oural mettent ces trois équipes à égalité dans les dernières positions après les succès de l'Arsenal face au Zénith et de Khimki face à l'Akhmat Grozny (2-0). Un dernier résultat voit le Krylia Sovetov Samara remporter une nouvelle victoire contre Nijni Novgorod (2-0) pour revenir à quatre points du podium[44],[45].

Le Zénith finit par retrouver le chemin de la victoire lors de la douzième journée en signant un succès d'envergure face au Spartak Moscou sur le score de 7 buts à 1. Cette rencontre marque la pire défaite en championnat de l'histoire des Spartakistes mais voit également l'attaquant pétersbourgeois Artyom Dziouba devenir le meilleur buteur de l'histoire de la compétition en inscrivant son 143e but, rejoignant ainsi le record d'Oleg Veretennikov. Dans le reste du top 6, le Dynamo, le CSKA et le Lokomotiv Moscou ainsi que Krasnodar sortent tous vainqueurs, respectivement de Khimki (4-1), Samara (3-1), Sotchi (2-1) et Nijni Novgorod (4-1). La défaite des Sotchistes, seule équipe du sextuor à ne pas s'imposer, les fait notamment tomber de la deuxième à la sixième position. La lutte pour le maintien est quant à elle marquée par la confrontation entre Rostov et l'Arsenal Toula qui s'achève sur un large succès 4-0 de cette première équipe qui sort ainsi de la zone de relégation aux dépens de son adversaire du jour. Battu par l'Akhmat Grozny (0-1), l'Oural Iekaterinbourg tombe quant à lui en dernière position après le match nul d'Oufa contre le Rubin Kazan (1-1)[46],[47]. Le revers de Khimki, qui fait tomber le club en quatorzième position, marque la fin du mandat de l'entraîneur Igor Tcherevtchenko qui quitte ses fonctions dans la foulée[48]. Le FK Rostov annonce quant à lui la nomination de Vitali Kafanov  au poste d'entraîneur le 26 octobre après un mois d'intérim sous Zaur Tedeïev[49].

L'échappée du Zénith et du Dynamo avant la trêve - Journées 13 à 18

La treizième journée démarre par une opposition au sommet entre le Zénith Saint-Pétersbourg et son dauphin le Dynamo Moscou, qui s'achève sur un net succès du leader (4-1) qui conforte sa place en tête du classement. En complément de ce résultat, le reste du top 6 connaît une fois de plus de nombreux changements de position avec les défaites du CSKA Moscou et de Krasnodar contre le Rubin Kazan (0-1) et le Krylia Sovetov Samara (0-1) qui sont compensés par le Lokomotiv Moscou et Sotchi qui deviennent les nouveaux occupants du podium après leurs succès face à Nijni Novgorod (2-1) et l'Arsenal Toula (2-1). En bas de classement, Oufa sort vainqueur de l'Akhmat Grozny (1-0) et revient au niveau du premier non-relégable Rostov qui a de son côté ramené un point de la pelouse du Spartak Moscou (1-1). La confrontation entre relégables entre Khimki et l'Oural Iekaterinbourg débouche quant à lui sur un match nul et vierge (0-0)[50],[51].

Marqué par deux confrontations en équipes du haut de tableau, le tour suivant voit les victoires respectives de Sotchi contre le CSKA Moscou (4-1) et du Dynamo Moscou face à Krasnodar (1-0). Ces deux succès permettent à leurs vainqueurs d'occuper les deux dernières marches du podium, à trois et quatre points du Zénith, tenu en échec pour sa part à Iekaterinbourg (0-0). Le derby moscovite entre le Lokomotiv et le Spartak s'achève quant à lui sur un résultat nul (1-1). Net vainqueur de Khimki (3-0), le Krylia Sovetov poursuit sur sa bonne forme récente avec un quatrième succès en cinq matchs pour monter en sixième position, à quatre unités du podium. Au niveau de la lutte pour le maintien, la confrontation entre Oufa et l'Arsenal Toula s'achève sur un match nul et vierge (0-0) tandis que Rostov et l'Akhmat Grozny sortent vainqueurs du Rubin Kazan (5-1) et de Nijni Novgorod (3-1). Ces différents résultats font tomber le club nijégorodien dans la zone de relégation pour la première fois de la saison[52],[53]. Au cours de la trêve hivernale suivant cette manche, Khimki annonce le retour en poste de l'entraîneur Igor Tcherevtchenko limogé un mois plus tôt[54].

Largement vainqueur de Nijni Novgorod (5-1), le Zénith Saint-Pétersbourg accroît son avance en tête à l'issue de la 15e journée en profitant de la défaite de Sotchi face au Rubin Kazan (1-2) et marque une avance de quatre points sur son nouveau dauphin le Dynamo Moscou, qui s'est pour sa part imposé contre l'Arsenal Toula (5-1). Le Lokomotiv Moscou subit quant à lui sa deuxième défaite de la saison contre l'Akhmat Grozny (1-2) tandis que Krasnodar se défait du Spartak Moscou (2-1) pour monter en sixième position. Dans le bas de classement, Khimki et l'Oural Iekaterinbourg obtiennent le point du match nul face au CSKA Moscou (0-0) et le Krylia Sovetov Samara (1-1) tandis qu'Oufa et Rostov se neutralisent (2-2)[55],[56],[57].

La journée suivante voit le Zénith poursuivre sur sa lancée avec une nouvelle victoire sur la pelouse du CSKA Moscou (2-0), de même pour le Dynamo Moscou qui confirme sa place de dauphin en s'imposant à Kazan (3-2), tirant ainsi profit du match nul de Sotchi à Iekaterinbourg (1-1) pour marquer une avance de quatre unités sur le troisième. La contre-performance de Sotchi ne profite cependant pas au Lokomotiv Moscou, surpris à l'extérieur par l'Arsenal Toula (1-3) et rattrapé par Krasnodar après un prolifique match nul à Khimki (3-3). Juste derrière, l'Akhmat Grozny enchaîne de son côté un troisième succès consécutif face à Rostov (2-0) et revient au niveau du CSKA et du Krylia Sovetov, tenu pour sa part en échec à Nijni Novgorod (0-0), à seulement un point des places européennes. Du côté de la lutte pour le maintien, la victoire de l'Arsenal Toula lui permet de sortir de la zone rouge au détriment d'Oufa, tenu en échec en toute fin de match par le Spartak Moscou (1-1)[58],[59],[60].

