Catherine Salviat

Catherine Salviat
Image dans Infobox.
Fonction
Sociétaire de la Comédie-Française
Biographie
Naissance
(74 ans)
Paris
Nationalité
Activités

Catherine Salviat, née le à Paris, est une comédienne française.

Entrée à la Comédie-Française en 1969, elle en est sociétaire depuis 1977 et sociétaire honoraire depuis le . Elle a joué un très grand nombre d'œuvres appartenant surtout au répertoire classique. Elle a également beaucoup joué pour la télévision et le cinéma. Elle excelle surtout par sa sensibilité et sa poésie.

Biographie

Née en 1947 à Paris, elle est la fille de Léone Mail, danseuse à l'Opéra de Paris, et du comédien (mais aussi sociétaire honoraire et metteur en scène) Robert Manuel. Son nom de naissance est en fait Catherine Manuel. Elle est également la sœur de Christine Murillo (qui est aussi devenue comédienne)[1].

Elle est élève au lycée Molière à Paris, puis passe une licence d’espagnol. Elle se forme au métier d'actrice dans les cours de Raymond Girard[2], puis au Conservatoire national supérieur d'art dramatique, concours , et classes de Fernand Ledoux et de Maurice Jacquemont[2]. Elle obtient un 1er Prix de Comédie classique[1] dans le rôle d'Angélique de l'Épreuve, Marivaux, et 1er accessit de Comédie moderne dans le rôle de Jeanne de Sainte Jeanne, George Bernard Shaw[2].

Ces prix obtenus au Conservatoire lui permettent d'entrer à la Comédie-Française le . Elle joue dans un premier temps des second rôles, des rôles d'ingénue ou de soubrette. Elle devient sociétaire le . C'est le 461e sociétaire. Elle est remarquée par ses interprétations à plusieurs reprises[3]. Elle se voit attribuer un Molière en 1988 pour un second rôle dans Dialogues des carmélites, de Georges Bernanos, mis en scène par Gildas Bourdet. Finalement, elle doit quitter la Comédie-Française en décembre 2005, au même moment que Catherine Ferran et Alain Pralon, trois personnalités de cette maison y ayant effectué un long parcours[4]. Elle devient sociétaire honoraire le tout en se voyant proposer de nouveaux rôles au Français comme sur d'autres scènes, en pièce classique ou contemporaine[1].

Pour elle et sa sœur, Pierre Notte a écrit aussi une pièce, créée en 2009, Deux petites dames vers le Nord, mise en scène par Patrice Kerbrat. Outre le théâtre, elle a joué également dans des téléfilms, des séries ou des films. On l'aperçoit pour la première fois au cinéma en 1980 dans un film à sketch, Les Séducteurs ( dans le sketch réalisé par Édouard Molinaro ). Mais elle y a joué plusieurs fois, y compris après son départ de la Comédie-Française, comme dans le film sorti en 2011, Omar m'a tuer (film), réalisé par Roschdy Zem, où elle interpréte le personnage d'une autre personnalité féminine, Hélène Carrère d'Encausse[1],[2].

