Camille Étienne

Camille Étienne
Camille Étienne en 2021.
Biographie
Naissance
(25 ans)
Grenoble
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Mouvements

Camille Étienne, née le à Grenoble, est une militante écologiste française.

Membre du duo Avant l'orage[1], créé avec le réalisateur Solal Moisan, elle soutient et mène des actions de désobéissance civile, de lobbying auprès des décideurs politiques et économiques et de sensibilisation à destination du grand public.

Biographie

Famille et formation

Camille Étienne est originaire de Savoie[2],[3]. Elle grandit dans le village de Peisey-Nancroix[4]. Son père est guide de montagne. Sa mère a fait partie de l’équipe de France de snowboard et d'escalade, avant qu'un accident ne mette fin à sa carrière[5].

Petite, Camille Étienne souhaite devenir juge des enfants[4]. Elle obtient un master d'économie à Sciences Po Paris, avant de faire une année de césure pour se consacrer pleinement à son engagement militant[6].

Engagement militant

En 2018, elle devient porte-parole du collectif On est prêt[7]. Elle intervient au Parlement européen, notamment en compagnie de Greta Thunberg[8], des Belges Adélaïde Charlier et Anuna De Wever ou de l’Allemande Luisa Neubauer.

C'est à Sciences Po Paris que Camille Étienne porte son attention sur la crise écologique[9]. Elle devient présidente de la section étudiante d'Amnesty International[10]. Elle est également élue, en 2018, sur la liste de l'organisation étudiante transpartisane NOVA au Conseil de la vie étudiante et de la formation de Sciences Po[11].

Au moment du confinement, elle crée le collectif Avant l'orage qui se donne pour but de rapprocher l’art et l’écologie[7]. Le , la chaîne YouTube du collectif Avant l'orage sort une vidéo intitulée Réveillons-nous qui paraît après la fin du premier confinement. Le clip vidéo, réalisé dans les montagnes, met en scène la militante avec une danseuse et ingénieure diplômée d’AgroParisTech, Léa Durand. L'activiste y rappelle l'état d'urgence climatique et interpelle les spectateurs, notamment ceux de la génération Y, sur la nécessité d'agir. Sa prise de parole est illustrée par les mouvements exécutés par la danseuse. La vidéo est un succès[12], et atteint les 15 millions de vues, toutes plateformes confondues[13]. Elle fait le tour du monde, traduite en espagnol, anglais, allemand et portugais[14].

Le , alors qu'elle est invitée dans le cadre des universités d'été du Medef, Camille Étienne suggère de « travailler moins, mais peut-être avec plus de sens » afin de « réinventer » le monde de l'entreprise. Elle remet aussi en cause le modèle fondé sur la croissance économique, qui, selon elle, pousse à « trop produire », « dépasser les limites planétaires » et ainsi « mettre directement en danger nos vies. »[15].

Le , Camille Étienne participe à une manifestation à proximité de l'Élysée avec, notamment, Matthieu Orphelin, Cécile Duflot, Marie Toussaint ou Cyril Dion. Elle y dénonce un « manque de courage » du président de la République Emmanuel Macron, qui selon elle, a « détricoté » les propositions de la Convention citoyenne pour le climat lors de leur retranscription dans la loi Climat[16],[17],[18].

Le , elle annonce porter plainte, aux côtés du réalisateur militant Cyril Dion et de l'eurodéputé Pierre Larrouturou, contre Jean Castex et quatre autres ministres (Bruno Le Maire, Barbara Pompili, Emmanuelle Wargon et Jean-Baptiste Djebbari) pour leur inaction face au dérèglement climatique. L'État ayant été à de nombreuses reprises condamné (notamment avec l'Affaire du siècle), ils justifient leur plainte en arguant qu'attaquer personnellement les ministres en justice pourrait les amener à agir plus efficacement[19]. Le dossier accompagnant la plainte pointe notamment « l'insuffisance manifeste » de la loi Climat[20]. La plainte s'appuie sur l'article 223-7 du code pénal, qui punit « de deux ans d'emprisonnement et de 30 000 euros d'amende » « [q]uiconque s'abstient volontairement de prendre ou de provoquer les mesures permettant, sans risque pour lui ou pour les tiers, de combattre un sinistre de nature à créer un danger pour la sécurité des personnes »[21]. Déposée à la Cour de justice de la République au motif d’« abstention de combattre un sinistre »[22],[23], la plainte est déclarée irrecevable le par la commission des requêtes de la Cour de justice de la République[24].

