Championnat de France de rugby à XV 2004-2005

Championnat de France de rugby à XV 2004-2005
Top 16 2004-2005
Description de cette image, également commentée ci-après
Présentation des équipes lors de la finale
Généralités
Sport rugby à XV
Organisateur(s) Ligue nationale de rugby
Édition 106e
Date au
Nations Drapeau de la France France
Participants 16 équipes
Site(s) Finale au Stade de France
Site web officiel www.lnr.fr
Hiérarchie
Hiérarchie 1er échelon
Niveau inférieur Pro D2 2004-2005

Palmarès
Vainqueur Biarritz olympique (4)
Finaliste Stade français
Demi-finalistes Stade toulousain
CS Bourgoin-Jallieu
Meilleur(s) réalisateur(s) Jean-Baptiste Dambielle (361 pts)

Navigation

Le championnat de France de rugby à XV 2004-2005 ou Top 16 2004-2005, est la cent-sixième édition du championnat de France de rugby à XV. Elle oppose les seize meilleures équipes de rugby à XV françaises. Le championnat débute le pour se terminer par une finale le au Stade de France.

Cette année, le FC Auch et l'Aviron bayonnais sont promus en première division et remplacent l'US Montauban, relégué en deuxième division. Le , le Biarritz olympique a remporté la finale face au Stade français, ce qui constitue son quatrième titre de champion de France après celui acquis en 2002. Le FC Grenoble, l'AS Béziers et FC Auch sont relégués en deuxième division alors que la Section paloise a remporté le match de barrage contre le Stade aurillacois et sauvé ainsi sa place en première division[1]. Mais le , la Direction nationale d'aide et de contrôle de gestion (DNACG) refuse l'engagement du FC Grenoble en deuxième division et le rétrograde en Fédérale 1, troisième division du rugby français.

Jean-Baptiste Dambielle termine meilleur réalisateur du championnat avec 361 points.

Règlement

Après une phase de classement par matchs aller et retour, mettant aux prises toutes les équipes, les quatre premières équipes sont qualifiées pour les demi-finales, le treizième joue un match de barrage et les trois derniers descendent. Les six premiers sont qualifiés pour la coupe d'Europe, voire les sept premiers si un club français est vainqueur de cette compétition, mais que le vainqueur du challenge européen n'est pas français.

Participants

Club Dernière montée Budget 2004-2005
en millions
d'euros
Classement
en 2003-2004
Entraîneur(s) Stade Capacité
SU Agen 1922 11 Christian Lanta
Christophe Deylaud
Stade Armandie 14 000
RC Narbonne 1907 13 Marc Delpoux
Jean-François Beltran
Parc des sports et de l'amitié 12 000
Section paloise 12 Laurent Rodriguez
Yannick Vignette
Stade du Hameau 13 800
Stade français 1997 2 Fabien Galthié
Fabrice Landreau
Steve Meehan
Stade Jean-Bouin 15 000
USA Perpignan 1911 1 Philippe Boher
Philippe Ducousso
Stade Aimé-Giral 14 593
Stade toulousain 1907 3 Guy Novès
Serge Laïrle
Philippe Rougé-Thomas
Stade Ernest-Wallon 19 500

Résumé des résultats

Classement de la phase régulière

Classement
Rang Club J V N D Bo Bd Pm Pe Diff Pts
1 Stade français Paris (T) 30 21 2 7 9 2 858 613 +245 99
2 Biarritz olympique 30 20 0 10 12 4 838 488 +350 96
3 CS Bourgoin-Jallieu 30 20 2 8 10 2 855 648 +207 96
4 Stade toulousain 30 19 0 11 12 6 875 574 +301 94
5 USA Perpignan 30 18 1 11 9 3 688 583 +105 86
6 Castres olympique 30 17 3 10 7 3 704 678 +26 84
7 ASM Clermont 30 16 2 12 7 2 745 647 +98 77
8 SU Agen 30 16 1 13 6 5 674 568 +106 77
9 CA Brive 30 14 1 15 5 3 668 745 -77 66
10 RC Narbonne 30 13 2 15 2 5 588 755 -167 63
11 Montpellier HR 30 12 0 18 8 6 628 765 -137 62
12 Aviron bayonnais (P) 30 12 3 15 4 2 587 763 -176 60
13 Section paloise 30 10 2 18 4 7 605 715 -110 55
14 FC Grenoble 30 7 2 21 5 5 580 842 -262 42
15 AS Béziers 30 6 3 21 3 5 600 876 -276 38
16 FC Auch (P) 30 7 0 23 0 9 503 736 -233 37
Qualifiés pour la phase finale et la Coupe d'Europe 2005-2006 (no 1, no 2, no 3, no 4).
Qualifiés pour la Coupe d'Europe 2005-2006 (no 5, no 6, no 7).
Barragiste contre le 2e du Championnat de France de rugby Pro D2 2004-2005 (no 13).
Relégués en Pro D2 pour la saison 2005-2006 (no 14, no 15 et no 16).
T : Tenant du titre 2004 • P : Promus 2004
V : Victoires • N : Matches Nuls • D : Défaites • BO : Bonus Offensif • BD : Bonus Défensif • PP : Points Pour (marqués) • PC : Points Contre (encaissés) • Diff : Différence de points