Accroché à domicile par Rostov (2-2), le Zénith perd du terrain lors de la 17e manche tandis que le Dynamo Moscou revient à deux points du leader après son succès contre Oufa (2-0). Le duo de tête en profite de plus pour accroître leur avance sur le reste du classement à sept points, Sotchi concédant en effet la défaite chez lui face à Krasnodar (1-2), qui prend dans la foulée la troisième position. Dans le même temps, le Lokomotiv Moscou concède son troisième revers d'affilée, cette fois à domicile contre l'Oural Iekaterinbourg, pourtant lanterne rouge et n'ayant plus gagné depuis le 3 octobre (0-1), et tombe sixième après la victoire du CSKA Moscou à Samara (1-0). En deuxième partie de classement, tandis que le Spartak Moscou s'impose contre l'Akhmat Grozny (2-1) pour mettre fin à sa série noire, l'Arsenal Toula enchaîne pour sa part un deuxième succès consécutif à Khimki (2-1) alors que Nijni Novgorod se défait du Rubin Kazan et enregistre lui aussi sa première victoire depuis le début d'octobre (2-1). Ces résultats ont pour conséquence d'enfoncer Khimki à quatre unités du maintien tandis que les places de 11e à 15e se tiennent en seulement trois points[61],[62],[63].

Dernier tour de l'année 2021 disputée entre le 11 et le 13 décembre, la 18e journée est marquée par la confrontation au sommet entre le Dynamo Moscou et le Zénith Saint-Pétersbourg, qui se quittent sur un résultat nul 1-1. En parallèle, Sotchi reprend la place de troisième après son large succès face au Spartak Moscou (3-0), profitant du match nul de Krasnodar contre Nijni Novgorod (0-0) qui tombe même en cinquième position après le succès du CSKA Moscou face à l'Arsenal Toula (2-0). Le Lokomotiv Moscou met pour sa part un terme à sa série sans victoire aux dépens d'Oufa (2-0) tandis que l'Akhmat Grozny et le Krylia Sovetov s'imposent contre Khimki (4-1) et le Rubin Kazan (2-0). Le bas de classement voit pour sa part l'Oural Iekaterinbourg remporter un large succès sur la pelouse de Rostov (4-1) et sortir de la zone de relégation aux dépens de son adversaire du jour[64],[65].

Classement à la trêve hivernale

Alors que le championnat entame une trêve hivernale de deux mois et demi jusqu'à la fin du mois de février 2022, le classement à l'issue de cette première partie de saison est dominé par le Zénith Saint-Pétersbourg, champion en titre, qui cumule 38 points en dix-huit journées. Ce total lui permet d'afficher une avance de deux unités sur le Dynamo Moscou et sept sur le FK Sotchi qui complètent pour leur part le podium. Au-delà de ce trio de tête, la quatrième position est occupée par le CSKA Moscou avec 30 points, soit un de plus que le FK Krasnodar et deux de plus que le Lokomotiv Moscou. L'Akhmat Grozny et le promu Krylia Sovetov Samara se placent quant à eux à trois unités d'une éventuelle qualification européenne. Dans le milieu du classement se retrouvent le Spartak Moscou et le Rubin Kazan, en grande difficulté au cours des derniers mois et se plaçant à seulement 4 et 3 unités du maintien avec 23 et 22 points. Le trio Oural Iekaterinbourg-Arsenal Toula-Nijni Novgorod marquent quant à eux la limite entre les derniers non-relégables et le début de la zone de relégation à 19 unités tandis que le FK Rostov se place quatorzième et deuxième barragiste avec un point de moins. Les places de relégations directes sont quant à elles occupées par le FK Oufa et le FK Khimki avec respectivement 16 et 14 points au compteur avec douze matchs restants[66].

Classement à la trêve hivernale
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Zénith Saint-Pétersbourg T S 38 18 11 5 2 44 20 +24
2 Dynamo Moscou 36 18 11 3 4 33 20 +13
3 FK Sotchi 31 18 10 1 7 30 21 +9
4 CSKA Moscou 30 18 9 3 6 21 16 +5
5 FK Krasnodar 29 18 8 5 5 29 18 +11
6 Lokomotiv Moscou 28 18 7 7 4 24 19 +5
7 Akhmat Grozny 27 18 9 0 9 24 24 0
8 Krylia Sovetov Samara P 27 18 7 3 7 22 18 +4
9 Spartak Moscou 23 18 6 5 7 20 26 -6
10 Rubin Kazan 22 18 6 4 8 23 27 -4
11 Oural Iekaterinbourg 19 18 4 7 7 12 18 -6
12 Arsenal Toula 19 18 5 4 9 21 35 -14
13 FK Nijni Novgorod P 19 18 5 4 9 18 30 -12
14 FK Rostov 18 18 4 6 8 30 35 -5
15 FK Oufa 16 18 3 7 8 17 26 -9
16 FK Khimki 14 18 2 8 8 16 31 -15

Deuxième partie de saison

Trêve hivernale

En trêve pendant près de deux mois et demi entre le 13 décembre 2021 et le 26 février 2022, le championnat reprend officiellement lors de la dix-neuvième journée disputée ce dernier jour. À partir de là, douze manches sont disputées jusqu'au 22 mai 2021, date du trentième et dernier tour, après quoi sont disputés les barrages de relégation contre les équipes de la deuxième division qui marquent la fin de la saison.

Cette période est marquée par le départ de Rui Vitória du Spartak Moscou dès le 15 décembre après les difficultés marquées du club en championnat[67] et son remplacement par l'Italien Paolo Vanoli deux jours plus tard[68]. Le FK Krasnodar annonce quant à lui le départ de Viktor Goncharenko le 5 janvier 2022[69], remplacé par l'Allemand Daniel Farke  la semaine suivante[70]. Le 22 février 2022, à seulement quatre jours de la reprise, le FK Khimki annonce le départ d'Igor Tcherevtchenko pour la deuxième fois de la saison[71] et son remplacement par Sergueï Iouran dès le lendemain[72].

Le 24 février, à deux jours de la reprise du championnat, les rencontres de la 19e journée Krasnodar-Lokomotiv Moscou et Rostov-Krylia Sovetov Samara sont reportés du fait de la suspension des activités des aéroports situés à proximité de la frontière ukrainienne dans le contexte de l'invasion russe de l'Ukraine[73]. Ce même événement amène quatre jours plus tard à la suspension par la FIFA et l'UEFA de la sélection nationale ainsi que des clubs russes de l'ensemble des compétitions internationales[9]. Cette décision annule donc de fait les qualifications pour les différentes compétitions européennes.

Les deux premiers confirment - Journées 19 à 24

Malgré ce contexte, le championnat reprend officiellement entre le 26 et le 28 février 2022. Ce tour voit l'ensemble du quatuor de tête s'imposer, le Zénith Saint-Pétersbourg et le Dynamo Moscou battant le Rubin Kazan (3-2) et le FK Khimki (3-0) tandis que Sotchi et le CSKA Moscou l'emportent contre l'Arsenal Toula (2-0) et le Spartak Moscou (2-0). Vainqueur d'Oufa (2-1), l'Akhmat Grozny profite des différents reports pour passer en cinquième position[74],[75]. Dans le bas de classement, Nijni Novgorod s'impose contre l'Oural Iekaterinbourg (1-0) et sort de la zone de relégation. Dans les jours suivant la fin de cette manche, l'entraîneur du Lokomotiv Moscou Markus Gisdol et du FK Krasnodar Daniel Farke  annoncent chacun leur démission, le premier la liant explicitement à l'invasion russe de l'Ukraine[76],[77].

