Catalina Tomas

Catalina Tomas
Santacatalina.jpg
Crédit image :
licence CC-BY-SA-3.0 🛈
Mosaïque extérieure d'une maison à Valldemossa, avec l'inscription « Sainte Catalina Thomas, priez pour nous ».
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Església de Santa Magdalena ()
Nom de naissance
Catalina Tomàs Gallard
Activité
Autres informations
Religion
Ordre religieux
Étape de canonisation
Fête

Catalina Tomas ( à Valldemossa, Majorque, Espagne - au couvent Sainte Marie-Madeleine à Palma) est une religieuse espagnole, béatifiée en 1792 par le pape Pie VI et canonisée en 1930 par le pape Pie XI.

Elle est également connue sous le nom de : Catherine Tomas, Catherine Thomas, Catherine de Palma, Catalina Thomas, Catalina Tomàs.

Biographie

Catalina (Catherine) Tomás Gallard naît à Valldemossa dans l'île de Majorque le [1],[2] ou 1533[3].

Orpheline, elle a une enfance malheureuse chez son oncle paternel. Elle ressent très tôt, dès l’âge de 15 ans, l’appel à la vie religieuse (son confesseur la convainc d’attendre quelque temps avant de se prononcer)[3]. Elle est domestique à Palma ; elle y apprend à lire et à écrire, et s'adonne à des lectures spirituelles[2],[3].

Catalina Tomás rejoint en 1553 les chanoinesses de saint Augustin dans leur couvent de sainte Marie Madeleine à Palma[2],[3].

Elle est sujette à de nombreux phénomènes étranges et à des expériences mystiques avec apparitions d’anges, de saint Antoine de Padoue et de sainte Catherine. Elle possède des dons de prophétie. Elle plonge dans des transes extatiques qui durent plusieurs jours consécutifs et se bat contre les forces obscures. Les blessures qui en résultent sont guéries après des prières aux saints Côme et Damien[3].

Durant les dernières années de sa vie, Catalina Tomás est le plus souvent en extase[3],[1]. Pendant ces extases, elle prédit la date de sa mort[2],[3],[1].

Béatification et canonisation

Catalina Tomas (ou Catherine Thomas) est populairement appelée « sainte » à partir de 1577[2]. Mais le pape Urbain VIII suspend son culte local en 1625[4], jusqu'à enquête plus approfondie. Elle est officiellement béatifiée par le pape Pie VI le [2],[3]. Elle est canonisée le , par le pape Pie XI[2],[3].

Son corps, plusieurs fois transféré, repose finalement dans la chapelle du monastère à Palma de Majorque[2].

Commémoration

Sa fête ordinaire comme sainte catholique pour l'Église universelle est le 5 avril[2],[3]. Elle est également fêtée localement à Valldemossa les 27 et 28 juillet, ainsi que le 1er avril selon certains calendriers[3].

Sainte patronne

On l'invoque quand on est sur un bateau, pour qu'elle intercède pour être préservé du mal de mer.

Notes et références

  1. a b et c (es) Belén Yuste et Sonnia L. Rivas-Caballero, « Santa Catalina Tomás », sur dbe.rah.es, Real Academia de la Historia, Diccionario Biográfico Español (consulté le ).
  2. a b c d e f g h et i (it) Daniele Bolognini, « Santa Caterina Thomas », sur santiebeati.it (consulté le ).
  3. a b c d e f g h i j et k (en) « Saint Catherine of Palma », sur catholicsaints.info, (consulté le ).
  4. (ca) « Catalina Tomàs i Gallard (santa) », sur enciclopedia.cat, Enciclopedia catalana (consulté le ).

Bibliographie

  • (es) Riutort Mestre, Santa Catalina Tomás, la santa payesa, Barcelone, Centre de Pastoral Litúrgica, 2006 (ISBN 8498051339).
  • (de) Thomas Ekkart Sauser, « Thomás, Katharina », dans Biographisch-Bibliographisches Kirchenlexikon (BBKL), Bautz, Herzberg, 1998, vol. 14, col. 1551-1552 (ISBN 3-88309-073-5).
  • (es) Belén Yuste et Sonnia L. Rivas-Caballero, « Santa Catalina Tomás », dans Diccionario Biográfico Español, Real Academia de la Historia (lire en ligne).
  • « B. Catherine (15) Tomas », dans Agnes B. C. Dunbar, A Dictionary of Saintly Women, George Bell and sons, (lire en ligne), p. 163.
  • (es) Maria Luisa Massanet Zaforteza, Vida de Santa Catalina Thomas virgen mallorquina, Palma de Majorque, SS. Corazones, 1967.
  • (es) Gabriel Mestre, Sermon por la Exaltacion a los Altares de la Beata Cathalina Thomas, Religiosa del Monasterio de Santa Maria Magdalena del Orden de San Agustin de la Ciudad de Palma del Reyno de Mallorca dixole el R. P. Presentado en Sagrada Theologia Fr. Gabriel Mestre Religioso del Orden de San Agustin, Vicario Provincial de los Conventos de Mallorca del mismo Orden en el dia 24. de Octubre de 1792 dia quarto de los grandes fiestas, en que el dicho Monasterio celebró la solemnidad de la Beatificacion. Sacale a luz el mismo Monasterio de Santa Maria Magdalena. Con las licencias necesarias, Mallorca, En la Imprenta Real, 1793 [lire en ligne]

Liens externes