Championnat d'Argentine de football 2015

Primera División 2015
Description de l'image Argentine-primera-division.png.
Généralités
Sport Football
Édition 86e
Date Du 13 février au
Participants 30

Palmarès
Tenant du titre Racing Club
Vainqueur Boca Juniors
Meilleur(s) buteur(s) Drapeau : Argentine Marco Ruben (21)

Navigation

La saison 2015 du championnat d'Argentine de football est la 86e édition professionnelle de la première division en Argentine.

À partir de cette édition, le championnat argentin abandonne ses tournois d'ouverture et de clôture pour adopter une poule unique de 30 clubs jouant chacun 30 matchs[1]. Celle-ci devra se réduire à 22 équipes dans les prochaines saisons. Cette réforme vise à calquer le championnat argentin sur les championnats européens et à lui donner une dimension plus nationale. Chacune des trente équipes engagées affronte deux fois une équipe de sa zone et une seule fois le reste des autres clubs. En fin de saison, les deux moins bonnes équipes au classement cumulé des trois dernières années sont relégués et remplacées par les deux meilleurs clubs de Primera B.

C'est le club de Boca Juniors qui remporte le titre cette année, après avoir terminé en tête du classement final, avec trois points d'avance sur le San Lorenzo de Almagro et cinq sur Rosario Central. Il s'agit du trente et unième titre de champion d'Argentine de l'histoire de Boca, qui réalise même le doublé en s'imposant face à Rosario Central en finale de la Copa Argentina.

Qualifications continentales

Quatre clubs obtiennent une qualification directe pour la Copa Libertadores 2016 : le champion et son dauphin, le vainqueur de la Copa Argentina et la meilleure équipe argentine de la Copa Sudamericana 2015. Les quatre meilleures équipes du classement non qualifiées pour la Libertadores disputent la Liguilla pré-Libertadores qui décerne le dernier billet. À noter que River Plate, en tant que vainqueur de la Libertadores 2015 est automatiquement qualifié pour cette édition.

Pour la Copa Sudamericana 2016, la fédération argentine envoie six équipes : le vainqueur de la Supercopa Argentina, le deuxième de la Liguilla pré-Libertadores et les quatre clubs vainqueurs de la Liguilla pré-Sudamericana, qui regroupe les 3e et 4e de la Liguilla pré-Libertadores et les douze meilleurs clubs du classement qui ne sont pas qualifiées directement pour une compétition continentale.

Participants

Légende des couleurs
Club Entraîneur Stade Capacité
théorique
Ville
Boca Juniors Drapeau : Argentine Rodolfo Arruabarrena La Bombonera 49 000 Buenos Aires
Rosario Central Drapeau : Argentine Hugo Galloni Estadio Gigante de Arroyito 43 500 Rosario
San Lorenzo Drapeau : Argentine Edgardo Bauza Estadio Pedro Bidegain 44 000 Buenos Aires
River Plate Drapeau : Argentine Marcelo Gallardo Estadio Monumental 61 500 Buenos Aires
Belgrano Drapeau : Argentine Ricardo Zielinski Estadio Mario Alberto Kempes 57 000 Córdoba
Tigre Drapeau : Argentine Gustavo Alfaro Estadio José Dellagiovanna 28 000 Buenos Aires (Victoria)
Racing Club Drapeau : Argentine Diego Cocca Estadio Juan Domingo Perón 51 000 Buenos Aires (Avellaneda)
Aldosivi Drapeau : Argentine Fernando Quiroz Estadio José Maria Minella 35 000 Mar del Plata
Newell's Old Boys Drapeau : Argentine Américo Gallego Estadio Marcelo Bielsa 42 000 Rosario
Banfield Drapeau : Argentine Matías Almeyda Estadio Florencio Sola 34 000 Buenos Aires (Banfield)
San Martín Drapeau : Argentine Carlos Mayor Estadio del Bicentenario 25 000 San Juan
Independiente Drapeau : Argentine Jorge Almirón Estadio Libertadores de América 41 000 Buenos Aires (Avellaneda)
Sarmiento Drapeau : Argentine Sergio Lippi Estadio Eva Perón 25 000 Junín
Unión Drapeau : Argentine Leonardo Madelón Estadio 15 de Abril 22 500 Santa Fe
Lanús Drapeau : Argentine Guillermo Barros Schelotto Estadio Ciudad de Lanús 47 000 Buenos Aires (Lanús)
Argentinos Juniors Drapeau : Argentine Néstor Gorosito Estadio Diego Armando Maradona 24 500 Buenos Aires
Gimnasia y Esgrima Drapeau : Argentine Pedro Troglio Estadio Juan Carmelo Zerillo 33 000 La Plata
Estudiantes Drapeau : Argentine Gabriel Milito Estadio Ciudad de La Plata 53 000 La Plata
Vélez Sarsfield Drapeau : Argentine Miguel Ángel Russo Estadio José Amalfitani 50 000 Buenos Aires
Temperley Drapeau : Argentine Ricardo Rezza Estadio Alfredo Beranger 13 500 Buenos Aires (Temperley)
Quilmes Drapeau : Argentine Julio César Falcioni Estadio Dr. José Luis Meiszner 30 000 Buenos Aires (Quilmes)
Godoy Cruz Drapeau : Argentine Daniel Oldrá Estadio Malvinas Argentinas 48 000 Mendoza (Godoy Cruz)
Colón Drapeau : Argentine Javier López Estadio Estanislao López 47 000 Santa Fe
Defensa y Justicia Drapeau : Argentine José Oscar Flores Estadio Norberto Tomaghello 12 000 Buenos Aires (Florencio Varela)
Huracán Drapeau : Argentine Néstor Apuzzo Estadio Tomás Adolfo Ducó 48 000 Buenos Aires
Atlético de Rafaela Drapeau : Argentine Leonardo Astrada Estadio Nuevo Monumental 16 000 Rafaela
Crucero del Norte Drapeau : Argentine Gabriel Schürrer Estadio Andrés Guacurarí 12 000 Posadas
Olimpo Drapeau : Argentine Diego Osella Estadio Roberto Natalio Carminatti 15 000 Bahía Blanca
Arsenal Drapeau : Argentine Roberto González Estadio Julio Humberto Grondona 18 000 Buenos Aires (Sarandí)
Nueva Chicago Drapeau : Argentine Alejandro Nanía Estadio Nueva Chicago 28 500 Buenos Aires

