Caius Terentius Varro

Caius Terentius Varro

Varron (Gaius Terentius Varro), homme d'État romain.

Issu de la plèbe, il fut préteur en 217 av. J.-C. et consul en 216 av. J.-C.[1] avec le patricien Paul Émile. Tous deux furent vaincus par Hannibal à la bataille de Cannes. Ce jour-là, c'était Varron qui commandait l'armée, mais tandis que son collègue se faisait tuer pendant la bataille, Varron parvint à s'enfuir. Aux yeux de la postérité, Varron fut chargé de la responsabilité du désastre, pour avoir voulu engager la bataille contre l'avis de Paul Émile, qui préférait la livrer en montagne plutôt qu'en plaine. Toutefois, pour éviter toute division intestine au sein de la cité en péril, montre Tite-Live, le Sénat et les magistrats firent bon accueil à Varron à son retour à Rome.

Au début de 208, il dut aller tenir garnison , avec une légion, en tant que propréteur, à Arretium , actuelle Arrezo, en Etrurie. [2]

Notes et références

  1. Tite-Live, 22, 25 [1].
  2. Lancel, Serge, 1928-2005., Hannibal, Le Grand livre du mois, (ISBN 2702816703 et 9782702816707, OCLC 467003722, lire en ligne)