Costa Occidental de Huelva

(Redirigé depuis Côte occidentale (Huelva))
Costa Occidental de Huelva

Côte occidentale
Costa Occidental de Huelva
Costa Occidental de Huelva
Administration
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Communauté autonome Andalousie Andalousie
Province Province de Huelva Province de Huelva
Nombre de communes 6
Démographie
Population 81 863 hab. (2006)
Densité 118 hab./km2
Géographie
Coordonnées 37° 16′ 24″ nord, 7° 17′ 43″ ouest
Superficie 69 400 ha = 694 km2
Localisation
Localisation de Côte occidentale

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte administrative d'Espagne
Côte occidentale

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte topographique d'Espagne
Côte occidentale
Sources
voir : Comarque

La Costa Occidental de Huelva est une comarque située dans la province andalouse de Huelva. Elle se situe au sud-ouest de la province. Elle jouxte le Portugal à l'ouest, la comarque métropolitaine de Huelva à l'est et la comarque de El Andévalo au nord. L'Océan Atlantique la borde au sud.

Elle comprend sept communes : Ayamonte, Cartaya, Isla Cristina, Lepe, San Silvestre de Guzmán et Villablanca.

Il s'agit d'un territoire récemment colonisé, situé à l'extrémité du bassin sédimentaire du Guadalquivir, ouvert sur l'Atlantique et frontalier du Portugal. La Côte occidentale dispose d'un bon réseau d'infrastructures intérieures, qui l'ouvrent également vers le pays voisin.

L'économie de la zone est traditionnellement basée sur l'agriculture, la pêche (Isla Cristina et Lepe), ainsi que sur la sylviculture. Le secteur touristique connaît actuellement un plein développement sur le littoral, longtemps ignoré.

Une proportion non négligeable de la superficie de la comarque est protégée, par la Junta de Andalucía, l'Union européenne ou des organismes internationaux. Parmi ses espaces naturels les plus importants figurent : les lagunes côtières de Huelva, les marais du Río Piedras, la Flecha de Nueva Umbría (cordon de sable de 18 km), les marais de Isla Cristina et d'Ayamonte, la lagune de Prado Hondo, ainsi que diverses prairies et forêts de chênes-liège.

Source

Liens internes

Liens externes