Canton de Flers-Sud

Canton de Flers-Sud
Canton de Flers-Sud
Situation du canton dans l'arrondissement d'Argentan (hors Flers).
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Basse-Normandie
Département Orne
Arrondissement(s) Argentan
Circonscription(s) 3e
Chef-lieu Flers
Code canton 61 40
Histoire de la division
Création 1982
Disparition 2015
Démographie
Population 13 457 hab. (2012)
Subdivisions
Communes 8

Le canton de Flers-Sud est une ancienne division administrative française située dans le département de l'Orne et la région Basse-Normandie.

Géographie

Histoire

Ce canton est créé en 1982 en divisant en deux l'ancien canton de Flers.

(voir Canton de Flers).

Administration

Liste des conseillers généraux
Période Identité Étiquette Qualité
1982 1992 Michel Lambert PS Enseignant, député (1981-1993), maire de Flers (1989-2001), ancien conseiller général du canton de Flers (1979-1982)
1992 1998 François-Xavier Guitter DVD Chef d'entreprise, conseiller municipal de Flers
1998 2012
(démission)
Yves Goasdoué PS Fonctionnaire, maire de Flers depuis 2001, député (2012-2017)
2012 2015 Danièle Blanchet PS Secrétaire comptable retraitée, adjointe au maire de La Selle-la-Forge


Le canton participe à l'élection du député de la troisième circonscription de l'Orne.

Composition

Le canton de Flers-Sud comptait 13 457 habitants en 2012 (population municipale et groupait huit communes, dont une partie de Flers :

La portion de Flers incluse dans ce canton était située à l'ouest[Note 1] « d'une ligne définie par l'axe des voies suivantes : rue de la Planchette (à partir de la limite de la commune de Flers), rue du Moulin, rue Henri-Veniard, rue du 6-Juin, rue de Domfront (jusqu'à la place du Maréchal-de-Lattre), et par la ligne de chemin de fer (jusqu'à la limite de la commune de Flers)[1] ».

À la suite du redécoupage des cantons pour 2015, les communes de La Chapelle-au-Moine, La Chapelle-Biche, La Lande-Patry, Landisacq et Saint-Paul sont rattachées au canton de Flers-1, les communes de Landigou et La Selle-la-Forge à celui de Flers-2. La partie de la commune de Flers de ce canton est rattachée totalement au canton de Flers-1.

Changements territoriaux

Contrairement à beaucoup d'autres cantons, le canton de Flers-Sud n'incluait aucune commune supprimée depuis la création des communes sous la Révolution. Le seul changement territorial notable est la création de la commune de Saint-Paul par prélèvement sur le territoire de La Lande-Patry en 1853[2].

Démographie

           Évolution de la population  [modifier]
1982 1990 1999 2006 2011 2012
-14 45614 02713 68613 49513 457
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[3] puis population municipale à partir de 2006[4])
Histogramme de l'évolution démographique

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Notes et références

Notes

  1. Le décret du 20 janvier 1982 indique « à l'ouest » pour le canton de Flers-Nord mais a été appliqué semble-t-il à l'inverse, vraisemblablement à la suite d'un rectificatif. Outre une discontinuité territoriale qui en aurait résulté en l'état pour le canton de Flers-Sud, les documents convergent (par exemple la répartition des bureaux de vote sur le site de la communauté d'agglomération) pour cette hypothèse.

Références