Championnat d'Irlande de football 1921-1922

League of Ireland
1921-1922
Généralités
Sport Football
Édition 1er
Lieu(x) Irlande
Participants 8 équipes
Matchs joués 56

Palmarès
Vainqueur Saint James's Gate FC
Deuxième Bohemian FC
Troisième Shelbourne FC
Buts 204
Meilleur(s) buteur(s) Jack Kelly (11)

Navigation

La saison 1921-1922 du Championnat d'Irlande de football est la 1re saison du championnat national. Après l'indépendance de l'Irlande et donc de facto après la séparation avec l'Irlande du Nord, la nouvelle fédération créée à Dublin organise un nouveau championnat.

Cette nouvelle compétition regroupe des équipes issue du nouvel État. Certains comme les Bohemians et Shelbourne ont auparavant participé au championnat d'Irlande sous l'égide de la fédération irlandaise basée à Belfast, les autres intègrent pour la première fois une compétition nationale.

Huit équipes disputent ce championnat inaugural. Toutes les équipes sont basées à Dublin. La formule est celui d'une poule unique où chaque équipe rencontre deux fois tous ses adversaires, une fois à domicile, une fois à l'extérieur.

Le championnat est remporté par le Saint James's Gate Football Club, l’équipe de Guinness. Il devance de deux points le Bohemian FC. Shelbourne prend la troisième place. Au terme de cette saison, deux équipes quittent le championnat : Francfort et YMCA.

Jack Kelly, attaquant du Saint James's Gate FC, est le meilleur buteur de la compétition avec 11 buts marqués en 14 matchs.

Un contexte très politique

Partition de l'Irlande, partition du football

Partition de l'Irlande

IFA / FAI

Depuis 1880 le football est organisé à l'échelle de l'île d'Irlande par l'Association irlandaise de football ou IFA pour Irish Football Association. La fédération irlandaise, basée à Belfast, se repose ensuite sur des associations locales structurées au niveau des provinces, Ulster League (UFA), Leinster League (LFA) et Munster League (MFA).

La volonté irlandaise d'indépendance se traduit de facto après l'Insurrection de Pâques 1916 puis avec la Guerre d'indépendance irlandaise il va de soit que l'unité de l'organisation du football est elle aussi remise en cause. Les matchs de football sont régulièrement le reflet des oppositions politiques. En octobre 1919 à Dublin, un match caritatif organisé pour lever des fonds pour la Leinster League et opposant une sélection de joueurs de l'Ulster League à une sélection du Leinster dégénère. Des spectateurs attaquent des joueurs de l'Ulster[1]. L'incident est suffisamment sérieux pour qu'un représentant de la LFA fasse le déplacement à Belfast pour s'excuser. Mais ces affrontements ne sont pas limités au sud massivement favorable à la partition. La demi-finale de l'Irish Cup opposant Glentoran au Belfast Celtic vire au cauchemar avec des rixes entre supporters. Commencée avec des drapeaux et des hymnes nationalistes, la partie se termine avec des coups de feu[1]. Le Belfast Celtic est suspendu de la compétition à la suite de ce match

La scission initiale est due à trois facteurs[2] :

  1. la décision de l'IFA de refuser de jouer des matchs à Dublin invoquant des problèmes de sécurité. Le taux de mortalité à Dublin était probablement inférieur à celui de Belfast pendant la guerre d'indépendance et la guerre civile. La ville de Dublin n'était pas très sûre mais elle l'était certainement plus que Belfast à la même époque. Il faut se rappeler par exemple que la finale de la Garrison Cup de l'armée britannique a eu lieu à Dalyer et que Lansdowne Road a accueilli un match international de rugby entre l'Irlande et l'Écosse. Les deux événements se sont déroulés sans incident.
  2. une dispute à propos du déploiement du drapeau tricolore irlandais dans la foule lors d'un match international amateur à Paris.
  3. la décision de forcer Shelbourne FC à rejouer une demi-finale de la Coupe d'Irlande contre Glenavon à Belfast après que le match nul initial ait été joué dans cette ville refusant d'appliquer alors la règle de l'alternance.

La Leinster League sert de base à la création d'une nouvelle fédération, la Fédération d'Irlande de football (FAI). Elle est basée à Dublin. Cette nouvelle fédération ne comprend pas encore le Munster car depuis sa création en 1900, la Munster League est traditionnellement sous l'influence des garnisons de soldats britanniques très nombreuses à stationner dans la province. Il faudra attendre 1922 pour que le Munster intègre la FAI. A l'opposé, la Falls District League, une organisation locale des quartiers ouest de Belfast adhère elle à la FAI.

