Championnat de France de football américain D1

Championnat de France de football américain D1 (Élite)
Description de l'image Logo Championnat de France de football américain D1 2020.png.
Marque déposée 🛈
Généralités
Sport Football américain
Création 1982
Autre(s) nom(s) Casque d'or (1982-1994)
Casque de diamant (1995-2020)
Organisateur(s) FFFA
Éditions 38
Périodicité Annuelle
Nations Drapeau de la France France
Participants 12
Statut des participants Amateur
Site web officiel Site de la Fédération
Hiérarchie
Hiérarchie 1er niveau
Niveau inférieur Division 2

Palmarès
Tenant du titre Flash de La Courneuve
Plus titré(s) Flash de La Courneuve (12)
Crystal Clear app kworldclock.png
Pour la dernière compétition voir :
Championnat de France de football américain 2022

Le championnat de France de football américain Élite (ou D1) est une compétition sportive française de football américain réunissant les meilleurs clubs du pays.

Cette compétition est organisée par la Fédération française de football américain (FFFA) depuis 1982.

Le Casque de diamant (dénomination erronément assimilée à la compétition) est le nom de la finale et du trophée de ce championnat.

Histoire

Crédit image :
licence CC BY 3.0 🛈
Black Panthers après leur victoire en 2013.

Le championnat de France élite de football américain est créé en 1982 sous l'impulsion de Laurent Plegelatte. Le premier championnat se déroule sous la forme d'une compétition à quatre (demi-finales et finale) regroupant exclusivement des clubs d'Île-de-France, la finale et le trophée sont alors nommés Casque d'Or.

En 1985, les Panthers Jaunes de Nantes deviennent le premier club de province à participer au championnat de France élite.

L'organisation du championnat élite a souvent varié au cours des ans : certaines saisons se sont déroulées avec une poule unique, mais d'autres années seront constituées de plusieurs poules, allant de 2 à 4. Le championnat comptera jusqu'à 20 clubs lors de la saison 1989.

En 1995 les trois championnats nationaux sont restructurés, chaque finale et trophée change de nom : Casque de Diamant pour le championnat de France élite, le Casque d'or étant attribué à la deuxième division et enfin le Casque d'argent pour la troisième division.

La finale de la saison 1999 est la première à être disputée en province, à Aix-en-Provence.

La finale de la saison 2004 est la première à être jouée uniquement entre deux clubs de province, les Spartiates et les Argonautes.

Les années 2010 sont principalement dominées par deux équipes : le Flash (3 titres et 2 finales perdues) et les Black Panthers (3 titres et 3 finales perdues). Les Spartiates et les Cougars se sont partagé les quatre autres titres (deux chacun).

À la suite de la pandémie de Covid-19, la saison 2020, initialement reportée jusque la fin du mois de mars après la troisième journée de compétition, est officiellement annulée le par le Bureau fédéral de la Fédération française de football américain[1]. De ce fait et pour toutes les divisions, aucun titre n'a été décerné au terme de cette saison et il n'y a eu aucune promotion ni relégation en vue de la saison suivante[1].

Après une réunion de la Fédération en date du , la saison 2021 est également annulée[2].

Logos

En marge du changement d'identité de la Fédération française de football américain de 2013, le logo du championnat est mis à jour[3].

De nouveaux logos sont créés pour les compétitions françaises organisées par la fédération, en vue de la saison 2020-2021[4].