Camille Étienne est également engagée contre des projets à émissions de gaz à effet de serre, notamment l'EACOP — le plus grand oléoduc chauffé du monde en projet en Afrique de l'Est porté par TotalEnergies[25] — ou le site minier de Lutzerath[26] en Allemagne, ainsi que l'exploitation minière des fonds marins[27].

En mai 2023, elle publie Pour un soulèvement écologique : dépasser notre impuissance collective[28].

En octobre 2023, elle s'associe à la lutte contre le projet d’autoroute A69 reliant Castres (Tarn) à Toulouse (Haute-Garonne) en soutenant les militants[29]. Elle se trouve dans la ZAD (zone à défendre) lorsque celle-ci est détruite par les forces de l'ordre le 22 octobre[30].

Notoriété

Pour Vanity Fair, elle est l’une des « 50 Françaises qui ont fait 2020 », aux côtés d'Adèle Haenel ou Virginie Despentes[31]. Très médiatisée, elle est présente, selon L'Express, sur les plateaux de télévision, les librairies, des festivals et même à des séminaires d’entreprise[32].

Technikart la place parmi les « 100 qui peuvent sauver 2021 »[33].

Le média en ligne Brut la nomme dans son panel des « 31 qui ont fait bouger 2022 »[34],[35].

Filmographie

  • 2020 : Réveillons-nous, coréalisé avec Solal Moisan[36]
  • 2021 : Génération, coréalisé avec Solal Moisan[37]
  • 2022 : Glacier, coréalisé avec Solal Moisan[38]
  • 2022 : Désobéir, coréalisé avec Solal Moisan[39]
  • 2023 : Pourquoi on se bat, coréalisé avec Solal Moisan[40]
  • 2024 : PFAS : comment les industriels nous empoisonnent avec Solal Moisan[41]

Médias

En novembre 2022, elle participe à l'émission Aux arbres citoyens, imaginée par Cyril Dion et diffusée sur France 2, qui permet de récolter 1,8 million d'euros de dons pour l'atténuation du changement climatique et le maintien de la biodiversité[42].

Le , l'activiste climatique apparait dans En terres opposées diffusé sur France 5, où elle accepte de rentrer en contact avec une jeune femme adepte de "sports mécaniques" dans le but que chacune échangent leurs points de vue[43],[44].

Le 28 novembre 2023, elle participe à l'émission Les super-pouvoirs de l'océan — diffusée en prime-time sur France 2 — qui permet la collecte de 1,2 million d'euros[45] au profit de la préservation des océans[46].

Le , elle présente ses « vœux intranquilles » sur le site Mediapart, une vidéo politique parodiant un discours du président de la république[47].

Publication

  • Pour un soulèvement écologique : dépasser notre impuissance collective, Seuil, , 176 p. (ISBN 978-2021501872)[48]