Compétition

Classement final

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Boca JuniorsC 64 30 20 4 6 49 26 +23
2 San Lorenzo de Almagro 61 30 18 7 5 44 20 +24
3 Rosario Central 59 30 16 11 3 47 26 +21
4 Racing ClubT 57 30 16 9 5 40 23 +17
5 Independiente 54 30 14 12 4 44 22 +22
6 Belgrano (Córdoba) 51 30 14 9 7 33 23 +10
7 Estudiantes (La Plata) 51 30 14 9 7 34 28 +6
8 Banfield 50 30 14 8 8 38 32 +6
9 River PlateCL 49 30 13 10 7 46 33 +13
10 Tigre 46 30 12 10 8 32 25 +7
11 Quilmes 45 30 13 6 11 38 37 +1
12 Gimnasia y Esgrima (La Plata) 44 30 12 8 10 41 38 +3
13 Lanús 42 30 10 12 8 33 29 +4
14 Unión (Santa Fe)P 41 30 9 14 7 38 37 +1
15 Aldovisi (Mar del Plata)P 40 30 11 7 12 37 40 -3
16 Newell's Old Boys (Rosario) 40 30 10 10 10 27 30 -3
17 San Martín (San Juan)P 37 30 8 13 9 32 34 -2
18 Olimpo (Bahía Blanca) 36 30 8 12 10 23 26 -3
19 Colón (Santa Fe)P 34 30 7 13 10 26 31 -5
20 Argentinos JuniorsP 33 30 8 9 13 30 38 -8
21 Defensa y Justicia 32 30 8 8 14 27 31 -4
22 Godoy Cruz (Mendoza) 32 30 8 8 14 32 40 -8
23 HuracánP 30 30 6 12 12 29 37 -8
24 Sarmiento (Junín)P 30 30 7 9 14 24 34 -10
25 TemperleyP 30 30 6 12 12 19 29 -10
26 Nueva ChicagoP 29 30 7 8 15 29 38 -9
27 Vélez Sarsfield 29 30 7 8 15 27 37 -10
28 Arsenal 27 30 7 6 17 25 44 -19
29 Atlético de Rafaela 23 30 4 11 15 29 51 -22
30 Crucero del Norte (Posadas)P 14 30 3 5 22 21 55 -34


Légende : Qualifications et relégations
Qualification directe pour la Copa Libertadores 2016
Qualification pour la Liguilla pré-Libertadores
Qualification pour la Liguilla pré-Sudamericana
Relégation directe en Primera B
T : Tenant du titre
CL : Vainqueur de la Copa Libertadores 2015
C : Vainqueur de la Copa Argentina
P : Club promu de Primera B

Liguilla pré-Libertadores

Demi-finales : Les perdants sont reversés en finale de la Liguilla pré-Sudamericana.

Équipe 1 Résultat Équipe 2
Independiente 4 - 1 Belgrano (Córdoba)
Racing Club 2 - 1 Estudiantes (La Plata)

Finale :

Équipe 1 Résultat Équipe 2 Aller Retour
Independiente 2 - 3 Racing Club 0 - 2 2 - 1

Liguilla pré-Sudamericana

Demi-finales :

Équipe 1 Résultat Équipe 2
Tigre 1 - 4 Colón (Santa Fe)
Gimnasia y Esgrima (La Plata) 5 - 1 San Martín (San Juan)
Unión (Santa Fe) 1 - 2 Aldosivi (Mar del Plata)
Lanús 2 - 1 Newell's Old Boys (Rosario)
Quilmes 0 - 1 Olimpo (Bahía Blanca)
Banfield 1 - 0 Argentinos Juniors

Finales : Les six clubs qualifiés sont rejoints par les deux équipes reversées de la Liguilla pré-Libertadores.

Équipe 1 Résultat Équipe 2 Aller Retour
Colón (Santa Fe) 1 - 2 Belgrano (Córdoba) 0 - 1 1 - 1
Lanús 3 - 1 Gimnasia y Esgrima (La Plata) 1 - 0 2 - 1
Aldosivi (Mar del Plata) 3 - 4 Banfield 2 - 3 1 - 1
Olimpo (Bahía Blanca) 0 - 5 Estudiantes (La Plata) 0 - 1 0 - 4

Bilan de la saison


Notes et références

  1. « Argentine: un championnat unique à 30 clubs, vers un format à l'européenne », sur Eurosport, (consulté le 7 mai 2015)