Palmarès

Palmarès du championnat de France de D1 de football américain[5],[6]
Saison Édition Date Lieu de la finale Vainqueur Score Finaliste
1982 I 1982 Stade de la Cipale (Paris) Spartacus de Paris 44 – 00 Météores de Nogent
1983 II Stade Jean-Bouin (Paris) Spartacus de Paris (2) 34 – 14 Anges Bleus de Montreuil
1984 III 1984 Stade Jean-Bouin (Paris) Anges Bleus de Montreuil 20 – 00 Spartacus de Paris
1985 IV 1985 Stade Jean-Bouin (Paris) Paris Jets 6000 Challengers de Paris
1986 V 1986 Stade Jean-Bouin (Paris) Anges Bleus de Joinville (2) 20 – 02 Spartacus de Paris
1987 VI Stade Jean-Bouin (Paris) Castors de Paris 75 – 00 Paris Jets
1988 VII Stade Jean-Bouin (Paris) Castors de Paris (2) 7000 Anges Bleus de Joinville
1989 VIII Stade Jean-Bouin (Paris) Castors de Paris (3) 14 – 13 Argonautes d'Aix-en-Provence
1990 IX Stade Jean-Bouin (Paris) Argonautes d'Aix-en-Provence 34 – 07 Castors de Paris
1991 X Stade Jean-Bouin (Paris) Argonautes d'Aix-en-Provence (2) 29 – 07 Castors de Paris
1992 XI Stade Jean-Bouin (Paris) Argonautes d'Aix-en-Provence (3) 33 – 20 Sphinx du Plessis-Robinson
1993 XII Stade Robert Bobin (Bondoufle) Castors de Paris (4) 27 – 19 Argonautes d'Aix-en-Provence
1994 XIII Stade Robert Bobin (Bondoufle) Castors-Sphinx du Plessis-Robinson 28 – 22 Argonautes d'Aix-en-Provence
1995 XIV Stade Charléty (Paris) Argonautes d'Aix-en-Provence (4) 36 – 16 Castors-Sphinx du Plessis-Robinson
1996 XV Stade Charléty (Paris) Mousquetaires du Plessis-Robinson (2) 23 – 19 Argonautes d'Aix-en-Provence
1997 XVI Stade Charléty (Paris) Flash de La Courneuve 45 – 28 Argonautes d'Aix-en-Provence
1998 XVII Stade Charléty (Paris) Argonautes d'Aix-en-Provence (5) 28 – 14 Flash de La Courneuve
1999 XVIII Stade Georges-Carcassonne (Aix-en-Provence) Argonautes d'Aix-en-Provence (6) 27 – 20 Molosses d'Asnières
2000 XIX Stade René-Gaillard (Niort) Flash de La Courneuve (2) 68 – 35 Argonautes d'Aix-en-Provence
2001 XX Stade Marville (La Courneuve) Argonautes d'Aix-en-Provence (7) 30 – 23 Flash de La Courneuve
2002 XXI Stade Georges-Carcassonne (Aix-en-Provence) Argonautes d'Aix-en-Provence (8) 23 – 21 Flash de La Courneuve
2003 XXII Stade Georges-Carcassonne (Aix-en-Provence) Flash de La Courneuve (3) 28 – 24 Argonautes d'Aix-en-Provence
2004 XXIII Stade Marville (La Courneuve) Spartiates d'Amiens 41 – 31 Argonautes d'Aix-en-Provence
2005 XXIV Stade Marville (La Courneuve) Flash de La Courneuve (4) 33 – 27 Spartiates d'Amiens
2006 XXV Stade Marville (La Courneuve) Flash de La Courneuve (5) 48 – 24 Argonautes d'Aix-en-Provence
2007 XXVI Stade Charléty (Paris) Flash de La Courneuve (6) 21 – 06 Black Panthers de Thonon
2008 XXVII Stade Charléty (Paris) Flash de La Courneuve (7) 28 – 22 Templiers d'Élancourt
2009 XXVIII Stade Michel Hidalgo (Saint-Gratien) Flash de La Courneuve (8) 41 – 27 Black Panthers de Thonon
2010 XXIX Stade Michel Hidalgo (Saint-Gratien) Spartiates d'Amiens (2) 24 – 21 Flash de La Courneuve
2011 XXX Stade Charléty (Paris) Flash de La Courneuve (9) 45 – 27 Centaures de Grenoble
2012 XXXI Stade Charléty (Paris) Spartiates d'Amiens (3) 10 – 07 Black Panthers de Thonon
2013 XXXII Stade Charléty (Paris) Black Panthers de Thonon 14 – 00 Flash de La Courneuve
2014 XXXIII Stade Charléty (Paris) Black Panthers de Thonon (2) 35 – 34 Molosses d'Asnières
2015 XXXIV[7] Stade Charléty (Paris) Cougars de Saint-Ouen-l'Aumône 28 – 07 Black Panthers de Thonon
2016 XXXV Stade Guy-Boniface (Mont-de-Marsan) Cougars de Saint-Ouen-l'Aumône (2) 28 – 17 Dauphins de Nice
2017 XXXVI Stade Parsemain (Fos-sur-Mer) Flash de La Courneuve (10) 44 – 40 Black Panthers de Thonon
2018 XXXVII Stade Parsemain (Fos-sur-Mer) Flash de La Courneuve (11) 20 – 14 Black Panthers de Thonon
2019 XXXVIII Stadium Lille Métropole (Villeneuve-d'Ascq) Black Panthers de Thonon (3) 24 – 07 Cougars de Saint-Ouen-l'Aumône
2020 XXXIX Stadium Lille Métropole (Villeneuve-d'Ascq) Saison annulée à la suite de la pandémie de Covid-19
2021 XL - - Saison annulée à la suite de la pandémie de Covid-19
2022 XLI Stade Joseph Moynat (Thonon-les-Bains) Flash de La Courneuve (12) 16 – 10 Black Panthers de Thonon