Vainqueur d'Oufa lors du tour suivant (2-0), le Zénith accroît son avance à 5 points en profitant du revers du Dynamo Moscou à domicile contre le Spartak (0-2). Ce dernier résultat permet de plus à Sotchi et au CSKA Moscou de revenir à 2 et 3 unités du dauphin après leurs succès contre Rostov (1-0) et Nijni Novgorod (1-0). Au-delà du top 4, Krasnodar et le Lokomotiv Moscou s'imposent tous les deux face aux relégables de l'Oural Iekaterinbourg (2-1) et de Khimki (3-2) tandis que l'Akhmat Grozny est battu chez lui par le Rubin Kazan (2-1) alors que le Krylia Sovetov est tenu en échec par l'Arsenal Toula (2-2)[78],[79]. Le 10 mars suivant, Rostov annonce le retour de Valeri Karpine au poste d'entraîneur[80].

La 21e journée voit cette fois le Zénith être tenu en échec à Samara (1-1) tandis que le Dynamo Moscou l'emporte à Toula (4-1) pour revenir à trois unités du leader. Vainqueur sur la pelouse du Lokomotiv (2-1), le CSKA Moscou profite quant à lui du match nul de Sotchi à Khimki (0-0) pour monter sur le podium. Krasnodar asseoit pour sa part sa place de cinquième en s'imposant sur les terres du Spartak Moscou (2-1), marquant une avance de quatre points sur le Lokomotiv et l'Akhmat Grozny, tenu en échec à Iekaterinbourg (0-0). Dans le bas de classement, Oufa et Nijni Novgorod se neutralisent (0-0) tandis que Rostov s'impose sur la pelouse du Rubin Kazan (2-1) pour sortir de la zone de relégation[81],[82].

Large vainqueur de l'Arsenal Toula lors du tour suivant (3-0), le Zénith reprend l'initiative au tour suivant en profitant du match nul du Dynamo face à Rostov (1-1) pour creuser à nouveau l'écart à cinq points. Le CSKA tire également avantage de cette contre-performance et revient à un point du dauphin après une démonstration contre le Rubin Kazan (6-1). En parallèle, Sotchi échoue à nouveau à s'imposer, s'inclinant cette fois à domicile contre le Krylia Sovetov (2-3), et ne compte plus que deux unités d'avance sur Krasnodar, tenu en échec à Oufa (1-1). La confrontation de milieu de classement entre le Lokomotiv Moscou et l'Akhmat Grozny s'achève pour sa part sur un succès des Moscovites (3-2) qui reviennent à quatre points du quatrième. Au niveau de la lutte pour le maintien, Khimki signe sa première victoire en onze manches sur la pelouse de l'Oural Iekaterinbourg (1-0) pour revenir au niveau d'Oufa à deux unités des barrages. Enfin, Nijni Novgorod et le Spartak Moscou se neutralisent sur le score de 1-1, les Nijégorodiens marquant ainsi une avance de quatre points sur la relégation[83],[84].

La 23e manche est marquée par un nouveau match nul à l'extérieur pour le Zénith Saint-Pétersbourg, qui est cette fois tenu en échec à Sotchi (0-0) tandis que le Dynamo Moscou l'emporte à Krasnodar (1-0), se rapprochant du leader et creusant l'écart avec le CSKA, accroché à domicile par l'Oural Iekaterinbourg (2-2). Vainqueur du derby moscovite face au Spartak (1-0), le Lokomotiv Moscou passe pour sa part en cinquième position à deux points de Sotchi. Le bas de classement voit quant à lui les victoires des deux derniers Khimki et Oufa, respectivement sur les pelouses du Rubin Kazan (3-2) et du Krylia Sovetov Samara (2-1). Combiné au match nul de l'Oural ainsi que celui de l'Arsenal Toula contre l'Akhmat Grozny (0-0) placent l'ensemble du quatuor des relégables à un total de 21 points. Battu à domicile par Nijni Novgorod (1-2), Rostov ne compte qu'une seule unité d'avance sur les quatre derniers[85],[86]. Les Rostoviens parviennent cependant à s'éloigner de la zone rouge quelques jours plus tard en remportant le match en retard du 19e tour contre le Krylia Sovetov (1-0).

Au tour suivant, le duo de tête s'impose à l'extérieur respectivement à Grozny pour le Zénith (2-0) et Nijni Novgorod pour le Dynamo (1-0). Le CSKA s'incline quant à lui lourdement à Khimki (2-4) et tombe à six unités du dauphin, tandis que Sotchi revient à un point après son succès à Oufa (2-1). Le succès de Khimki, le troisième d'affilée leur permet par ailleurs de revenir à une unité du maintien et du Rubin Kazan, battu pour la quatrième fois de suite par Krasnodar (0-1). Dans le même temps, Rostov confirme son regain de forme avec un large succès contre le Lokomotiv Moscou (4-1) pour prendre quatre points sur la relégation. L'Oural Iekaterinbourg et l'Arsenal Toula sont quant à eux battus par le Krylia Sovetov (0-1) et le Spartak Moscou (0-3) et demeurent derniers à égalité avec Oufa[87],[88].

Fin de saison - Journées 25 à 30

La 25e journée est l'occasion pour le duo de tête d'accroître à nouveau son avance, le Zénith Saint-Pétersbourg et le Dynamo Moscou l'emportant chacun à domicile contre l'Oural Iekaterinbourg (3-1) et l'Akhmat Grozny (2-0) tandis que le CSKA Moscou et le FK Sotchi sont chacun tenus en échec par Oufa (1-1) et le Lokomotiv Moscou (2-2). Battu sur la pelouse du Krylia Sovetov Samara (0-2), Krasnodar échoue de plus à tirer avantage de ces deux contre-performances. Dans le bas de classement, l'Arsenal Toula est battu chez lui par Rostov, qui s'éloigne toujours plus de la zone rouge (1-2) alors que Khimki-Nijni Novgorod (0-0) et Spartak Moscou-Rubin Kazan (1-1) s'achèvent sur des résultats nuls[89],[90].

