Camfranglais

Camfranglais
Pays Cameroun
Classification par famille
langue mixte

Le camfranglais ou camfranglish en anglais est à la fois un sabir et un argot camerounais à base de français, d'anglais et de langues camerounaises[1].

Né au début des années 1980 au sein de la communauté estudiantine de Yaoundé, cette langue s'est répandue dans tout le pays, et même dans certains pays voisins comme le Gabon, dont l'argot des jeunes emprunte beaucoup d'expressions au camfranglais.

Caractéristiques

Pour parler camfranglais, il n'est pas nécessaire de recourir systématiquement au terme de remplacement. En effet, le terme camfranglais spécifique et le terme français alternent comme deux synonymes. Il s'agit en fait d'un français « épicé » de termes anglophones et locaux, car faire appel à un terme camfranglais n’est pas une contrainte linguistique mais un choix discursif.

Quelques mots et expressions typiques

  • On va all back au mboa : on va tous rentrer au pays.
  • Le mbom ci est trop chiche : Ce gars est ingrat.
  • Les ways fort  : Les histoires intéressantes.
  • Je wanda : Ça m'étonne !
  • Il fimba à mon cousin : il ressemble à mon cousin.
  • Je vais te send au ngass : je vais t'envoyer en prison
  • On go au school all les days : Nous allons à l’école tous les jours.
  • Elle ne know pas mô comment on do ça mais elle veut tra : Elle ne sait pas bien le faire mais elle veut essayer.
  • Je bé all mes tchombé au bateau à Kolo* : J'achète tous mes vêtements au marché de la friperie à 1 000 francs CFA*
  • Le way : la chose
  • Le ndock : la gourmandise.
  • Tu vas sauf que tchop ça : tu vas manger ça !
  • Tu ya moh : tu aimes
  • C'est son mbidi elle tchop ses dos : c'est son petit ! Elle profite de/dépense son argent.
  • Ashouehh : sérieusement
  • Sentaa moi : laisse moi
  • Fom : faire le sexe
  • Elle est mo : elle est belle
  • Wishman  : sorcier
  • Nkassa : nordiste (habitant du nord Cameroun)
  • Mboutman : personne bête
  • Donman  : personne virile
  • Le Nkang : avoir envie de sexe
  • Le kwatt : le quartier
  • Le pater : le père
  • La mater : la mère
  • Le vieux : le père
  • La vieille : la mère
  • Onkal : oncle
  • Tantal : tante
  • Sincou : cousin
  • Resse : sœur
  • Le gué : le chanvre
  • le Nguémé:la galère
  • Le riz : l'argent
  • Les dos : l'argent
  • le nkap: l´argent
  • La caisse : la voiture
  • La bounya  : la voiture
  • Mbeng : l'Occident (Europe et Amérique)
  • Il a briss : il a gagné de l argent, sa vie a changé positivement
  • Dak : fumer
  • Motto : faire les selles
  • Thra : draguer
  • On l'a têté : on a refusé ses avances
  • Noumba : sentir mauvais
  • Les londos : bluffer
  • Lom : mentir
  • Choa : prendre
  • Le ndamba : le ballon
  • Le Coupdo : le match de foot
  • Pondo  : drive
  • Faux ways : choses sans importance
  • Le ngrimbah : les pratiques mystiques
  • Le famla : la secte (sorcellerie)
  • Tu vas lire l'heure : Tu vas te retrouver dans des difficultés (expression originale = "Tu vas lire l'heure dans le calendrier")
  • La Kéké : la moto
  • La piol : la maison
  • Le ndjoka : la fête
  • Le ndem : les problèmes
  • Minba : se venter,crâner
  • Pijon : escalader (escalader un mur notamment des élèves qui le font pour fuir les cours)
  • Ndem : commettre une erreur
  • Le diable ne fait queeee ; expression utilisée pour exprimer un retard ou un manque de réalisation dans un projet
  • Parceque quand on vous parle c'est nooooon c'est rien je maîtrise : expression utilisée pour manifester un sarcasme suite à un conseil qu'on a donné et qui n'a pas été respecté
  • La tongo : la boisson
  • Shiba : descendre
  • Sat : s'assoir
  • Afficher :

1) Humilier quelqu'un, l'insulter " Elle m'a affiché en public" 2) Montrer quelque chose : "Affiche un peu ça"

Les unités monétaires

  • Nbam : pièce de 25 francs CFA
  • Ngoma : pièce de 50 francs CFA
  • Pièce ou Sanga : pièce de 100 francs CFA
  • 2 pièces ou two sanga : 200 francs CFA
  • Fap cent : 500 francs CFA
  • Kolo : 1000 francs CFA
  • Two Kolo : 2000 francs CFA
  • Fap kolo: 5000 francs CFA
  • Feuille : 10000 francs CFA
  • 2 papiers/2 feuilles  : 20000 francs CFA
  • 10 feuilles : 100 000 francs CFA
  • 1 bâton : 1 million
  • 2 bâtons : 2 millions

Ambassadeurs du Camfranglais

Notes et références

Voir aussi

Bibliographie

  • (en) Hector Kamdem Fonkoua, A dictionary of Camfranglais, P. Lang Edition, Frankfurt am Main, 2015, 261 p. (ISBN 978-3-631-65943-4)
  • (en) Jean-Paul Kouega, Camfranglais : a glossary of common words, phrases and usages, LINCOM Europa, München, 2013, 322 p. (ISBN 978-3-86288-451-3)
  • Elisabeth Ngo Ngok-Graux, Le camfranglais, un parler urbain au Cameroun : attitudes, représentations, fonctionnement linguistique pour un apparentement typologique, Université de Provence, 2010, 2 vol., 513 p., 283 p. (thèse de Sciences du langage)
  • André-Marie Ntsobé, Edmond Biloa, George Echu, Le camfranglais : quelle parlure ? : étude linguistique et sociolinguistique, P. Lang, Frankfurt am Main ; Berlin ; Bern, 2008, 159 p. (ISBN 978-3-631-55117-2)

Article connexe

Liens externes