Canton de la Côte Vermeille

Canton de la Côte Vermeille
Canton de la Côte Vermeille
Situation du canton de la Côte Vermeille dans le département des Pyrénées-Orientales.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Pyrénées-Orientales
Arrondissement(s) Céret
Bureau centralisateur Argelès-sur-Mer
Conseillers
départementaux
Grégory Marty
Julie Sanz
2021-2028
Code canton 66 05
Histoire de la division
Création 16 août 1973[1]
Modification 22 mars 2015[2]
Démographie
Population 29 499 hab. (2018)
Densité 188 hab./km2
Géographie
Superficie 157,21 km2
Subdivisions
Communes 7

Le canton de Côte Vermeille est une circonscription électorale française située dans le département des Pyrénées-Orientales et la région Occitanie.

Histoire

Le canton a été créé par le décret no 73-819 du par scission du canton d'Argelès-sur-Mer[1].

Un nouveau découpage cantonal des Pyrénées-Orientales entre en vigueur à l'occasion des élections départementales de 2015. Il est défini par le décret du 26 février 2014 et modifie le périmètre du canton de la Côte Vermeille[2]. Le canton passe de quatre à sept communes. Le bureau centralisateur est fixé à Argelès-sur-Mer.

Représentation

Représentation avant 2015

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1973 1985 Jean Marti[3] PS Maire de Cerbère (1965-1995)
1985 1998 Jean Rède RPR Hôtelier-restaurateur
Maire de Banyuls-sur-Mer (1983-1995 et 2008-2014)
1998 2015 Michel Moly PS Professeur de mathématiques
Maire de Collioure (1989-2014)
1er vice-président du conseil général (2011-2015)
Les données manquantes sont à compléter.

Représentation depuis 2015

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 2021 Michel Moly   PS Professeur de mathématiques retraité
1er vice-président du conseil général puis du conseil départemental depuis 2011
Ancien maire de Collioure (1989-2014)
2015 2021 Marina Parra-Joly   PS 2e adjointe au maire d’Argelès-sur-Mer
2021 2028[Note 1] 2021 en cours Grégory Marty   DVD Maire de Port-Vendres
2021 en cours Julie Sanz   DVD Adjointe au maire d'Argelès-sur-Mer

Résultats détaillés

Élections de mars 2015

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, trois binômes sont en ballottage : Audrey Barba et Philippe Grosbois (FN, 29,24 %), Michel Moly et Marina Parra-Joly (PS, 29,08 %) et France Beltrami et Jean-Pierre Romero (UMP, 26,16 %). Le taux de participation est de 58,02 % (14 449 votants sur 24 903 inscrits)[5] contre 55,72 % au niveau départemental[6] et 50,17 % au niveau national[7].

Au second tour, Michel Moly et Marina Parra-Joly (PS) sont élus avec 38,8 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 62,55 % (5 811 voix pour 15 570 votants et 24 891 inscrits)[8].

Élections de juin 2021

Le premier tour des élections départementales de 2021 est marqué par un très faible taux de participation (33,26 % au niveau national)[9]. Dans le canton de la Côte Vermeille, ce taux de participation est de 40,83 % (10 274 votants sur 25 160 inscrits)[10] contre 35,53 % au niveau départemental[11]. À l'issue de ce premier tour, deux binômes sont en ballottage : Grégory Marty et Julie Sanz (Union à droite, 43,23 %) et Marie-Claire Deixonne Cesari et Éric Paget-Blanc (RN, 21,09 %)[10].

Le second tour des élections est marqué une nouvelle fois par une abstention massive équivalente au premier tour. Les taux de participation sont de 34,36 % au niveau national[12], 38,03 % dans le département[11] et 42,44 % dans le canton de la Côte Vermeille[10]. Grégory Marty et Julie Sanz (Union à droite) sont élus avec 71,56 % des suffrages exprimés (6 991 voix pour 10 679 votants et 25 162 inscrits)[10],[13],[14].