La lutte pour le titre connaît un tournant majeur lors du tour suivant avec la défaite du Dynamo Moscou sur la pelouse du CSKA (0-1), tandis que le Zénith l'emporte à Krasnodar (3-1) pour prendre une avance de six points au classement avec quatre matchs restants. Sotchi et le Lokomotiv s'imposent quant à eux face à l'Akhmat Grozny (3-2) et Nijni Novgorod (2-1). Plus bas au classement, Rostov enchaîne un quatrième succès d'affilée contre le Spartak Moscou (3-2) tandis que le Rubin Kazan bat l'Arsenal Toula, qui demeure lanterne rouge avec 21 points. Dans la zone rouge, la confrontation entre l'Oural Iekaterinbourg et Oufa s'achève sur la victoire du premiers qui passe dans la zone des barragistes (2-1) tandis que Khimki l'emporte contre le Krylia Sovetov (4-1) et revient au niveau du premier non-relégable Nijni Novgorod à 28 unités[91],[92],[93].

À la suite de la nouvelle défaite du Dynamo Moscou à domicile contre l'Oural Iekaterinbourg (2-3), le Zénith Saint-Pétersbourg parvient à assurer définitivement son quatrième titre de champion consécutif à l'issue de la 27e manche après sa victoire face au Lokomotiv Moscou le 30 avril (3-1), comptant alors neuf points d'avance ainsi qu'un avantage au niveau des confrontations directes. Juste derrière, la troisième position repasse dans les mains de Sotchi qui s'impose largement à Kazan (6-0) tandis que le CSKA Moscou doit s'incliner à Grozny (0-2). Krasnodar met de son côté un terme à la série de victoires de Rostov (2-1) et passe cinquième. Dans le bas du classement, la défaite du Rubin combinée aux résultats nuls lors d'Arsenal Toula-Nijni Novgorod (2-2) et Khimki-Oufa (1-1) font tomber les Kazanais dans les places de barragistes pour la première fois de la saison. Vainqueur du Krylia Sovetov Samara, le Spartak Moscou prend pour sa part une avance de cinq points sur la zone rouge. Enfin, la victoire de l'Oural à Moscou permet à celui-ci de marquer une avance de quatre points sur la relégation directe avec 27 unités contre 23 et 22 pour Oufa et l'Arsenal Toula[94],[95]. Le 4 mai, le match en retard du 19e tour entre Krasnodar et le Lokomotiv Moscou s'achève sur la victoire du premier qui revient à quatre points du podium (1-0).

Avec la fin de la course pour le titre de champion ainsi que la non-qualification des clubs russes pour les compétitions européennes 2022-2023, confirmée par l'UEFA le 2 mai[96], les derniers enjeux de la fin de saison concernent principalement la composition du podium ainsi que la lutte pour le maintien. Dans ce contexte, le Dynamo Moscou subit un troisième revers d'affilée à Samara (2-5) et voit sa place de dauphin menacée par Sotchi, qui s'impose quant à lui sur la pelouse du CSKA Moscou et distance quasi-définitivement ce dernier avec un écart de 5 points. À l'autre bout du classement, l'Arsenal Toula et Oufa sont chacun tenus en échec à domicile par Krasnodar (1-1) et Rostov (0-0) tandis que tous les autres clubs menacés par la relégation connaissent la défaite. L'Oural Iekaterinbourg et le Rubin Kazan s'inclinent ainsi face au Spartak Moscou (1-3) et le Lokomotiv Moscou (0-1) tandis que Khimki et Nijni Novgorod sont battus par le Zénith (0-1) et l'Akhmat Grozny (0-1)[97],[98].

La 29e journée voit le Dynamo Moscou et Sotchi être tenus en échec par le Lokomotiv Moscou (3-3) et Nijni Novgorod (0-0). Dans le même temps, Krasnodar s'impose face au CSKA Moscou et passe en quatrième position (1-0). Au niveau de la lutte pour le maintien, la confrontation inter-relégables entre Oufa et l'Arsenal Toula s'achève sur la victoire de cette première équipe (2-1), qui revient à deux points des barrages tandis que ce résultat entérine la relégation directe de l'Arsenal. En parallèle, l'Oural Iekaterinbourg remporte un net succès face au Rubin Kazan (3-0) et sort de la zone rouge aux dépens de Khimki, battu pour sa part à Rostov (1-2)[99],[100].

Le dernier tour, disputé le 21 mai, est marquée par un affrontement entre le Dynamo Moscou et Sotchi sur la pelouse du premier pour déterminer la composition finale du podium. La rencontre s'achève par un large succès 5-1 des Sotchiens qui s'adjugent ainsi la place de dauphin. L'autre grand enjeu de cette manche est la lutte pour le maintien. Vainqueurs respectifs du Zénith Saint-Pétersbourg et de l'Arsenal Toula, Nijni Novgorod (1-0) et l'Oural Iekaterinbourg (2-1) parviennent à se sauver sans passer par les barrages, laissant Khimki en position de premier barragiste malgré son succès face au Spartak Moscou (2-1). La deuxième place de barragiste est quant à elle contestée entre le Rubin Kazan, quatorzième, et Oufa, quinzième, qui s'opposent en terre kazane. La rencontre tourne initialement à l'avantage des hôtes qui mènent 1-0 à la mi-temps par l'intermédiaire de Vitali Lisakovitch avant d'être rattrapés peu avant l'heure de jeu sur un but de Vladislav Kamilov . Les Oufiens finissent par prendre l'avantage dans la dernière minute du temps réglementaire grâce à Dilan Ortiz  pour mener 2 buts à 1. Les Kazanais obtiennent une ultime chance de se sauver en toute fin de rencontre lorsqu'ils se voient gratifiés d'un penalty, finalement raté par Lisakovitch qui entérine ainsi la relégation du Rubin tandis qu'Oufa se qualifie pour les barrages de relégation sur le fil[101].

Statistiques

Leader par journée

La frise suivante montre l'évolution des équipes ayant successivement occupé la première place :

————————————————————————————————————————————————————————————
KRAZénithDYNZénith Saint-Pétersbourg
123456789101112131415161718192021222324252627282930