Tableau d'honneur

Tableau d'honneur Résultats
Club N.T. 1er titre D.Titre N.F.P. 1re D.F. D.D.F N.T.F
Flash de La Courneuve 12 1997 2022 5 1998 2013 17
Argonautes d'Aix-en-Provence 8 1990 2002 9 1989 2006 17
Castors de Paris 4 1987 1993 2 1990 1991 6
Black Panthers de Thonon 3 2013 2019 7 2007 2022 10
Spartiates d'Amiens 3 2004 2012 1 2005 2005 4
Spartacus de Paris 2 1982 1983 2 1984 1986 4
Anges Bleus de Joinville 2 1984 1986 2 1983 1988 4
Mousquetaires du Plessis-Robinson
(Mousquetaires et Castors-Sphinx)
2 1994 1996 1 1995 1995 3
Cougars de Saint-Ouen-l'Aumône 2 2015 2016 1 2019 2019 3
Paris Jets 1 1985 1985 1 1987 2
Molosses d'Asnières 0 - - 2 1999 2014 2
Météores de Fontenay 0 - - 1 1982 1982 1
Challengers de Paris 0 - - 1 1985 1985 1
Sphinx du Plessis-Robinson 0 - - 1 1992 1992 1
Templiers d'Élancourt 0 - - 1 2008 2008 1
Centaures de Grenoble 0 - - 1 2011 2011 1
Dauphins de Nice 0 - - 1 2016 2016 1
Tableau d'honneur Présence en élite
Club Nb.de saisons 1re saison Dernière saison
Flash de La Courneuve 36 1986 2022
Argonautes d'Aix-en-Provence 33 1987 2022
Black Panthers de Thonon 22 1998 2022
Cougars de Saint-Ouen-l'Aumône 22 2000 2022
Spartiates d'Amiens 21 1993 2022
Molosses d'Asnières 19 1998 2022
Templiers d'Élancourt 17 1998 2016
Centaures de Grenoble 15 1989 2022
Météores de Fontenay 14 1982 2014
Spartacus de Paris 12 1982 1993
Anges Bleus de Joinville 12 1982 1993
Castors de Paris 11 1983 1993
Dauphins de Nice 10 2008 2017
Iron Mask de Cannes 8 1996 2010
Ours de Toulouse 7 1989 2022
Paris Jets 7 1985 1991
Rangers de Paris 6 1987 1992
Sphinx du Plessis-Robinson 6 1988 1993
Caïmans 72 du Mans 6 1988 1997
Fighters de Croissy-sur-Seine 6 1992 1997
Corsaires d'Évry 6 1994 2020
Challengers de Paris 5 1984 1989
Drakkars de Nantes 5 1987 1992
Mousquetaires de Paris 5 1996 2006
Blue Stars de Marseille 4 2018 2022
Kangourous de Pessac 4 1994 2016
Tigres de Nancy 4 1991 1994
Hurricanes de Paris 4 1984 1988
Samouraïs de Villeurbanne 4 1987 1990
Iroquois de Rouen 4 1988 1991
All Stars 3 1988 1990
Crazy-Lions de Paris 3 1989 1992
Pionniers de Touraine 3 1992 1994
Team Paris 3 1994 1996
Servals de Clermont-Ferrand 3 2007 2009
Centurions de Nîmes 3 2010 2015
Falcons de Villeurbanne 3 2017 2019
Léopards de Rouen 3 2017 2019
Hurricanes de Montpellier 3 2019 2022
Squales de Rueil-Malmaison 2 1982 1983
Wolfmen de Montpellier 2 1987 1988
Wild Turkey de Paris 2 1987 1988
Giants de Saint-Étienne 2 1988 1989
Celtics de Lanester 2 1990 1991
Orcs de Châteauroux 2 1998 1999
Gladiateurs de la Queue-en-Brie 2 2016 2017
Vikings de Villeneuve-d'Ascq 2 2020 2022
Grizzlys Catalans 2 2020 2022
Cherokees d'Antony 1 1987 1987
Giants de Saint-Étienne 1 1987 1987
Remparts d'Antibes 1 1988 1988
Rams de Lille 1 1989 1989
Phocéens de Marseille 1 1992 1992
Frelons de Paris 1 1993 1993
Korrigans de Corbeils 1 1993 1993
Canonniers de Toulon 1 1993 1993
Comètes de Montrabé 1 1998 1998
Légende :
  • Clubs disparus.

