Canton de Fontenay-sous-Bois

Canton de Fontenay-sous-Bois
Canton de Fontenay-sous-Bois
Situation du canton de Fontenay-sous-Bois dans le département de Val-de-Marne.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Département Val-de-Marne
Arrondissement(s) Nogent-sur-Marne
Bureau centralisateur Fontenay-sous-Bois
Conseillersdépartementaux Sokona Niakhate
Gilles Saint-Gal
2015-2021
Code canton 94 09
Histoire de la division
Création 22 mars 2015[1]
Démographie
Population 62 679 hab. (2015)
Densité 11 233 hab./km2
Géographie
Superficie 5,58 km2
Subdivisions
Communes 1 + fraction Vincennes

Le canton de Fontenay-sous-Bois est un canton français situé dans le département du Val-de-Marne et la région Île-de-France.

Histoire

Période 1871-1919

Fontenay faisait partie du canton de Vincennes.

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1871 1878 Théophile Sueur[2]
(1820-1881)
  Négociant
Maire de Montreuil (1866-1876)
1878 1891
(démission)[3]
Alexandre Lefèvre Républicain
Rad.
Directeur d'institution scolaire à Montreuil
Sénateur (1891-1914)
1891 1899
(décès)
Edmond Gibert[4]
(1842-1899)
Rad. Négoiciant à Paris, membre de la Chambre de commerce
Député (1898-1899)
1900 1906
(décès)[5]
Edouard Henri Squéville
(1847-1906)
Républicain
Nationaliste
Maire de Fontenay-sous-Bois (1893-1906)
1906 1916
(décès)[6]
Henri Girard Rad. Président du Conseil Général de la Seine (1912-1913)
1916 1919 siège vacant    

Période 1919-1945

  • De 1919 à 1925, 1ère circonscription du canton de Vincennes.
Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1919 1925 Gustave Doussain RG Industriel
Secrétaire d'Etat (1934)
Député (1938-1942)
Conseiller municipal de Fontenay-sous-Bois
  • De 1925 à 1945, 2ème circonscription du canton de Vincennes.
Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1925 1929 Gustave Doussain RG Ancien industriel
Conseiller municipal de Fontenay-sous-Bois
1929 1933
(décès)
M. Rocher Rad.ind.  
1933 1940
maintenu jusqu'en 1944
Georges Bernard
(1879-1958)
PDP Adjoint au maire de Vincennes
Président de la Commission administrative de la Seine (1941-1944)
1945
Décret du 12 mars 1945
1945 Albert Coyne   Maire de Fontenay-sous-Bois (1944-1945)

Période 1945-1953

Fontenay-sous-Bois faisait partie du secteur de Sceaux-Est.
André Laurent (1901-1952), laqueur-décorateur, maire de Fontenay-sous-Bois de 1945 à 1947, membre du PCF, était l'un des élus de ce secteur.
A sa mort, c'est Charles Garcia (1905-1965), employé de presse, membre du PCF, qui le remplaça.

Période 1953-1959

Fontenay-sous-Bois faisait partie du 6ème secteur de la Seine.
Paul Febvre, membre du RPF, maire de Fontenay-sous-Bois de 1947 à 1954, était élu de ce secteur, ainsi que Charles Garcia (PCF).

Période 1959-1967

Fontenay-sous-Bois formait le 37ème secteur de la Seine.

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1959 37e secteur
Fontenay-sous-Bois
1967 Roger Ménager MRP Conseiller Juridique
Sénateur de la Seine (1958-1959)
Ancien président du conseil général de la Seine (1957-1958)

1967 à 1976

Le canton de Fontenay-sous-Bois, comprenant la partie Est de la commune de Fontenay-sous-Bois, a été créé, lors de la création du département du Val-de-Marne, par le décret du 20 juillet 1967[7].

Il est supprimé par le décret du 20 janvier 1976, qui modifie le découpage des communes de Vincennes et de Fontenay-sous-Bois, afin de permettre la création des cantons de Fontenay-sous-Bois-Est et Fontenay-sous-Bois-Ouest[8].

Depuis 2015

Un nouveau découpage territorial du Val-de-Marne entre en vigueur à l'occasion des premières élections départementales suivant le décret du 17 février 2014[1]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au 1er tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure si ce nombre n'est pas entier impair, assorti de conditions de seuils minimaux[9]. Dans le Val-de-Marne, le nombre de cantons passe ainsi de 49 à 25.

Dans ce cadre, le nouveau canton de Fontenay-sous-Bois est formé d'une commune entière et d'une fraction de commune. Il est entièrement inclus dans l'arrondissement de Nogent-sur-Marne. Le bureau centralisateur est situé à Fontenay-sous-Bois.

Représentation

De 1967 à 1976

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1967 1976 Louis Bayeurte PCF Ouvrier photograveur
Maire de Fontenay-sous-Bois (1965 → 2001)
Conseiller général du Canton de Fontenay-sous-Bois-Est (1976 → 1998)

De 1976 à 2015

Voir Canton de Fontenay-sous-Bois-Est et Canton de Fontenay-sous-Bois-Ouest.