Le , lors de l'assemblée générale annuelle de la Leinster league[3], une majorité écrasante des membres du comité décide de se séparer de l'IFA et devenir un organe indépendant[4]. En août 1921, la Ligue d'Irlande, organisme découlant de la fédération mais agissant à titre privé est créé pour organiser le nouveau championnat. Le , la veille de l'ouverture du championnat, la FAI annonce la création de la Coupe de l'État Libre d'Irlande[5].

Une nouvelle compétition

la remise en cause du football association

La quatorzième et dernière journée du championnat se déroule le alors même qu'ont lieu les discussions au Dáil Éireann autour du traité anglo-irlandais avant son vote à l'Assemblée prévu en janvier suivant. Ce traité donne naissance à l' État Libre d'Irlande. La création du nouvel État se traduit par toute une série de réflexions sur l'avenir de la société en Irlande y compris le devenir du football, ce Garrison Game en provenance de l'Angleterre colonisatrice et concurrent direct du football gaélique "purement" irlandais. La question de la possible abolition du Football Association est clairement posée dans la presse dublinoise[6].

A contrario de la position de l'IFA qui interdit la pratique du football le dimanche, la nouvelle fédération, elle, les autorisent. Cela accentue l'opposition avec la GAA qui joue aussi ses matchs le dimanche[7]. La popularité du football au début des années 1920 est alors perçue comme une grave offense pour les membres de la GAA.

Le Gouvernement lui aussi joue son rôle dans la discrimination des sports étrangers en mettant en place une taxe, les Entertainments Taxes, pour tous les sports sauf les sports gaéliques[7].

Les 8 clubs participants

L'ensemble des clubs participants au championnat sont situés à Dublin.

Les clubs qui participent au premier championnat sont de différents plans. Deux ont participé au championnat d'Irlande organisé par l'IFA à Belfast, le Shelbourne Football Club et le Bohemian Football Club. Ce sont les deux grands clubs de la nouvelle capitale avec la plus grosse expérience.

Viennent ensuite les clubs des grandes entreprises dublinoises Saint James's Gate Football Club qui est le club de la grande brasserie Guinness et Jacob's Football Club qui celui d'une fabrique de biscuits.

Enfin, des clubs avec des implantations locales de différents quartiers de l'est et du sud de la ville.

Mais cette première édition du championnat ne regroupe pas forcément les meilleurs clubs de l'État Libre d'Irlande. Les villes de province ne sont pas représentées, nombre de clubs dublinois bien établis non plus. Ces clubs privilégient encore les championnats provinciaux que sont la Leinster Senior League ou la Munster Senior League. Ainsi les Shamrock Rovers sont parmi les grands absents de cette première édition.

Voir l’image vierge
Localisation des clubs dublinois.
Équipe Ville Manager Stade Capacité Fondation
Bohemian Football Club Dublin (Phibsborough) Dalymount Park 1890
Dublin United Football Club Dublin (Donnybrook) Beech Hill
Frankfort Football Club Dublin (Crumlin) Rutland Avenue 1900
Jacob's Football Club Dublin (Drumcondra) Richmond Road
Olympia Football Club Dublin Inchicore Bellevue Lodge
Saint James's Gate Football Club Dublin (Crumlin) St. James's Park 1902
Shelbourne Football Club Dublin (Ringsend) Shelbourne Park 1895
YMCA Football Club Dublin (Sandymount) Claremount Road 1893

Organisation

Le championnat d'Irlande est une pièce de la saison de football dans le nouvel État Libre d'Irlande. Cette saison s'organise autour de trois compétitions principales disputées à l'échelle du nouveau pays et de deux compétitions provinciales.

Au niveau national :

  • Le championnat se déroule du 19 septembre au 21 décembre 1921
  • La Coupe d'Irlande du 14 janvier au 8 avril 1922
  • Le League of Ireland Shield, l'ancêtre de la Coupe de la Ligue d'Irlande, est à cheval sur ces deux compétitions de décembre à avril.

Au niveau provincial, les compétitions sont gérées par la Leinster Senior League qui organise son championnat et sa coupe. Les équipes qui disputent le championnat jouent aussi la Leinster League ou un championnat local comme la Dublin League engageant le plus souvent une deuxième équipe différente de celle de l'épreuve principale.

