But contre son camp

But contre son camp
Andrei Sidorenkov marquant contre son camp lors du match Estonie-Slovénie du .

Un but contre son camp ou autogoal, parfois connu par le sigle « c.s.c. », est un terme sportif employé lorsqu'un joueur marque un but contre sa propre équipe ou dévie malencontreusement un tir non cadré de l'équipe adverse.

Le but est alors accordé à l'équipe adverse. Il existe un cas spécial : un but résultant d'un tir cadré de l'équipe adverse, dévié non intentionnellement (rebondissement ou mauvais dégagement) par un joueur dans les buts de sa propre équipe n'est pas considéré comme un but contre son camp.

L'expression est notamment utilisée en football, mais peut aussi concerner d'autres sports d'équipes avec des buts comme le hockey sur glace.

Au football

Bobby Stuart, défenseur anglais des années 1930 et 1940, détient le record du nombre de buts contre son camp inscrits en une saison d'English Football League avec cinq buts marqués contre son camp, avec l'équipe de Middlesbrough lors de la saison 1934-1935.

La Coupe du monde de football de 2018 a connu une avalanche de buts contre son camp, avec 12 buts contre son camp, dont le premier but contre son camp en finale de coupe du monde, inscrit par Mandzukic, sachant que le record précédent était de 6 buts contre son camp, record établi à la Coupe du monde 1998[1]. Le championnat d'Europe de football 2020 est touché par le même phénomène, avec 11 buts contre son camp, sachant que le record précédent était de 3[2]. Le total de buts contre son camp durant l'intégralité des éditions précédentes (9 buts) est dépassé[3].

Le 29 novembre 2018, l'Olympique de Marseille a marqué deux buts contre son camp face à l'Eintracht Francfort (victoire du club allemand par le score de quatre buts à zéro)[4].

Un des buts contre son camp les plus rapides de l'histoire est inscrit en championnat allemand par Leon Goretzka du Bayern Munich en faveur du FC Augsbourg le 16 février 2019, celui-ci trompant en effet son propre gardien après seulement treize secondes de jeu[5].

Au handball

Il est plus rare de voir un but contre son camp accordé au handball. Souvent, il s'agit d'une déviation par un joueur en position de défense.

On peut citer un cas qui s'est produit lors de la rencontre Argentine – Corée du Sud au cours du Championnat du monde féminin de handball 2005 lorsque la Coréenne Eun Heen Ryu tire en direction de la zone mais où l’Argentine Lucia Haro détourne en extension le ballon vers le but trompant son gardien[6].

D'autres situations plus cocasses peuvent arriver : au cours d'une rencontre en première division allemande Le gardien de but de HSG Wetzlar vient juste de célébrer un arrêt décisif et ne voit pas un défenseur qui lui fait une passe[7].

Au basket-ball

Lorsqu'il marque accidentellement dans le panier d'une équipe adverse (l'équivalent d'un «but contre son camp» au basket-ball), le but est crédité à un joueur offensif. Un scénario typique de but contre son camp se produit lorsqu'un joueur tente de bloquer un tir au but mais finit par envoyer le ballon dans le but.

Dans le basket-ball universitaire affilié à la NCAA, les règles stipulent : "Lorsqu'un joueur marque un panier dans le panier de l'adversaire, il comptera deux points pour l'adversaire, quel que soit l'emplacement sur le terrain de jeu d'où il a été relâché. Un tel panier ne doit pas être crédité à un joueur dans le livre de marque mais doit être indiqué par une note de bas de page."

Dans les règles de la NBA, le panier est crédité à l'attaquant qui est le plus proche du tireur défensif et il est mentionné dans une note de bas de page.

Selon les règles de la FIBA, le joueur désigné capitaine est crédité du panier [8]. La FIBA interdit de marquer volontairement dans son propre panier[9],[10] : en coupe d'Europe FIBA, un joueur du BC Tsmoki-Minsk a inscrit volontairement un panier contre son camp pour tenter d'emmener son adversaire AEK Larnaca en prolongation et pouvoir creuser un écart plus favorable ; le point n'a pas été accordé.

Impossibilité au rugby

Il est impossible au rugby de marquer contre son camp : si un joueur aplatit le ballon dans son propre en-but, l'arbitre doit procéder à une mêlée à 5m avec introduction adverse si c'est l'équipe qui défend qui a fait rentrer le ballon dans son en-but ou renvoi au 22m si c'est l'équipe adverse. En effet, le toucher à terre est parfaitement valide, peut importe l'équipe à qui appartient le joueur qui exerce la pression de bas en haut sans commettre de faute. Par ailleurs, un drop n'est comptabilisé que si le joueur fait passer le ballon entre les poteaux de l'équipe adverse.

En octobre 2014, un essai contre son camp a pu être validé lors d'un match de la première ligue australienne opposant les Sydney Stars au North Harbour Rays[11] mais il s'agissait d'une erreur d'arbitrage en raison des maillots qui se ressemblaient. L'essai a été crédité au joueur adverse selon la fiche de match[12]

En Rugby Championship, un essai a été validé le 24 septembre 2022 par l'Australien Angus Bell face à la Nouvelle-Zélande [13] ; l'essai a toutefois été attribué au néo-zélandais Sam Whitelock[14].

Notes et références

  1. (en-GB) « How many own goals have there been at the 2018 World Cup and what is the record? », The Sun,‎ (lire en ligne, consulté le )
  2. « Football / Euro-2020. Une compétition marquée par les "csc" », sur www.republicain-lorrain.fr (consulté le )
  3. (en-US) Andrew Das, « Euro 2020’s top scorer is the own goal. », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le )
  4. (en) « Feuille de match Eintracht Francfort - Olympique de Marseille », http://www.uefa.com/uefaeuropaleague/season=2019/matches/round=2000990/match=2025247/index.html,‎
  5. « Le Bayern a encaissé un CSC historique », sur lessentiel.lu, (consulté le )
  6. Un but contre son camp au handball, ça existe !
  7. Un but contre son camp au hand
  8. §16.2.2 des règles FIBA
  9. règles FIBA
  10. [1]
  11. Rugby's first ever OWN TRY awarded in NRC clash in Sydney
  12. https://www.itsrugby.co.uk/match-106640.html
  13. Rugby Championship. Le premier essai "contre son camp" de l'histoire !
  14. Rapport de match

Liens externes