Phase finale

Demi-finales Finale
  au Stade Jacques-Chaban-Delmas, Bordeaux       au Stade de France, Saint-Denis
 [1] Stade français  23
 [4] Stade toulousain  18  
 [1] Stade français  34
  au Stadium, Toulouse
   [2] Biarritz olympique  37
 [2] Biarritz olympique  32
 [3] CS Bourgoin-Jallieu  27  

Résultats détaillés

Phase régulière

Tableau synthétique des résultats

Clubs AGE AUC BAY BEZ BIA BOU BRI CAS GRE ASM MPL NAR PAU PER STF TOU
SU Agen 34-7 34-8 37-22 22-12 18-10 31-26 16-16 34-12 19-22 24-0 27-13 45-23 9-13 6-16 55-11
FC Auch 33-26 6-8 19-17 9-20 15-19 26-29 13-22 31-15 18-19 23-10 24-25 25-19 21-19 16-27 12-21
Aviron bayonnais 8-18 26-3 21-12 16-41 18-18 43-29 29-18 41-12 27-19 13-24 44-38 20-20 34-33 10-34 18-15
AS Béziers 6-16 32-24 35-15 22-26 24-40 21-21 19-24 26-19 25-52 32-19 32-15 23-43 23-23 12-41 28-22
Biarritz olympique 34-17 34-3 22-27 26-6 31-9 37-16 40-13 46-7 30-16 45-3 39-14 29-9 30-13 41-3 20-18
CS Bourgoin-Jallieu 32-24 35-14 48-7 80-27 28-20 47-27 19-12 45-32 27-19 32-7 57-5 24-6 33-23 41-16 22-6
CA Brive 8-6 21-13 17-3 28-16 18-24 55-3 19-12 28-8 28-12 28-9 28-9 27-23 20-6 16-34 16-27
Castres olympique 18-6 25-18 32-26 16-12 19-7 31-29 37-29 41-22 54-23 18-10 30-31 26-22 39-25 7-7 21-20
FC Grenoble 12-18 24-19 26-16 31-8 7-39 34-17 23-28 28-28 17-31 37-24 16-17 31-24 16-17 8-28 13-22
ASM Clermont 31-8 34-6 36-16 15-15 30-26 28-28 46-10 27-28 17-26 27-12 39-16 28-9 21-6 34-19 26-22
Montpellier RC 46-21 23-17 13-8 28-8 18-7 17-22 31-10 36-40 35-25 27-12 19-23 33-12 20-8 49-25 22-23
RC Narbonne 12-15 25-21 16-20 28-21 38-14 15-16 36-23 25-12 16-16 16-15 27-20 18-13 15-35 21-21 27-52
Section paloise 35-17 15-23 26-26 33-15 10-34 18-23 16-14 29-20 31-20 13-27 28-18 29-7 22-0 12-29 28-16
USA Perpignan 41-26 36-17 32-0 33-24 20-18 29-23 43-28 20-10 33-13 43-10 24-17 20-0 26-20 20-15 18-16
Stade français Paris 20-25 37-21 40-12 35-27 31-21 31-23 32-18 24-15 46-27 28-19 82-12 29-24 33-17 19-8 40-19
Stade toulousain 21-20 39-6 46-27 46-10 26-25 39-5 71-3 47-20 36-3 28-10 64-26 8-16 38-0 24-21 32-16


Victoire à domicile Match nul Défaite à domicile

Détail des résultats

Leader par journée

Dernière place (journée par journée)

Évolution du classement

Match de barrage contre le vainqueur de la phase finale de Pro D2


Stade aurillacois 13 - 46 Section paloise Stade Ernest-Wallon, Toulouse
Arbitre : Joël Jutge
Essai(s) : 1 Anthony Martrette (47e)
Transformation(s) : 1 Maxime Petitjean (47e)
Pénalité(s) : 2 Maxime Petitjean (13e, 59e)
Essai(s) : 6 Jean-Charles Cistacq (40e, 56e) Romain Terrain (62e) Garrick Morgan (70e) Jack Isaac (77e) Nicolas Mouret (80e)
Transformation(s) : 4 Ludovic Mercier
Pénalité(s) : 2 Ludovic Mercier (3e, 16e)