Domicile et extérieur

Classement à domicile
Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Zénith Saint-Pétersbourg 40 15 13 1 1 43 15 +28
2 CSKA Moscou 30 15 8 3 3 24 9 +15
3 Lokomotiv Moscou 29 15 9 2 4 25 17 +8
4 Akhmat Grozny 27 15 9 0 6 23 17 +6
5 FK Sotchi 27 15 8 3 4 29 16 +13
6 FK Krasnodar 27 15 8 3 4 19 13 +6
7 Krylia Sovetov Samara 24 15 7 3 5 25 15 +10
8 Dynamo Moscou 24 15 7 3 5 25 19 +6
9 Spartak Moscou 23 15 6 5 4 22 17 +5
10 FK Rostov 20 15 6 2 7 28 26 +2
11 FK Khimki 20 15 5 7 3 21 19 +2
12 Rubin Kazan 17 15 5 2 8 19 25 -6
13 FK Oufa 17 15 3 8 4 16 17 -1
14 Arsenal Toula 16 15 3 7 5 17 22 -5
15 FK Nijni Novgorod 15 15 4 3 8 12 19 -7
16 Oural Iekaterinbourg 15 15 3 6 6 11 14 -3
Classement à l'extérieur
Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 FK Sotchi 29 15 9 2 4 25 14 +11
2 Dynamo Moscou 29 15 9 2 4 28 22 +6
3 Zénith Saint-Pétersbourg 25 15 6 7 2 23 13 +10
4 FK Krasnodar 23 15 6 5 4 23 17 +6
5 CSKA Moscou 20 15 6 2 7 18 20 -2
6 Lokomotiv Moscou 19 15 4 7 4 18 22 -4
7 Oural Iekaterinbourg 18 15 5 3 7 16 21 -5
8 FK Rostov 18 15 4 6 5 19 25 -6
9 FK Nijni Novgorod 18 15 4 6 5 14 20 -6
10 Krylia Sovetov Samara 17 15 5 2 8 14 21 -7
11 Akhmat Grozny 15 15 4 3 8 13 21 -8
12 Spartak Moscou 15 15 4 3 8 15 24 -9
13 FK Oufa 13 15 3 4 8 13 23 -10
14 FK Khimki 12 15 3 3 9 12 27 -15
15 Rubin Kazan 12 15 3 3 9 15 31 -16
16 Arsenal Toula 7 15 2 1 12 13 37 -24

Évolution du classement

Le tableau suivant récapitule le classement au terme de chacune des journées définies par le calendrier officiel, les matchs joués en retard sont pris en compte la journée suivante. Les équipes ayant un ou plusieurs matchs en retard sont indiqués en gras et italique.

Journée → 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19[n 1] 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 1er Barr. Rel.
Équipe
Akhmat 5 10 9 9 10 8 10 11 9 11 11 10 10 10 9 7 7 7 5 7 6 8 7 8 8 9 8 8 7 7
Arsenal 14 16 12 13 13 15 15 13 13 14 12 13 14 14 14 12 11 12 13 12 14 14 14 16 16 16 16 16 16 16 14 11
CSKA 6 8 10 8 6 6 8 7 5 6 4 3 5 5 6 6 5 4 4 4 3 3 3 3 3 3 4 4 5 5
Dynamo 4 4 3 4 1 2 5 2 2 2 3 2 4 3 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 3 1
Khimki 13 7 7 12 12 12 13 15 14 16 13 14 15 15 15 15 16 16 16 16 16 16 15 13 13 13 12 12 13 13 10 12
Krasnodar 1 11 8 7 9 7 7 6 4 5 6 5 6 7 5 5 3 5 6 5 5 5 6 5 5 6 5 5 4 4 1
Krylia Sovetov 9 14 16 14 15 11 11 10 11 10 8 8 7 6 7 8 8 8 8 8 8 7 8 7 7 7 7 7 8 8 2 2
Lokomotiv 3 3 4 5 3 4 3 3 3 4 5 4 2 4 4 4 6 6 7 6 7 6 5 6 6 5 6 6 6 6
Nijni Novgorod 8 5 5 6 7 9 6 8 10 8 10 11 11 13 13 14 13 13 10 11 11 11 9 11 11 12 11 11 11 11 5
Oufa 11 13 13 11 11 13 14 12 12 15 16 15 13 12 12 13 15 15 15 15 15 15 16 15 14 15 15 15 15 14 8 15
Oural 16 12 15 16 16 16 16 16 16 12 14 16 16 16 16 16 14 11 12 13 13 13 13 14 15 14 14 14 12 12 10 13
Rostov 15 15 14 15 14 14 12 14 15 13 15 12 12 11 11 11 12 14 14 14 12 12 12 10 9 8 9 10 9 9 8 5
Rubin 7 2 2 2 4 5 4 5 7 9 9 9 8 8 8 9 10 10 11 10 10 10 11 12 12 11 13 13 14 15 3 1
Sotchi 12 6 6 3 5 3 2 4 6 3 2 6 3 2 3 3 4 3 3 3 4 4 4 4 4 4 3 3 3 2
Spartak 10 9 11 10 8 10 9 9 8 7 7 7 9 9 10 10 9 9 9 9 9 9 10 9 10 10 10 9 10 10
Zénith 2 1 1 1 2 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 28
  1. Les matchs de la 19e journée Krasnodar-Lokomotiv Moscou et Rostov-Krylia Sovetov Samara sont reportés du fait de la suspension des activités des aéroports situés à proximité de la frontière ukrainienne dans le contexte de l'invasion russe de l'Ukraine. Le match Rostov-Krylia Sovetov est finalement joué entre la 24e et la 25e journée et celui opposant Krasnodar au Lokomotiv entre la 27e et la 28e journée.

Distinctions individuelles

Meilleurs buteurs

Classement des buteurs[102]
Rang Joueur Club Buts Pen. Min./but
1 Gamid Agalarov FK Oufa 19 5 121,68
2 Mateo Cassierra  FK Sotchi 14 0 132,86
3 Dmitri Poloz FK Rostov 14 5 143,36
4 Fiodor Smolov Lokomotiv Moscou
Dynamo Moscou
12 2 162,67
5 Artyom Dziouba Zénith Saint-Pétersbourg 11 1 146,18
6 Eric Bicfalvi Oural Iekaterinbourg 10 0 231
7 Ivan Sergueïev Krylia Sovetov Samara
Zénith Saint-Pétersbourg
10 2 207,8
8 Denis Glouchakov FK Khimki 10 4 227,2
9 Daniil Fomine Dynamo Moscou 10 7 246,5
10 Rifat Jemaletdinov Lokomotiv Moscou 9 0 181,44

Meilleurs passeurs

Classement des passeurs[103],[104]
Rang Joueur Club Passes
1 Anton Zinkovski Krylia Sovetov Samara 9
2 Sebastian Szymański Dynamo Moscou 8
3 Rémi Cabella FK Krasnodar 6
Artyom Dziouba Zénith Saint-Pétersbourg
Rifat Jemaletdinov Lokomotiv Moscou
Daler Kouziaïev Zénith Saint-Pétersbourg
Malcom Zénith Saint-Pétersbourg
Christian Noboa FK Sotchi
Ivan Sergueïev Krylia Sovetov Samara
Zénith Saint-Pétersbourg
Arsen Zakharyan Dynamo Moscou