Résultats électoraux

  • 1973 : les élections cantonales de 1973 ont eu lieu le dimanche 23 septembre 1973.
    • 1er tour : 58,66 % pour Jean Marti (PS) ; -,- % pour Maurice Ramond (DVD) ; -,- % pour Philippe Albert (PCF) ; abstention : -,- %.
  • 1979 : les élections cantonales de 1979 ont eu lieu les dimanches 18 et 25 mars 1979.
    • 1er tour : 33,64 % pour Jean Marti (PS) ; 33,06 % pour Jean-Jacques Vila (UDF) ; 16,94 % pour Jean Rède (RPR) ; 16,36 % pour Georges Malé (PCF) ; abstention : 30,63 %.
    • 2e tour : 61,15 % pour Jean Marti (PS) ; 38,85 % pour Jean Rède (RPR) ; abstention : -,- %.
  • 1985 : les élections cantonales de 1985 ont eu lieu les dimanches 10 et 17 mars 1985.
    • 1er tour : 30,34 % pour Jean Rède (RPR) ; 25,75 % pour Jean-Jacques Vila (UDF) ; 25,10 % pour Jean Marti (PS) ; 8,87 % pour Denis Puitg (FN) ; 8,00 % pour Guy Travé (PCF) ; abstention : 26,19 %.
    • 2e tour : 55,97 % pour Jean Rède (RPR) ; 44,03 % pour Jean Marti (PS) ; abstention : -,- %.
  • 1992 : les élections cantonales de 1992 ont eu lieu les dimanches 22 et 29 mars 1992.
    • 1er tour : 30,66 % pour Jean Rède (RPR) ; 24,53 % pour Michel Moly (PS) ; 19,04 % pour Jean-Jacques Vila (UDF) ; 8,12 % pour Gérard Monterrat (FN) ; 6,67 % pour Pierre Homs (PCF) ; 6,44 % pour Jean-Michel Parcé (GE) ; abstention : 26,18 %.
    • 2e tour : 52,55 % pour Jean Rède (RPR) ; 47,45 % pour Michel Moly (PS) ; abstention : 29,59 %.
  • 1998 : les élections cantonales de 1998 ont eu lieu les dimanches 15 et 22 mars 1998.
    • 1er tour : -,- % pour Michel Moly (PS) ; -,- % pour Jean Rède (RPR) ; -,- % pour Marcelaud (FN) ; -,- % pour Mérieux (PCF) ; abstention : -,- %.
    • 2e tour : -,- % pour Michel Moly (PS) ; -,- % pour Jean Rède (RPR) ; abstention : -,- %.
  • 2004 : les élections cantonales de 2004 ont eu lieu les dimanches 21 et 28 mars 2004.
    • 1er tour : 47,72 % pour Michel Moly (PS) ; 19,93 % pour Louise Vila (UMP) ; 10,66 % pour Roland Lenglet (FN) ; 9,48 % pour André Lopez (DVD) ; abstention : 31,11 %.
    • 2e tour : 69,62 % pour Michel Moly (PS) ; 30,38 % pour Louise Vila (UMP) ; abstention : 28,04 %.
  • 2015 : À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, trois binômes sont en ballottage : Audrey Barba et Philippe Grosbois (FN, 29,24 %), Michel Moly et Marina Parra-Joly (PS, 29,08 %) et France Beltrami et Jean-Pierre Romero (UMP, 26,16 %). Le taux de participation est de 58,02 % (14 449 votants sur 24 903 inscrits)[5] contre 55,72 % au niveau départemental[6] et 50,17 % au niveau national[7].

Au second tour, Michel Moly et Marina Parra-Joly (PS) sont élus avec 38,8 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 62,55 % (5 811 voix pour 15 570 votants et 24 891 inscrits)[8].

Composition

Composition avant 2015

Le canton de la Côte Vermeille regroupait quatre communes de 1973 à 2015[1].

Liste des communes du canton avant le redécoupage de 2014
Nom Code
Insee
Code
postal
Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Port-Vendres
(chef-lieu)
66660 (2012) 286


Banyuls-sur-Mer 66650 (2012) 110
Cerbère 66290 (2012) 167
Collioure 66190 (2012) 237

Composition depuis 2015

Le nouveau canton comprend sept communes entières[2].