Notes et références

  1. « Camille Etienne, 22 ans, porte-voix "hypersensible et hyperactive" de la "génération climat" », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  2. « Savoie. Camille Étienne : "Les politiques ne sont pas à la hauteur des enjeux écologiques" », sur ledauphine.com (consulté le ).
  3. Ève Guyot et Coline de Silans, « Camille Étienne, l’éclat de la génération climat », La Croix,‎ (lire en ligne).
  4. a et b « Camille Étienne, activiste pour le climat : “L’écoanxiété est une réponse saine à un monde malade” », sur www.telerama.fr, (consulté le )
  5. « Camille Étienne, la militante écolo de 22 ans qui a secoué le Medef », sur welcometothejungle.com, (consulté le ).
  6. « Climat : “On est dans la décennie où on peut, ou pas, faire basculer les choses”, clame Camille Étienne », sur LCI (consulté le ).
  7. a et b « Camille Étienne : "Notre combat, c’est de déconstruire des mythes que nous prenons pour réels" », sur Pioche!, (consulté le )
  8. « Camille Étienne : "Notre génération traverse une crise existentielle démentielle" » Accès limité, sur L'Obs (consulté le ).
  9. « Elles s'engagent : Camille Étienne, 21 ans, militante pour le climat », Elle,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  10. « L’engagement politique des jeunes à Sciences Po », sur La Péniche (consulté le ).
  11. « PV - CVEF 2018 » [PDF]
  12. Anaïs Moran et Thibaut Sardier, « Camille Étienne: Qu’est-ce qu’on attend pour s’attaquer à l’ultrarichesse, à l’accaparement ? », Libération,‎ (lire en ligne)
  13. Adèle Bossard, « #GénérationDemain : Camille Étienne, 22 ans et militante écologiste à temps plein », sur franceinter.fr, (consulté le ).
  14. « Camille et Solal réveillent les consciences écologiques : "On y est pour rien, et pourtant nous devenons complices" », sur Communes, régions, Belgique, monde, sports – Toute l'actu 24h/24 sur Lavenir.net (consulté le ).
  15. Pierre Tremblay, « Au Medef, cette jeune militante écolo imperturbable face aux ricanements », huffingtonpost,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  16. Émilie Torgemen, « Loi Climat : une manifestation devant l’Elysée contre un texte "pas à la hauteur des enjeux" », Le Parisien,‎ (lire en ligne).
  17. « Qui est Camille Étienne, la Greta Thunberg française ? - Quotidien avec Yann Barthès » [vidéo], sur MYTF1 (consulté le ).
  18. Sophie de Ravinel, « Loi climat : un projet jugé trop timide par les écologistes », Le Figaro,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  19. « Inaction climatique : plainte contre Jean Castex, Barbara Pompili et trois autres ministres », sur Actu-Environnement (consulté le ).
  20. « Climat : après l'Affaire du siècle, une plainte pour mettre l'exécutif devant ses "responsabilités" », sur France 24, (consulté le ).
  21. « Article 223-7 du code pénal », sur Legifrance (consulté le )
  22. « Climat : cinq ministres visés par une plainte déposée devant la Cour de justice de la République », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  23. « Vidéo. Dérèglement climatique : plainte contre 5 ministres pour inaction », sur Franceinfo, (consulté le ).
  24. « La plainte accusant Castex et quatre ministres d’inaction contre le changement climatique déclarée irrecevable », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  25. « Danse contre EACOP sur le parvis de Total », sur Natura Sciences, (consulté le ).
  26. Lucas Planavergne, « Allemagne : les affrontements à la mine de charbon de Lützerath, un double symbole », sur marianne.net, 2023-01-17utc13:55:06+0100 (consulté le ).
  27. « Camille Étienne, Marine Calmet, Julia Faure... 9 femmes qui innovent face à la crise climatique », sur Madame Figaro, (consulté le )
  28. « Camille Etienne : "Je ne crois pas que la violence soit du côté de ceux qui défendent leurs terres." », sur France Inter, (consulté le )
  29. Laure Equy et Julie Renson Miquel, « Chantier de l’A69 Toulouse-Castres : une réunion de médiation prévue mais peu d’illusions », sur Libération (consulté le )
  30. « La ZAD contre le projet d'autoroute A69 Toulouse-Castres a fait long feu », sur La Tribune, (consulté le )
  31. La rédaction de Vanity Fair et Condé Nast Digital France, « Les 50 Françaises les plus influentes en 2020 », sur Vanity Fair, (consulté le ).
  32. Alexandra Saviana, Activistes du climat et conférences rémunérées : un mélange des genres qui fait grincer des dents, lexpress.fr, 5 juin 2023
  33. Violaine Epitalon, « Camille Étienne : éco-warrior », sur Technikart, (consulté le ).
  34. « Camille Étienne, activiste pour la justice climat biodiversité », sur Brut, (consulté le ).
  35. Clémence Pivain, « Camille Etienne, la jeune activiste de 24 ans qui secoue le monde politique », sur Outside.fr : l'aventure au coeur de l'actualité, (consulté le )
  36. « Camille Étienne: une voix pour la planète », sur Notretemps.com, (consulté le )
  37. « Camille Etienne : ‟le climat n’est pas un combat de générations” », Même pas mal,‎ (lire en ligne, consulté le )
  38. « Justice climatique : un orchestre joue au pied d'un glacier », sur France Musique, (consulté le )
  39. « DÉSOBÉIR - [court-métrage] » (consulté le )
  40. (en) « Pourquoi on se bat en streaming gratuit | TV5MONDEplus » (consulté le )
  41. (fr-fr) PFAS : comment les industriels nous empoisonnent Consulté le .
  42. « Aux arbres citoyens ! », sur France Inter, (consulté le ).
  43. « Bienvenue en France, cette nouvelle « terre inconnue » », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  44. « "En terres opposées" : comment susciter du débat à la télé ? », sur France Inter, (consulté le )
  45. « Les Super-Pouvoirs de l'Océan : merci pour votre générosité ! », sur France Nature Environnement (consulté le )
  46. Valérie Guédot, « Le super pouvoir de l'océan, sur France Inter et France 2 le 28 novembre 2023 », sur France Inter, (consulté le )
  47. La rédaction de Mediapart, « Les vœux intranquilles de Camille Étienne », sur Mediapart, (consulté le )
  48. Voir : « Climat : avec Camille Étienne, dire adieu à “l’illusion d’impuissance” », l'édito de Dov Alfon, Libération, le .

Voir aussi

Bibliographie

Liens externes