Carol Szathmari

Carol Szathmari
Image dans Infobox.
Carol Szathmari.
Biographie
Naissance
Décès
(à 75 ans)
Bucarest
Nom dans la langue maternelle
Carol Popp de Szathmáry
Nom de naissance
Carol Szathmari
Nationalité
Activité

Carol Szathmari (en hongrois : Szathmáry Pap Károly ; en roumain : Carol Popp de Szathmary, né le à Kolozsvár et mort le à Bucarest ) est un peintre, lithographe et photographe d'origine austro-hongroise. Il est considéré comme le premier photographe de guerre au monde en raison de ses photos du champ de bataille prises pendant la première année de la guerre de Crimée.

Biographie

Carol Szathmari : (groupe costumé à Campulung), 1866.

Szathmary est né dans la ville de Kolozsvár (aujourd'hui Cluj-Napoca, Roumanie), en Transylvanie en 1812[1],[2],[3] . Au départ, il a étudié le droit au Collège réformé de Cluj[4]. À l'âge de dix-huit ans, il s'installe à Bucarest. Il étudie la peinture de 1832 à 1834 à Rome[5] et, à son retour à Bucarest, il fut fréquemment chargé de réaliser des peintures pour les boyards de Valachie. Plus tard, il atteint la notoriété en tant qu'artiste officiel de la cour royale roumaine[6]. Il a passé la majeure partie de sa vie à Bucarest, où il est mort en 1887.

Carrière

Carol Szathmari: Bateria Mortierelor la Calafat (batterie de mortiers Calafat), vers 1877

En 1848, il prend sa première photographie, en utilisant le procédé du calotype, d'une statue de Cupidon aux deux bras cassés.[1]. En 1850, il maîtrisait suffisamment le processus photographique pour ouvrir un studio de photographie commerciale à Bucarest.

Parmi ses clients pour des portraits dans son studio de Bucarest, on compte des officiers militaires russes et turcs de haut rang [4]. Ces contacts lui permettent d'accéder aux camps militaires des deux côtés de la Valachie, de la bataille qui allait devenir la guerre de Crimée. En 1853, à l'aide d'un wagon spécialement équipé d'une chambre obscure pour le traitement des plaques de verre au collodion humide, il se rend sur les rives du Danube et à divers autres endroits [7] : paysages, fortifications et champs de bataille [8] où il photographie diverses troupes turques et russes, leur équipement et leurs commandants[9],[10].

Il expose ses photos, reliées dans un album, à l'Exposition Universelle de 1855[11]. Pour son travail présenté à l'exposition, il a reçu la médaille de deuxième classe[4]. En juillet de la même année, il présente des copies de son travail à la reine Victoria lors d'une réunion privée au château d'Osborne, sur l'île de Wight, et elle lui décerne une médaille d'or en reconnaissance de son travail[4].

Il a également rencontré en privé en 1855 l'empereur Napoléon III. La même année, il présente à François-Joseph Ier deux albums de 95 pages de ses photographies[1].

En février 1860, il est chargé de produire une lithographie d'une carte de la Valachie, basée sur la première étude géographique détaillée de la région réalisée par les Autrichiens pendant la guerre de Crimée[12].

En 1863, Szathmary reçoit le titre de Peintre et Photographe de Cour du Prince Régnant par le souverain roumain Alexandre Jean Cuza et du premier roi de Roumanie, Carol Ier de Roumanie[4].

En 2012, le Musée national Cotroceni de Bucarest a organisé une exposition rétrospective de 400 de ses peintures et photographies, à l'occasion du 200e anniversaire de sa naissance[13].

Collections

Trois des photographies de Szathmari sont incluses dans la collection du Musée international de la photographie et du film à George Eastman House, à Rochester, New York : « Le camp du lanceur russe à Craiova », « Le bombardement de Silistra » et le portrait du lieutenant-général Soimonoff, commandant de la 104e division russe, tué lors de la bataille d'Inkermann[14].

La Royal Collection à Londres, en Angleterre, détient un album de photographies que Szathmari a personnellement présenté à la reine Victoria vers 1855[15].

La Bibliothèque nationale de Roumanie détient de nombreuses photographies de Szathmari, y compris son travail de portraitiste commercial, dans une collection intitulée Carol Pop de Szathmari photographies [16].

Références

  1. a b et c Papp, « Artwork Photography in Hungary: The Early Years (1859–1885) », Visual Resources an International Journal on Images and Their Uses, vol. 25, 2009, no 3,‎ , p. 193–238 (DOI 10.1080/01973760903122364).
  2. John Hannavy, Encyclopedia of Nineteenth-Century Photography, Taylor & Francis, , 1370– p. (ISBN 978-1-135-87326-4, lire en ligne).
  3. Constantin Savulescu, Cronologia ilustrată a fotografiei din România : perioada 1834–1916, Asociaţia Artiştilor Fotografi, , 19–20 p..
  4. a b c d et e Eurosociedy,[PDF].
  5. Etnografski muzej u Beogradu, Károly Szathmári Pap, Mitar S. Vlahović et Bosiljka Radović, Popular Costumes of the XIXth Century in Beograd, The Museum, , 11– p. (lire en ligne)
  6. Cojocariu, « Carol Popp de Szathmary, The First War Photo Reporter, a Pioneer of Photojournalism », Economics, Management, and Financial Markets, vol. 6, no 2,‎ , p. 907–915.
  7. Martin W. Sandler, SANDLER : PHOTOGRAPHY : ILLUS HIST RLB, Oxford University Press, USA, , 105– p. (ISBN 978-0-19-512608-2, lire en ligne).
  8. Revista Bibliotecii Naționale, Biblioteca Națională a României, (lire en ligne).
  9. Cosgrove, « Crimea: Where War Photography Was Born », Time (consulté le 28 mars 2019).
  10. John Hannavy, The Victorians and Edwardians at War, Bloomsbury Publishing, , 37– p. (ISBN 978-0-7478-1270-8, lire en ligne).
  11. Paul Kerr et Georgina Pye, The Crimean War, Boxtree, (ISBN 978-0-7522-1112-1, lire en ligne).
  12. Bartos‐Elekes, Timár, Imecs et Magyari‐Sáska, « Georeferencing the topographic map of Walachia (1855–1864) », 8th International Workshop on Digital Approaches to Cartographic Heritage,‎ .
  13. « "Carol Popp de Szathmari - painter and photographer" Exhibition, opened at Cotroceni National Museum – AGERPRES » [archive du ], www.agerpres.ro (consulté le 29 mars 2019).
  14. « Works - Carol Popp de Szathmari - People - George Eastman Museum », collections.eastman.org.
  15. « Carol Szathmari (1812-87) - Turkish infantry », www.rct.uk.
  16. « Carol Pop de Szathmari photographs - The European Library », www.theeuropeanlibrary.org.

Liens externes