Le championnat se déroule en quatorze journées. Les huit équipes participantes se rencontrent deux fois, une fois sur son terrain, une fois sur le terrain de son adversaire.

Compétition

Première journée

La première journée du championnat nouvellement créé se déroule le . Lors de cette journée, seuls trois matchs ont lieu, le quatrième entre Olympia et Jacob's est reporté[8].


Quatorzième journée

La dernière journée propose ce que l'on pourrait appeler une finale. Les deux premiers du championnat s'opposent à Dolphin's Barn. Saint James's Gate FC l'emporte 1-0 sur le Bohemian FC et remporte ainsi le premier titre de l'histoire de l'Irlande indépendante. Le St James's Park est plein à craquer pour voir son équipe l'emporter. Les recettes sont très importantes, £130, ce qui constitue un record. Comme élément de comparaison, il s'agit d'une somme plus importante que celle récoltée lors de tous les matchs qui se sont disputés la même semaine à Belfast[6].


Classement

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Saint James's Gate FC 23 14 11 1 2 31 8 +23
2 Bohemian FC 21 14 10 1 3 35 13 +22
3 Shelbourne FC 18 14 8 2 4 31 21 +10
4 Olympia FC 14 14 5 4 5 20 21 -1
5 Jacob's FC 12 14 4 4 6 23 27 -4
6 Frankfort FC 11 14 3 5 6 22 32 -10
7 Dublin United 10 14 5 0 9 25 39 -14
8 YMCA FC 3 14 0 3 11 17 43 -26
Champion d'Irlande
Relégation

Résultats

Tableau de résultats
Résultats (▼dom., ►ext.) BOH DUB FRA JAC OLY SJG SHE YMC
Bohemian FC 4-2 0-0 2-0 1-0 1-2 2-0 5-0
Dublin United 2-5 6-0 3-1 0-3 2-0 1-2 3-2
Frankfort FC 1-3 5-0 3-0 3-3 2-1 0-4 4-4
Jacob's FC 1-3 4-0 4-1 2-1 0-0 1-4 3-1
Olympia FC 1-3 2-0 1-1 2-2 0-4 1-1 2-1
Saint James's Gate FC 1-0 5-1 2-0 4-2 0-1 4-1 2-0
Shelbourne 2-1 2-3 3-1 1-1 3-1 0-2 4-1
YMCA FC 1-5 2-4 1-1 2-2 0-2 0-2 2-4
  • Victoire à domicile
  • Match nul
  • Victoire à l'extérieur

Voir aussi

Liens externes

Notes et références

  1. a et b (en) Neal Ganham, Association football and society in pre-partition Ireland, Belfast, Ulster Historical Foundation, , 260 p., p. 159-196.
  2. (en) Thomas Tormey, « TV Review: Division: The Irish Soccer Split (RTÉ) », sur www.extratime.com, (consulté le ).
  3. (en) Thomas Tormey, « LOI100: New Football Association of Ireland kicks off first league season (September 19 1921) », LOI 100, sur www.extratime.com, (consulté le ).
  4. (en) « Football Association of Ireland founded in Dublin », Century Ireland, sur www.rte.ie, RTÉ (consulté le ).
  5. (en) « What’s a hundred years? One hundred years on from the 1921 Irish Cup », sur shelbournefc.ie, Shelbourne FC, (consulté le ).
  6. a et b (en) Thomas Tormey, « LOI 100 Week 14 - Victorious Brewerymen the toast of St James’s Gate becoming first League of Ireland champions », LOI 100, sur www.extratime.com, (consulté le ).
  7. a et b (en) Cormac Moore, The Irish soccer split, Cork, Atrium, , 312 p., p. 139.
  8. (en) Thomas Tormey, « LOI100: New Football Association of Ireland kicks off first league season (September 19 1921) », LOI 100, sur www.extratime.com, (consulté le ).

Sources

  • (en) Alex Graham, Football in the Republic of Ireland : a Statistical Record 1921–2005, Soccer Books Ltd, , 142 p. (ISBN 978-1862231351).
  • (en) Neal Ganham, Association football and society in pre-partition Ireland, Belfast, Ulster Historical Foundation, , 260 p.
  • (en) Cormac Moore, The Irish soccer split, Cork, Atrium, , 312 p. (ISBN 978-1-78205-152-7)