Depuis 2015

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Sokona Niakhaté[10]   DVG Styliste
Maire-adjointe de Fontenay-sous-Bois
2015 en cours Gilles Saint-Gal   PCF Conseiller municipal de Fontenay-sous-Bois
Conseiller général de Fontenay-sous-Bois-Est (1998 → 2015)
12ème vice-président du Conseil départemental

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballotage : Sokona Niakhate et Gilles Saint-Gal (FG, 29,39 %) et Brigitte Chambre-Martin et Gildas Lecoq (Union de la Droite, 29,37 %). Le taux de participation est de 45,95 % (17 642 votants sur 38 398 inscrits)[11] contre 44,44 % au niveau départemental[12] et 50,17 % au niveau national[13],[14].

Au second tour, Sokona Niakhate et Gilles Saint-Gal (FG) sont élus avec 55,01 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 45,33 % (9 206 voix pour 17 406 votants et 38 398 inscrits)[15].

Sokona Niakhaté est membre du groupe Front de gauche - Parti Communiste Français - Parti de Gauche - Citoyen.

Composition

Période 1967 - 1976

Le canton créé en 1967 était constitué, selon la toponymie de l'époque, par la partie de Fontenay-sous-Bois délimitée « au Sud par l'avenue Roger-Salengro (côtés pair et impair) et la voie ferrée, jusqu'à la Marne, et au Nord par la rue Alexandre-Fourmy (non incluse, jusqu'à la rue de la Pipée), la rue de la Pipée (non incluse), la rue de Bernau (non incluse, jusqu'à la rue de l’Égalité), la rue de l'Egalité (non incluse, jusqu'à la rue Alexandre-Fourny), la rue Alexandre-Fourny (non incluse), l'avenue de la République (non incluse, jusqu'à la rue Aristide-Briand), la rue Aristide-Briand (non incluse, jusqu'à la rue Henri-Barbusse), la rue. Henri-Barbusse (non incluse), la voie ferrée, le boulevard de Stalingrad (non inclus, jusqu'à l'avenue du Général-de-Gaulle), l'avenue du Général-de-Gaulle (non incluse), l'avenue Roger-Salengro (côtés pair et impair) jusqu'à la limite de la commune[8] ».

À compter de 2015

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Fontenay-sous-Bois
(bureau centralisateur)
Métropole du Grand Paris ()
Vincennes Métropole du Grand Paris Fraction : 8 958 (2014)
Commune : ()

Le canton de Fontenay-sous-Bois comprend désormais[1] :

  1. la commune de Fontenay-sous-Bois dans sa totalité ; à ce titre il inclut totalement les deux anciens cantons de Fontenay-sous-Bois Est et de Fontenay-sous-Bois Ouest,
  2. la partie de la commune de Vincennes non incluse dans le canton de Vincennes, soit celle située à l'est d'une ligne définie par l'axe des voies et limites suivantes : depuis la limite territoriale de la commune de Fontenay-sous-Bois, rue Jules-Massenet, rue de la Jarry, boulevard de la Libération, jusqu'à la limite territoriale de la commune de Paris.

Démographie

           Évolution de la population  [modifier]
2013 2014
62 33762 230
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962 puis population municipale à partir de 2006[16])
Histogramme de l'évolution démographique

En 2014, la population municipale du canton était de 62 230 habitants[17].

Notes et références

  1. a, b et c Décret no 2014-171 du 17 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département du Val-de-Marne.
  2. http://www.culture.gouv.fr/LH/LH265/PG/FRDAFAN83_OL2557016V001.htm
  3. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6441571c/f1.item.r=canton.zoom
  4. http://www.culture.gouv.fr/LH/LH069/PG/FRDAFAN83_OL1129070v001.htm
  5. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6252268z/f1.item.r=canton.zoom
  6. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k2427426/f3.item.r=canton.zoom
  7. « Décret n°67-592 du 20 juillet 1967 portant création et délimitation des cantons des nouveaux départements de la région parisienne - Val-de-Marne », Journal officiel de la République française,‎ , p. 7360-7361 (lire en ligne [PDF]).
  8. a et b « Décret n°76-77 du 20 janvier 1976 portant modification et création de cantons dans le département du Val-de-Marne », Journal officiel de la République française,‎ , p. 723-724 (lire en ligne [PDF]).
  9. Article 4 de la loi du 17 mai 2013 modifiant l'article L 191 -1 du code électoral.
  10. Erwan Ruty, « Sokona Niakhaté, une jeune femme « Nord-Sud » », sur http://www.presseetcite.info, Journal officiel des banlieues, (consulté le 9 mai 2015).
  11. « Résultats du premier tour pour le canton de Fontenay-sous-Bois », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 27 mars 2015)
  12. « Résultats du premier tour pour le département du Val-de-Marne », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 27 mars 2015)
  13. « Résultats du 1er tour pour la France entière », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 23 mars 2015)
  14. Laure Parny, « Les communistes en tête de quatre voix », Le Parisien, édition du Val-de-Marne,‎ (lire en ligne).
  15. « Résultats du second tour pour le canton de Fontenay-sous-Bois », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 1er avril 2015)
  16. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années [ 2006], [ 2014]
  17. Populations légales des cantons du Val-de-Marne, publiées par l'INSEE.

Voir aussi

Articles connexes