Titulaires
Jean-François Viars 15
Valentin Maftei 14
Fabrice Ribeyrolles 13
Romeo Gontineac 12
Stéphane Robert 11
Maxime Petitjean 10
Mickaël Gracia 90
Fabien Domingo 80
Fabien Berneau 70
marqué à la 47e minute 47e Anthony Martrette 60
David Gabin 50
David Courteix 40
Ludovic Monier 30
Roger Ripol 20
Vincent Caldayroux 10
Remplaçants
Arsène Bernard N'Nomo 16
Franck Membrado 17
David Payrat 18
Mathieu Lescure 19
Stéphane Borel 20
Guillaume Marque 21
Konstantin Rachkov 22
Entraîneur
Michel Peuchlestrade
Thierry Peuchlestrade
Victor Boffelli

Titulaires
15 Lionel Beauxis
14 Nicolas Mouret marqué à la 80e minute 80e
13 Jean-Charles Cistacq marqué à la 40e minute 40e marqué à la 56e minute 56e
12 Jean-Emmanuel Cassin
11 Jean-Marc Souverbie
10 Ludovic Mercier
09 Philippe Carbonneau
08 Alexandru Manta
07 Patrick Tabacco
06 Pierre Som
05 Garrick Morgan marqué à la 70e minute 70e
04 Olivier Nauroy
03 Olivier Sourgens
02 Marius Tincu
01 Fernando Guatieri
Remplaçants
16 David Laperne
17 Fabien Boiroux
18 Romain Terrain marqué à la 62e minute 62e
19 Vincent Forgues
20 Patrick Furet
21 Jack Isaac marqué à la 77e minute 77e
22 Nicolas Martin
Entraîneurs
Laurent Rodriguez
Yannick Vignette

Phase finale

Demi-finales

Date Stade Équipe 1 Équipe 2 Résultat Points marqués
Bordeaux Stade français Paris Stade toulousain 23-18 Stade français : 2 essais de Pichot et de Villiers, 2 transformations de Skrela, 3 pénalités de Skrela
Toulouse : 2 essais de Elissalde et Heymans, 1 transformation, 1 pénalité et 1 drop de Elissalde
Stadium Toulouse Biarritz olympique CS Bourgoin-Jallieu 32-27 Biarritz: 4 essais par Gobelet, Traille, Peyrelongue et Brusque, 3 transformations et 1 pénalité de Yachvili, 1 drop de Peyrelongue
Bourgoin: 3 essais de Papé, Anthony Forest, G.Davis, 3 transformations de Péclier, 2 pénalités de Péclier

Finale

Équipes Stade français Paris - Biarritz olympique
Score 34 - 37 après prolongation (31-31 à la fin du temps règlementaire)
Date
Stade Stade de France
Arbitre Jean-Christophe Gastou
Les équipes
Stade français Paris Titulaires : Rodrigo Roncero, Mathieu Blin, Pieter de Villiers, David Auradou, Mike James, Pierre Rabadan, Rémy Martin, Shaun Sowerby, Agustín Pichot, David Skrela, Christophe Dominici, Brian Liebenberg, Stéphane Glas, Julien Arias, Juan Martín Hernández

Remplaçants : Benjamin Kayser, Sylvain Marconnet, Olivier Brouzet, Mauro Bergamasco, Mirco Bergamasco, Olivier Sarramea, Jérôme Fillol

Biarritz olympique Titulaires : Petru Bălan, Benoît August, Denis Avril, Jérôme Thion, David Couzinet, Serge Betsen, Imanol Harinordoquy, Thomas Lièvremont, Dimitri Yachvili, Julien Peyrelongue, Jean-Baptiste Gobelet, Damien Traille, Guillaume Bousses, Philippe Bidabé, Nicolas Brusque

Remplaçants : Jean-Michel Gonzales, Benoît Lecouls, Olivier Olibeau, Didier Chouchan, Julien Dupuy, Federico Martin Aramburu, Benjamin Dambielle

Points marqués
Stade français Paris 1 essai par Christophe Dominici, 8 pénalités et 1 transformation par David Skrela, 1 drop par Brian Liebenberg
Biarritz olympique 1 essai par Jean-Baptiste Gobelet, 9 pénalités et 1 transformation par Dimitri Yachvili, 1 drop par Julien Peyrelongue

Liens externes

Notes et références

  1. « Stade de France, Saint-Denis, 11 juin 2005 », sur lnr.fr, (consulté le ).