Césarie d'Arles

Césarie d'Arles
Biographie
Naissance
Décès
Activité
Autres informations
Étape de canonisation
Fête

Sainte Césarie dite l'Ancienne (Vers 475 - ), sœur de l'évêque métropolitain d'Arles Césaire (Vers 470 - 543).

Biographie

Elle est cloitrée dès son jeune âge dans un monastère de Marseille pour y être élevée. En 512, elle devient la première abbesse du monastère que Césaire fonde à Arles. Ce denrier rédige pour ce monastère, dénommé alors Saint Jean, la Regula sanctarum uirginum. Cette règle est aussi connue sous le nom de Règle de Sainte-Césarie.

Césarie meurt un , probablement en 527, après avoir été quinze ans abbesse du monastère. Elle est inhumée dans la basilique Sainte-Marie dédicacée le lors d'un concile tenu à Arles[1].

À Arles, seule une statue située dans l'église Saint-Césaire-le-neuf évoque son souvenir ; Césarie est représentée en pied, en tenue monastique, portant une maquette du monastère de la main gauche[2]. Elle est fêtée le 12 janvier.

Notes et références

Voir aussi

Bibliographie

  • Paul Guérin, Les petits Bollandistes : Vie des saints - Tome 1, Paris, 1876.
  • Michel Baudat et Claire-Lise Creissen, Les saints d'Arles : images de la sainteté en Provence, Châtillon-sur-Indre, Rencontre avec le Patrimoine religieux, , 253 p. (ISBN 978-2-911948-38-1)

Articles connexes