Castelferrus

Castelferrus
Castelferrus
Mairie.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Tarn-et-Garonne
Arrondissement Castelsarrasin
Canton Beaumont-de-Lomagne
Intercommunalité Communauté de communes Terres des Confluences
Maire
Mandat
Guy Dupuy
2014-2020
Code postal 82100
Code commune 82030
Démographie
Gentilé Castelferrusiens
Population
municipale
473 hab. (2017 en augmentation de 16,22 % par rapport à 2012)
Densité 56 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 00′ 37″ nord, 1° 05′ 18″ est
Altitude 83 m
Min. 68 m
Max. 145 m
Superficie 8,39 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Tarn-et-Garonne
Voir sur la carte administrative de Tarn-et-Garonne
City locator 14.svg
Castelferrus
Géolocalisation sur la carte : Tarn-et-Garonne
Voir sur la carte topographique de Tarn-et-Garonne
City locator 14.svg
Castelferrus
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Castelferrus
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Castelferrus

Castelferrus est une commune française située dans le département de Tarn-et-Garonne, en région Occitanie.

Ses habitants sont appelés les Castelferrusiens.

Géographie

Localisation

Le village de Castelferrus se trouve à 5 km au sud de Castelsarrasin et à 25 km à l'ouest de Montauban, au carrefour de la D 26 et de la D 21.

Communes limitrophes

Hydrographie

C'est sur son territoire que la Gimone rejoint la Garonne, sur sa rive gauche.

Toponymie

Histoire

Castelferrus garde les traces d'une occupation très ancienne dès la Préhistoire.

À Saint-Genès, une station du Néolithique moyen (chasséen garonnais), bien que connue depuis près d'un siècle, a fait l'objet de fouilles sérieuses en 1977 et 1978.

On y a également découvert une nécropole proto-historique datant du 1er âge du fer, des vestiges de l'époque gallo-romaine dont un four de potier, et des objets de l'époque mérovingienne (boucles de ceinturon, épées, dague, etc.)[2].

Sous l'Ancien Régime, Castelferrus dépendait de l'élection de Rivière-Verdun (généralité d'Auch), de l'évêché de Montauban et de la sénéchaussée de Toulouse.

À la Révolution, la commune fut un temps rattachée au canton de Castelsarrasin, puis en l'an X, elle a rejoint le canton de Saint-Nicolas-de-la-Grave, dont elle dépend toujours actuellement[3].

Politique et administration

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 2014 Roger Laret PRG  
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[5].

En 2017, la commune comptait 473 habitants[Note 1], en augmentation de 16,22 % par rapport à 2012 (Tarn-et-Garonne : +4,61 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
555523547650624607604657634
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
622607636595623594542570509
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
511503462387377350337322397
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
405392335368347389426411467
2017 - - - - - - - -
473--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine

Lieux et monuments

  • La station néolithique de Saint-Genès[8], oppidum gallo-romain, vestiges du haut Moyen Âge ;
  • La tour de l'Horloge ;
  • Le château de Castelferrus, château, qui date des XVIIe et XVIIIe siècles ;
  • L'église Notre-Dame-des-Sept-Douleurs, près du château.

Personnalités liées à la commune

Pour approfondir

Bibliographie

Articles connexes

Liens externes

  • Site de la mairie
  • Castelferrus sur le site de l'Institut géographique national

Notes et références

Notes

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références

  1. Carte IGN sous Géoportail
  2. Site de Saint-Genès classé aux MH depuis le 25.11.1987.
  3. Archives Départementales de Haute-Garonne.
  4. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  5. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.
  8. M. Bergère, M. Bétirac, La station néolithique de Saint-Genès, p. 88-96, Bulletin archéologique historique et artistique de la Société archéologique de Tarn-et-Garonne, 1946, tome LXXIV (lire en ligne)