Récompenses mensuelles

Mois Joueur du mois Entraîneur du mois But du mois
Joueur Club Entraîneur Club Joueur Club Adversaire
Juillet-Août[105] Fiodor Smolov Lokomotiv Moscou Sandro Schwarz Dynamo Moscou Alekseï Ionov FK Krasnodar Rubin Kazan
(1-0, 27 août 2021)
Septembre[106] Artiom Dziouba Zénith Saint-Pétersbourg Sandro Schwarz Dynamo Moscou Anders Dreyer Rubin Kazan Oural Iekaterinbourg
(1-0, 13 septembre 2021)
Octobre[107] Gamid Agalarov FK Oufa Igor Osinkine  Krylia Sovetov Samara Kings Kangwa Arsenal Toula Zénith Saint-Pétersbourg
(2-1, 16 octobre 2021)
Novembre-Décembre[108] Claudinho Zénith Saint-Pétersbourg Sandro Schwarz Dynamo Moscou Claudinho Zénith Saint-Pétersbourg FK Rostov
(1-2, 3 décembre 2021)
Février-Mars[109] Yusuf Yazıcı CSKA Moscou Alexeï Bérézoutski CSKA Moscou Quincy Promes Spartak Moscou Dynamo Moscou
(2-0, 6 mars 2022)
Avril[110] Wilson Isidor Lokomotiv Moscou Valeri Karpine FK Rostov Kirill Chtchetinine FK Rostov Lokomotiv Moscou
(1-0, 10 avril 2022)
Mai[111] Eric Bicfalvi Oural Iekaterinbourg Vladimir Fedotov FK Sotchi Nikita Krivtsov FK Krasnodar CSKA Moscou
(1-0, 15 mai 2022)

Récompenses de la saison

La liste suivante détaille les différentes distinctions individuelles distribuées à l'issue de la saison par la Première Ligue russe.

Liste des 33 meilleurs joueurs

À l'issue de la saison, la fédération russe de football désigne les 33 meilleurs joueurs du championnat [117].

Bilan de la saison

Tableau d'honneur
Championnat de Russie de football 2021-2022
Champion Zénith Saint-Pétersbourg (8e titre)
Dauphin FK Sotchi
Coupes et trophées
Vainqueur de la Coupe de Russie 2021-2022 Spartak Moscou
Qualifications continentales
Promotions et relégations
Promus en première division Torpedo Moscou
Fakel Voronej
Orenbourg
Relégués en deuxième division FK Oufa
Rubin Kazan
Arsenal Toula