Statistiques

  • Plus grand nombre de victoires en finale : Flash (11)
  • Plus grand nombre de participations à une finale : Argonautes (17)
  • Plus grand nombre de titres consécutifs : Flash (5 de 2005 à 2009)
  • Plus grand nombre de participations consécutives à une finale : 16 Argonautes, de 1989 à 2004
  • Victoire la plus large en finale : 75-0 (Castors - Paris Jets en 1987)
  • Plus grand nombre de points marqués en finale : 103 (Flash 68-35 Argonautes, en 2000)
  • Victoire la moins large en finale : 1 (Castors 14-13 Argonautes en 1989; Black Panthers 35-34 Molosses, en 2014)
  • Plus petit nombre de points marqués en finale : 6 (Paris Jets 6-0 Challengers, en 1985)

Déroulement de la saison

Saison régulière

La saison débute vers la fin janvier/début février, elle se déroule sur dix journées.

Depuis 2019, les équipes sont réparties en deux conférences (A et B) de six équipes chacune qui s'affrontent entre elles en match aller-retour. Il n'y a donc plus d'opposition entre les équipes des deux conférences durant la saison régulière comme c’était le cas auparavant.

Séries éliminatoires

À l'issue de la saison régulière 2019, les trois premiers de chaque conférence sont qualifiés pour les play-offs, qui se déroulent au mois de juin. Les séries éliminatoires sont divisées en trois phases :

  • les wildcards : le troisième de chaque conférence affronte le deuxième de la conférence opposée. Le match se joue sur le terrain du deuxième de la conférence.
  • les demi-finales : le premier de chaque conférence affronte le vainqueur du tour de wildcard dans lequel le troisième de sa propre conférence jouait. Le match se joue sur le terrain du premier de la conférence.
  • la finale : les vainqueurs des demi-finales s'affrontent sur terrain neutre.

Le champion et le vice-champion sont qualifiés pour l'EFL et un à deux clubs peuvent obtenir une place pour l'EFAF Cup sur invitation de la fédération européenne de football américain. Les deux clubs de chaque poule ayant le moins bon résultat à l'issue de la saison régulière sont relégués en deuxième division.

Clubs de l'édition 2023

Conférence A

Conférence B

Légende : P = Promu de Division 2.

Références

  1. a et b « Football Américain - Flag - Cheerleading - FFFA - Actualités », sur fffa.org (consulté le )
  2. « Football Américain - Flag - Cheerleading - FFFA - Actualités », sur fffa.org (consulté le )
  3. « Identité visuelle de la FFFA », sur fffa.org, (consulté le )
  4. « Nouvelle collaboration avec SevenOneThree ! », sur fffa.org (consulté le ).
  5. « Histoire et palmarès du Casque de Diamant », sur fffa.org, Fédération française de football américain
  6. « Les Finales », sur elitefoot.com
  7. (fr) Les Cougars première ! sur www.lequipe.fr

Annexes

Articles connexes

Liens externes