Théâtre

Comédie-Française

  1. Troisième Sœur, Cyrano de Bergerac, Edmond Rostand, mise en scène de Jacques Charon,
  2. La Bouquetière, Cyrano de Bergerac, Edmond Rostand, m.e.s. Jacques Charon,
  3. Cinquième Sœur, Cyrano de Bergerac, Edmond Rostand, m.e.s. Jacques Charon,
  4. Salomith, Athalie, Jean Racine, m.e.s. Maurice Escande,
  5. Hyacinthe, Les Fourberies de Scapin, Molière, m.e.s. Jacques Charon
  6. Rosine, Le Barbier de Séville, Beaumarchais, m.e.s. Jean-Claude Arnaud
  7. Cécile, Il ne faut jurer de rien, Alfred de Musset, m.e.s. Michel Duchaussoy,
  8. la Danseuse, Le Songe, August Strindberg - Maurice Clavel, m.e.s. Raymond Rouleau,
  9. Mademoiselle Molière, L'Impromptu de Versailles, Molière, m.e.s. Pierre Dux,
  10. Julie Cervelat, La Jalousie, Sacha Guitry, m.e.s. Michel Etcheverry,
  11. Fanchette, Le Mariage de Figaro, Beaumarchais, m.e.s. Jean Meyer,
  12. Angélique, L'Épreuve, Marivaux,  ; reprise, m.e.s. Jean-Louis Thamin,
  13. Éva, Amorphe d'Ottenburg, Jean-Claude Grumberg, m.e.s. Jean-Paul Roussillon, Théâtre de l'Odéon,
  14. Cathos, Les Précieuses ridicules, Molière, m.e.s. Jean-Louis Thamin,
  15. Angélique, Le Malade imaginaire, Molière, 1971
  16. Première suivante, Le Jour du retour, André Obey, m.e.s. Pierre Dux,
  17. Agathe, La Commère, Marivaux, m.e.s. Michel Duchaussoy,  ; reprise m.e.s. Jean-Paul Roussillon,
  18. Lucile, Le Bourgeois gentilhomme, Molière, m.e.s. Jean-Louis Barrault,
  19. Lucile, Le Médecin volant, Molière, m.e.s. Francis Perrin,
  20. Marianne, Tartuffe, Molière, m.e.s. Jacques Charon,
  21. La Fausse Concubine, C'est la guerre, Monsieur Gruber, Jacques Sternberg, m.e.s. Jean-Pierre Miquel, Théâtre de l'Odéon,
  22. Une invitée, La Station Champbaudet, Eugène Labiche et Marc-Michel, m.e.s. Jean-Laurent Cochet,
  23. Frida, Henri IV, Luigi Pirandello, m.e.s. Raymond Rouleau, Théâtre de l'Odéon,
  24. Isabelle, Le Légataire universel, Jean-François Regnard, m.e.s. Jean-Paul Roussillon,
  25. Ondine, Ondine, Jean Giraudoux, m.e.s. Raymond Rouleau, 1974
  26. Lilia Petite, La Nostalgie, camarade..., François Billetdoux, m.e.s. Jean-Paul Roussillon, Théâtre de l'Odéon,
  27. L'Impromptu de Marigny, Jean Poiret, m.e.s. Jacques Charon,
  28. Isabelle, L'École des maris, Molière, m.e.s. Jean Meyer, Théâtre Marigny,
  29. Lucinde, Le Médecin malgré lui, Molière, m.e.s. Jean-Paul Roussillon
  30. Célimène, Le Misanthrope, Molière, m.e.s. Jean-Luc Boutté et Catherine Hiegel, sous chapiteau à Saint-Germain-en-Laye,
  31. Floris, L'Île de la raison, Marivaux, m.e.s. Jean-Louis Thamin,
  32. Berthe, Le Plus Heureux des trois, Eugène Labiche et Edmond Gondinet, m.e.s. Jacques Charon,
  33. Fina, Maître Puntila et son valet Matti, Bertolt Brecht, m.e.s. Guy Rétoré, Théâtre Marigny,
  34. Abigaïl, Le Verre d'eau ou les Effets et les causes, Eugène Scribe, m.e.s. Raymond Rouleau,
  35. Louise Strozzi, Lorenzaccio, Alfred de Musset, m.e.s. Franco Zeffirelli,
  36. Lucile, Paralchimie, Robert Pinget, m.e.s. Yves Gasc, Petit-Odéon,
  37. Jeannette, Le Renard et la grenouille, Sacha Guitry, m.e.s. Jean-Laurent Cochet,
  38. Lust, Mon Faust (2e acte), Paul Valéry,
  39. Cidalise, La Nuit et le Moment, Crébillon fils, m.e.s. Jean-Louis Thamin, Petit-Odéon,
  40. Mathilde, Un caprice, Alfred de Musset, m.e.s. Michel Etcheverry,
  41. Aricie, Phèdre, Jean Racine, m.e.s. Jacques Rosner, Festival du Marais,
  42. Vittoria, La Manie de villégiature, Carlo Goldoni, m.e.s. Giorgio Strehler, Théâtre de l'Odéon,
  43. Vittoria, Les Aventures de villégiature, Carlo Goldoni, m.e.s. Giorgio Strehler, Théâtre de l'Odéon,
  44. Vittoria, Le Retour de villégiature, Carlo Goldoni, m.e.s. Giorgio Strehler, Théâtre de l'Odéon,
  45. Mathurine, Dom Juan, Molière, m.e.s. Jean-Luc Boutté,
  46. Troisième Femme, L'Œuf, Félicien Marceau, m.e.s. Jacques Rosny,
  47. Justine, L'Œuf, Félicien Marceau, m.e.s. Jacques Rosny,
  48. Sœur Julie, Port-Royal, Henry de Montherlant,
  49. Ilse, Triptyque, Max Frisch, m.e.s. Roger Blin, Théâtre de l'Odéon,
  50. Cléanthis, Amphitryon, Molière, m.e.s. Philippe Adrien,
  51. Jeannette, Le Mystère de la charité de Jeanne d'Arc, Charles Péguy, m.e.s. Jean-Paul Lucet,
  52. Mademoiselle Beaulieu, Est-il bon ? Est-il méchant ?, Denis Diderot, m.e.s. Jean Dautremay,