Références

  1. (ru) « Чемпионат России. 2021-22 », Sportbox.ru (consulté le )
  2. (ru) « Доменико Тедеско объявил, что не продлит контракт со «Спартаком» », Championat (Чемпионат) ,‎ (consulté le )
  3. (ru) « Руй Витория назначен на пост главного тренера футбольного клуба "Спартак" », Tass,‎ (consulté le )
  4. (ru) « Олич заявил, что покинул ЦСКА из-за разногласий с руководством по поводу будущего команды », Tass,‎ (consulté le )
  5. (ru) « Александр Кержаков возглавил "Нижний Новгород" », Tass,‎ (consulté le )
  6. « Nouveau calendrier pour le championnat russe », UEFA, (consulté le )
  7. (ru) « Стали известны даты начала и окончания РПЛ сезона-2021/22 », RIA Novosti,‎ (consulté le )
  8. (ru) « Календарь Тинькофф РПЛ на сезон 2021/22 », Première Ligue russe (RPL) (consulté le )
  9. a et b « Les clubs et la sélection russes suspendus, la Russie devrait manquer la Coupe du monde », L'Équipe, (consulté le )
  10. (ru) « «Ты что, *****? Ты что делаешь?!» Поражение «Химок» в стыках закончилось скандалом », Championat.com,‎ (consulté le )
  11. (ru) « В РПЛ будет шесть клубов из Москвы и области! «Химки» спасли голы экс-спартаковцев », Championat.com,‎ (consulté le )
  12. (ru) « Судьбу места в РПЛ чуть не решила уморительная ошибка. Но всё перевернулось за 15 минут », Championat.com,‎ (consulté le )
  13. (ru) « Какая развязка в стыках! «Уфа» драматично вылетела из РПЛ и прекратит существование? », Championat.com,‎ (consulté le )
  14. (ru) « Худший старт за 10 лет. "Спартак" впервые с 2011 года начал чемпионат России с поражения », Tass,‎ (consulté le )
  15. (ru) « Почин положен. ЦСКА одержал первую победу в РПЛ под руководством Алексея Березуцкого », Tass,‎ (consulté le )
  16. (ru) « Впервые ни один матч первого тура чемпионата России по футболу не завершился вничью », Tass,‎ (consulté le )
  17. (ru) « Два дебюта в Самаре. "Спартак" одержал первую победу в РПЛ под руководством Витории », Tass,‎ (consulté le )
  18. (ru) « Назло слухам. "Локомотив" одержал волевую победу над ЦСКА в первом дерби чемпионата России », Tass,‎ (consulté le )
  19. (ru) « Повод для беспокойства. "Ростов" проиграл во второй раз после назначения Карпина в сборную », Tass,‎ (consulté le )
  20. (ru) « Валерий Карпин покинул пост главного тренера футбольного клуба "Ростов" », Tass,‎ (consulté le )
  21. (ru) « Обещал и вернулся. Юрий Семин возглавил "Ростов" », Tass,‎ (consulté le )
  22. (ru) « Повторение чемпионской статистики. "Зенит" обыграл "Краснодар" в третьем туре РПЛ », Tass,‎ (consulté le )
  23. (ru) « "Претенденты на медали". "Динамо" выиграло у ЦСКА, одержав третью победу подряд в РПЛ », Tass,‎ (consulté le )
  24. (ru) « Игорь Шалимов назначен новым главным тренером футбольного клуба "Урал" », Tass,‎ (consulté le )
  25. (ru) « Под давлением. "Спартак" одержал первую домашнюю победу в сезоне », Tass,‎ (consulté le )
  26. (ru) « Первая ничья чемпиона. "Зенит" упустил победу над "Локомотивом" в матче РПЛ », Tass,‎ (consulté le )
  27. (ru) « "Динамо" на вершине РПЛ. "Зенит" и "Спартак" потеряли очки в гостях у аутсайдеров », Tass,‎ (consulté le )
  28. (ru) « На глазах у Карпина. Два гола Смолова принесли "Локомотиву" победу над "Краснодаром" », Tass,‎ (consulté le )
  29. (ru) « "Поможет только Романцев". "Спартак" дома проиграл "Сочи" в матче РПЛ », Tass,‎ (consulté le )
  30. (ru) « Шанс упущен. "Динамо" сыграло вничью с "Локомотивом" и не смогло обогнать "Зенит" », Tass,‎ (consulté le )
  31. (ru) « Божович сменил Парфенова на посту главного тренера футбольного клуба "Арсенал" », Tass,‎ (consulté le )
  32. (ru) « Упущенный разгром и залпы салюта. "Спартак" в День города обыграл "Химки" в премьер-лиге », Tass,‎ (consulté le )
  33. (ru) « Не день Москвы. ЦСКА потерял очки в Туле, "Динамо" проиграло "Нижнему Новгороду" », Tass,‎ (consulté le )
  34. (ru) « Рекордная результативность. Команды забили 13 голов в трех матчах игрового дня РПЛ », Tass,‎ (consulté le )
  35. (ru) « Дебютная победа на выезде. "Динамо" впервые обыграло "Сочи" в гостях », Tass,‎ (consulté le )
  36. (ru) « Разговоры об увольнении Витории продолжаются. "Спартак" проиграл ЦСКА в матче РПЛ », Tass,‎ (consulté le )
  37. (ru) « Юрий Семин подал в отставку с поста главного тренера "Ростова" », Tass,‎ (consulté le )
  38. (ru) « Удачная разминка. "Спартак" и "Зенит" выиграли матчи в РПЛ перед еврокубками », Tass,‎ (consulté le )
  39. (ru) « Заслуженный результат. "Динамо" вышло на второе место в чемпионате России, победив "Рубин" », Tass,‎ (consulté le )
  40. (ru) « Обилие ударов не помогло. Матч чемпионата России ЦСКА - "Краснодар" завершился без голов », Tass,‎ (consulté le )
  41. (ru) « Непобедимых не осталось. "Зенит" и "Локомотив" впервые проиграли в чемпионате России », Tass,‎ (consulté le )
  42. (ru) « Только одно объяснение. "Локомотив" пожертвовал Николичем ради идеи », Tass,‎ (consulté le )
  43. (ru) « Немецкая философия. Маркус Гисдоль возглавит футбольный "Локомотив" », Tass,‎ (consulté le )
  44. (ru) « Дерби с огоньком. "Спартак" вырвал ничью в центральном матче тура РПЛ с "Динамо" », Tass,‎ (consulté le )
  45. (ru) « Вопросы к судейству. ЦСКА победил "Урал" в матче РПЛ после неназначенного пенальти », Tass,‎ (consulté le )
  46. (ru) « Возвращение в борьбу. ЦСКА обыграл "Крылья Советов" и догнал лидеров турнирной таблицы РПЛ », Tass,‎ (consulté le )
  47. (ru) « Прошлись катком. "Зенит" с рекордом разгромил "Спартак" в матче чемпионата России », Tass,‎ (consulté le )
  48. (ru) « Игорь Черевченко покинул пост главного тренера футбольного клуба "Химки" », Tass,‎ (consulté le )
  49. (ru) « Виталий Кафанов назначен главным тренером «Ростова» », Championat,‎ (consulté le )
  50. (ru) « Второй подряд разгром и рекорд Дзюбы. "Зенит" обыграл "Динамо" в премьер-лиге », Tass,‎ (consulté le )
  51. (ru) « Реабилитироваться после 1:7 не вышло. "Спартак" упустил победу над "Ростовом" в матче РПЛ », Tass,‎ (consulté le )
  52. (ru) « Засуха в "Краснодаре". Команда проиграла "Динамо" и продлила безголевую серию », Tass,‎ (consulté le )
  53. (ru) « Безвыигрышная серия продолжается. "Спартак" в меньшинстве сыграл вничью с "Локомотивом" », Tass,‎ (consulté le )
  54. (ru) « "Химки" объявили о возвращении Черевченко на пост главного тренера команды », Tass,‎ (consulté le )
  55. (ru) « Спустя 25 дней. Черевченко вернулся на пост главного тренера футбольного клуба "Химки" », Tass,‎ (consulté le )
  56. (ru) « Еще не последняя капля. "Спартак" на выезде проиграл "Краснодару" в чемпионате России », Tass,‎ (consulté le )
  57. (ru) « Погоня за лидером. "Динамо" впервые за 13 лет завершило первый круг РПЛ на втором месте », Tass,‎ (consulté le )
  58. (ru) « Заснеженный триллер. "Краснодар" на выезде сыграл вничью с "Химками" в матче РПЛ », Tass,‎ (consulté le )