Liste des 7 communes du canton de la Côte Vermeille au
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Modifier
Argelès-sur-Mer
(bureau centralisateur)
66008 CC des Albères, de la Côte Vermeille et de l'Illibéris 58,67 10 366 (2018) 177
Banyuls-sur-Mer 66016 CC des Albères, de la Côte Vermeille et de l'Illibéris 42,43 4 752 (2018) 112
Cerbère 66048 CC des Albères, de la Côte Vermeille et de l'Illibéris 8,18 1 351 (2018) 165
Collioure 66053 CC des Albères, de la Côte Vermeille et de l'Illibéris 13,02 2 418 (2018) 186
Palau-del-Vidre 66133 CC des Albères, de la Côte Vermeille et de l'Illibéris 10,41 3 106 (2018) 298
Port-Vendres 66148 CC des Albères, de la Côte Vermeille et de l'Illibéris 14,77 4 073 (2018) 276
Saint-André 66168 CC des Albères, de la Côte Vermeille et de l'Illibéris 9,73 3 433 (2018) 353
Canton de la Côte Vermeille 6605 157,21 29 499 (2018) 188

Démographie

Démographie avant 2015

           Évolution de la population  
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011
13 86514 73014 06913 50714 21914 66313 59813 319
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[15] puis population municipale à partir de 2006[16])
Histogramme de l'évolution démographique

Démographie depuis 2015

En 2018, le canton comptait 29 499 habitants[Note 2], en diminution de 0,63 % par rapport à 2013 (Pyrénées-Orientales : +2,95 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
2013 2018
29 68529 499
(Sources : Base Insee, population municipale à partir de 2013[17].)

Notes et références

Notes

  1. Pour éviter une trop forte concentration des scrutins, la loi du 22 février 2021 a reporté les élections régionales et départementales de juin 2027 à mars 2028[4].
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2021, millésimée 2018, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2020, date de référence statistique : 1er janvier 2018.

Références

  1. a b et c Décret no 73-819 du 16 août 1973 portant création de cantons dans le département des Pyrénées-Orientales.
  2. a b et c Décret no 2014-262 du 26 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département des Pyrénées-Orientales.
  3. http://www.ouillade.eu/politique/je-me-souviens-jean-marti-ancien-maire-de-cerbere/135259
  4. Loi du 22 février 2021 portant report, de mars à juin 2021, du renouvellement général des conseils départementaux, des conseils régionaux et des assemblées de Corse, de Guyane et de Martinique.
  5. a et b « Résultats du premier tour pour le canton de la Côte Vermeille », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 27 mars 2015)
  6. a et b « Résultats du premier tour pour le département des Pyrénées-Orientales », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 27 mars 2015)
  7. a et b « Résultats du 1er tour pour la France entière », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 23 mars 2015)
  8. a et b « Résultats du second tour pour le canton de la Côte Vermeille », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 1er avril 2015)
  9. Erwan Alix, « CARTES. Abstention record : où a-t-on le moins voté aux élections régionales et départementales ? », sur www.ouest-france.fr, (consulté le 24 juin 2021)
  10. a b c et d « Résultats pour le canton de la Côte Vermeille », sur elections.interieur.gouv.fr (consulté le 26 juin 2021)
  11. a et b « Résultats pour le département des Pyrénées-Orientales », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 26 juin 2021)
  12. « Taux de participation définitifs au second tour : élections des 20 et 27 juin 2021 », sur www.interieur.gouv.fr, (consulté le 2 juillet 2021)
  13. « Professions de foi des binômes en lice au premier tour des élections départementales de 2021 dans le canton de la Côte Vermeille. », sur programme-candidats.interieur.gouv.fr (consulté le 2 juillet 2021)
  14. « Professions de foi des binômes en lice au second tour des élections départementales de 2021 dans le canton de la Côte Vermeille. », sur programme-candidats.interieur.gouv.fr (consulté le 2 juillet 2021)
  15. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  16. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2011, ]
  17. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2013, 2014, 2015, 2016, 2017 et 2018.

Voir aussi

Articles connexes