  53. Judth, Les Corbeaux, Henry Becque, m.e.s. Jean-Pierre Vincent,
  54. Yvonne, Feu la mère de madame, Georges Feydeau, m.e.s. Stuart Seide,
  55. Éliante, Le Misanthrope, Molière, m.e.s. Jean-Pierre Vincent, 1985
  56. Lisette, Turcaret, Alain-René Lesage, m.e.s. Yves Gasc,
  57. Sœur Constance de Saint-Denis, Les Dialogues des Carmélites, Georges Bernanos, m.e.s. Gildas Bourdet, Opéra de Lille, 14 au , puis Théâtre de la Porte-Saint-Martin
  58. Hortense, Le Legs, Marivaux, m.e.s. Jacques Rosny,
  59. Suzanne, Le Mariage de Figaro, Beaumarchais, m.e.s. Antoine Vitez,
  60. Phébé, Comme il vous plaira, William Shakespeare - Raymond Lepoutre, m.e.s. Lluis Pasqual,
  61. Mrs. Foresight, Amour pour amour, William Congreve, m.e.s. André Steiger, 1989
  62. Hannah Jelker, La Nuit de l'iguane, Tennessee Williams, m.e.s. Brigitte Jaques, Théâtre des Quartiers d'Ivry,
  63. la Baronne, Bal masqué, Mikhaïl Lermontov, m.e.s. Anatoli Vassiliev,
  64. la Comtesse, La Fausse Suivante, Marivaux, m.e.s. Jacques Lassalle, 1993
  65. Virginie, Le Faiseur, Honoré de Balzac, m.e.s. Jean-Paul Roussillon, (en alternance)
  66. Lin-Huai, Aujourd'hui ou les Coréens, Michel Vinaver, m.e.s. Christian Schiaretti, Théâtre du Vieux-Colombier,
  67. la Psychanalyste, La Glycine, Serge Rezvani, m.e.s. Jean Lacornerie, Théâtre du Vieux-Colombier,
  68. Anna Akimovna, Neiges, Nicolas Bréhal, m.e.s. Charles Tordjman, Théâtre du Vieux-Colombier,
  69. la Baronne, La Vie parisienne, Jacques Offenbach, Henri Meilhac et Ludovic Halévy, m.e.s. Daniel Mesguich,
  70. Lizavetta Bogdanovna, Un mois à la campagne, Ivan Tourgueniev, m.e.s. Andreï Smirnoff,
  71. Iris, La Tempête, William Shakespeare - Daniel Mesguich, m.e.s. Daniel Mesguich,
  72. Cérès, La Tempête, William Shakespeare - Daniel Mesguich, m.e.s. Daniel Mesguich,
  73. Junon, La Tempête, William Shakespeare - Daniel Mesguich, m.e.s. Daniel Mesguich,
  74. Bélise, Les Femmes savantes, Molière, m.e.s. Simon Eine,
  75. Madame Sissé, Le Glossaire, Max Rouquette, m.e.s. Vincent Boussard, Studio-Théâtre,
  76. La Gouvernante, Le Mal court, Jacques Audiberti, m.e.s. Andrzej Seweryn, Théâtre du Vieux-Colombier, au
  77. Madame Pinchard, Le Dindon, Georges Feydeau, m.e.s. Lukas Hemleb,
  78. la duchesse d'Albuquerque, Ruy Blas, Victor Hugo, m.e.s. Brigitte Jaques,
  79. une duègne, Ruy Blas, Victor Hugo, m.e.s. Brigitte Jaques,
  80. Tante José, Papa doit manger, Marie NDiaye, m.e.s. André Engel,
  81. la Sagesse, Le Grand Théâtre du monde, Pedro Calderón de la Barca, m.e.s. Christian Schiaretti,
  82. la Mémoire, Le Procès en séparation de l'âme et du corps, Pedro Calderón de la Barca, m.e.s. Christian Schiaretti,
  83. Colette-narratrice, Feu le music-hall, Colette, m.e.s. Karine Saporta, Théâtre du Vieux-Colombier,
  84. le chœur, Les Bacchantes, Euripide - Jean & Mayotte Bollack, m.e.s. André Wilms,  ; reprise
  85. Leonor, Le Cid, Pierre Corneille, m.e.s. Brigitte Jaques-Wajeman,
  86. La figure pauvre, L'Espace furieux, Valère Novarina, m.e.s. Valère Novarina,
  87. Constance, Pedro et le commandeur, Félix Lope de Vega, m.e.s. Omar Porras,
  88. Nazarovna, Sur la grand-route, Anton Tchekhov, m.e.s. Guillaume Gallienne, Studio-Théâtre,
  89. F, Pour un oui, pour un non, Nathalie Sarraute, m.e.s. Léonie Simaga, Studio-Théâtre,
  90. Lizzie Berril, La Fin du commencement, Seán O'Casey, m.e.s. Célie Pauthe,
  91. La Huppe, Les Oiseaux d'Aristophane, m.e.s. Alfredo Arias,

Hors Comédie-Française

Filmographie

Cinéma

Télévision

Documentaire

  • Catherine Salviat, un moment de grâce, de Marie Viloin, 2019, 26 min, France 2.

Livres-audio

Distinctions

Récompenses

Décorations

Notes et références

  1. a b c et d Mireille Davidovici et Noëlle Guibert, « Salvia, Catherine (Catherine Manuel, dite) [Paris 1947] », dans Béatrice Didier, Antoinette Fouque et Mireille Calle-Gruber (dir.), Dictionnaire universel des créatrices, Éditions Des femmes, , p. 3831
  2. a b c et d « Catherine Salviat », sur Evene
  3. Michel Cournot, « Théâtre. Un Musset très jeune pour son âge », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  4. René Solis, « “Sans doute un règlement de comptes” interne au Français », Libération,‎ (lire en ligne)

Liens externes