  59. (ru) « Пиротехника и задержания. ЦСКА проиграл "Зениту" в центральном матче 16-го тура РПЛ », Tass,‎ (consulté le )
  60. (ru) « Очередная осечка. "Спартак" вновь не смог победить в РПЛ, сыграв вничью с "Уфой" », Tass,‎ (consulté le )
  61. (ru) « Домашняя осечка чемпиона. "Зенит" в Петербурге сыграл вничью с "Ростовом" в матче РПЛ », Tass,‎ (consulté le )
  62. (ru) « Вопреки всему. "Спартак" в меньшинстве обыграл "Ахмат" и прервал серию без побед в РПЛ », Tass,‎ (consulté le )
  63. (ru) « Интрига нарастает. "Динамо" обыграло "Уфу" и приблизилось к лидеру в чемпионате России », Tass,‎ (consulté le )
  64. (ru) « Мороз не остановил футбол. ЦСКА при почти пустых трибунах обыграл тульский "Арсенал" », Tass,‎ (consulté le )
  65. (ru) « Без изменений. Ничья с "Зенитом" не позволила "Динамо" уйти на зимний перерыв лидером РПЛ », Tass,‎ (consulté le )
  66. (ru) « "Спартак" проиграл "Сочи" и завершил первую часть чемпионата России на девятом месте », Tass,‎ (consulté le )
  67. (ru) « Руй Витория покинул пост главного тренера московского футбольного клуба "Спартак" », Tass,‎ (consulté le )
  68. « Paolo Vanoli nouvel entraîneur du Spartak Moscou », L'Équipe, (consulté le )
  69. (ru) « Гончаренко отправлен в отставку с поста главного тренера футбольного клуба "Краснодар" », Tass,‎ (consulté le )
  70. « Daniel Farke (ex-Norwich) nouvel entraîneur de Krasnodar », L'Équipe, (consulté le )
  71. (ru) « Игорь Черевченко покинул пост главного тренера "Химок" », Tass,‎ (consulté le )
  72. (ru) « Контракт тренера Юрана с футбольным клубом "Химки" рассчитан на полтора года », Tass,‎ (consulté le )
  73. (ru) « РПЛ перенесла матчи 19-го тура "Краснодар" - "Локомотив" и "Ростов" - "Крылья Советов" », Tass,‎ (consulté le )
  74. (ru) « День дебютов остался за ЦСКА. "Спартак" проиграл в первом матче при Паоло Ваноли в РПЛ », Tass,‎ (consulté le )
  75. (ru) « Гол Сергеева принес "Зениту" победу в матче чемпионата России по футболу против "Рубина" », Tass,‎ (consulté le )
  76. « L'entraîneur allemand Markus Gisdol quitte le Lokomotiv Moscou », So Foot, (consulté le )
  77. « L'entraîneur allemand Daniel Farke quitte Krasnodar sans avoir disputé le moindre match », L'Équipe, (consulté le )
  78. (ru) « Шанс для "Зенита". "Динамо" проиграло "Спартаку" и не смогло выйти в лидеры РПЛ », Tass,‎ (consulté le )
  79. (ru) « "Зенит" обыграл "Уфу" и увеличил отрыв от "Динамо" в таблице чемпионата России по футболу », Tass,‎ (consulté le )
  80. (ru) « Валерий Карпин будет совмещать работу в сборной России по футболу и "Ростове" », Tass,‎ (consulté le )
  81. (ru) « "Напряженный матч с характером". ЦСКА вырвал победу у "Локомотива" в концовке встречи », Tass,‎ (consulté le )
  82. (ru) « "Спартак" проиграл "Краснодару" в матче с двумя отмененными голами », Tass,‎ (consulté le )
  83. (ru) « Цена ничьей - курьезный пенальти. "Спартак" не смог обыграть "Нижний Новгород" в матче РПЛ », Tass,‎ (consulté le )
  84. (ru) « ЦСКА разгромил "Рубин" и приблизился к идущему вторым в таблице РПЛ "Динамо" », Tass,‎ (consulté le )
  85. (ru) « Новое снежное дерби. "Локомотив" обыграл "Спартак" в перенесенном на час матче РПЛ », Tass,‎ (consulté le )
  86. (ru) « Осечка в пользу конкурента. "Зенит" сыграл вничью с "Сочи" и подпустил к себе "Динамо" », Tass,‎ (consulté le )
  87. (ru) « "Зенит" и "Динамо" увеличили отрыв от ЦСКА. Итоги игрового дня в Российской премьер-лиге », Tass,‎ (consulté le )
  88. (ru) « Долгожданная победа. "Спартак" выиграл в Российской премьер-лиге впервые с 6 марта », Tass,‎ (consulté le )
  89. (ru) « Огорчение перед столетием. "Спартак" сыграл вничью с "Рубином" в преддверии юбилея », Tass,‎ (consulté le )
  90. (ru) « "Сочи" сыграл вничью с "Локомотивом" и не смог подняться на третье место в таблице РПЛ », Tass,‎ (consulté le )
  91. (ru) « В погоне за тройкой лидеров. "Локомотив" обыграл "Нижний Новгород" в матче РПЛ », Tass,‎ (consulté le )
  92. (ru) « Почти нет шансов. "Динамо" проиграло ЦСКА и не смогло приблизиться к лидеру чемпионата », Tass,‎ (consulté le )
  93. (ru) « Четвертое подряд чемпионство близко. "Зенит" обыграл "Краснодар" в матче РПЛ », Tass,‎ (consulté le )
  94. (ru) « "Доминирование без запаса прочности". "Зенит" в четвертый раз подряд стал чемпионом России », Tass,‎ (consulté le )
  95. (ru) « Воля к победе. "Спартак" обыграл "Крылья Советов" в матче РПЛ, уступая по ходу встречи », Tass,‎ (consulté le )
  96. « Les équipes russes exclues des Coupes d'Europe l'an prochain », L'Équipe, (consulté le )
  97. (ru) « ЦСКА проиграл "Сочи" и почти потерял шансы на медали чемпионата России по футболу », Tass,‎ (consulté le )
  98. (ru) « Реабилитировались перед болельщиками. "Локомотив" обыграл "Рубин" благодаря голу Миранчука », Tass,‎ (consulté le )
  99. (ru) « Первый вылет. "Арсенал" не смог сохранить прописку в Российской премьер-лиге », Tass,‎ (consulté le )
  100. (ru) « Все разговоры о пенальти. "Спартак" упустил шанс впервые с 2017 года обыграть "Зенит" », Tass,‎ (consulté le )
  101. (ru) « Первое серебро "Сочи" и трагедия "Рубина". Итоги 30-го тура Российской премьер-лиги », Tass,‎ (consulté le )
  102. (ru) « Classement des buteurs », Championat (Чемпионат)  (consulté le )
  103. (en) « 2021-2022 Russian Premier League Stats », FBref (consulté le )
  104. (ru) « Результативные передачи », Première Ligue russe (RPL) (consulté le )
  105. (ru) « СМОЛОВ, ШВАРЦ, ИОНОВ – ЛУЧШИЕ В ИЮЛЕ И АВГУСТЕ », Première Ligue russe (RPL),‎ (consulté le )
  106. (ru) « ДЗЮБА, ШВАРЦ И ДРЕЙЕР – ЛУЧШИЕ В СЕНТЯБРЕ », Première Ligue russe (RPL),‎ (consulté le )
  107. (ru) « АГАЛАРОВ, ОСИНЬКИН И КАНГВА – ЛУЧШИЕ В ОКТЯБРЕ », Première Ligue russe (RPL),‎ (consulté le )
  108. (ru) « КЛАУДИНЬО И ШВАРЦ – ЛУЧШИЕ В НОЯБРЕ-ДЕКАБРЕ », Première Ligue russe (RPL),‎ (consulté le )
  109. (ru) « ЯЗЫДЖИ, БЕРЕЗУЦКИЙ И ПРОМЕС – ЛУЧШИЕ В ФЕВРАЛЕ И МАРТЕ », Première Ligue russe (RPL),‎ (consulté le )
  110. (ru) « ИЗИДОР, КАРПИН И ЩЕТИНИН – ЛУЧШИЕ В АПРЕЛЕ », Première Ligue russe (RPL),‎ (consulté le )
  111. (ru) « БИКФАЛВИ, ФЕДОТОВ И КРИВЦОВ – ЛУЧШИЕ В МАЕ », Première Ligue russe (RPL),‎ (consulté le )
  112. (ru) « Сергей Семак – лучший тренер Тинькофф РПЛ сезона 2021/22 », Première ligue russe,‎ (consulté le )
  113. (ru) « Клаудиньо признан лучшим игроком Тинькофф РПЛ сезона 2021/22 », Première ligue russe,‎ (consulté le )
  114. (ru) « Игорь Акинфеев – лучший вратарь Тинькофф РПЛ в сезоне 2021/22 », Première ligue russe,‎ (consulté le )
  115. (ru) « Гамид Агаларов – лучший молодой игрок Тинькофф РПЛ сезона 2021/22 », Première ligue russe,‎ (consulté le )
  116. (ru) « Кирилл Щетинин – автор лучшего гола сезона в Тинькофф РПЛ », Première ligue russe,‎ (consulté le )
  117. (ru) « Агаларов, Сафонов и Захарян – в списке «33 лучших футболистов» сезона », RFS,‎ (consulté le )

Liens externes